Zombie Index, une peinture interactive à la ‘Où est Charlie ?’ vraiment hallucinante

bandeau

Il y a quelques temps, un artiste américain du nom de Georges Pfau, totalement barré et qui s’intéresse particulièrement aux zombies (il a fait de nombreux travaux et surtout sa thèse de fin d’études sur ce sujet), a mis en ligne une œuvre interactive gigantesque, impressionnante et hallucinante : Zombie Index.

Pour construire son œuvre, Georges Pfau s’est notamment inspiré du travail de Martin Handford, l’auteur des livres Où est Charlie ?, et a rassemblé un nombre impressionnant de références sur les zombies : artworks, films, jeux vidéos, livres ou encore affiches (vous en retrouverez d’ailleurs certaines dans le (très bon) dossier de notre collègue Squeletor).

Georges Pfau a travaillé sur la pluralité de l’identité du zombie dans notre culture et c’est un vrai plaisir de retrouver les diverses références en scrutant chaque parcelle de cette immense scène qui regroupe tous les personnages de la culture Z comme s’il s’agissait d’une horde de zombies à la manière de ces immenses planches dans lesquelles on recherchait Charlie. L’atmosphère qui se dégage des scénettes qui composent Zombie Index laisse une impression étrange : tantôt comiques, grotesques, cauchemardesques et parfois même malsaines… Je me suis personnellement laissé prendre au jeu et j’ai passé pas loin d’une demi-heure à scruter le dessin.

Pfau GeorgesA ce titre, l’artiste a eu l’excellente idée de répertorier les différents sites qu’il a consultés pour ses travaux sur les zombies : il suffit de cliquer sur le bouton “NAME” (en bas à droite de l’œuvre) pour retrouver ses pérégrinations sur la toile (le premier qui trouve le lien vers MZC, je lui file un autographe manuscrit dédicacé de ma main). Tous les liens sont rassemblés sur une même page, associés à des noms tels que Tom Savini, Robert Rodriguez, George A Romero et d’autres bien moins connus…

En tant que fan de zombies, vous ne pouvez donc faire autrement que de parcourir cette œuvre originale à la recherche de la moindre référence. C’est donc par ici que ça se passe : Zombie Index. Vous pouvez également vous faire une idée du travail de Georges Pfau sur son site personnel.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

À propos de l'auteur

Incapable de se faire comprendre par le genre humain, vif comme un cailloux roulant au fond d'une rivière, beau comme une olive verte oubliée au soleil, Baron Mardi s'est, il y a de nombreuses années, tout naturellement rapproché des zombies qu'il considère comme ses pairs. Il pense, parle et surtout sent le zombie. Bref, on peut dire que Baron Mardi aime le zombie. Détail troublant: Jusqu'à présent, il évite soigneusement de parler de ses goûts culinaires. Allez savoir pourquoi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *