Dead Sands, la bande-annonce et du nouveau sous le soleil du Bahreïn

Dead sands

Squeletor vous en avait déjà parlé dans une précédente news, le Bahreïn fait maintenant partie des pays ayant succombé au virus cinématographique zombie. Nous ne pouvons toutefois pas encore parler d’invasion puisque, non seulement Dead Sands est le premier film zombie du pays, mais, avec cette bande-annonce, le virus n’a pas l’air d’être très impressionnant.
Voilà le synopsis en quelques mots :

“7 personnes qui ne se connaissent pas doivent collaborer alors que le Bahreïn est envahi par des infectés avides de sang. Ils doivent alors apprendre à survivre mais aussi à surmonter leurs différences et à lutter contre les préjugés qui les opposent.”

Bien que le film revendique être une production horrifique tirant vers la comédie, certains points prêtent à sourire sans que cela soit a priori le postulat de départ de son équipe, un groupe d’étudiants rassemblés sous la bannière du NYIT Bahrain and Fantasy Features.
S’inspirant de plusieurs œuvres majeures de la culture ciné zombie, nous pouvons craindre avec cette bande-annonce que l’équipe d’Ameera Al-Qaed se soit laissée embarquer dans le piège des clichés : éclairage en contre-plongée (bouhhh ça fait peur), séquences caméra à l’épaule mais surtout personnages hauts en couleur : une poignée de bimbo bobos bahreïnis, un geek des sables et tout particulièrement le héro ultime répondant au doux nom de Wolf. Chevauchant une magnifique TriCam noire, notre top model bad ass donne le ton : il rassemble à lui seul les caractéristiques d’un Khal Drogo version Lidl, des Hell’s de Sons of Anarchy et de Wolverine pour les poils sur les bras et les cheveux savamment mouillés par l’effort.

Malgré tout, l’initiative est plutôt bonne et nous ne demandons qu’à l’encourager malgré nos petites moqueries. Le film étant sorti en novembre dernier au Bahreïn, il a bénéficié de tournées promotionnelles chez nos amis Koweïtiens et Japonais chez qui le projet d’édition en DVD et Blu-Ray est actuellement sur les rails.
Je ne vous cache pas que j’ai hâte d’avoir ce film entre les mains. Je parierais presque ma chemise qu’il figurera parmi la liste de vos propositions pour notre rubrique Vous l’avez voulu : le choix des lecteurs

Si vous le souhaitez vous pouvez suivre le film sur sa page Facebook ou vous rendre sur le site officiel.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

À propos de l'auteur

Incapable de se faire comprendre par le genre humain, vif comme un cailloux roulant au fond d'une rivière, beau comme une olive verte oubliée au soleil, Baron Mardi s'est, il y a de nombreuses années, tout naturellement rapproché des zombies qu'il considère comme ses pairs. Il pense, parle et surtout sent le zombie. Bref, on peut dire que Baron Mardi aime le zombie. Détail troublant: Jusqu'à présent, il évite soigneusement de parler de ses goûts culinaires. Allez savoir pourquoi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *