Critique de Walking Dead Tome 21 : Guerre totale

the walking dead guerre totale

Alors que la cinquième saison de The Walking Dead vient tout juste de reprendre, le tome 21 de Walking Dead, intitulé Guerre Totale, sort dans quelques jours (le 15 octobre) en France. Avec pareil titre (All-out War en anglais), Robert Kirkman place donc la barre assez haut, mais a-t-il vraiment réussi à se hisser à la hauteur de nos espérances ?

“Après la contre-attaque de Negan, les dégâts et les pertes sont lourds. Negan a réussi à convaincre certaines personnes de changer de camp. Ézéchiel, quant à lui, est effondré par la mort de son tigre Shiva, et Rick ne peut plus compter sur lui pour le moment. La guerre est loin d’être terminée et son issue reste plus que jamais incertaine.”

the walking dead guerre totale

Attention la suite peut contenir quelques spoilers.

Autant le dire tout de suite, selon moi, le tome 21 ne remonte pas le niveau du précédent, que j’aurais personnellement appelé “Sur le sentier confus de la guerre”.
Comme quoi, il ne suffit de pas bourrer une BD zombie de violence, de sang et de morts pour lui donner de l’intérêt. Ainsi, alors que dans “Sur le sentier de la guerre” Robert Kirkman ne faisait que tourner autour du pot avec un enchaînement de batailles confuses et sans suspens, ce tome nous offre certes un dénouement mais ne nous emporte pas dans l’action comme nous avions l’habitude de l’être en lisant Walking Dead.
Pourquoi ? Car nous avons déjà trop attendu et que même si nous apprécions le personnage de Negan (qui reste intéressant à bien des égards), nous en venons à souhaiter qu’il disparaisse vite pour enfin passer à autre chose et pouvoir quitter le tourniquet – à donner la nausée – sur lequel l’auteur nous a fait monter il y a quelques tomes.

the walking dead guerre totale

Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes

L’un des principaux reproches que nous faisons à Robert Kirkman à ce stade de l’intrigue concerne la descente en flèche du suspens. Il y a quelques tomes encore nous tournions les pages, fébriles, de peur de voir l’un de nos personnages préférés mourir tragiquement ou de voir les rapports de force s’inverser radicalement.

C’est désormais de l’histoire ancienne puisque maintenant, seuls les personnages secondaires et les inconnus sont frappés par la mort. Rick, tel un ange gardien, entoure tous ses amis d’une aura magique les rendant invincibles. Le titre “Guerre Totale” nous laissait pourtant imaginer un combat tragique et sans merci entre les deux camps, or, ce n’est pas du tout le cas. À aucun moment durant ce tome 21 les “forces alliées” ne se retrouvent en position de réel danger, elle est pas belle la vie ? En fait, l’issue de cette guerre était prédéterminée. Eugène est fait prisonnier : pas de problème, Rick a des taupes chez l’ennemi pour venir à son secours. Ezéchiel n’a pas le moral : pas de problème, Rick a toujours les mots pour remotiver les troupes. On manque de nourriture à La Colline : pas de problème, Ezéchiel peut rapporter plein de provisions…
Que celui qui a vraiment eu peur pour les fesses de Rick ou de l’un de ses amis en lisant le tome 21 lève la main.

the walking dead guerre totale

Des personnages en perte de vitesse

D’autre part, non seulement les amis de Rick ne meurent plus, mais ils se retrouvent de plus en plus souvent au coeur d’intrigues inintéressantes, multipliant inévitablement les scènes inutiles. Nous enchaînons ainsi des dizaines de pages avec Maggie et ses doutes de nouveau leader, Ezéchiel et ses doutes de vieux leader, Rosita et son amour pour Eugène non assumé pour finir avec une “révélation” au sujet de la vie privée de Jésus que je vous laisse le plaisir de découvrir par vous même. Toujours est-il qu’il est difficile de voir où Kirkman veut en venir avec ce type de détails alors que ces personnages ont un potentiel énorme.

Je regrette par exemple que Jésus et Michonne ne soient plus que des bons petits soldats à la botte de Rick, ou pire encore, que Michonne tombe amoureuse de tous les hommes noirs qu’elle rencontre. Je veux bien croire qu’elle se sente seule mais son début de love story avec Ezéchiel a de quoi laisser dubitatif. Son côté badass en prend un sacré coup. Tant de charisme gâché au profit de Rick-le-tout-puissant que tout le monde suit et que tout le monde aime.

the walking dead guerre totale

Negan, le stratège bas de gamme

Le pire reste toutefois le dénouement de ce tome : on atteint des sommets. Évitons le gros spoiler, mais où est passé le Negan stratège des tomes précédents ? Tout s’écroule quand nous nous rendons compte à quel point Negan est à côté de la plaque dans cette histoire. N’est-il pas censé être malin et avoir toujours une longueur d’avance ? Ce n’est manifestement pas le cas. Pourquoi construire un personnage si complexe au fil des tomes pour finalement faire de Negan le dindon de la farce ? J’avoue avoir eu beaucoup de mal à avaler la pilule.

the walking dead guerre totale

Bref, ce tome me laisse donc avec une question assez angoissante : comment Robert Kirkman va-t-il sortir de ce bourbier et apporter enfin du renouveau à son comic ? Je me souviens avec nostalgie du tome 8 de la série qui mettait fin à l’épisode “Le gouverneur”. Nous étions sur le cul et nous en voulions encore ! Est-ce encore le cas aujourd’hui ? Pas pour moi.

Pour conclure, après tant d’attente, le dénouement de cette guerre est une réelle déception. À force de jouer la facilité, Robert Kirkman finit forcément par lasser les lecteurs. Heureusement, cette guerre est terminée et c’est une bonne chose. Voyons donc maintenant ce que la suite a à nous offrir. Après tout, en tant que fidèles lecteurs nous ne pouvons que rester positifs et espérer de tout cœur retrouver la richesse que nous aimions tant au début et qui faisait de Walking Dead LA bande dessinée zombie de référence.

the walking dead guerre totale

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

7 commentaires

  1. Nico Morenito dit :

    je suis un peu d’accord avec Olvidame, la monté en pression est énorme avec ce cycle mais le final n’est pas aussi fort que celui du gouverneur par exemple.

    N’ayant pas trop envie de spoiler non plus je vais simplement dire que la suite est surprenante !

  2. Yohan dit :

    Je suis pas d’accord pour ma part j’ai adore cette guerre.
    Des morts Des batailles des suspences…

    Mais ne vous inquiété pas le renouveau est lancé pour le Tome 22 en espérant tout le monde arrête de critiquer sans raisons.

    1. Squeletor dit :

      Tu as le droit de ne pas être d’accord avec cette critique, par contre tu ne peux pas dire que c’est une “critique sans raison”, car ce qui a déplu à Olvidame est très clairement exposé et argumenté…

      Concernant le renouveau, j’ai beau être à jour avec les sorties américaines, j’attends d’en voir plus pour me faire un avis car c’est pas gagné.

    2. Olvidame dit :

      Merci Yohan pour cet avis très constructif.
      En espérant que la prochaine fois tu apportes aussi quelques arguments en plus de ton avis, ce qui ouvrirait le débat 🙂

  3. icare dit :

    Action illisible au milieu du livre. Trop de choses à montrer et un nombre de pages limitées. Épilogue absurde – ATTENTION SPOILER – le dialogue entre Rick et Negan, comme si TOUS les êtres vivants de ce monde étaient devenu hyper-mega-dépendants de ces 2 psychotiques, est incompréhensible au regard de ce qui s’est passé les épisodes précédents. Puis on passe de “on tue ceux qui tuent” de la prison à “redevenons civilisés organisons un procès d’assise avec les éclopés survivants puis décidons d’une sanction appropriée au regard des nombres exactions commises avec sa clique par le sieur Negan ici présent puis organisons un système de troc avec les gentils qui n’ont ont persécutés pour pouvoir vivre dans la paix et l’harmonie”.

  4. Nicolas dit :

    Juste pour dire je suis (malheureusement) tout a fait d’accord avec cette critique, Walking Dead s’essouffle, c’est dommage, mais n’est ce pas le lot de toute les grandes saga ? je ne sais pas.
    J’espere vraiment du renouveau, pour ce que je considère être un des plus grand comics existant, mais apres etre monté si haut, c’est peut etre un peu normal d’avoir cette “re-descente” reste a voir si il s’aura remonter ou bien s’effondrer.

  5. kurt dit :

    Des batailles confuses, des personnages secondaires éteints, Carl j’ai envie de lui mettre des claques et heu… Negan il est défoncé au LSD ou quoi à la fin?
    Dommage, j’espère qu’ils relèveront la barre dans le prochain, le fond est est tellement énorme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *