The Walking Dead 501 : No Sanctuary, ce que nous en avons pensé

the walking dead comic con

Comme chaque année, amc a su continuellement, tout au long de l’été, faire monter la pression concernant sa toute nouvelle saison de The Walking Dead. Il était donc grand temps que nous nous jetions dans la saison 5 de The Walking Dead et de découvrir ce que No Sanctuary, le premier épisode, nous réservait. Attention, si vous n’avez vu l’épisode la suite contient de nombreux spoilers.

On nous avait promis un épisode violent qui nous en apprendrait beaucoup sur le passé des survivants du Terminus. Eh bien, promesse tenue, puisque cet épisode est sans aucun doute l’un des plus violents de la série jusqu’à présent mais est également particulièrement bien construit et dosé avec ses flash-backs concernant le passé du Terminus.

the walking dead no sanctuary

Ainsi, si certains craignaient que nos héros restent enfermés dans leur wagon durant plusieurs épisodes, cet épisode, réalisé par Greg Nicotero, ne perd pas de temps et les en sort très rapidement, les confrontant à une situation des plus violentes. Même si à aucun moment nous ne craignons réellement pour la vie des héros, la tension est là. Nous assistons alors à une évasion, soutenue pas des effets visuels toujours acceptables, bourrée d’action et de zombies où aucun camp n’y va à la légère. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié le moment où Rick, sans hésiter, abat les survivants du Terminus dans le dos d’une rafale de balles. Bref, on en a pour notre argent et on ne s’ennuie jamais.
Du côté de l’action, j’ai en revanche beaucoup moins apprécié la transformation de Carol en GI Joe. Certes, elle maniait le lance-flamme comme une fleur dans la saison précédente, mais la voir avec son poncho souillé se la jouer à la McGyver et enchaîner les trucs assez incroyables, m’a laissé de marbre. Je me demande d’ailleurs quand est-ce qu’elle a trouvé le temps de faire un super shampoing avant de retrouver Daryl et les autres : secret de nana sûrement !

the walking dead no sanctuary

En ce qui concerne les flash-backs sur le Terminus, leur dosage est assez remarquable et ils permettent, sans déséquilibrer l’épisode, de placer en quelques secondes bien senties un background intéressant. L’idée selon laquelle les survivants du Terminus ont décidé de se comporter ainsi, après avoir été eux-mêmes des victimes, est simple mais bien vue et justifie assez bien leurs actes cannibales (sans y passer trois plombes). D’ailleurs, concernant le dernier flash-back, pour ceux qui penseraient y avoir vu Negan, il s’agit en réalité du mec tatoué que Rick libère du container (cela a été confirmé dans Talking Dead). Negan ce n’est pas pour tout de suite !

Enfin, je dois reconnaître que dans cet épisode les dialogues, que j’ai souvent critiqués, sont un très bon exemple de ce que j’attends personnellement de la série. Ici, les scénaristes ont souvent fait le choix de passer sous silence l’évident (chose qu’ils ne font pas tout le temps) ce qui donne une vraie force à des scènes comme celles des retrouvailles avec Carol ou avec Judith et Tyreese. Les moments de dialogues, comme avec le prisonnier de Tyreese, sont eux bien placés et sentis, et permettent d’enrichir les personnages et ne sont pas là pour remplir l’épisode (saison 2 je te vois !).

the walking dead no sanctuary

Tout cela nous amène à une fin assez touchante qui tranche avec la violence ambiante de l’épisode et met enfin nos héros sur de nouveaux rails, direction de nouveaux obstacles et de nouvelles rencontres, comme celle inattendue avec Morgan !

En fin de compte, amc a marqué le coup avec un épisode qui entre très facilement dans le haut du panier. Sans être génial, celui-ci mélange avec un certain panache tout ce qui fait de The Walking Dead une série intéressante. Espérons que le dosage entre action et développement des personnages reste aussi bien maitrisé et que la série ne retombera pas dans ses travers habituels. Mais pour le moment nous n’avons qu’une hâte : voir la suite.

the walking dead no sanctuary

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

35 commentaires

  1. Dudule dit :

    Pour ces retrouvailles avec TWD et mes héros préférés, je dois bien dire avoir été agréablement surpris. Les dernières saisons plouf-plouf ont su se faire oublier avec ce joli début. Espérons que cela continue !

    J’ai par ailleurs été très impressionné par la prise en main de Carol qui selon moi était de bon ton. Elle casse la baraque avec l’aide des marcheurs et permet à Rick et compagnie de s’échapper en nous épargnant une pirouette bancale qui aurait sonné faux. Le côté “Clint Eastwood à poncho” de Carol et Rick a fait bon effet dans des scènes d’action bien menées.

    Aussi, le retour de Carol et Judith dans la bande, loin des habituels grincements de violon, s’est avéré touchant rien que de par le jeu des acteurs, sans avoir à nous imposer des dialogues lents ou une réalisation dans le pathos. J’ai vraiment envie de voir la suite. Bien content que mère-miton ait servie de casse-croute aux marcheurs (qui méritaient bien une petite compensation après tout ce boulot).

    Des épisodes comme celui-là on veut en voir aussi en milieu de saison.

    1. Squeletor dit :

      Perso, le côté Clint Eastwood de Carol je l’ai trouvé un peu abusé. C’est un peu trop abrupte et facile, même si au final visuellement ça rend bien.

      En tous cas, tout est dit en une phrase dans ton commentaire : “Des épisodes comme celui-là on veut en voir aussi en milieu de saison.” C’est le sempiternel problème de la série.

      1. Air Makss dit :

        Perso je pense qu’il fallait bien ça à carole pour qu’elle remplace un peu le rôle d’Andrea dans la BD, une bonne gâchette !!! C’est un peu énorme, mais il faut avouer qu’entre la saison 3 et 4, il y avait déjà un changement énorme ! là ca ne me choque pas !!!

  2. David dit :

    “D’ailleurs, concernant le dernier flash-back, pour ceux qui penseraient y avoir vu Negan, il s’agit en réalité du mec tatoué que Rick libère du container (cela a été confirmé dans Talking Dead). Negan ce n’est pas pour tout de suite !”

    Le mec tatoué se fait automatiquement bouffé dans la scène.

    1. Nitz dit :

      Comme le dit si bien Robert Kirkman “Thas was NOT Negan at the end of the episode. Note the face tatoos”.
      https://twitter.com/RobertKirkman

      1. David dit :

        Okay merci, je viens de capter que la fin de l’épisode était un flashback.

        1. Air Makss dit :

          Oui je pensé aussi que s’en était pas un … et je voyais déjà l’histoire evoluer avec negan qui troc de la bouffe contre une certaine protection, et que les mecs du terminus lui fillaient de la chaire humaine … du coup j’imaginais son introduction ici, puis une bonne partie de saison dans un baraquement … puis negan qui se pointe :)

      2. Nitz dit :

        Et j’ajouterais “Who else in the episode had face tattoos? Remember, that last scene was a flashback.”

  3. icare dit :

    Le coup du flash back impossible de comprendre du premier coup (à moins d’être Sherlock Holmes). Episode très intéressant même si on déplore un tantinet que toute la smala s’en sort sans une égratignure. Le rythme de l’action proposé s’est nettement amélioré. De toute évidence les scénaristes ont pris des cours auprès de ceux de Z Nation.

    1. to_mucht dit :

      THEN peut référer au passé et prendre le sens de ‘à l’époque’, pour les anglophones le flashback est donc évident, enfin je présume

      1. icare dit :

        Bonne remarque. Néanmoins on peut s’interroger sur l’opportunité d’une telle séquence à ce moment de l’épisode. L’idée c’est quoi, de réhabiliter ces personnages ? La bonne blague, sous prétexte qu’on a été victime une fois on devient un bourreau pire que ceux dont on a subit la domination ? Se venger oui, mais se venger sur des inconnus je ne vois pas très bien la cohérence. On peut comprendre qu’une personne verse dans la folie (exemple de la femme qui a été violée) mais l’ensemble du groupe non. D’ailleurs le leader fait penser à tout sauf à une personne folle.

        1. Squeletor dit :

          Certes la réaction peut sembler excessive, mais je trouve que l’univers créé autour est vraiment sympa, avec la pièce aux bougies qui résume leur pensée : “NEVER AGAIN, NEVER TRUST. WE FIRST, ALWAYS.”

        2. to_mucht dit :

          Je suis plutôt d’accord avec toi, et ne suis pas certain de la pertinence de ce flashback à ce moment de l’épisode.. Je pense que le but premier reste d’en finir vite avec le terminus en montrant avec ce seul épisode à la fois la captivité, l’évasion, et l’histoire des cannibales. Maintenant comme toi, je pense que la phrase répétée “to be a butcher or a cow” est un peu juste pour justifier l’ensemble ; j’espère donc que l’on aura l’occasion de mieux comprendre le pourquoi de cette dérive au sein du terminus.
          Maintenant, vu le trailer du mois d’aout,
          !!ATTENTION SPOILER!!
          j’imagine que lorsque Rick et sa bande recroiseront Gareth, nous en sauront plus sur les raisons du cannibalisme, avec peut-être une explication sur la pièces des bougies par exemple. Nous verrons.

  4. trixie dit :

    ça démarre sur les chapeaux de roues! L’attente bien longue en valait la peine, beaucoup d’action et pas de temps morts, que de bonnes surprises dans cet épisode aux allures de finale de saison.
    La longue particulièrement gore et réaliste était difficilement soutenable pour ma part.
    _Carole en clint eastwood, je n’ai pas trouvé cela si gros que ça, c’est une suite logique de son évolution, on peut facilement comprendre qu’a force d’avoir été le plus souvent faible et victime, après tout ce qu’elle a été obligée de faire et subie émotionnellement, elle est devenue une warrior.
    _Le type tatoué libéré ne sert a rien ou c’est moi?
    _En toute modestie j’avais saisi du premier coup le flashback car on y voyait la mère miton (après avoir été violée? ça je n’en suis pas sure)
    _Excellent le coup de la cabane avec Tyreese, j’ai bien rigolé quand il est devenu fou
    _ Oooh ces retrouvailles avec Daryl et Carol, ooooh et puis avec Rick qui l’avait bannie du groupe.
    _J’ai apprécié à sa juste valeur le nouveau générique!
    _ Reste une interrogation, d’après ces clichés, s’agit il d’une scène supprimée?
    http://media.comicbook.com/wp-content/uploads/2014/03/The-Walking-Dead-Season-Four-Finale-Walkers.jpg
    http://media.comicbook.com/wp-content/uploads/2014/03/the-walking-dead-deleted-bones.jpg

    La barre est maintenant bien haute, j espère que cela ne va pas retomber au risque d’être bien déçue.

    1. Squeletor dit :

      Il me semble bien que les scènes en question avaient été confirmées comme étant des scènes coupées cet été. En tous cas, elles avaient fait couler de l’eau sous les ponts !

      1. trixie dit :

        Merci pour cette précision Maitre Squeletor!

  5. Yodeux dit :

    Personne n’a regardé jusqu’à la fin, après le teaser du prochain épisode ?
    Car qui est donc ce nouveau personnage qui arrive ?
    http://imgur.com/fNIYZIU

    1. Squeletor dit :

      Yo, il enlève son masque après, c’est Morgan, ce n’est pas un nouveau personnage.

      “Tout cela nous amène à une fin assez touchante qui tranche avec la violence ambiante de l’épisode et met enfin nos héros sur de nouveaux rails, direction de nouveaux obstacles et de nouvelles rencontres, comme celle inattendue avec Morgan !”

      1. Trixie dit :

        Excellent ce personnage, même s’il se déguise en jawa.

      2. Yodeux dit :

        Tu veux pas laisser de suspens pour ceux qui sont pas allés au bout hein :)

        1. Squeletor dit :

          Bah je pensais que tu avais regardé jusqu’au bout et ne l’avais juste pas reconnu.

  6. Morreski dit :

    Carole c’était pas Clint Eastwood c’était John Rambo…

  7. heisenbergg dit :

    Top 5 des meilleurs episodes depuis le début…..solide à tout point de vue….

  8. to_mucht dit :

    Pour en revenir au terminus, comme je le disais plus haut, je n’ai pas totalement compris la logique des cannibales. Est-ce que le sort de la batte était réservée à tous les prisonniers ? Peut-être que seuls les groupes importants, ou à première vue dotés d’une certaine puissance d’attaque été finalement tués ?
    Si j’en suis venu à ce raisonnement c’est que lorsque la mère de Gareth et Carol s’affrontent, après s’être fait tirée dessus, celle-ci dit à Carol qu’elle aurait complétement pu faire parti du groupe..?? Alors le problème avec la vost, c’est que l’on est jamais sur de la justesse de la traduction, donc je ne sais pas, à voir..

    1. Squeletor dit :

      Je pense que c’est bel et bien réservé à tous les prisonniers. Pourquoi ils en gardent certains enfermés ? Vivante, la viande se conserve mieux. Je pense du coup, qu’ils font des quotas, ils tuent en fonction du niveau de leurs réserves (Gareth avec son cahier). Et dans le cas de nos héros, ils ont pris les mecs (je suppose) pour avoir des prisonniers moins vindicatifs pour la suite. Tuer les plus forts en premier, c’est logique (bon ok prendre Glenn et pas Abraham, ça se tient pas trop mais pour les autres ?).

      Pour ce qui est de l’échange entre madame Barbecue (Mary, je crois) et Carol, pour l’avoir regardé en VO, il me semble bien qu’elle dit à Carol qu’elle aurait pu faire partie du groupe (donc pas d’erreur dans tes sous-titres) mais elle dit cela, dans l’hypothèse où le terminus serait resté un sanctuaire comme ils le souhaitaient au départ (avant qu’ils ne soient attaqués et aient à se battre pour reprendre le terminus). Donc je ne pense pas que l’offre aurait encore tenu aujourd’hui !

      1. to_mucht dit :

        Tu as sans doute raison, je me demande par contre la raison d’avoir justement gardé l’un de leurs anciens tortionnaires en vie ( le fou tatoué ) plutôt que de direct le finir à la batte ?

  9. Fredd dit :

    Enfiiiiiiiiiiiin!!
    Il m aura fallu 5 saisons pour decouvrir un episode qui dechire, bourré d action, vide de discussions niaise et enfin voir Rick se comporter comme un chef (Badass), comme…. dans le COMICS!!!
    Reste maintenant a esperer que l intensité de cet opus, ne soit pas l exception (ou la reflexion commerciale d AMC pour le lancement de la saison 5) de cette saison…
    Car, si je reconnais volontiers que la saison 1 et 3, ont ete facile (et plaisante) a regarder;
    j avoue etre sorti de la saison 2 et 4 avec l impression d avoir vu du vent, mais surtout de mettre farci des dialogues, situations et autres fadaises, qui m ont renforcer dans le sentiment d echec de la serie, trop polissee (pour ne pas dire Americanisé) alors que la reussite du comics est totale…
    Bravo pour ce 1er episode 100% parfait!!

    1. to_mucht dit :

      D’accord avec toi, c’est enfin un Rick très “comics” qui nous apparaît en ce début de saison : De la survie et pas de chichis ! Pourvu que ça dure !

  10. Viscar dit :

    Ce petit blondinet version EMINEM, ce ne serait pas le gars que Rick et Carol rencontrent dans la maison le jour du “départ” de Carol? Perso, j’ai adoré le clin d’œil aux lecteurs avec les trois tentatives de base balle sur la tête de Glen!

    1. to_mucht dit :

      C’est vrai le clin d’oeil est sympa !

      1. to_mucht dit :

        Et c’est vrai que le petit blond ressemble à Eminem y a 15 ans ! ( et oui c’est bien lui, Carol récupère d’ailleurs la montre que Rick lui avait prété durant cet épisode je crois ).

  11. umby-24 dit :

    Épisode sympa c est clair. Après il n’y a plus à esperer que ça dure. Chouette l arrivée de Morgan a la fin.

  12. bouiboui dit :

    Episode 1 vu. Le ton est bon, la tension est bonne. Après la série a toujours ses gros défauts, des acteurs pas possibles, des décors trop propres pour des lieux sordides. Certaines péripéties arrivent facilement.

    Carol en groom de service retrouve, comme par hasard, la jolie arbalète. Comme par hasard elle sauve in extremis ses camarades, alors qu’il ne restait qu’eux à y passer… Rick avec sa bite et son couteau s’en sort sans une seule égratignure alors qu’il n’est pas safe une seule seconde, idem pour Tyresse (toujours aussi bien portant au passage).
    Mais point positif il y a des cannibales. La bd est bien plus noire et sans concessions pour ce genre de situations. Nos héros n’en seraient jamais sortis indemnes. Enfin, tout le monde est sorti. J’pense que pour l’épisode 2 rick va louer un car pour aller à disneyland pour fêter sa retrouvaille avec sa fille.

    Donc bon épisode si on compare à la myriade d’épisodes à la ramasse de cette série. Après niveau interprétation on repassera. Le mastiqueur de chewing-gum rien que pour son jeu je lui aurais lancer un piano du 11 étage sur sa tronche. Comme ça, pour l’exemple. Et je parle pas de la rick team, ni même de la sanctury team.

  13. bouiboui dit :

    Sinon Carol c’est plus un mélange d’Hitman le cobra et Ultime Combat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *