Town of the Living Dead 105 & 106, ce que nous en avons pensé

town of the living dead

La semaine dernière, nous avions violemment déchanté en découvrant que Town of the Living Dead, en plus de n’être qu’un banal programme de télé-réalité caricatural à l’américaine, pouvait se montrer également exaspérant et ennuyeux. Pourtant, le docu-série zombie de Syfy avait plutôt bien démarré avec deux premiers épisodes assez divertissants. Nous avons donc décidé, par masochisme par curiosité, de laisser à ce programme inédit une autre chance, espérant voir l’équipe du film que nous suivons faire face à des difficultés plus intéressantes.

Malheureusement, le constat est encore une fois impitoyable : Syfy a décidé de continuer à jouer la carte de la caricature et de la bêtise humaine, en ôtant à ses personnages tout ce qui fait le charme d’une équipe de film amateur – la passion et la persévérance – pour finalement les confronter à des situations toutes plus ridicules les unes que les autres.

town of the living dead

Ce choix de volontairement rendre les personnages stupides, et de renforcer leur bêtise avec une mise en scène et un montage exagérés, m’amène finalement à classer Town of the Living Dead dans la catégorie de programmes aussi affligeants que Les Ch’tis (à où tu veux, on s’en fout) et autres merdes qui inondent la TNT. Là où Town of the Living Dead aurait pu davantage s’approcher d’un programme comme Cauchemar en Cuisine, qui bien que toujours scénarisé avec des restaurateurs aux réactions exagérées garde toujours un côté crédible et souvent intéressant, le docu-série de Syfy a complétement raté le coche.

Pire, avec ses histoires d’acteur terrifié à l’idée de tourner une scène de baiser, où de personnages secondaires extravertis et abrutis qui mettent le tournage à mal, Town of the Living Dead ne parvient même pas à être un programme divertissant et ennuie rapidement. Dans chaque épisode, il n’y a finalement plus d’enjeu, et nous assistons simplement à un brassage de vent désobligeant.

Bref, en ayant choisi de faire passer les réalisateurs de films indés pour des bandes de crétins puis de les confronter à des situations absurdes et inintéressantes, Syfy continue à gâcher un concept sympathique qui aurait mérité un traitement plus sérieux. Dommage et consternant.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *