Interview de George A. Romero

george a romero interview

Oui, vous avez bien lu : c’est bel et bien à George A. Romero, celui-même à qui nous devons la naissance du zombie moderne en 1968 avec son film culte La Nuit des morts-vivants, que nous avons pu adresser nos questions suite à la sortie en France de son comic Empire of the Dead chez Panini Comics, que nous remercions pour cette opportunité. Si jamais vous n’avez pas encore lu le premier tome Empire of the Dead, la suite ne contient pas spécialement de spoilers sur l’histoire du comic que Calico J4ck avait critiqué à sa sortie.

Empire of the Dead T1 Image 3

MZC : Tout nos lecteurs vous connaissent. Vous êtes un peu la super star des fans de zombies. Parlons donc directement de notre sujet du jour : Empire of the Dead, votre comic mêlant zombies et vampires qui est sorti en septembre dernier en France chez Panini Comics. Aujourd’hui, tout le monde reconnaît que vous êtes à l’origine du zombie moderne avec La nuit des morts-vivants. Avec une mythologie si forte, comment avez-vous eu l’idée d’introduire des vampires à vos histoires de zombies ?

George A. Romero : Eh bien, ce projet marque, on peut le dire, un écart avec ce que j’ai fait avant mais je me suis toujours considéré comme quelqu’un qui raconte des histoires avant tout et introduire des vampires dans le monde des morts me semblait une bonne idée pour raconter de bonnes histoires. Deux espèces différentes, mais toutes deux humaines, toutes deux mortes, et toutes deux attirées par la même source de nourriture.

Est-ce une façon de renforcer votre critique de la société des classes, les vampires représentant l’élite, un peu comme les riches qui vivent dans le luxe dans Land of the Dead ?

C’est une bonne remarque. J’aime avoir des personnages et des aspects de l’histoire qui disent des choses sur la société et la culture, mais j’essaie de laisser ces idées parler d’elles-mêmes et de laisser les lecteurs et les téléspectateurs arriver à leurs propres conclusions. Et on dirait que vous avez déjà tiré la vôtre ! Mais je ne dis pas que vous avez tort. Après tout, les vampires sont des buveurs de sang.

Empire of the Dead T1 Image 4

Vous avez déjà exploré le thème du vampire avec beaucoup d’originalité dans Martin dans les années 70. Les vampires dans Empire of the Dead semblent plus classiques. Est-ce vraiment le cas ou pouvons-nous nous attendre à quelques surprises ?

Je ne sais pas quelles sont vos attentes donc je ne sais pas ce qui pourrait vous surprendre mais j’espère évidemment que vous serez surpris par certains retournements de situation et aspects de l’intrigue, parce que j’ai fait de mon mieux pour en mettre dans l’histoire. Au sujet des vampires, j’ai mes propres règles du jeu, comme pour les zombies, mais le plus important pour moi est qu’ils soient de bons personnages. Mortels, certainement, mais intéressants et crédibles également.

Dans Empire of the Dead, vos zombies continuent d’évoluer et de changer. Nous arrivons même à un stade où humains et zombies ne sont plus si différents. Pourquoi rendre les zombies toujours plus proches des humains ?

Eh bien, l’évolution ne s’arrête pas forcément car vous êtes mort. Donc ce qui arrive aux zombies dans Empire est qu’ils commencent à se souvenir de qui ils étaient et de ce qu’ils faisaient quand ils étaient en vie. J’ai entendu certains les appeler “zombies intelligents” mais ce n’est pas vraiment un regain d’intelligence mais plutôt un lent réveil de leur humanité. Et cela peut les rendre à la fois plus accommodables mais aussi terriblement plus dangereux, en fonction de comment les choses se passent.

Empire of the Dead T1 Image 2

À ce jour, Panini Comics a simplement publié les 5 premiers numéros d’Empire of the Dead (premier acte) en France et Marvel publie encore le second acte aux États-Unis. Savez-vous déjà de combien d’actes le comic sera composé?

Trois actes de cinq chapitres. C’était très important pour moi de savoir la longueur finale avant de commencer à écrire afin de pouvoir agencer chaque acte en fonction du précédent. Pris dans son ensemble, le comic est vraiment épique avec beaucoup de personnages et d’intrigues et tellement d’action qu’une telle production sur grand écran aurait coûté une fortune. C’était vraiment très excitant de travailler de cette façon, sans problèmes de production à considérer. Juste moi et mon imagination.

Une dernière question, la question traditionnelle sur MZC, à laquelle vous avez probablement répondu des centaines de fois mais, quand les zombies seront là, que ferez-vous ?

Je me cacherai.

Nous remercions donc une dernière fois George A. Romero de s’être prêté au jeu et vous invitons, bien évidemment, à découvrir Empire of the Dead (si ce n’est pas déjà fait) afin de voir comment zombies et vampires se mélangent à la sauce Romero.

empire of the dead tome 1 panini comics

Interview réalisée par Squeletor et Calico J4ck et traduite de l’anglais par Squeletor.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

5 commentaires

  1. Klice dit :

    Hehe, ça c’est top class quand même ! C’est peut-être débile comme question, mais c’était une itw par mail ou en face à face ?

    En tout cas, joyeux noël à tout le monde !

    1. Squeletor dit :

      Comme tu peux t’en douter, c’était une interview par mail. On est déjà content que le monsieur nous ait accordé un peu de son temps ! On aurait eu plein d’autres questions à lui poser mais nous devions nous en tenir à des questions sur Empire of the Dead mais comme tu le dis, ça reste la classe, surtout pour des passionnés comme nous !

      1. Hell Vice dit :

        Well done guys!

  2. pomy dit :

    bravo et merci pour cette interview.

  3. Daf dit :

    Celle la est collector. Un beau add on au palmarès du site! Good jobs folks.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *