Le Scaphandrier, un slasher québecois avec des zombies ça vous dit ?

le scaphandrier

Parler du Québec sur MZC peut parfois s’avérer risqué. Critiquez un peu trop farouchement une œuvre québecoise et vous vous exposez à des représailles et insultes virtuelles. Mais parce que cela ne nous fera jamais taire (bien au contraire) et surtout parce que nous nous intéressons réellement à ce que les auteurs, chercheurs et autres réalisateurs québecois peuvent apporter à la culture zombie, nous mettons aujourd’hui une nouvelle fois le pied du côté de Montréal avec Le Scaphandrier.

le scaphandrierSorti hier au cinéma au Québec, qui aurait cru que derrière un tel titre se cachait un film de zombies ? En fait pas réellement un film DE zombies, plutôt un film AVEC des zombies. Car Le Scaphandrier, c’est avant tout un film de tueur en séries, que son réalisateur – Alain Vézina – décrit comme un “slasher de série B à ne surtout pas prendre trop au sérieux“. L’histoire d’un homme qui revient d’entre les morts et qui, muni d’un scaphandre, massacre successivement des chasseurs de trésors sous-marins, un milieu qu’Alain Vézina connaît d’ailleurs particulièrement bien puisqu’il avait précédemment réalisé plusieurs documentaires tels Le naufrage du Princess Sophia ou Dans le sillage du Titanic : l’histoire du CGS Montmagny.

le scaphandrier“Un navire est retrouvé à la dérive avec son équipage massacré sur les côtes de la Gaspésie… C’est la consternation ! Dans la foulée, une journaliste ambitieuse, aidée d’un jeune muséologue-archiviste plutôt timide et sédentaire, découvre qu’un collectionneur d’objets maritimes aux desseins douteux est peut-être en lien avec cette terrible histoire. S’amorce alors une course contre la montre pour découvrir qui est ce mystérieux scaphandrier qui décime tout sur son passage pour arriver à ses fins et récupérer de précieux documents pillés sur l’épave du « Princess of the North », là où il a trouvé la mort, 100 ans plus tôt…”

Il ne nous reste donc plus qu’à espérer que nous pourrons nous aussi découvrir ce slasher zombie et que, comme son réalisateur le promet, nous en tirerons un bon moment bien fun. En attendant, nous devons nous contenter des deux bandes-annonces ci-dessous et des informations disponibles sur la page Facebook et le site officiel du film.

Sources : Films Quebec & Metro

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *