Critique de Crossed Si tu voyais ça Tomes 1 & 2

Crossed si tu voyais ca Banniere

Webcomic à l’origine gratuit, la déclinaison Si tu voyais ça de la franchise Crossed s’est payée le luxe de sortir en support physique grâce aux éditions Panini Comics en France. Crossed, c’est tout d’abord une série de comics que nous ne présentons plus et qui se caractérise malheureusement par des scènes gratuites de violence et de sexe (bien souvent des viols) et un cruel manque de scenario voire d’intérêt. Pour Si tu voyais ça, nous retrouvons Simon Spurrier, un habitué de la série, aux commandes de l’histoire. Pour quel résultat ? Eléments de réponse sur les tomes 1 & 2 sortis l’été dernier.

Tout d’abord, Si tu voyais ça, c’est une seule et même histoire qui s’étale sur quatre tomes contrairement à la série Terres Maudites que nous avons récemment chroniquée et qui ne propose que de courtes histoires indépendantes des unes des autres. En fait, Si tu voyais ça est le journal de bord de Shaky, petit écrivain sans relief avant l’apocalypse. Alors qu’il s’est réfugié sur une petite île écossaise non loin de la côte, il relate comment la survie s’organise face aux marqués, entre conflits d’intérêts et le danger imminent d’une mort atroce.

Crossed si tu voyais ça image 1

Ce qui contraste avec ces deux premiers tomes de Si tu voyais ça et le reste de la franchise, c’est que si les scènes de violences sont toujours présentes, elles se font beaucoup plus discrètes que par le passé. Mais le plus grand changement, et celui qu’il était urgent de faire, c’est l’apparition d’une histoire digne de ce nom ! Finies les petites histoires écrites à la va-vite qui ressemblaient plus à un délire érotico-morbide d’adolescent : place à un véritable scénario.

Et le scénario parlons-en ! Au premier abord, l’histoire s’installe lentement autour de la survie quotidienne du petit groupe de l’île de Cava, mais petit à petit la tension monte entre luttes pour le pouvoir ou/et le plaisir et affrontement contre les marqués. Mais alors que Shaky remplit les pages de son journal, nous nous rendons compte que chaque élément compte, que chaque action a une conséquence et que tout est lié faisant constamment grandir l’intérêt chez le lecteur avec chaque page qui s’écrit.

Crossed si tu voyais ça image 2

Sans vous spoiler, la plume de Spurrier signe les planches de Crossed que, personnellement, j’attendais depuis bien longtemps. Je ferai l’impasse sur les longueurs et répétitions du Tome 1, tant l’histoire prend son envol dans le deuxième tome, et que le personnage de Shaky, bien fade au tout début du premier tome gagne en épaisseur.

De plus, afin de ne pas lasser le lecteur, Spurrier introduit habillement dès le premier tome des flashbacks sur les premiers mois de survie de Shaky, pour ensuite faire le lien avec son quotidien sur l’île de Cava avec les autres survivants. Je n’aurais jamais cru possible d’écrire ces lignes un jour sur Crossed mais… vivement la suite !

Finalement, alors que Si tu voyais ça fut conçu comme un webcomic gratuit, il est aisé de comprendre pourquoi Panini Comics a décidé de le sortir en album physique tant la qualité est enfin au rendez-vous. Certes ce n’est pas le meilleur comic du moment, mais alors que Crossed Terres Maudites peine souvent à convaincre, ces deux premiers tomes se paient le luxe de nous offrir une vraie histoire de plus en plus intéressante au fil des pages et une bonne dose de gore sans qu’il ne s’agisse que de ça. Avec Si tu voyais ça, de nouveaux lecteurs de Crossed pourraient bien venir grossir le rang des fans de la franchise.

Crossed si tu voyais ca tome 1

Crossed si tu voyais ça tome 2

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

5 commentaires

  1. mulk dit :

    Franchement: Crossed est la BD la plus sale de ma collec’.
    Mais “Si tu voyais ça” sort vraiment du lot de la série au niveau scénario.
    Pour info: y a déjà le 3… http://www.bedetheque.com/BD-Crossed-Tome-7-Si-tu-voyais-ca-III-237212.html

  2. heisenbergg dit :

    Faudrait un tome entier sur le personnage Jackson….le tome 3 est tout aussi excellent…

    1. mulk dit :

      Ah ouais p’tain… Jackson, l’ami des moutons…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *