Brainless, un roman de zombies jeunesse à découvrir avec ou sans cervelle

brainless jerome noirez

Nous vous le disions dans notre récente critique de Ma famille normale contre les zombies, les morts-vivants et la littérature jeunesse font très bon ménage en ce moment en France. Nouvelle preuve de ce succès, la sortie le 21 mai prochain de Brainless, le nouveau roman de Jérôme Noirez, auteur français prolifique et renommé à qui nous devons, par exemple, des ouvrages comme Féerie pour les ténèbres ou Fleurs de dragon.

Dans Brainless, Jérôme Noirez invite ses lecteurs à plonger dans le quotidien d’un jeu garçon – Jason – transformé en mort-vivant comme d’autres adolescents de son âge :

brainless“Jason, adolescent médiocre surnommé Brainless, habite Vermillion, petite ville du Dakota du Sud où la jeunesse s’ennuie. Tous les jours, Brainless se fait une injection de formol, pour ne pas pourrir. Depuis qu’il est mort, étouffé par une ingestion massive de maïs, les deux hémisphères de son cerveau peinent à communiquer. Son estomac ne digère que de la viande crue. Il a cessé de dormir et de respirer. En dehors de cela, son quotidien n’a pas beaucoup changé depuis qu’il est atteint du SCJH – le syndrome de coma homéostasique juvénile, une nouvelle maladie touchant les adolescents, de plus en plus répandue aux États-Unis – depuis qu’il est un zombie, autrement dit… Il lui arrive seulement, de temps à autres, de se demander quel goût a le cerveau humain. Mais parmi ses camarades de classe, certains ont des projets bien plus macabres.”

Voilà un pitch bien mystérieux, espérons donc que l’auteur nous ait concocté une histoire de morts-vivants comme nous les aimons. En tous cas, pour ceux qui voudraient rencontrer l’auteur, sachez qu’il sera présent au festival Étonnants Voyageurs de Saint Malo du 22 au 24 mai mais également aux Imaginales d’Épinal le 30 et 31 mai ; autrement, vous pouvez toujours lui rendre visite sur son site officiel. Notre critique de Brainless en mai.

Source : Gulf Stream Éditeur

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *