Hipsters vs Zombies, parce que dégommer du zombie c’est trop hip

hipsters vs zombies

Le constat est sans appel : les hipsters sont partout. Aujourd’hui, leur invasion est telle que même la légendaire foreuse à hippies d’Eric Cartman (adaptée pour la cause) ne serait plus suffisante pour les arrêter. Et les choses ne sont pas prêtes de s’arranger car il se pourrait même qu’en cas d’apocalypse zombie, les hipsters soient les derniers survivants ou du moins le dernier espoir de l’humanité. Du moins à condition que les développeurs espagnols d’Arpic Games parviennent à récolter la somme suffisante pour financer leur jeu Hipsters vs Zombies.

hipsters vs zombiesCar, si nous vous avons présenté pas mal de projets de films et de courts métrages zombies dernièrement, c’est un jeu vidéo, dont la campagne Kickstarter vient de débuter, qui nous intéresse aujourd’hui. Dans Hipsters vs Zombies, un shoot’em up retro en 2D, les joueurs pourront ainsi incarner deux des hipsters principaux du jeu et devront parcourir plusieurs niveaux de style arcade jusqu’à parvenir au boss final. Un concept tout simple qui pourrait cependant s’avérer assez fun notamment si les développeurs tiennent leurs promesses.

Si le projet vous intéresse, vous pouvez bien évidemment le soutenir sur Kickstarter, mais également visiter son site officiel ou sa page Facebook. Nous, on fait chauffer la foreuse, au cas où…

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

1 commentaire

  1. Klice dit :

    Tiens, voir une nouvelle sur “ROAM” dans la catégorie “Vous pourriez aussi aimer” me fait penser que le jeu est très probablement annulé puisqu’il semble empêtré dans un problème judiciaire entre différents développeurs/créateurs du jeu; pour ceux que ça pouvait intéresser…

    J’ai vaguement survolé le kickstarter, mais ça me fait beaucoup penser à des jeux de flash zombie très bons mais pas nécessairement payant. Ça me fait aussi penser à un jeu source 2D dont j’ai oublié le nom, il était très marrant !

    Cela dit, ça a l’air cool et ils demandent pas beaucoup. Si j’avais de l’argent, je donnerais peut-être !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *