JeruZalem, invasion de zombies en terre sainte ?

jeruzalem

Se pourrait-il que Jérusalem soit une nouvelle fois envahie par des zombies après sa chute face aux morts-vivants dans World War Z ? Peut-être bien.

Théâtre de confrontations religieuses et politiques depuis des centaines d’années, la ville de Jérusalem sera prochainement au cœur d’une guerre où humains de toutes confessions devront s’allier contre un ennemi commun tout droit sorti des Enfers. Nouveau long-métrage des frères israéliens Doron et Yoav Paz, qui s’étaient auparavant illustrés avec Phobidilia en 2009, JeruZalem propose de nous embarquer pour une Jérusalem où une apocalypse d’ampleur biblique ravage la ville :

jeruzalem 2016“Deux filles américaines en vacances accompagnent un bel et mystérieux étudiant en anthropologie lors d’un voyage à Jérusalem. La fête tourne court quand le trio se retrouve en plein milieu d’une apocalypse biblique. Coincés entre les anciens murs de la ville sainte, les trois voyageurs doivent survivre suffisamment longtemps pour trouver un moyen de s’échapper alors que les Enfers sont lâchés sur eux.”

S’il est vrai que la première bande-annonce semble davantage nous proposer une invasion de démons ailés sortis des Enfers, leur comportement et la présence d’un grand Z dans le titre JeruZalem nous laisse malgré tout penser que le film aura de nombreux points communs avec un film de zombies plus traditionnel. Quoiqu’il en soit, pour le vérifier, les plus chanceux n’auront qu’à attendre cet été, lors de l’avant première du film au Fantasia International Film Festival de Montréal, les autres n’auront qu’à guetter une potentielle sortie en VOD/DVD. Pour plus d’infos, rendez-vous sur la page Facebook de JeruZalem.

Source : Deadline

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

À propos de l'auteur

Rédacteur en chef de My Zombie Culture. Passionné de tondeuses à gazon mais surtout de Zombies depuis BrainDead et prêt à voir les plus sombres navets cinématographiques pour peu qu'il y ait du mort-vivant à découper. (Site web)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *