iZombie 111 : Astroburger, ce que nous en avons pensé

izombie

Eh oui, déjà plus que deux épisodes et ce sera la fin de la première saison d’iZombie sur The CW. Nous devrons alors attendre de longs mois avant de retrouver Liv et ses coéquipiers pour une nouvelle série d’enquêtes sur fond d’univers zombie sombre et original. Mais d’ici là, profitons des derniers épisodes de cette saison qui, suite à cet Astroburger, le onzième épisode, s’annoncent plus prometteurs que jamais.

[Attention la suite contient des spoilers]

iizombie

En effet, alors qu’iZombie a depuis un certain nombre d’épisodes trouvé son rythme mais également une formule bien équilibrée et intéressante, Astroburger s’avère une fois encore un épisode réussi. Diane Ruggiero et Rob Thomas, les créateurs de la série, ont prouvé qu’au-delà d’une série à enquêtes hebdomadaires, c’est bien un véritable univers original qu’ils se sont attelés à construire avec iZombie. Ainsi, avec une fin de saison qui se profile à l’horizon, nous en sommes maintenant à un stade où le téléspectateur connaît bien les personnages de la série, et c’est donc sans surprise que les différentes intrigues convergent l’une vers l’autre à un rythme d’enfer.

iiiizombie

Certains pourraient critiquer le fait que cet épisode nous fasse croire que Liv finit par dire la vérité à Major alors qu’il ne s’agit en fait que d’une de ses hallucinations, pourtant, cela fait partie du charme de cet épisode. Personnellement, je ne l’avais pas du tout vu venir et me suis, sûrement comme beaucoup, laissé prendre au piège, pensant que les hallucinations de Liv se limitaient à l’apparition du Diable. Sur ce coup-là, les scénaristes se sont donc montrés vraiment habiles et ce serait dommage de leur reprocher de ne pas vraiment avoir fait avancer le schmilblick d’autant plus que la fin de cet épisode est, pour le coup, bien plus percutante qu’un simple Major acceptant la vérité.

iiiiizombie

De plus, Blaine marque son grand retour, plus difficile à cerner que jamais. Astroburger s’amuse donc à faire monter la tension à tous les niveaux, avec d’une part Major qui s’approche de plus en plus de la vérité, quitte à se mettre en danger, et un Blaine se montrant toujours plus méfiant de Liv. Au final, seul le détective Babineaux continue à se montrer assez transparent ; ce ne sont d’ailleurs pas ses plissements de sourcils abusés, qui lui permettront de découvrir la vérité.

iiizombie

Enfin, s’il fallait trouver un véritable défaut à cet épisode, il viendrait encore une fois de l’enquête, puisque j’avais à nouveau deviné qui était le coupable bien avant la résolution de l’affaire. Le côté Scooby-Doo est donc encore une fois trop présent, mais, à ce stade de l’intrigue, attendons-nous réellement d’iZombie des enquêtes passionnantes ? Non, simplement qu’elle serve l’intrigue principale de manière utile, ce qui était le cas.

En fin de compte, avec Astroburger, iZombie continue sur sa très bonne lancée avec un nouvel épisode qui bâtit de manière intéressante, sans que l’on ne s’ennuie jamais, une fin de saison toujours plus prometteuse. Nous avons donc hâte de découvrir “Dead Rat Live Rat Brown Rat White Rat”, l’avant-dernier épisode de la saison.

izombie

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *