Fear The Walking Dead 102 : So Close, Yet So Far, ce que nous en avons pensé

Fear-the-Walking-Banniere

La semaine dernière, nous avions été plutôt emballés par le première épisode de Fear The Walking Dead. Nous attendions donc de voir si So Close, Yet So Far, le second épisode de la série, allait continuer sur cette lancée. Malheureusement, alors beaucoup avaient critiqué le côté lent du premier épisode et l’aspect caricatural des personnages principaux, ce nouvel épisode de Fear The Walking Dead leur donne ce coup-ci bien raison.

Car dans un cet épisode, nous avons l’horrible impression que les scénaristes ont retiré leurs gants et décidé de manipuler sans précaution une galerie de personnages ultra caricaturaux. Alicia et Madison m’avaient certes un peu agacé dans le premier épisode mais sans que cela ne m’empêche de l’apprécier. Ici, j’ai personnellement commencé à développer une sorte d’allergie à ces deux personnages. Non seulement Kim Dickens nous offre un jeu d’acteur franchement limite mais son personnage se montre plus qu’agaçant – mère autoritaire grossièrement dépeinte (si je l’entends encore dire “Alicia”, je me taillade les veines !). De son côté, Alicia continue à se la jouer rebelle-inutile et n’apporte pour le moment rien à l’intrigue (enfin le sol de la maison est resté propre au moins…), si ce n’est des scènes puantes de pathos en début d’épisode avec son petit ami Mat…. j’aurais préféré qu’il soit bel et bien mort et qu’on ne le revoit plus. Parce qu’un tel pathos de bon matin, ça donne la nausée.

fear the walking dead saison 1 episode 2 so close yet so far

Je dois également dire que j’ai eu beaucoup de mal dans cet épisode avec tous les personnages, tant ils apparaissent comme des enfoirés égoïstes. Je l’admets, dans une telle situation, seul le plus malin survivra et jouer les héros est synonyme de mort certaine. Mais de là à ne pas prévenir ses voisins du danger qui arrive et à se la jouer pilleurs directement, il y a des limites. J’ai vraiment eu l’impression que nos héros n’étaient que des criminels ayant peur de se faire attraper. Et dire que, dans tout ça, c’est le drogué qui s’avère la voix de la raison. Bref, difficile de les apprécier.

Même chose concernant la soi-disant manifestation dans laquelle Chris se retrouve coincé. J’ai réellement eu du mal à me dire qu’une telle réaction était possible, tant nous avons l’impression qu’il ne s’est rien passé jusque-là qui justifierait autant de vandalisme. Alors soit LA est une ville remplie d’emmerdeurs soit c’est dans la nature humaine, comme dans nos banlieues, de foutre le feu à des bagnoles à la moindre occasion.

fear the walking dead saison 1 episode 2 so close yet so far

En revanche, concernant la situation de Travis, je dois reconnaître que si je trouve qu’elle a été amenée de manière très artificielle, elle me rassure quelque peu étant donnée la volonté pressante de nos héros de quitter la ville. En séparant les personnages de la sorte, cela nous garantit de les voir rester plus longuement à LA et donc de découvrir le début de l’apocalypse zombie dans une grande métropole (ce qui fait normalement l’intérêt de cette nouvelle série). Parce que les voir partir dès l’épisode 3 dans le désert, cela aurait été un désastre (quoique Madison et Alicia auraient pu y crever de soif…). Reste à voir à présent ce que les Salazars (la famille du barbier) vont bien pouvoir apporter à l’intrigue.

Enfin, là où elle ne m’avait pas choqué dans le premier épisode, la réalisation m’a semblé ici assez catastrophique avec une caméra qui se balade bien trop et de nombreux plans foireux notamment quand Tobias se fait attaquer au lycée. Le résultat est bas de gamme et multiplie, de surcroît, les hors champ ridicules. Sans oublier les séquences au ralenti qui ponctuent l’épisode…

Vous l’aurez donc compris, ce second épisode est une grosse déception après un pilote qui nous avait vraiment bien plu. Avec ce So Close, Yet So Far, Fear The Walking Dead se présente comme la série molle et agaçante que beaucoup craignaient de voir. The Dog redressera-t-il la barre dans deux semaines ?

fear the walking dead saison 1 episode 2 so close yet so far

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

17 commentaires

  1. Kapuss dit :

    la série moue ? sérieusement ?

    1. Squeletor dit :

      Ici molle par un manque de crédibilité et une absence totale d’intérêt pour des personnages agaçants. C’était pas le cas du premier épisode, mais là je me suis bien ennuyé et surtout fait trop de remarques sur ce qui se passait sous mes yeux…

  2. Kapuss dit :

    je ne critique pas la teneur de ton article
    n’ayant pas encore visionné l’épisode en question. Je m’amusait (pas méchamment) de l’accord douteux du féminin de mou qui s’écrit molle, une série molle comme une … non j’ai pas d’exemple 😉

    1. Squeletor dit :

      Oh putain le blaireau, là j’ai vraiment honte, j’avais même pas fait gaffe. On mettra ça sur le dos du temps passé à l’étranger hein ! J’ai corrigé. Merci de la remarque. Mais ça m’intéressera quand tu auras vu l’épisode de savoir ce que tu en penses 😉

  3. icare dit :

    Soit le père menait une double vie soit il y a erreur de casting sur l’âge du premier fils.
    La série commence en effet à devenir pénible avec des protagonistes – à l’image d’Alicia qui est sensée être une “tête” – qui ont beaucoup de mal à mettre en application des raisonnements simples (ne pas aller inutilement au devant du danger, comprendre la notion de contagion, virus, Etc.).
    Je regarderai probablement la suite quand j’aurais le temps c’est à dire sans doute dans une quarantaine d’années.

  4. galette dit :

    ” Mais de là à ne pas prévenir ses voisins du danger”
    si je ne me trompe, Madison traverse la route à la rencontre de ses voisins au départ de Travis (c’est dur, ça sonne comme un script des feux de l’amour). Pour leur dire quoi, par contre…?
    En effet, je sent mal, pour l’instant, Alicia et ses cheveux propres.
    point positif quand même,j’ai ri,le couteau pour les oignons n’étant pas l’ustensile idoine en ce genre de situation.

    1. Squeletor dit :

      Ah j’avoue ne pas avoir fait attention, sûrement un moment où je pensais à autre chose… Mais la remarque reste car, au départ, ils ne veulent rien dire. Sans Nick, elle n’aurait rien fait. Elle a dû leur dire de servir d’appâts 😉

  5. Kapuss dit :

    Bon ça y est, j’ai regardé cet épisode, je ne trouve pas que ce soit une telle catastrophe, il y a quelques scènes peu crédibles et surtout pas assez lisibles ( Les émeutes en ville sont conséquence de l’apparente agressivité des policier envers les sans abris, mais ce n’est pas assez bien amené ) , des dialogues parfois artificiels (je chipote mais bon: la fille du coiffeur, qui demande : qui êtes vous ? Du genre, j’ai oublié de dire bonsoir). On est devant une situation sur le point de partir en vrille, tout peut arriver donc pas vraiment d’inquiétude à avoir sur un éventuel enlisement de la série. Ok, je l’avoue, c’est loin d’être parfait. Si les personnages sont agaçants, les scénaristes peuvent les utiliser pour en prendre plein la poire ou bien leur en faire baver et finir par nous faire regretter de le avoir souhaité du mal ;). En même temps l’avantage avec cette série c’est que le départ précipité d’un protagoniste n’est pas très compliqué à mettre en place (une attaque zombie et c’est réglé ), de quoi réajuster le nécessaire sans déséquilibrer l’ensemble. Il ne faut pas oublier les débuts de the walking dead avec l’insupportable Lorie et la romance “feux de l’amour” chelou et deux trois persos tête à claque (Au hasard: Andrea, Lorie donc et T-dog) Donc à suivre.

  6. Yodeux dit :

    Je suis d’accord avec toi sur l’analyse générale de l’épisode. Tu remarqueras qu’Alicia enlève 2 fois ses gants d’ailleurs 😉 Et le scénar est en effet mou mou mou.
    Par contre, concernant la manif qui dégénère je trouve pour le coup plutôt plausible. Imagine tu ne sais rien de rien, les autorités n’ayant pas communiqué, et tout à coup, tu vois les flics qui flinguent un mec en pleine tête (car eux savent). Avec l’effet de foule, on peut comprendre que ça dégénère.
    Idem pour les réactions égoïstes, ca tranche avec les pseudos héros habituels. Mais faudra vraiment qu’ils se reveillent pour le 3 quand même…

    1. Squeletor dit :

      En fait c’est pas tant le fait qu’elle dégénère qui m’a semblé aberrant. C’est plus, comme le faisait remarquer Kapuss, comment c’est amené. C’est trop soudain je trouve et peut-être trop facile. On ne sait certainement pas tout, mais si les gens en savaient autant que les héros, ils préféreraient fuir, s’ils en savaient moins, je pense quand même qu’ils resteraient prudents face à la situation. Je veux bien croire qu’un petit groupe puisse foutre le bordel et réagir violemment mais là on dirait que c’est la guerre en dehors du magasin.

      Pour les réactions égoïstes, ce qui me chiffonne c’est que là rien ne les empêchait de se montrer généreux et soucieux des autres. On n’en est pas à la situation où y’a des macchabées et des tueurs partout. Du coup, les personnages apparaissent juste comme des enfoirés qui ne pensent qu’à eux, pas comme des personnes prudentes…

      1. Kapuss dit :

        en ce qui concerne l’abandon du petit copain chez lui alors qu’il est au plus mal … je dois bien avouer que ce sont de gros enfoirés :)

        1. Squeletor dit :

          Là encore on pourrait comprendre que Travis et Madison aient peur de l’infection… pas Alicia… Puis ses parents vont revenir (un jour peut-être, à moins que non) à ce pauvre garçon condamné.

  7. gui dit :

    Salut à tous !

    Avez vous un bon site de streaming à me conseiller pour voir l’épisode 2 de Fear the walking dead ?

    Merci d’avance

    1. Squeletor dit :

      Désolé, ce n’est pas l’endroit pour partager ce genre d’infos mais je suis sûr que tu peux trouver ton bonheur facilement.

  8. Dreian dit :

    ouaip c etait bien mollasson tout ca,la serie en voulant se demarquer va se perdre dans son chemin vers le desert. Autant qu il n y arrivent pas,y a aucun personage pour rattraper l autre…

  9. azimut dit :

    et bien franchement je m’attendais à pire. bon la pisseuse de 16 ans est bien dans son rôle de gamine chiante , elle devient presque aussi antipathique que la femme de rick dans twd. ce que je trouve assez gênant c’est le changement de comportement des perso, notamment les parents qui passent de profs paisibles à survivaliste . je les ai trpuvé assez rapides à demander à leur gamine de faire des stocks et de se préparer à se barrer directe dans le désert …. bon ok admettons… pour ce qui est des émeutes, peut-être que ça nous paraitrait plus crédible si on remettait les évènements en perspective par rapport au contexte actuel avec des tensions entre les forces de l’ordre et une partie de la population. à voir ce que donne la suite, mais je pense qu’ils vont passer la saison 1 à essayer de se rejoindre et peut-^tre la saison 2 à se planquer dans le désert?

  10. Rawhead Rex dit :

    Bon ok ca avance mais avec des personnages donc j’ai du mal à me souvenir de leur nom (à part bien sûr cette souillon d’Alicia). Malgré tout je regarderai par curiosité jusqu’à la fin en espérant voir dégager certains personnage insupportable (Alicia ou es tu?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *