Fear The Walking Dead 103 : The Dog, ce que nous en avons pensé

Fear-the-Walking-Banniere

Il y a deux semaines, Fear The Walking Dead, la nouvelle série de zombies d’amc, avait commencé à nous agacer avec un épisode assez mou nous présentant une brochette de personnages tous assez antipathiques. C’est cependant avec le bénéfice du doute que nous nous sommes attaqués à The Dog, espérant voir Fear The Walking Dead repartir sur de bons rails. Puis, après tout, comment un épisode nous proposant le caméo d’un sith de Star Wars dans ses premières secondes pourrait-il mal finir. Nous allons le voir.

fear the walking dead saison 1 épisode 3 the dog

Car, une fois encore, cet épisode de Fear The Walking Dead, déçoit plus qu’il ne convainc. Intitulé The Dog, car un chien fera une brève apparition et forcera certains de nos héros à partir pour une aventure ô combien trépidante, cet épisode aurait tout aussi bien pu s’appeler “Le Monopoly”, “9 à la maison” ou bien “Fucking soap opera of the dead: part 3”. Il faut dire que côté personnages tout va de mal en pis. Parce que, si dans l’épisode 2, nous avions eu beaucoup de mal à nous attacher à des personnages peu sympathiques, ils ont visiblement tous décidé dans ce The Dog de nous prendre la tête avec leurs querelles ennuyeuse, artificielles et pathétiques.
Car rien ne va plus chez les Clark, les Manawa et les Salazar. Madison, entre son fils drogué (le seul personnage pour lequel j’adhère d’ailleurs) et sa fille inutile, ne trouve rien de mieux comme idée que de lancer un petit Monopoly familial alors que c’est le chaos dehors. Pourtant, tout le monde le sait, un Monopoly ça finit toujours dans le sang et dans les larmes. Travis lui se la joue papa poule et ne veut pas que son fils chéri fasse joujou avec des armes et enchaîne les discours débiles. La palme revient malgré tout à notre duo – Travis & Madison – lors de la scène où Madison envisage de tuer son amie à travers la palissade : on atteint alors le summum de l’exaspération. Je garde cependant beaucoup d’espoir pour les Salazars, leurs différentes discussions (jouées dans un espagnol très peu crédible) atteignant également des sommets…

fear the walking dead saison 1 épisode 3 the dog

Mais ce sont avant tout les réactions des personnages face à la situation à laquelle ils sont confrontés qui m’ont particulièrement agacé. Certains diront que c’est parce qu’ils ne savent pas ce qu’est une apocalypse zombie et ils auront bien raison. Malheureusement ici, ils continuent à agir comme des imbéciles heureux alors même qu’ils savent bien que les choses sont en train de devenir hors de contrôle. Commençons par Travis, Chris, Liza et les Salazars lorsqu’ils sont encore coincés dans le magasin de Daniel. Alors qu’on les voit terrifiés par ce qui se passe à l’extérieur, ils ne trouvent rien de mieux qu’ouvrir la porte du magasin en grand sans même s’armer ni regarder dehors si c’est le moment opportun (après tout le plan de Daniel était de “run in another direction“). On appréciera d’ailleurs de voir que les manifestants ne trouvent rien de mieux que d’envahir le magasin (sans s’intéresser aux gens qui étaient dedans) juste pour foutre quelques coups de batte. Pendant ce temps-là, la voiture de Travis sera la seule miraculeusement épargnée et pas brûlée. Le tout porté par des échanges entre Travis et Daniel d’une grande médiocrité.

fear the walking dead saison 1 épisode 3 the dog

Puis, que dire de Madison, qui continue à se la jouer mère autoritaire et manipulatrice, et d’Alicia lorsqu’elles acceptent, parce que Nick a vu un gentil toutou ensanglanté (bon aussi un zombie mais ça il ne le dit pas), de fuir la sécurité de leur maison pour aller faire une balade dans le jardin des voisins pour finalement rentrer par effraction chez eux, sans même attendre Travis. Bien sûr, les armes cachées dans la maison seront vite trouvées. Dans Fear The Walking Dead, on écoute le drogué que quand ça aide le scénario… On notera toutefois l’intelligence d’Alicia qui, après avoir failli se faire attraper par les jambes par un zombie, décide de partir en mini-short : les scénaristes étaient vraiment désespérés à l’idée de donner le moindre intérêt à son personnage.

Bon allez, soyons honnêtes, tout n’est pas mauvais dans cet épisode et, à l’image de la scène de l’épisode 2 où nous voyions brièvement un policier charger sa voiture avec de l’eau, j’ai apprécié de voir que les zombies se multipliaient au cœur des manifestations ainsi que le bref aperçu de ce qui se passait dans les hôpitaux.

Bref, ce troisième épisode de Fear The Walking Dead est particulièrement mauvais. Les personnages sont à la limite de l’insupportable, leurs réactions sont débiles, le scénario est artificiel, et le tout se fait long, trop long. Espérons donc que les militaires, qui débarquent comme des fleurs à la fin de l’épisode, nous secouerons tout ce petit monde dans Not Fade Away, sinon on n’est pas dans la mouise…

fear the walking dead saison 1 épisode 3 the dog

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

44 commentaires

  1. Drlefou dit :

    Bonjour, si je me souviens bien cela fait quasi deux ans que je vous suis et que je passe très régulièrement sur le site pour lire vos articles. Mais je dois vous dire que je vous trouve de plus en plus dur dans vos analyses et pas toujours impartial (et je ne suis pas le premier à vous le dire non plus). Même si rien n’est jamais parfait, moi je trouve que les personnages sont crédibles et que la narration et la mise en scène est quand même largement meilleur que ce que vous en dites. C’est quand même dommage d’être aussi acerbe et tranchant avec certaines productions et si coulant et gentil avec d’autres (Exemple Z-Nation saison 2E1). Mais ce n’est que mon avis.

    1. Squeletor dit :

      Ce n’est que ton avis. Et cet article n’est que mon avis. N’empêche qu’avec l’épisode 1 de Z Nation j’ai passé un bon moment et qu’avec ce The Dog, je n’avais qu’une envie : en finir tellement c’était ennuyeux et porté par des personnages aberrants. Au fait, on n’a jamais dit qu’on n’était pas durs avec ce qu’on critiquait. On dit ce qu’on pense, on ne cherche pas à faire plaisir à qui que ce soit.

    2. Alex dit :

      Excellente analyse drlefou, les critiques ne sont pas impartiales effectivment. Je suis d’accord avec toi, Fear the walking dead dépasse de très loin Z nation. Le fait est qu’on est ici dans un webzine de zombies. Or, dans walking dead, les zombies ne sont qu’un décor, un pretexte à une naration sur l’effondrement de la civilisation, contrairement aux films de romero, ou à Z nation et autres, ce sont les zombies qui sont au centre, j’en veut pour preuve les strategies et l’organisation des humains pour la survie dans walking dead, et la necessité de trouver un remède au virus dans Z nation.

      myzombieculture n’est pas impartial, il défend le thème zombie, si un site sur le post-apocalyptique existe, il encensera walking dead au détriment de Z nation.

  2. Kapuss dit :

    Effectivement je serai très intéressé par une critique globale de votre part sur z nation, que je trouve dommageable au genre tant il le tire vers le bas, on vient de passer des décennies entières de nanars zombiesques, alors que Walking Dead donne de nouveaux standards et prouve la noblesse de l’univers, on n’a pas besoin de faux nanars Z y en a plein de vrais dans la filmo 70 à nos jours.

    1. Klice dit :

      Y’a quand même beaucoup mieux que WD en film. En série, malheureusement, on a pas grand chose.
      Pour FTWD, je trouve qu’on s’attarde beaucoup trop sur les perso plutôt que sur l’ambiance et les effets de l’apocalypse à une échelle globale. C’est un peu cliché, mais les images au journal tv, les plans vu du dessus et les débats télévisé c’est plutôt cool.

      1. Squeletor dit :

        Je suis tout à fait d’accord et je trouvais que le premier épisode l’avait fait assez bien.

  3. galette dit :

    petite parenthèse sur Z nation, je la regarde avec plaisir pour sa drôlerie en général et pour murphy et doc en particulier tant je me régale avec ces personnages, pas pour la qualité de l’intrigue (où the walking dead a tant pêché ) ni les maquillages et autres effets spéciaux. ça n’est aussi que mon avis.
    Quant à l’épisode d’hier soir, il était pas si mal, on voit que le merdier se pose doucement, les héros étant quand même attaqués par deux de leurs voisins. J’aurais aimé voir Madison écraser son marteau sur la ganache de la vieille, mais on peut comprendre la réaction de Travis qui renvoie étrangement à la vision du G.O Hershel avec ses G.M de la grange. S’il y a en effet eu des lourdeurs, on se trouve dans le crescendo de la pandémie, ce qui pour l’instant me sied.

  4. Bontaquin dit :

    Je pense Squeletor, qu’il serait bon pour la crédibilité du site que tu fasses une pause dans la critique de TWD et assimilés (ou alors que tu changes le titre des news par “ce que J’EN ai pensé).

    Là tu fais des reproches infondés :
    – Comme le dit Daniel Salazar de façon assez crédible, ils n’ont pas d’armes à portée de main. “There are only combs here”, que des peignes, c’est chaud pour se défendre…. Alors en effet il y a bien un ou deux rasoirs mais n’est ce pas le meilleur moyen de se prendre un coup de batte que de le brandir ?
    C’est vrai que ça change de Z Nation et les munitions infinies (sauf quand Warren est sur le point de se suicider dans une scène au pathos franchement ridicule)

    – Comme toi, j’ai failli tiquer sur la camionnette intacte. Et j’ai dû reconnaître 3 secondes plus tard que les autres voitures qu’ils croient en démarrant sont aussi intactes.
    Crédible ? Je ne sais pas.
    Plus crédible que d’échapper à une explosion nucléaire en se cachant dans un tunnel de 50m de long ? Assurément !

    – Tu critiquais il y a 15 jours la représentation des émeutes. Peut-être étais tu trop jeune en 1992 pour voir comment ont dégénéré les émeutes, là aussi à Los Angeles, suite à l’agression de Rodney King par… des policiers (tiens, ça ne rappelle rien ?) mais ça a donné lieu à des saccages bien plus impressionnant que ce que peut montrer FTWD.

    Donc, que tu aies un faible pour le style Z Nation, ça n’est en rien dérangeant et je regarde aussi histoire de me marrer. Mais comme semblent le confirmer les commentaires de l’article, je pense que tu t’enfermes à descendre une série au profit d’une autre, et c’est très dommageable.

    1. Squeletor dit :

      Bon, honnêtement, j’en ai un peu ras le fion de me répéter mais, soit, allons-y.

      1) Pour commencer, je crois que j’ai le droit d’avoir l’avis que je veux. Mais, encore une fois, cet avis n’est qu’un avis parmi d’autres et le but de ces critiques est d’offrir un forum aux membres de la communauté MZC pour qu’ils partagent leurs avis, pour qu’on discute des épisodes. Pas pour qu’on me dise que je suis un connard car j’ai pas aimé. En ce qui concerne l’utilisation du « nous », il s’agit de l’avis de MZC, on dit nous en tant que MZC, il ne vous inclus pas. On n’a pas la prétention d’avoir un avis universel… D’ailleurs, on utilise le « nous » dans tous nos articles avec l’emploi du « je » quand on fait un commentaire très personnel.

      2) Ensuite, concernant la question de savoir si c’est dommageable pour le site, si on en perd en crédibilité ? Ne plus en parler parce qu’on trouve ça pourri (parfois, tu noteras que j’avais vraiment aimé le premier épisode) là ça serait dommageable et surtout pathétique. On est LE site de la culture zombie, on parle donc de tout ce qui est zombie qu’on aime ou pas… et on va pas ne pas parler de ce qu’on n’aime pas pour faire plaisir à une portion de personnes. Si certains sont incapables d’accepter que d’autres n’aient pas le même avis, c’est franchement pas mon souci et ils peuvent se casser. Je vous rappelle qu’on gagne rien avec ce site donc bon… Puis quitte à suivre ta logique, alors on a qu’à dire que du bien sur tout, comme ça on fera plaisir à tout le monde. Tant qu’à faire, faisons du publi-rédactionnel, comme ça les éditeurs nous paient pour dire du bien sur leurs produits et on se fait du fric. Bah tu vois, c’est pas l’esprit de MZC. Non ! Ça a toujours été comme ça : MZC est un site avec une opinion tranchée, qui la défend peu importe qui ça fâche. Et encore une fois, qui prétend que cette opinion est la bonne ? C’est un avis. MZC est un site subjectif avec un cœur de passionné, pas une réunion de fanboys ni un site de branleurs qui veut juste s’en foutre plein les poches en faisant de la lèche à tout le monde.

      3) Pour ce qui est de Z Nation, là aussi j’en ai un peu marre de me répéter avec le débat Z Nation – (F)TWD. Il y a quand même de grosses différences. Z Nation est une série dont l’objectif numéro 1 est de nous divertir avec de l’humour et du gore, le tout sauce série Z. (F)TWD jouent le paris de l’ultra-réalisme et se concentrent sur un groupe de personnages dont nous suivons juste la survie (ils n’ont pas d’autre objectif que de survivre). Donc forcément je ne cherche pas la même chose et ne me focalise pas sur les mêmes aspects d’une série à l’autre. Dans Z Nation, je vais regarder l’humour, voir si l’épisode m’amuse, l’action, si je ne m’ennuie pas, et le gore, si les effets sont osés et divertissants. Quand c’est pas le cas, je descends l’épisode, ce qui est arrivé plus d’une fois. Mon premier point d’intérêt n’est pas à quel point c’est crédible et réaliste. Par contre pour (F)TWD, là je regarde davantage à quel point c’est réaliste, crédible et aussi si les personnages, ce qui leur arrive, me font vivre/ressentir quelque chose (le tout évidemment sans m’ennuyer). En l’occurrence ici, pour cet épisode de (F)TWD, j’ai trouvé ça peu réaliste (pour les raisons que j’ai citées), ennuyeux et les personnages m’ont agacé, donc je descends l’épisode. Point barre. Puis rappelons quand même que FTWD a plus de prétention que Z Nation, il s’agit après tout de la série jumelle de la plus grosse série du cable américain donc forcément les attentes sont élevées. Est-ce que l’une est meilleure que l’autre ? Je ne sais pas, y’a de bons épisodes et d’autres moins bons dans toutes les séries, après c’est qu’un ressenti général et personnel.

      Puis quand même pour rebondir sur l’argument creux comme quoi le fait que j’aime bien Z Nation fait que je descends (apparemment) systématiquement (F)TWD, ça veut donc dire que le fait que j’aime In the Flesh et iZombie, entache encore la pauvre petite série d’amc ? En fait, t’as pas le droit d’aimer des trucs différents, donc tu peux pas aimer le rock, la pop, le classique, la country, le reggae, la variété ? Non, visiblement.

      Ensuite pour répondre aux points que tu as soulignés pour l’épisode :

      1) Salazar, qui propose de “courir dans une autre direction” si les gens rentrent (quelle direction d’ailleurs puisqu’ils sortent par devant car il n’y a visiblement qu’une porte), a un magasin qui est visiblement le même endroit que là où ils vivent. Donc entre rasoirs, couteaux, pied de table etc Ils peuvent s’armer. C’est un peu suicidaire de sortir sans rien. D’ailleurs, les manifestants eux s’en foutent que la bâtiment brûle apparemment… Puis ce qui m’a fait le plus tiquer, alors qu’ils font que regarder dehors, c’est qu’ils ne choisissent pas le bon moment pour sortir et le font pile quand y’a je ne sais pas combien de types derrière. Bref, niveau stratégie, ils sont limités.

      2) Moi aussi j’ai remarqué les voitures intactes qu’ils croisent juste après. N’empêche qu’il y en a une brûlée juste à côté. Là c’était juste trop facile de la part du scénario… Un détail certes, mais j’ai trouvé ça facile.

      3) Pour ce qui concerne les émeutes, j’avoue avoir recherché après des remarques qu’on m’avait faites et je suis effectivement tombé sur le cas que tu mentionnes, donc là, oui j’accepte avoir eu un jugement trop hâtif. Tu vois les commentaires, où chacun avance son opinion ça sert des fois;)

      Je note en tous cas, que tu ne m’as répondu que concernant des aspects de réalisme de la série. Mais j’ai aussi mis en avant le fait que ce soit lent, que les personnages aient des discussions mal interprétées et pas convaincantes. Bref, je ne m’attache pas qu’un élément quand je critique.

      Bref, pour finaliser cette longue réponse : non je ne vais pas arrêter de critiquer (F)TWD parce que certains n’apprécient pas ce que je dis de leurs séries préférées, non je ne fais pas de favoritisme quand je critique un épisode (qu’est-ce que j’y gagnerai), non je ne vais pas commencer à m’excuser pour avoir un avis différent, non je ne cherche pas à faire plaisir à tout le monde, oui MZC est là pour défendre une opinion, oui MZC est là pour discuter avec ses lecteurs et oui MZC respecte les avis différents de ses lecteurs mais faut pas me les briser 😉

      1. Bontaquin dit :

        Squeletor,

        L’opposition TWD/Z Nation, tu es le premier à l’utiliser quand elle sert ton propos. Si tu as bien lu ce que j’ai écrit, je regarde et apprécie les deux séries donc je ne me sens pas concerné par ton laïus.

        Mais en étant honnête, on ne peut pas critiquer le jeu d’acteur des séries AMC si on ne dit rien sur la série de The Asylum. Globalement, l’interprétation est mauvaise et on ne peut pas tout pardonner en raison du positionnement parodique de la série. Ca reste réjouissant mais comme un nanar zombie, pas comme une série un tant soit peu posée.

        Après, je peux revenir point par point sur ce que tu reproches à l’épisode de FTWD si c’est comme ça que tu veux lire une critique. Ce sera détaillé donc chiant mais pourquoi pas…

        Le rythme : C’est le reproche récurrent et pourtant, c’est ce qui permet à la série de poser ses personnages. On les aime ou non (à la rigueur c’est mieux de trouver certains personnages antipathiques, c’est plus proche de la réalité) mais au moins on a de quoi le faire.

        Le fait que les Salazar n’aient pas d’arme chez eux : Sans trop forcer, je dois pouvoir te citer pas mal de mes amis chez qui, en cas d’émeutes (je ne parle même pas d’une invasion de zombies), je me retrouverais bien dépourvu au niveau armement ou défense. Et tous les américains n’ont pas un M4 ou une arme de poing chez eux. On est chez un barbier, pas un prêteur sur gages borderline. Alors tu peux casser une chaise et en prendre le pied comme gourdin. Et tu fais quoi quand 5 casseurs te foncent dessus avec barres à mine et battes ? Ben si tu n’es pas prof de Kendo et que tu ne ne veux pas te faire défoncer, tu le poses rapidement ton bout de bois…

        La réaction des casseurs : Oui, ils entrent dans le barber shop pour casser et laissent les gens s’enfuir. Euh oui, ce sont des casseurs, pas des tueurs psychopathes… Aurait-ce été plus crédible de les voir massacrer tout le monde ? Il y a une différence entre tout casser en réponse à ce qu’on considère une injustice/une bavure/un état policier/une remontrance de sa grand-mère et se transformer en serial killer.

        Le fait que ce soit Nick qui prenne les devants : Ben c’est lui qui dit que les voisins ont une arme et savoir où elle est (là ok, je ne peux pas te dire comment il le sait, sinon en envisageant que son addiction l’a déjà poussé à “visiter” les maisons aux alentours, ou alors j’ai loupé un dialogue en allant pisser :))

        Les contradictions des Salazar : L’épisode en est rempli, entre la fille qui veut suivre et le père qui refuse. D’ailleurs on ignore s’ils seraient restés si la mère ne s’était pas faite pulvériser la cheville.

        L’espagnol mal joué : Euh là c’est quand même très couillon comme remarque… Rubén Blades est panaméen, Patricia Spíndola mexicaine, m’est avis qu’ils sont mieux placés que quiconque ici pour savoir comment parler espagnol… Seule Mercedes Mason n’est pas hispanique mais vu que son personnage est censé être née aux USA, on peut imaginer qu’elle parle avec un accent US sans que ce soit choquant.

        Le mini-short : Soit arrêtons nous un instant dessus si on doit en arriver là. Je peux me tromper hein, mais à mon humble avis, c’est un vêtement bien plus présent dans la garde-robe des jeunes californiennes qu’une armure de combat à la Warhammer 40K.

        Je vais m’arrêter là parce que je trouve ça gonflant comme méthode de réponse. J’ai essayé autant que possible de justifier mes réponses pour que tu ne prennes pas ça comme une attaque personnelle mais je n’ai rien pu faire sur le coup de l’espagnol mal joué.

      2. Squeletor dit :

        J’apprécie déjà de voir que tu n’as plus rien à dire sur tes histoires stupides de crédibilité… Pour continuer sur Z Nation/(F)TWD : “Si tu as bien lu ce que j’ai écrit”, je t’ai expliqué comment j’abordais les deux séries… donc laïus il n’y a pas, il y a juste une recherche de choses différentes. Et perso, pour Z Nation, je ne trouve pas le jeu mal placé par rapport au contexte de la série. Il convient parfaitement… des fois plus que d’autres.

        Pour ce qui est des réponses point par point, ça ne m’amuse pas non plus, je te faisais juste remarquer que tu t’étais focalisé sur un seul aspect de ma critique qui te déplaît tant. Mais soit, c’est parti :

        Le rythme : ah ben ça pour poser les personnages, ça les pose. J’ai même peur qu’ils prennent la poussière en fait.

        Les Salazars + casseurs : tes amis ne doivent pas beaucoup faire la cuisine… Ce qui aurait été plus logique, c’est que les héros sortent discrètement puis après profitent du chaos pour se faire discret, le tout avec des armes dissimulées au cas où un casseur pète un plomb et décide de casser des guiboles. Là, ils y vont qu’en espérant avoir de la chance… ce qu’ils ont (quel hasard !).

        Nick : dans les deux épisodes d’avant on nous pose Nick comme un drogué en qui personne a réellement confiance, le gars est à la limite de ressouffrir du manque et quand il gueule de se barrer, tout le monde le fait ? La mère autoritaire, sa soeur rebelle. Non ça, je ne le crois pas… Pas sans avoir elles mêmes vu le zombie, ce qui n’est pas le cas.

        L’espagnol : ben généralement un acteur joue mal dans sa langue, à part à de rares exceptions, il ne joue pas dans une langue qu’il ne maîtrise pas. D’ailleurs, qui a dit qu’ils ne parlaient pas parfaitement espagnol ? J’ai juste dit que ça sonnait très faux. Les moments où ils passent de l’espagnol à l’américain et surtout l’élocution. On a l’impression qu’ils mâchent leurs mots, et parlent lentement, pour satisfaire l’oreille américaine. Pour avoir passés des mois en Amérique latine, avoir des potes argentins, chiliens, mexicains, espagnols, équatoriens, je peux te dire que ça ne sonne pas comme ça. Là on dirait juste qu’on leur a demandé de parler espagnol tranquillement de temps en temps pour donner un côté exotique et juste souligner le côté « minorité » vs autres américains.

        Le mini-short : ça confirme juste que ce personnage est une cruche…

  5. R.Wald dit :

    Contrairement à cette “critique”, je trouve ce début de saison de très bonne qualité. Les ambiances, l’incertitude des personnages sur ce qu’il se passe, la situation qui doucement se dégrade, laissant d’abords les personnages dans le dénie, le doute, pour ensuite qu’ils commencent à prendre conscience de ce qui arrive.
    Les personnages sont assez crédible, que ce soit le toxicomane dont les réactions à son addiction ne sont pas aussi poussées que dans certain films ou séries, les ados pénibles aussi cons que dans la vraie vie, le type terrorisé par les armes à feu qui réagit très mal à la violence…
    En ce qui concerne la partie de monopoly, des gens qui ont du mal à croire ou à admettre qu’une chose horrible est entrain de se produire, et qui ont 6h à tuer, peuvent se permettre de faire une partie. J’aurais trouvé plutôt étrange qu’ils se préparent pour le combat, creusent des douves autour de la maison, et fabriquent quelques bombes artisanales.
    Je trouve que Z nation est aussi une bonne série, elle n’est juste pas dans le même registre.

    1. Squeletor dit :

      Voilà, je suis content que quelqu’un me contredise, sans chercher à me remettre en question directement (même si je note les guillemets autour de critique…). C’est quand même mieux quand les personnes qui ne sont pas d’accord avec moi, donnent leur avis plutôt que de s’en prendre directement au mien. Pour le Monopoly, on pourrait dire pourquoi pas… par contre, tu vas me dire que tu achètes le fait q’ils sortent de la maison quand Nick dit de le faire alors que Madison est censée être la mère qui veut tout contrôler et Alicia la rebelle de service ? Là c’était vraiment servi pour faire avancer le scénario et donner un titre à l’épisode.

  6. Squeletor dit :

    Quand même, pour répondre au fait qu’on me dise que je n’apprécie jamais FTWD ou TWD. J’ai fait un graph rapide avec mes notes sur certaines séries. A part iZombie qui est resté très stable et In the flesh qui est souvent bien noté, vous verrez que y’a quand même de la dispersion : http://www.myzombieculture.com/wp-content/uploads/2015/09/séries.jpg

    1. Olvidame dit :

      Oui, ça manque un peu de constance tout ça… !

  7. Drlefou dit :

    Du calme, il n’y a pas de raison de s’énerver l’important c’est le dialogue. Pour ma part, j’aime bien toute les séries et selon celle que je regarde je sais à quoi je m’attend. Donc je n’ai jamais de surprise et je prend aussi bien du plaisir en regardant Z-Nation que j’adore que la licence TWD qui se veut raisonnablement “plus sérieuse”. Je me permettrais juste de dire que le site se veut généraliste et que les articles sont un peu trop orientés par les goûts et les émotions de celui qui les écris. Alors c’est un choix rédactionnel qui se respecte mais alors je pense qu’il faudrait dire dans le titre de l’article “Ce que (LE NOM DE L’AUTEUR DE L ARTICLE) en a pensé” plutôt que “Ce que nous en avons pensé”. Sinon, les critiques et les articles sont en générales justes même si parfois elles sont un peu exagérées, ici en l’occurrence.

    1. Squeletor dit :

      Je te fais un copier coller parce que j’ai pas envie de me répéter : “En ce qui concerne l’utilisation du « nous », il s’agit de l’avis de MZC, on dit nous en tant que MZC, il ne vous inclut pas. On n’a pas la prétention d’avoir un avis universel… D’ailleurs, on utilise le « nous » dans tous nos articles avec l’emploi du « je » quand on fait un commentaire très personnel.”

      De toutes façons, il y a toujours le nom de l’auteur marqué, donc je ne vois d’où sort cette fixette du “nous”. Ensuite, concernant l’exagération, je pensais, depuis le temps que je critique des épisodes de séries sur le site, avec les “memes” et les blagues foireuses, que vous aviez compris que c’était voulu. Au moins ça vous fait réagir. On va pas juste dire : c’est bien, c’est pas bien. Pour ça y’a Melty & cie.

      Par contre dire en comparant TWD et Z Nation que “TWD se veut raisonnablement “plus sérieuse””, c’est quand un peu réducteur. Z Nation c’est de la comédie à 100% et TWD, du sérieux réaliste à 100%, donc c’est beaucoup beaucoup plus sérieux ;). Encore une fois, pas les mêmes objectifs.

    2. Olvidame dit :

      En tant que membre de l’équipe, je confirme que je suis d’accord avec Squeletor dans les grandes lignes : cette série est décevante par rapport aux promesses initiales. Maintenant wait&see, on aura certainement l’occasion d’en dire aussi du bien (espérons !).
      Bref, tout ça pour dire que ce n’est donc pas que de lui qu’il s’agit dans le “nous” :)

  8. Psycko dit :

    Un peu comme pour les séries du style American Horror Story, je trouve que selon les saisons, le découpage 1semaine = 1épisode s’adapte assez mal à la série. J’ai regardé les trois premiers épisodes d’un coup, et malgré quelques facilités (le déclenchement de l’émeute notamment) je trouve ça assez cohérent dans la manière dont c’est amené. Maintenant si je dois me fixer sur l’épisode 2 ou 3, séparément, comme ça, bon. Je ne suis pas certain d’avoir énormément de positif à dire, même si d

    1. Psycko dit :

      Arg bad click :

      “Même si dans l’ensemble j’apprécie la série.”

    2. Squeletor dit :

      Oui, c’est vrai que critiquer épisode par épisode est parfois très difficile, ce qui compte à la fin c’est l’impression globale qu’on en tire, mais procéder ainsi est un peu la norme donc on se prête au jeu.

  9. Bulg0re dit :

    Les critiques sont de plus en plus personnelle et de moins en moins objective…même si je vous lis régulièrement.
    Quelqu’un qui n’a pas encore commencer la série et qui souhaite lire vos critiques pour voir sera totalement démotivé à la regarder alors qu’elle a un énorme potentiel et que les personnages ne sont pas aussi “antipathiques” que vous dites.
    Ensuite, un point qui me prends vraiment la tête quand je vous lis en ce moment, c’est que pour vous, c’est incroyable que les personnages soient choqués en voyant un “malade”…Parce que oui, à ce stade de la contamination, ils les voient comme des malades pouvant encore être soignés et non comme des morts vivant alors je vous trouve vraiment hors de l’univers et trop scothé à “the walking dead” où là on sait qu’il faut leur mettre une balle dans la tête…
    Bref…Soyez plus indulgent et plus objective car là c’est un monologue sans débat possible et de plus en plus dur à lire

    1. Squeletor dit :

      Une critique objective ? Ah ok… désolé mais quand je critique quelque chose, je donne MON avis basé sur mes attentes, sur ma connaissance de l’univers de la dite chose etc. Donc ouais, une critique c’est subjectif et pas autrement. Mais je devrais quand même essayer de critiquer quelque chose sans donner mon avis, ah oui ça s’appelle une description, un recap, t’en as sur le net, ne te prive pas.

      Je ne vois pas en quoi, je découragerai qui que ce soit, tout le monde est assez grand pour se faire sa propre opinion et s’arrêter qu’à un seul avis, faut être un peu tarte (surtout que rien que dans les commentaires, y’en a qui disent l’inverse de ce que je mets en avant dans la critique donc bon…) Sinon, je suis d’accord le potentiel est là mais dans cet épisode pas du tout exploité…

      “Ensuite, un point qui me prends vraiment la tête quand je vous lis en ce moment, c’est que pour vous, c’est incroyable que les personnages soient choqués en voyant un “malade”…Parce que oui, à ce stade de la contamination, ils les voient comme des malades pouvant encore être soignés et non comme des morts vivant alors je vous trouve vraiment hors de l’univers et trop scothé à “the walking dead” où là on sait qu’il faut leur mettre une balle dans la tête…”

      Bon ça, c’est la plus grosse connerie du jour. Je dis justement que pour eux les zombies n’existent pas donc oui, c’est normal qu’ils soient choqués de voir des contaminés et qu’ils ne sachent pas comment réagir. Les zombies n’existent pas dans la culture populaire de l’univers TWD. Par contre, si tu fais référence à la scène où Madison regarde sa voisine un marteau à la main, je ne critique pas le fait qu’elle soit choquée que sa voisine soit devenue cette chose, mais la scène qui est bien trop poussive et servie par une mise en scène + dialogues franchement peu crédibles… J’ai presque cru voir Sasha quand elle va prendre son bain de cadavres dans la saison 5, non mais vraiment ?

      J’ajouterai que d’ailleur dans cet épisode, ils affirment bien que ce sont des “morts”, Nick le dit. Et même Madison, étant donné qu’elle hésite à tuer sa voisine, se dit que y’a rien à faire pour eux que y’a pas de remède, c’est Travis qui la ramène à la raison… en la faisant douter sur ce point-ci.

      Puis pour l’aspect, pas de débat possible, qu’est-ce qu’on fait là ? on se la touche ? Non, vous continuez à m’attaquer au lieu de donner votre avis.

  10. Willy dit :

    Un petit message de soutien pour Squeletor, qui prend quand même bigrement cher pour pas grand chose.
    Il n’a aucun intérêt à “descendre une série plus qu’une autre”, comme certains le pensent. Il préfère Z Nation à WD ou FWD : bon, c’est son avis ! Y a pas d’intérêt financier, y a pas de fanbase à caresser dans le sens du poil, c’est juste son opinion, très tranchée. Certains diront qu’il est très tatillon sur du détail (bon, le short, vala quoi ^^), mais le format “1 épisode 1 critique” pousse un peu la chose : on analyse un seul épisode et ce qui l’a précédé, sans avoir le recul de toute la saison. Et quand ça démarre doucement (comme ici, ça démarre doucement), ca pousse à poildecul-ter.

    Mon avis sur cet épisode et la série en général pour le moment : à force de vouloir mettre en avant la sphère familiale, on passe parfois à côté de ce qui se passe en dehors (même si on en a des aperçus). On voit le chaos, mais on a l’impression que les personnages l’effleurent du bout de doigts (cf l’émeute… ils ont traversé une foule en colère les doigts dans le nez). Malheureusement, avec un tel format, il suffit que les personnages nous exaspèrent pour que toute la série soit à jeter.
    Leurs réactions me hérissent parfois le poil. L’argument “ils ne savent pas que c’est des zombies” ne tient pas la route selon moi : une catastrophe sanitaire, une épidémie d’autant plus dangereuse qu’elle force des comportements non pas violents, mais cannibales, ça, ils connaissent. Pourtant, ils n’y réagissent pas ou peu : ils restent en ville, ils ne cherchent pas de moyens de se défendre (même chez un fleuriste, je trouverais quelque chose pour me battre, personnellement), même au beau milieu d’une émeute, ils ne prennent pas la mesure de la catastrophe. Ils survolent la catastrophe sans vraiment y plonger, ou alors seulement émotionnellement.
    Concernant les personnages et leurs personnalités, je serai moins critique que Squeletor : ma préférence va aussi au camé, mais les autres futurs survivants (ou pas, rip Griselda) ne m’insupportent pas tant que ça. Ils sont assez clichés (l’ado qui pense qu’à son mec, le père anti-violence, la mère courage) et j’ai l’impression que le but est de garder une image de “famille américaine moyenne propre sur elle”, par contre et une fois encore, c’est leurs choix et mon impression globale que les scénaristes adaptent les personnages à leur scénario, et non l’inverse, qui me chagrine.
    Ca reste quand même foutrement meilleur que WD (aux personnages sombres mais trop similaires) et ce n’est que l’épisode 3, ça peut donc évoluer en mieux, beaucoup mieux.
    Un avis donc moins sévère que Squeletor, mais dont je comprends l’agacement. Faut laisser à la série le temps d’installer son histoire ! 😉

    1. Squeletor dit :

      “Il n’a aucun intérêt à “descendre une série plus qu’une autre”, comme certains le pensent. Il préfère Z Nation à WD ou FWD : bon, c’est son avis ! Y a pas d’intérêt financier, y a pas de fanbase à caresser dans le sens du poil, c’est juste son opinion, très tranchée. Certains diront qu’il est très tatillon sur du détail (bon, le short, vala quoi ^^), mais le format “1 épisode 1 critique” pousse un peu la chose : on analyse un seul épisode et ce qui l’a précédé, sans avoir le recul de toute la saison. Et quand ça démarre doucement (comme ici, ça démarre doucement), ca pousse à poildecul-ter.”

      “Malheureusement, avec un tel format, il suffit que les personnages nous exaspèrent pour que toute la série soit à jeter.”

      Tout est dit 😉 et merci pour ton avis que je partage en grande partie.

  11. Brice Mad Bikette dit :

    “Avocat du Diable: mode on”

    L’interet d’une critique c’est d’en débattre,dans le calme,et d’apporter argument/contre arguments.
    Le fait que l’auteur de l’article apporte sa vision sur la série,c’est juste normal.Le fait que des gens ne soient pas d’accord avec lui,ça l’est aussi.
    Vous voudriez un Michel Drucker de la critique de Zombie vous? Genre tout est bon, ça s’appelle the walking Dead donc forcément c’est chouette?
    Bah non,le mec qui fait la critique des épisodes,pour l’instant il est un peu déçu et il le dit.Comme d’autres qui attendaient mieux.
    Est il objectif?surement pas,mais c’est pas ce qu’on lui demande.Il pointe des incohérences,des faits qui peuvent hérisser le poil de certains,tandis que d’autres s’en tamponnerons le baobab.Et là: Tadam! le forum devient vivant! c’est pas si mal de voir des non zombies echanger des idées :)

    Je pense pour ma part que les incohérences pointées du doigt passeraient totalement inaperçues dans une série comme Z Nation,parceque c’est de la grosse éclate bien Z,on cherche pas la subtilité.Pour the Walking Dead,c’est différent.Ca tache parceque cette série se veut ultra réaliste,sérieuse,pas de coté décalé,limite une étude sur les comportements survivalistes des sociétés humaines.Bref la Rolls du Zombie Film.Donc…on est en droit d’attendre des comportements plus “normaux” de la part des protagonistes. La partie de Monopoly de la famille alors que 2 heures avant ils ont vu leur voisin essayer de boulotter la voisine…WHAT?
    Bref amis Zombiephiles,restons courtois et acceptons que différentes écoles existent.L’avis de celui qui aime TWD ne vaut pas plus que celui de celui qui ne l’aime pas.Mais laissons a chacun le droit de l’exprimer :)

    Wait…du coup mon avis aussi on s’en fout…xD

  12. galette dit :

    Et puis après ? On va quand même bien avoir le droit à Alicia qui va essayer de revoir son chéri. Chéri qui dans l’état ou on l’a laissé va essayer de la bouffer comme il aura fait,et réussi,avec les vieux qui devaient rentrer de Vegas.Là elle va changer de tête, fini les yeux de biche, lui coller son applicateur de tampon ou son dé à coudre de monopoly dans la tempe. Et tout le monde aura bien rigolé.^^

    1. Squeletor dit :

      Ça on y échappera pas c’est certain. Par contre, si ça pouvait se finir comme tu l’imagines, ça pourrait être bien amusant !

  13. gothax dit :

    Cet épisode est mou et seul la scene de l hopital est intrigante. Franchement, à part l episode 1, mon moral baisse comme les audiences.
    Et puis, jaimerai dire que quand on a un budget faramineux pour faire une série, on s attend à un scenario au petit oignon.
    Merci squeletor pour ta franchise, ca change des discours pour fanboys.

    1. mulk dit :

      Remarques, c’est un peu devenu une constante avec les Blockbusters made in Hollywood…
      Quand on voit le nombres de débilités dans “Age of Ultron”…
      Et on ne demande pas que ces films et séries soient réalistes mais déjà juste cohérents, surtout avec les budgets qu’il y a derrière…

  14. Arvern dit :

    Hate de voir la tête de cette famille de bourgeois dans quelques saisons. Quand ils auront : tués 50 zombies chacun + quelques humains, plus grand chose à manger, failli se faire violer, failli se faire manger par des cannibales. Et les voir au bout du rouleau comme Rick. Pour voir un peu ce qu’ils ont dans le ventre ^^ Au sens figuré comme au sens propre :p

    1. Olvidame dit :

      Difficile à imaginer à vrai dire… Ces personnages sont tellement dénués de charisme (en dehors du drogué qui a des airs de Johnny Depp sur les bords d’ailleurs !), que j’ai bien peur de perdre espoir avant qu’ils ne deviennent intéressants.
      Avec un peu de chance, ils vont tous y passer rapidement et on aura le droit à un autre casting. Une attaque de zombies est si vite arrivée…

  15. icare dit :

    Tant de polémiques sur votre site m’ont convaincu de poursuivre la vision de la série, et de cet épisode en particulier, en dépit de mon rejet du précédent.
    Force est de constater qu’il m’a moins déplu que je ne m’étais attendu. Cela reste trop centré sur les personnages bien sûr, étant donné que le pari de la série était de nous MONTRER COMMENT le chaos était advenu. Hors là on ne voit rien ou presque. On est volontairement dans la suggestion et c’est bien dommage. Je pense en particulier à ce qui avait été fait pour le film l’Armée des Morts avec le court métrage consacré au traitement journalistique de la crise. C’est ce que j’attendais notamment ici.
    Maintenant l’évolution de la série me plait assez. Il y a tout de même quelques rebondissements comme l’arrivée des militaires. Ce que je n’ai pas du tout aimé en revanche c’est cette idée saugrenue de créer un labyrinthe dans le jardin du voisin. On est clairement dans le foutage de gueule scénaristique destiné à remplir artificiellement le cahier des charges du suspense.
    A suivre donc.

  16. Hansek dit :

    Je vous trouve dur avec FTWD, moi j’aime bien cette série, ils prennent leur temps et s’attardent sur les prémices d’un événement dont on connait tous l’issu. Si vous attendiez un “The walking dead 2”, je ne vois pas l’intérêt …
    Maintenant je suis bon public et j’aime, quasiment, tous films ou séries dans l’univers Zombie :)
    Il y a tellement peu de série Zombiesque que je profite a fond de celles qui me sont proposées.

    1. Klice dit :

      Je ne pense pas du tout que ce soit ce que les gens attendent. J’ai même plutôt l’impression que ce qui déçoit c’est ce côté un peu trop proche de Walking Dead; ce qui, d’une certaine façon, est assez inévitable.
      Je me fourvoie peut-être, sachant que j’aime pas vraiment la série Walking Dead et que j’arrive à me retrouver dans certains défauts énoncés.

  17. Dudule dit :

    Mise en garde spéciale: si mon commentaire venait à démotiver totalement qui que ce soit, détournant ainsi de cette série un téléspectateur potentiel, eh bien ce serait catastrophique. En même temps je ne peux en vouloir à personne de bouder une daube. Chiotte, mes actions chez TWD et cie s’effondrent!!!

    Pour ma part, le premier épisode à bien failli me dégoûter total de FTWD, comme un potage de poireau dégueux à avaler et douloureux à la sortie vous dégouterait d’une bonne quiche.

    Les temps se corsent, il serait temps que maman-agaçante fasse subir une vraie désintox à son fils plutôt que de vouloir le fournir en dope (objectif qui pourtant risque bien de nous saouler toute la saison). Idée grotesque qui alimente pourtant le fil conducteur de sa storyline:
    Oh! Tobias-chéri fait sa réapparition, parce qu’il n’a pas trouvé meilleur couteau que son épluche-légume. Ce qui permet enfin au personnage de la mère larguée d’entamer une discussion avec lui (il lui a fallu une apocalypse pour commencer à faire son boulot). Les réserves de la cantine, une bonne idée, si ce n’est le nombre d’employés de cuisine sous-payés qui auraient forcement eu cette idée avant eux…
    Merci à citizen-Chris d’avoir mené toute sa famille dans une émeute. Très malin. En même temps la stupidité est de famille, parce que je ne vois pas l’intérêt de s’enfermer dans un cagibi (aussi confortables peuvent être les fauteuils de barbier)puisqu’il leur faudra bien ressortir (peut-être pour attendre que la situation se dégrade davantage? De nuit, c’est encore mieux!).
    Heureusement qu’il y a le drogué pour nous éclairer de sa lucidité.
    Je ne vais pas lister toutes les stupidités scénaristiques, ce serait trop long. Des détails, certes, qui mis bout à bout font un épisode pathétique avec quelques “bons” moments de suspens façon “est-que va y’avoir un vélociraptor derrière la porte? Dans le doute enfonçons-la les yeux fermés”.

    ps: la caméra bouge trop ça me file la gerbe, de même que les gros-plans sans fin sur le visage inexpressif de l’actrice tête à claque.

    Frank Darabont, je t’aime.

    1. Squeletor dit :

      Je savais bien qu’il manquait un commentaire sur cette critique. Merci Dudule d’avoir rectifié ça. La bise à Dédé au fait 😉

      1. Dudule dit :

        J’ai pris du retard, je me laisse un mois pour commenter l’épisode de cette semaine, le temps d’oublier la souffrance du précédent visionnage.
        Et gros poutouxxx à Beth.

    2. Dudule dit :

      Rhhhô flûte! M’ai trompé de page! Mon commentaire était destiné à l’épisode n°2…

      1. Squeletor dit :

        Je me demandais pourquoi tu parlais de Tobias aussi !

  18. galette dit :

    Quelques idées pour la suite afin de convaincre les récalcitrants. Oui, moi aussi je suis bon public…
    La femme du barbier se transforme et mord sa fille venue à son chevet.
    Le drogué fait une crise de manque et mord sa soeur venue à son chevet, mais il est pas mort, alors il lui fait juste mal.
    les militaires en force et quelque peu démobilisés gang-banguent Alicia.Ou Madison. Ou Alicia et Madison.Ou Alicia et Madison en même temps.
    Alicia pille une superette, laisse la bouffe mais file avec tout l’après-shampoing.
    Travis se résout à tirer sur les zombies, mais au gros sel, on ne sait jamais.

    1. gothax dit :

      L idee avec les militaires mettrait un peu d action à ce flan tout mou….

  19. Mathor02 dit :

    Pour ma part, je suis assez d’accord avec toi Squeletor, la réaction des personnages face à la situation manque de réalisme.
    Je veux parler de Travis qui continue de s’approcher de son voisin alors qu’on voit nettement qu’il est entrain de bouffer le chien et qu’il a la gueule en sang d’ailleurs qu’il a clairement vu ce qui s’est passé dans les épisodes précédents ou même quand ils s’enfuient de la boutique pendant l’émeute.
    Ensuite, encore Travis qui empêche Madison de tuer Suzanne…
    Sinon, une série qui s’annonce prometteuse, malgrès que les 2 derniers épisodes aient été un peu décevants, je trouve sympa l’idée de faire une série qui montre les prémices de la pandémie de TWD. Et on monte tout doucement en intensité, j’adore et j’ai hâte de voir la suite !

  20. maxcore dit :

    cet épisode est vraiment mauvais, entre la serie pour ados boutonneux et une telenovelas ! c’est mal joue et les personnages sont mauvais… bref, chiant a mourir. Mon dieu, que c est ennuyeux !

    mais ce n est que mon avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *