Vous l’avez voulu ! Le choix des lecteurs N°32 : Mutants

mutants

Succédant à Baalero et sa critique de 28 Semaines plus tard, c’est à mon tour de me frotter au choix des lecteurs. J’ai choisi pour cette trente-deuxième édition de faire plaisir à l’auteur de The Last Survivors et notre écrivain résidant, Sébastien, qui réclamait à cor et à cri une critique de Mutants, film français réalisé par David Morley (dont c’était le premier long métrage) et sorti en 2009, avec notamment Hélène de Fougerolles au casting. N’ayant jamais entendu parler du film, c’est sans attente particulière que je me suis lancé dans le visionnage.

Dans Mutants, nous suivons les mésaventures de Sonia et de Marco dans un monde ravagé par un virus qui a décimé sa population en quelques mois. Marco et Sonia sont à la recherche du refuge Noé, une base militaire qui pourrait assurer leur salut mais le chemin vers la sécurité est parsemé d’embûches.

mutants 1

Il est en fait assez amusant que la précédente édition du choix des lecteurs traite de 28 Semaines plus tard car Mutants fait parfois penser à 28 Jours plus tard, le très bon film de Danny Boyle, qui est d’ailleurs une influence assumée par David Morley, notamment dans la façon de filmer les scènes d’action et les infectés.

La réalisation alterne ainsi entre les scènes d’actions pêchues et d’autres moments plus lents. La photographie reste assez intéressante bien servie par la nature majestueuse qui contraste avec la crasse des bâtiments abandonnés. Les effets spéciaux sont plutôt réussis et les infectés particulièrement crédibles. Pourtant plusieurs choses clochent dans ce film, et c’est un véritable monde qui le sépare de 28 Jours plus tard.
mutants 2
Premièrement, ce qui frappe le plus dans Mutants est le jeu des acteurs. Ceux-ci ont très peu de lignes de dialogues et pourtant ils arrivent à les faire sonner faux la moitié du temps. Il reste bien quelques bribes de talents à Hélène de Fougerolles, mais elle n’est certainement pas aidée par ses collègues qui jouent à côté de la plaque.
Il faut dire que ce n’est pas l’histoire qui les aide. Le scénario de Mutants sent le déjà-vu à plein nez et bien vite s’installe l’ennui. Difficile de se laisser embarquer dans l’histoire de Marco et de Sonia tant les deux personnages sont peu captivants. Bien vite, nous en venons tout simplement à ne pas nous soucier de ce qu’il pourrait leur arriver.

mutants 3

L’intrigue ne vaut ainsi pas le coup d’être suivi et c’est d’autant plus dommage que Morley s’en sort plutôt bien derrière la caméra, et compense le manque de moyens par un certain talent. En fait, il est regrettable que Mutants n’ait pas eu une histoire assez solide et surtout des acteurs qui tiennent la route pour pouvoir le porter au Panthéon des films de zombies français.

En fin de compte, je suis ressorti très mitigé de mon visionnage de Mutants. Son scénario convenu et sa prestation d’acteurs variant du moyen au très faible plombe l’ambiance du film. À Mutants, on préfèrera l’illustre référence qu’est 28 Jours plus Tard ou encore Goal of the Dead pour rester dans le film francais. À voir par curiosité.
mutants 4
Et pour la semaine prochaine, vous proposez quoi ? Dîtes-le nous en commentaires.

Vous avez vu Mutants ? Alors n’oubliez pas de l’ajouter à votre collection zombie et de le noter !

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

9 commentaires

  1. baalero dit :

    Bah… moi j’avais bien aimé la première fois que je l’ai vu…il faut que je revois ça.

    après 32 films critiqués, on n’a quand même pas fait le tour des bons films !!?

  2. sandront marc dit :

    il m’avait bien plu ce film, je trouvais le sénar simple mais efficace.

  3. galette dit :

    ESt-ce qu’il y a des archives pour le choix des lecteurs ? J’ai fouiné un peu dans l’arborescence du site mais j’ai pô trouvé… Merci.

  4. galette dit :

    c’est bon, vous cassez pas, c’est trouvé.

  5. sebastien dit :

    Enfin!!!! Après avoir hurler mon désespoir de voir Mutant figurer dans la chronique, j’ai failli le manquer… Alors après l’avoir réclamer, faut bien que je donne mon avis, non!
    Je suis tout à fait d’accord avec toi, Calico, Mutant surfe sur le phénomène 28 jours plus tard et ne s’en cache pas. Cependant je vais me fâcher… (pas trop quand même 😉 ) Je trouve au contraire que l’histoire est vraiment captivante servi par des acteurs convaincants. Certes, ça reste simpliste et ça s’en sent le vu et revu mais les persos ont assez de profondeur pour rendre cette histoire crédible et pour nous éviter l’ennui. Le film prend le meilleur des films du genre pour le transporter à l’écran et en plus ça fonctionne à merveille. Mutant oscille entre 28 jours et la Mouche de Cronenberg pour son côté transformation en monstre. Le mixte des deux est formidablement bien dépeint. Je fais partie de ceux qui ont détesté Goal of the dead et de ceux qui trouve que La Horde est une vaste fumisterie. Mutant est pour moi la meilleur production française zombie qui n’a pas à rougir de son ainé 28 jours. Le film est méconnu je trouve par rapport au 2 films made in france cités ci-dessus mais parvient à se hisser à la première place grâce à une réalisation soigné de Morley. Certes le budget est dérisoire et parfois ça se ressent. Mais l’ambiance est suffisamment noir et pessimiste pour nous plonger dans cet enfer. Je recommande vivement ce film pour tous ceux qui souhaitent passer un bon moment devant leur télé.

    1. sandront marc dit :

      Je suis pleinement d’accord (ce n’est pas très approfondi comme avis mais bon tout est dit). Par contre je fonde de grands espoir dans “Goal of the dead” que je n’ai pas encore vu.

  6. Squeletor dit :

    Des propositions bande de délinquants juvéniles ? 🙂

    1. ideenoire dit :

      DEAD SET la meilleur série zombie au MOOOONDE!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *