Pandémie L’effondrement est disponible en numérique !

pandemie alexandre lang

Il y a presque un an, nous publions une critique dithyrambique de Pandémie L’effondrement, le premier roman du français Alexandre Lang qui nous livrait là un récit long, intense et ô combien réaliste. Pour nous, le principal défaut de ce roman autoédité de plus de 600 pages était son prix important, presque rédhibitoire. Eh bien bonne nouvelle pour ceux qui n’auraient pas osé franchir le pas pour cette raison : Pandémie L’effondrement est disponible depuis quelques jours au format numérique pour 9€95. Pour vous le procurer, c’est par là.

pandemie effondrement“L’apocalypse a pris forme. Elle se répand sur le monde comme une lame de fond, menaçant l’espèce humaine d’effondrement complet. La France n’échappe pas à la tourmente. Elle doit réagir, trouver l’énergie et les moyens de se battre avant qu’il ne soit trop tard. Au-delà de son avenir, c’est aussi celui de l’humanité qui se joue. Un plan est conçu. Les experts survivants, l’armée et les pilotes de Rafale sont mis à contribution. Mais les plans se déroulent rarement comme prévu. Et l’Homme reste le meilleur ennemi de l’homme.”

Pour les autres qui, comme moi, attendent avec impatience le second volume, Alexandre nous a confié avoir espéré un temps le sortir pour les fêtes cette année avant de se résoudre à repousser la date. Ceci étant dit, il nous confie également avoir repris timidement l’écriture de ce second tome. Espérons donc plus de nouvelles prochainement.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

4 commentaires

  1. Adx dit :

    ça reste cher pour de l’auto édition en numérique.

    Je ne dis pas que ça ne les vaut pas, mais en général, la moyenne se situe plutôt autour de 5€

    1. Adx dit :

      D’un autre coté, les bouquins auto-édités font en générals 400-450 pages, pas 800.

      1. Squeletor dit :

        Je suis d’accord avec toi mais, comme tu le dis, le livre est particulièrement long et ça reste une bonne remise par rapport à la version papier.

  2. stylvain dit :

    Et surtout il vaut ce prix parce que je me suis régalé.
    Spoiler : d’autant plus que je suis bordelais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *