Vous l’avez voulu ! Le choix des lecteurs N°33 : Burying the Ex

burying the ex 2015 Joe Dante

Joe Dante : voilà un nom qui doit évoquer des souvenirs à plus d’un d’entre nous. Pour moi, c’est avant tout Gremlins, Small Soldiers (raclures gorgonites !) et L’aventure intérieure, autant de films qui ont marqué mon enfance et que je prends toujours plaisir à regarder. Autant donc dire que ma joie a été énorme lorsque j’ai appris que Joe Dante, après presque 5 ans sans passer derrière la caméra, allait être de retour pour réaliser la comédie de morts-vivants Burying the Ex, proposée par Alain R. sur Facebook pour ce 33ème numéro de Vous l’avez voulu ! Le choix des lecteurs.

Encore inédite en France, mais tablons pour une sortie en DVD fin 2015, courant 2016, malgré sa diffusion dans certains festivals français, cette comédie est sortie cet été aux États-Unis.

burying the ex 2015 Joe Dante

Dans Burying the Ex, nous suivons Max (Anton Yelchin), un jeune homme incapable de quitter Evelyn (Ashley Greene), sa petite amie possessive et écolo. Le jour où celle-ci meurt dans un terrible accident, il oscille entre tristesse et soulagement. Il finit cependant par se rapprocher d’Olivia (Alexandra Daddario), une jeune femme semblant lui correspondre davantage. Mais Evelyn revient d’entre les morts, bien décidée à rester avec Max pour l’éternité.

Ma première crainte en découvrant le synopsis de Burying the Ex était de retrouver une bête redite de l’histoire de la comédie romantique Life After Beth brillamment portée par Dane DeHaan et Aubrey Plaza. Heureusement, si les deux films sont basés sur la même idée – le retour d’entre les morts d’une petite amie – ils n’abordent pas le sujet de la même manière et la lassitude est donc inexistante. Ainsi, alors que le retour à la “vie” de Beth est caché par ses parents et que Zach fait tout pour retrouver sa bien aimée, dans Burying the Ex, c’est Evelyn qui revient pour pourchasser son bien aimé (sans réelle implication de virus zombie).

burying the ex 2015 Joe Dante

Ici, toute l’intelligence du scénario de Burying the Ex repose sur la lâcheté du personnage d’Anton Yelchin qui est incapable de s’opposer à une petite amie dominatrice, qui plus est zombie. Ainsi, tout comme de son vivant, il la laissait le contrôler, redécorer dans un vert hideux son appartement, Max ne sait pas comment gérer le retour d’Evelyn et l’accepte de nouveau dans sa vie, le mettant dans une situation délicate dans sa relation naissante avec Olivia. L’ensemble, très gentillet, est donc basé avant tout sur un enchaînement de quiproquos, de situations aberrantes, le tout renforcé par la présence d’un personnage inévitable dans ce genre de comédies : le meilleur pote crétin de Max (Oliver Cooper).

Si le film n’est pas une énorme partie de rire, la bonne humeur qui s’en dégage et l’implication des acteurs, tous convaincants, lui permet de nous faire passer un bon moment, d’autant qu’il s’amuse à plusieurs reprises à jouer avec la mythologie zombie. La caméra de Joe Dante, finit évidemment par emballer tout ça pour en faire une sympathique petite production.

En fin de compte, Burying the Ex ne fera certes jamais partie des films les plus mémorables de Joe Dante mais marque un retour positif du réalisateur qui nous livre là une comédie légère, sans prétention et qui se déguste avec un certain plaisir et amusement.

burying the ex 2015 Joe Dante

Vous avez vu Burying the Ex ? Alors n’oubliez pas de l’ajouter à votre collection zombie et de le noter !

Alors, qu’est-ce que vous proposez pour le numéro 34 ? On attend vos propositions !

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

6 commentaires

  1. sebastien dit :

    En espérant qu’il soit meilleur que Life After Beth parce qu’avec ce dernier, on a vraiment touché le fond…

  2. ManowaR dit :

    ça a l’air mignon 😉
    je vais regarder ça.

  3. Squeletor dit :

    Des propositions pour le N°34 ?

  4. Squeletor dit :

    Aucune proposition alors ? :(

    1. Docacoc dit :

      Day of the dead, celui de Romero, déjà fait ou pas ?

      1. Squeletor dit :

        Nope et c’est une super propos ! Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *