Les Décharnés : le roman de zombies de Paul Clément est en précommande

les décharnés une lueur au crépuscule

Alors que le 1er décembre, date de sortie de Les Décharnés, approche à grands pas, j’ai le plaisir de vous annoncer que mon premier roman est enfin disponible en précommande dans sa version numérique. Les détenteurs de Kindle (ou appli de lecture Kindle gratuite) peuvent donc dès à présent commander leur exemplaire sur Amazon. Pour les autres, amateurs de papier ou lecteurs Kobo, il faudra attendre le 1er décembre pour pouvoir commander votre exemplaire et plonger dans l’enfer des zombies de Les Décharnés où Provence rime avec errances et déchéance.

Les_Decharnes_Couverture« Une journée de juin comme une autre en Provence. Blessé à la cheville, Patrick, un agriculteur de la région, asocial et vieillissant, ne souhaite qu’une chose : se remettre au plus vite pour retrouver la monotonie de sa vie, rythmée par un travail acharné.

Mais le monde bascule dans l’horreur lorsque les automobilistes, coincés dans un embouteillage non loin de chez lui, se transforment soudain en fous assoiffés de sang… de sang humain. S’il veut survivre, Patrick doit non seulement faire face à ces démons qui frappent à sa porte mais aussi à ceux, plus sournois, qui l’assaillent intérieurement. Et si cette petite fille, qu’il prend sous son aile, parvenait à le ramener, lui, vieux loup solitaire, dans le monde des vivants ? »

En attendant, sachez que les trois premiers chapitres du roman, avec près de 500 lectures et une entrée dans le top 50 du site, sont en lecture gratuite sur MonBestSeller.com.

Les DécharnésUne lueur au crépuscule, le premier roman zombie de Paul Clément (moi), sort le 1er décembre au format papier et numérique. Les précommandes sont ouvertes au format numérique.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Les Décharnés et mes projets en tant qu’auteur, vous pouvez me suivre sur Facebook, Twitter ou Google+ et, bien évidemment, visiter mon site officiel.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

8 commentaires

  1. Coco dit :

    Bravo, j’ai hate de le lire et j’espère qu’il se vendra bien :). Merci d’avoir le temps de gérer le site a coté !

    1. Squeletor dit :

      Quand on est passionné, on ne compte pas 😉 Merci pour ton soutien !

  2. FatalFabs dit :

    pareil que Coco.. jai une collec de livres zombie qui compte une trentaine de refs dont la plupart ont été decouvert grace a MZC. a mon avis celui ci va etre particulierement interessant vu la culture de l’auteur

  3. Bontaquin dit :

    Si les 3 premiers chapitres ne permettent pas de se prononcer sur l’histoire, j’ai apprécié l’enchaînement des scènes.

    Par contre j’ai totalement bloqué sur la narration qui, présentant un homme bourru et solitaire, lui prête une organisation de pensées très académiques, organisées et exprimées de manière très construite, voire verbeuse.

    Je comprends ton envie d’écrire dans un français grammaticalement parfaite mais ça ne colle pas du tout au personnage (en ce qui me concerne).

    Cet académicien agriculteur, version provençale du gentleman farmer, ne m’a pas convaincu :(

    1. Squeletor dit :

      Merci de ton retour et d’avoir pris le temps de lire les trois premiers chapitres. Il est vrai qu’il peut y avoir un décalage entre le personnage et la manière dont je décris les choses à cause de l’usage de la première personne. Peut-être aurais-je dû écrire le roman à la troisième personne. Cependant, je tiens à insister sur le fait que le personnage n’est pas ce qu’on pourrait appeler un “cul-terreux”, c’est un agriculteur certes, un homme solitaire oui mais il n’est pas pour autant “stupide”. Quoiqu’il en soit, j’espère que tu laisseras au roman sa chance afin de découvrir l’intégralité de l’histoire. Merci !

  4. COHEN dit :

    Petit message à Bontaquin
    Quand on se la joue spécialiste de la littérature on essaie d’éviter les fautes
    “Un français grammaticalement parfaite” ça ne colle pas à ton message
    Par ailleurs on peut être agriculteur et savoir parler français. On peut même avoir des pensées organisées. Si si, je te jure.

  5. Mascarello dit :

    Je viens de terminer ton roman et je l’ai ADORÉ !!! C’est simple je l’ai dévoré, tout y est pour ne plus lâcher le livre jusqu’à sa faim…et je suis extrêmement critique, je bouquine pas mal, mais les décharnés fera parti de ma playlist ! Il va faire le tour de mes voisins !!! Merci

    1. Squeletor dit :

      Merci beaucoup ! C’est bien le genre de commentaire qui me fait très plaisir, d’autant que je suis toujours content de savoir qu’un livre va être découvert par d’autres personnes par la suite :) Surtout n’hésite pas à laisser un commentaire sur la plateforme de vente où tu as obtenu Les Décharnés, c’est ce qui m’aidera à faire connaître le livre à de nouveaux lecteurs. À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *