Fear The Walking Dead 210 : Do Not Disturb, ce que nous en avons pensé

fearban

Durant le final de mi-saison de la saison 2 de Fear The Walking Dead, nos héros avaient suivi des chemins différents, parfois seuls, comme Nick qui préférait partir de son côté, ou alors en groupe, comme celui de Madison en quête de l’Abigail. Ce choix scénaristique avait donc évidemment ouvert la porte à une nouvelle configuration pour la série où nous ne suivrions plus cette famille dysfonctionnelle au complet, mais des groupes séparés aux intrigues propres.

Si cela avait très bien commencé avec Grotesque, l’épisode 208 entièrement consacré à Nick, qui ouvrait de nouveaux horizons pour l’univers de The Walking Dead (la morsure du médecin notamment), le 209, où nous retrouvions Madison, Alicia, Strand et Ofelia, nous avait quant à lui quelque peu agacés avec une surabondance d’éléments stupides au possible et impossibles à imaginer dans une série de zombies bénéficiant de l’expérience de 6 saisons de The Walking Dead… Et pourtant. Que dire alors lorsque l’on voit que Do Not Disturb, l’épisode 10 de cette saison 2 de Fear The Walking Dead, a réussi à faire pire ? Retour sur cet épisode…

[Attention la suite contient des spoilers sur l’épisode]

En même temps, après déjà 15 épisodes de Fear The Walking Dead qui nous ont bien permis de cerner autant les scénaristes que les personnages, qui aurait pu penser que les scénaristes allaient faire de nos retrouvailles avec Travis et Chris un grand moment de télé ? Certes l’épisode démarre très bien (comme c’est d’ailleurs souvent le cas) en nous proposant de suivre ce que j’aime appeler un “moment de vie” pré-apocalyptique, mais l’ensemble tourne rapidement à l’indigestion lorsque nous retrouvons “tête à claqueS” (la majuscule au “s” est volontaire…) et “mou du gland”.

ftwd2010bute

Honnêtement, difficile de qualifier ces personnages d’autre chose tant ils ont définitivement été poussés dans ces cases par les scénaristes. En oubliant le jeu franchement assez médiocre des deux acteurs, ce duo père-fils est tout simplement un échec télévisuel. On comprend bien que la thématique qui intéresse les scénaristes est celle des liens de sang vs. les liens affectifs (Travis a préféré suivre son fils plutôt que rester avec celle qu’il aime – bon après on peut le comprendre vu le comportement de Madison…), mais la manière de la traiter est franchement ridicule. Suivre ces deux personnages dans leurs rôles respectifs et caricaturaux de “papa voix de la sagesse, prudent” et “casse-cou atrophié du bulbe” m’a terriblement agacé. Chris mérite clairement de se faire bouffer pour son comportement stupide et Travis de prendre un gros coup de pied au cul afin qu’il fasse preuve d’un peu plus de discernement. En même temps, quand on voit le père péter la vitre d’une voiture et se jeter directement sur la poignée sans déverrouiller la portière (ce pour quoi il a pété la vitre…), on sait qu’ils n’ont pas inventé l’eau ne serait-ce que tiède…

FTWD210vitre

Cependant, en voyant les trois survivants les rejoindre, j’ai osé espérer un instant qu’ils apportent un petit plus. Autant donc dire que j’ai été particulièrement déçu (si Fear peut encore me décevoir…) de voir qu’ils allaient uniquement servir à conforter Chris dans sa petite rébellion et son comportement quasi suicidaire. Toute cette intrigue ne pourrait maintenant aboutir à quelque chose d’intéressant qu’à condition que l’un des deux personnages soit sacrifié. En effet, l’option Petite maison dans la prairie souhaitée par Travis semble mal barrée avec son psychopathe de fils et je vois difficilement Travis abandonner son rejeton pour autant. Pour une fois au moins, la suite de l’intrigue laisse le doute planer. Qui crèvera ?

Car, de retour à l’hôtel où Madison, Strand, Ofelia et Alicia avaient trouvé refuge la semaine passée, qui pouvait croire que Madison et Strand y étaient passés ? Et pourtant, les scénaristes, avec le talent qu’on leur connaît maintenant, avaient bien décidé d’en faire la question faisant bouger Alicia tout au long de l’épisode. Évidemment, celle-ci a entièrement raison de s’inquiéter (même si cela lui fait enchaîner les conneries), mais malheureusement si dans une série le téléspectateur ne partage aucunement les inquiétudes d’un personnage, alors c’est un tir dans le vent. Et là, ils y ont été à la gatling…

ftwd210zombies

Heureusement, entre deux absurdités d’Alicia et quelques disparitions magiques de zombies (scène, au demeurant sympa, de l’ascenseur), l’intrigue concernant Alicia nous offre un peu de zombie survival smart. Elena, la manager de l’hôtel, et Alicia se montrent en effet enfin à la hauteur de personnes ayant survécu à l’apocalypse zombie en retournant la bêtise des zombies contre eux et en les guidant comme les simples moutons affamés qu’ils sont.
Malheureusement, cela est contrebalancé par des choix encore douteux de la part d’Alicia. Après avoir fait confiance à un plouc aux cheveux mi-longs sur un bateau, la voir se rapprocher si rapidement d’Elena alors que celle-ci lui a avoué avoir enfermé des gens pour qu’ils se fassent dévorer, est quand même surprenant, d’autant plus lorsqu’elle préfère lâcher les zombies sur les autres survivants… La suite n’augure donc pas du meilleur surtout avec la mère Madison de retour.

En fin de compte, cet épisode de Fear The Walking Dead est à l’image de la scène où les scénaristes ont essayé de nous faire croire que la moindre blondasse zombie pourrait être Madison transformée : sans surprise et sans inventivité. Ajoutons à tout cela un nombre encore affligeant d’incohérences et de facilités, et nous obtenons ce que à quoi Fear The Walking Dead nous a maintenant habitués : une série mauvaise et cruellement incapable de faire de ses choix décisifs (séparer les personnages) de vraies forces. Allez Nick, reviens.

ftwd210blondasse

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

13 commentaires

  1. hankito dit :

    Coucou tous !

    Je viens de visionner ce nouvel épisode de FTWD et en fait, je l’ai bien aimé.
    Bon OK, on est d’accord : Chris et Travis sont les pires personnages de toutes les séries US réunies. Surtout le Travis qui mérite un 0 pointé : mauvais père, mauvais mari, mauvaises décisions, mauvais survivant. Honnêtement, je suis peace and love mais le fermier je l’aurais buter sans qu’il aie eu le temps d’ouvrir la bouche. Des fois il faut savoir prendre des décisions au lieu de se regarder dans le blanc des yeux. Travis est pitoyable. Les nouveaux arrivants ont l’air sympa, à suivre…

    Je suis content du focus sur Alicia car c’est le personnage que je préfère. Les mauvaises décisions c’est parce que c’est une gamine qui a la base a été surprotégée par sa mère. Mais elle évolue dans le bon sens et fait avancer l’intrigue. Après qu’elle veuille retrouver sa mère, c’est normal. Et je pense qu’elle a raison de faire confiance à Elena mais je pense que si un jour Elena doit sauver sa peau, elle sacrifiera Alicia sans hésiter.
    J’espère qu’on saura un jour ce qu’il est advenu de Ofelia mais je pense que son absence vient du fait que les scénaristes ne savent pas quoi foutre de son personnage qui pourtant avaient toutes les qualités pour être indispensable. Son potentiel a été gâché pour être honnête.

    Bonne semaine à tous !

    PS : Je trouve que malheureusement dans cette série, les mexicains sont tous des représentations caricaturales de ce que les américains pensent ce qu’ils sont. Qui peut dire aux scénarites qu’au Mexique il y a aussi une vraie civilisation moderne ?

    1. Squeletor dit :

      Salut hankito, merci de partager ton avis toutes les semaines !

      Pour Chris, pareil, perso qu’il ait dégommé le fermier ne me dérange pas non plus (même si ça n’a pas la force de Carl dans les comics TWD quand il agit un peu pareil). Si les scénaristes veulent le faire tourner ainsi en psychopathe, soit, ça peut être bien, à condition comme je le disais de faire péter le père. Peut-être que seul, comme Nick, serait-il moins chiant et con. Mais ce qui est sûr c’est que le duo ne fonctionne pas et est trop mal écrit.

      Ensuite, c’est vrai que pour Alicia, on peut comprendre ses choix, notamment motivée par l’urgence de retrouver sa mère. Ce que je regrette surtout ce sont les absurdités qui ont peuplé les séquences qui lui étaient destinées. Par contre, j’ai malheureusement peur que, par la suite, réunie avec sa mère, elle se retrouve au coeur d’intrigues ennuyeuses comme Fear en a le secret (ex : concilier Elena et l’autre groupe de survivants).

      À la semaine pro !

  2. Grem dit :

    Comprend pas trop ce qui est reproché là. J’ai trouvé cet épisode bon. Meilleur que Grotesque et Los Muertos pour ma part et, pourtant, moi aussi j’adore Nick mais il faudrait arrêter cette idôlatrie malsaine :p

    Ok Travis peut paraître neuneu pour tout les habitués de survival post apo zombie, mais ça ne m’étonnera pas que ce soit justement lui qui finisse par devenir le plus apte à survivre (le dialogue au feu de camp laisse clairement présager qu’il réfléchit bien aux situations). Attendez le moment où il flinguera son propre fils au season finale et on en reparlera.

    Quand au côté caricatural et un peu facile. On parle de walking dead, c’est un peu le Mac Do de la série télé ne l’oublions pas.

    1. Squeletor dit :

      Ben ce qui est reproché est tout ce que j’ai mis en avant dans la critique, ce qui fait pas mal de choses tout de même.

      Je ne pense pas idolâtrer Nick, mais comparé aux autres personnes, c’est vrai qu’il est pour moi de très loin le plus intéressant et cet épisode l’a encore confirmé, même si on peut garder espoir pour Alicia.

      Travis en soit pourrait effectivement devenir un survivant (son plan de rester à la ferme est bon etc), ce qui gêne, au-delà de ses conneries de survivants, c’est qu’il est associé à Chris. Séparés, ils pourraient donner quelque chose, ensemble, ils nous pompent l’air. En tout cas, j’aimerais qu’il bute son père comme tu dis ou inversement. Comme je le disais, c’est la seule issue intéressante que je vois venir.

      Il est vrai que ramener à tous genres confondus, ces séries-là ne sont pas oufs. Mais FTWD c’est un peu le sandwich dégueulasse que personne ne commande au McDo.

      1. Dreian dit :

        je ne crois ni a l’infanticide ni au patricide.

        Travis ira au max à lui mettre une bonne branlée. Mais je pense que c’est plutôt Chris qui fera le choix d’abandonner son père à son sort en lui faisant comprendre qu’il n’a plus besoin de lui pour survivre, et qu’il ne fait que l’affaiblir

  3. Slyious dit :

    Hello tout le monde,
    Ok avec ton article Squeletor (encore une fois).
    Même si cet épisode présente plus de zombies et des moments plus survival (attention ce n’est pas non plus la folie, il faut se détendre !) il y a encore ces incohérences scénaristiques dignes des séries pour ado de CW ! Je ne vais pas les lister mais j’en ai dénombrer au moins 11 pour 40 minutes !
    En fait les personnages ne m’intéressent plus, je sais d’avance que le scénar va être bancal donc je fais la liste des erreurs grotesques des scénaristes ça me détend !
    Allez, encore 5 épisodes !

  4. Dreian dit :

    Tout n’est pas catastrophique dans l’épisode… mais d’accord sur le fait que beaucoup d’incohérences et facilités de la part des scénaristes rendent le tout encore une fois brouillon.

    Travis… ouai ben pas mieux que vous autres… sa passivité et sa niaiserie face à la débilité de son fils me laissent pantois.

    Ca me dérange pas de voir Chris se développer en psychopathe… mais dans ce cas là, autant ne pas y aller par quatres chemins et le voir faire son choix d’abandonner son père car leur choix moraux face à la survie diffèrent totalement. Qu’il s’émancipe définitivement, continue son chemin avec les autres djeuns et qu’on ne le revoit plus avant au moins une bonne saison ou deux, histoire qu’il monte un gang et qu’on entre à ce moment là dans un affrontement avec un groupe dont Nick fait partie.

    L’ellipse sur Strand et Madison…ben j suis pas pressé de savoir comment ils s’en sont tirés.

  5. stylvain dit :

    Curieusement, j’ai apprécié cet épisode. Certes, Travis est un peu lourd mais il a des certitudes et s’y accroche. Je trouve normal qu’il fasse tout pour son unique fils, et qu’en effet c’est dur pour lui de le voir devenir un furieux de la gâchette. On est au début de l’apocalypse, donc il veut y croire (pas comme dans TWD où on les suit sur plusieurs mois voire années.
    Par contre, ça me gave de voir des stupidités du type “tiens, je vais t’apprendre à conduire dans le noir au milieu de zombies avec une voiture pourrave”. Et ça me gave encore plus de savoir que Madison et Strand s’en sont sortis (en volant ?) de leur situation merdique dans laquelle ils s’étaient mis comme des couillons. Des gens comme ça, ils ne tiennent pas 30 secondes dans ce nouveau monde (et même dans le vrai d’ailleurs).

  6. Zombie 94 dit :

    je suis assez d’accord avec stsylvain, comme j’aime bien le réalisme, que Travis en tant que père tente de raisonner son fils, de l’emmener dans un lieu plus sécurisé etc. me semble cohérent. en revanche en effet la leçon de conduite ou même avant le laisser chercher à bouffer seul alors qu’il y a potentiellement des zombies etc. ça n’a pas de sens. le truc dans l’hôtel m’emmerde, je n’y crois pas que je m’en fous un peu. une qui disparaît, les deux autres qui balancent des verres, la troisième qui se révèle en warrior alors qu’elle était un bébé chat avant, ça sonne faux. donc au final j’aime nick et travis, le fils de travis devrait se faire bouffer ou buter un de ces 4 ce qui va changer travis en warrior, pour le reste je ne vois pas trop où ça va. on verra, cette série va continuer à alterner des trucs sympas et des trucs bidons, comme avec 2 scénaristes qui ne seraient pas d’accord, je ne comprends pas trop

  7. Zellounet dit :

    MooooooooooooW

    Salut tout le monde

    Depuis la reprise je suis agréablement surpris :)

    Fut un temps où je me régalais de tirer à boulets rouges sur Alicia… En fait elle a du potentiel et niveau acting y a du mieu !

    Par contre je trouve Madison sur le déclin et Chris … Irrécupérable ! Le Perso de Madison devient chiant et niveau acting c est bof mais Chris … Le pire acteur de la serie et un rôle , une storyline totalement débile … C est dommage … Le seul espoir qu il me reste pour lui c est qu il crève à la fin de la saison ou qu il se barre sans Travis avec les 3 campeurs, qui eux … Font une super entrée en matière !

    La scène pere générique avec le mariage est excellente et les ” invités ” survivants ont l’air ” charismatique “. La mere et le marié on l’air sympa !

    Strand est fidèle à lui même ! Excellent acteur et marrant bourratche :)

    par contre ofelia qui disparaît comme par magie c est …. Nul et/ou facile ( sauf si elle faite kidnappée par les invités )

    Travis stagne … Ni nul, ni mauvais, ni bon, ni interressant … Ca progresse un peu en acting mais les scénaristes font de lui un pseudo Charles ingalls …

    Ça serait cool qui reste seul dans sa ferme mais j y crois pas trop

    Par contre c est pas dans cet episode mais… Mais l introduction d une éventuelle immunité est intéressante ( si c est bien emmenné )

    Je souhaiterai juste que ca ne tourne pas trop autour de la religion car quand on est athé comme moi … Le fanatisme ( catholique , judaïque ou musulman ou bouddhiste ) … Ça me dérange :(

    Vivement lundi

    1. Hankito dit :

      Coucou,

      Je suis aussi athée mais pour moi Alejandro est le gourou d’une secte. Ce n’est pas une religion, c’est malsain ici. Enfin j’espère que c’est une secte.

      Et sinon sa morsure ne vient pas d’un infecté. Luciana à vu la blessure mais ne la pas vu se faire mordre. Je pense qu’il se l’ai infligé exprès pour retourner le cerveau de ses fidèles.

      1. Zellounet dit :

        Oui hankito
        Je pense comme toi.
        Quand je disais fanatisme c est dans le sens ” secte”

        Quand les religions sont poussées à l extrême ça fait limite secte je trouve ( c est mon avis )

        On sortait de la communauté catho à bloc de Celia … On se cogne des membres de “secte” ou très croyants …

        C est un peu excluant quand on se sent pas concerné

        Dans TWD ya jamais eu autant d insistance …

        Je veux bien qu au lexique les gens sont très croyants mais bon…

        Faudrait pas que ça tourne trop sur ca …

        Mais l idée des flashback et ce genre de débuts d épisode …. Je suis preneur à 100%

  8. plouf dit :

    hello !
    Je trouve qu’il ya du mieux dans FTWD. Depuis la reprise je préfère un chouia.
    Par contre des persos comme madison, travis ou alicia me gonflent absolument parce que creux et lissés et débiles. Comme s’il y avait une ligne de la normalité et de la bonne conduite à tenir durant l’apocalypse …

    Ca me gonfle aussi de voir toutes ces scènes pré épidémie. Jpensais que le but de FTWD était JUSTEMENT de revenir aux débuts de l’épidémie. Mais ils ont refoutu une ellipse parce qu’ils ont rien trouvé de vraiment cohérent pour expliquer comment les militaires pouvaient perdre contre des zombies aussi débiles et aussi lents.

    On sait et on sait et on sait encore que des tas de personnes ont agi de façon égoïste, cruelle et patata. Après 8 saisons de twd et ftwd on a pigé, c’est bon. Mais ça les empeche pas de remettre tjrs les mems questionnements, les mmes grandes questions existentielles moisies…
    (mais il y a une petite touche d’espoir, pour la première fois on a eu quelque chose de nouveau avec un type prétendument immunisé…)

    C’est ptetre un concept qu’à inventé TWD, mais tout personnellement qd je matte un film/série de zombie c’est pas pour voir des humains VIVANTS s’entretuer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *