Fear The Walking Dead 212 : Pillar of Salt, ce que nous en avons pensé

fearban

La semaine dernière, nous avions encore été tristes de constater à quel point la série de zombies Fear The Walking Dead, la série jumelle de The Walking Dead, était un échec et pouvait s’avérer ennuyeuse. L’épisode précédent avait certes essayé d’arracher les téléspectateurs à leur torpeur habituelle avec la scène du ponton, mais cela ne s’était avéré qu’une pirouette facile. Cependant, nous n’avions pas encore touché le fond. Certains plaisantaient en disant que la première partie de la saison à bord de l’Abigail était digne de La croisière s’amuse, eh bien le scénario de l’épisode 12 de Fear The Walking DeadPillar of Salt – est digne des plus mauvais soap operas pour grands-mères grabataires.

[Attention la suite contient des spoilers]

ftwd212mexicain

S’il m’est arrivé d’apprécier les intros des épisodes de Fear The Walking Dead, celle de cet épisode m’a tout de suite envoyé des signaux d’alarme : Attention ! Grosse ficelle en vue et gros sentiment de lassitude à l’horizon ! Il ne restait alors qu’à voir au choix si nous allions cocher la case : “ils fuient car Alejandro est en fait un gros vilain” ou “ils fuient pour pouvoir mieux se faire capturer par les survivants du supermercado”. Bingo ! La réponse 2 était la bonne et beaucoup avaient vu juste. Je n’ose même pas vous décrire la vague d’excitation qui a parcouru le réfectoire où se trouvaient mes amis gâteux ; un véritable champs de légumes balayés par le vent…

Évidemment, comme toute intro réussie, celle-ci nous permet de rentrer directement dans le vif du sujet, à moins que l’on s’appelle Fear The Walking Dead et que l’on préfère nous faire passer par la case “The Very Sad, Heart-moving and Gutwrenching Story of Ofelia Which We Don’t Give a Shit About“. Pour être honnête, j’avais déjà oublié que ce personnage existait, mais visiblement, les scénaristes ont des plans pour elle à commencer par nous endormir avec un flashback puant d’inutilité et de gnangnan. Quitte à la faire revenir à l’écran, pourquoi les scénaristes préfèrent-ils s’intéresser à son passé cliché (l’amoureux qu’elle ne peut suivre à cause de ses parents…) plutôt que de rendre son présent intéressant ? De surcroît, nous imposer cela dans un épisode où il ne se passe pas grand chose prouve une fois de plus que l’écriture de cette série est déséquilibrée et mauvaise.

ftwd212ginette

Mais mon exaspération n’a en réalité atteint son comble que lorsque j’ai eu la mauvaise idée de remettre les pieds à l’hôtel pour retrouver Madison et ses petits copains. Ils auraient très bien pu être assis autour d’un feu de camp à jouer du djembé et à se fumer des pétards en décortiquant les paroles du dernier album de Tryo, ou bien s’organiser un petit bitch beach volley que cela n’aurait pas été plus con. Franchement, le coup de l’ellipse entre “on vide l’hôtel” et “l’hôtel est devenu le club Med où on se la touche et on fait du surf” a failli me faire arrêter de visionner l’épisode, mais en bon crapaud baveur, je devais bien aller jusqu’au bout pour critiquer ce nouveau rejeton infâme.

Quand Nick apparaît enfin à l’écran, j’ai osé espérer que l’action allait commencer, que les choses allaient évoluer, pour en fin de compte réaliser que ce n’était pas pour tout de suite (Fear The Walking Dead se la joue-t-elle The Walking Dead à attendre le dernier épisode pour se tirer les doigts ?). Bref, du côté de Nick, ça se ramollit (enfin pas tout le temps, des fois Luciana le chauffe, mais c’est une autre histoire), Alejandro se repose pépère dans son fauteuil, et on met un épisode entier à décider qui partira en mission. Autant dire que pour le divertissement, on repassera plus tard.

ftwd212chiant

Mais l’ennuyeuse clé de voûte de l’épisode (et qui devrait être le fil conducteur de la fin de saison) reste la découverte par Madison que Nick pourrait être bien plus proche que prévu (grâce à la pirouette du “je plante Strand”). Malheureusement, tout est écrit si grossièrement que cela en devient lamentable. Dire que je n’avais pas réalisé jusque-là que l’hôtel était si proche de (à ?) Tijuana, j’aurais du m’en douter ; bref, encore une facilité pour nous faire converger vers la réunion de notre famille de couillons dans l’épisode 15. Évidemment, Madison continue à agir comme une tête brûlée qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez, nous donnant une nouvelle fois envie de la jeter aux zombies.
On notera d’ailleurs qu’une des thématiques abordées par l’épisode est de savoir que faire de quelqu’un d’un groupe qui s’en prend à un de ses camarades. Encore une fois où est l’originalité quand on sait que The Walking Dead ne s’est pas contenté d’un vil coup de couteau, mais a mis un bon lance-flamme entre les mains de Carol ? Fear The Walking Dead fait en ce sens pâle copie inintéressante et peu inspirée.

En fin de compte, Pillar of Salt a atteint un nouveau degré dans l’ennui qu’une telle série peut susciter. L’intrigue avance au ralenti, les situations gnangnans et exaspérantes se multiplient, nous laissant avec l’impression, bien trop courante maintenant, d’avoir encore perdu 42 minutes de notre vie. Reste à voir si la semaine prochaine, les aventures de Chris et de Travis auront un semblant d’intérêt…

ftwd212noel

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

17 commentaires

  1. Taram dit :

    Bigard disait ” la connerie est hypnotique” et ben c’est est tout à fait le cas
    c’est tellement con, mal écrit, mal joué avec des raccourcis tellement gros qu’on est toujours fidèles le lundi à mater cette série insipide !!vivement la semaine prochaine sûrement que Travis sera obligé de traverser la colonia et s’arrêter au supermarché pour enfin rejoindre le club méd !

    1. Squeletor dit :

      J’aimerais que ce brillant adage fonctionne sur moi. Raté, du moins pour FTWD.

      Tu as raison pour Travis à en croire la BA et le synopsis de l’épisode 13. Il ne devrait pas arriver seul à l’hôtel.

      1. Taram dit :

        Et Vi mais toi tu le fais pour le bien de la communauté comme ça les autres ne perdent pas 40 mn de leur vie

  2. Conchitas dit :

    Le seul intérêt de cette épisode c’est de voir à la fin que Travis est apparemment Tout seul.

    Donc peut etre que le prochain épisode on verra la mort de sont con de fils ou de leur séparation. (je préfère clairement sa mort :D)

    Je sais pas pour vous mais j’ai vu une sorte de référence à Carol avec le pendentif ! Elle la le même dans la S6.

  3. outlander dit :

    Fear the walking dead ; c’est la seule série où l’on souhaite la mort de tous les personnages principaux ! ! !
    D’épisode en épisode, l’ennuie gagne (avantage, ça permet de soigner l’insomnie)

    Sincèrement, à l’annonce de cette série, il y avait quelque chose de fort, de réellement enthousiasmant : voir le début de la chute de la société et tout ce que l’on n’avait pas pu voir dans The Walking Dead (période durant laquelle Rick était dans le coma).
    Et finalement ,rien de tout ça dans FearWD, trop vite suggéré dans la première saison, et pour le reste on était en croisière. Donc, série qui en devient ridicule et qui commence à pomper sur des situations déjà exposées dans la série mère.

    Question : y-a-t-il quelque chose à sauver dans cette série ?

  4. Slyious dit :

    Après avoir traversé une mer d’huile, nous sommes arrivés sur la plage de l’ennui…
    Que c’est pathétique !

  5. plouf dit :

    Qu’est ce que c’est mauvais
    J’ai arrêté la vidéo qqs secondes après la scène de madison dans le supermarché puis je me suis crevé les yeux. Pourquoi veut-elle soudainement connaître ce que raconte un mexicain qui fait parti d’un GANG à l’autre bout du bâtiment … c’est tellement stupide et illogique …
    Mais continuons avec supermadison ! Pourquoi madison n’apparaît pas derrière les méchants mexicains quand ils observent nick et la colonie ?? …
    Pourquoi madison n’apparaît pas derrière gentil travis quand il observe l’hôtel ??

    Hmmm mystère …

  6. Rémi dit :

    Chaque semaine je suis mort de rire devant tes critiques de Fear, tellement tu peux avoir la haine contre cette série au point que tu ne saches plus faire la différence entre le bien et le mal, c’est plus des critiques, c’est des paroles de haine. Et chaque semaine c’est de pire en pire, mais bon dieu mec, pourquoi tu te fais du mal, arrête de regarder, personne te met le couteau sous la gorge pour t’infliger ça si tu n’aimes pas. Et pour quelqu’un qui n’apprécie pas la série, tu a l’air de bien te jeter sur l’épisode dès sa sortie pour poster assez tôt ta critique qui sera, et ce n’est même plus la peine de croire le contraire, négative ! Tu deviens une caricature à toi tout seul. D’accord il n’y pas que du bon dans Fear loin de là, mais tu t’infliges un supplice à chaque épisode on dirait, arrête le massacre ! Lol

    1. Squeletor dit :

      lolilol ça faisait longtemps qu’on ne m’avait plus sorti le “si t’aimes pas, arrête”… de là à dire que ça me manquait…

      Je n’ai aucune haine pour la série, ni pour son équipe, juste un sentiment de gâchis qui me motive à me lâcher dans mes propos (comme je le dis moi-même, je joue ouvertement au crapaud). Il faut dire les choses comme elles sont : plus ça va, plus ils font de la merde avec une licence sympa et un pitch de départ qui était cool.

      Quand ce sera bien, je le dirai, comme c’est déjà arrivé, mais là quand le jeu des acteurs est tout juste moyen, le scénario écrit par un gosse de 8 ans qui ne fait pas le tri dans ses idées, la réalisation sans aucune ambition (ce n’est pas le vieux plan vu du ciel du début avec les zombies qui va en faire un chef d’oeuvre) et que l’ensemble ennuie plus qu’il ne divertit, je ne vais pas en dire du bien.

      MZC est un site critique, personne ne nous enlèvera ça. Alors, si je deviens une caricature pour toi, je vais te donner un conseil similaire au tiens : fais comme ceux qui ne supportent pas celles de Charlie Hebdo et ignore moi (par contre ne viens pas me dégommer chez moi, je ne suis pas John Lennon…).

      PS : content que tu sois mort de rire, au moins tu ressens plus de choses qu’avec cette série navrante.

      PS2 : pourquoi je regarde cette merde tôt ? parce que MZC est un site d’actualité, on va pas en parler dans 2 semaines quand tout le monde aura oublié ce navet télévisuel.

  7. Matt dit :

    C’est vraiment que globalement le potentiel de la série n’est pas à son maximum. Qu’avec de meilleure scripts ils pourraient faire mieux. On pourrait toujours faire mieux. Je ne boude pas mon plaisir de me mater un épisode par semaine et je trouve que la dynamique de la série depuis la reprise n’est pas non plus mauvaise, certains épisodes son meilleurs que certains de la série mère qui depuis les saison 5 et 6 a aussi de gros ratés. Je trouve juste dommage de relier rapidement les différentes storyline. Sinon les épisodes que j’ai trouvé mauvais cette saison concerne tout l’arc avec les pirates: nul. La fin de l’épisode 7:nul. Et celui où nos deux comparses se prennent une cuite en pleine apocalypse zombie dans un hôtel pas encore désinfecter.Ça aurait pu passer dans des séries qui jouent sur le second degré mais là…c’est juste la plus grosse faiblesses scenaristique de tout les temps.

  8. Natlucart dit :

    C’est effectivement de pire en pire , Vivement le n°15 , qu’on soit enfin débarrassé des “feux de l’amour” style zombies gentils comme tout !!
    Et dire qu’on risque de voir la moule refaire ds gros poutoux à Madison !Purée , je n’y survivrai pas.

  9. Zellounet dit :

    Depuis la reprise , le rythme est plus interressant et ça met en place plusieurs groupes en reprenant les bases de la maison mère.

    Le hic, ce qui me broutamax… C est la caricature des persos 🙁

    Madison et Chris ,,, c est de pire en pire ! Travis et Alicia ça remonte un peu.

    Madison est cheatee ! On dirait Horacio ou Grissom des experts … ( et travis est médium … Il voit le panneau et il sait qu il sait que c est Madison mdr )Et puis y’a des raccourcis de ouff … C est LE défaut de la série .

    En ce qui concerne cet épisode, Victor est tjs aussi fun et l intrigue avec Nick est intéressante !

    Et la storyline d Alicia se dessine de plus en plus.
    Vivement THE clash avec sa mère !

  10. XTof dit :

    Moi je trouve qu’elle commence à prendre corps, cette série. Évidemment, je regrette comme tout le monde certaines facilités, un scénario qui va trop vite (j’espérais plus du début de l’épidémie), et tous ces défauts que pointent tes critiques et qui sont parfois assez justifiées. Mais bon voilà, je me laisse prendre au jeu chaque semaine et je trouve que l’univers qui se met en place fonctionne bien, ça marche…

  11. Koyaa dit :

    Ras le cul.. Squeletor tu es remplis de mauvaise foi et de négativité. Jamais content.
    Ca fait quelques années que je te lis et jamais rien de positif. Toujours a chercher la petite merde, le petit défaut pour tout discréditer..
    Que ce soit pour TWD ou Fear ou même tes critiques de films, tu fait partis des éternels insatisfaits.. Remplis de sarcasme et de quolibets. Bref marre de voir ta mauvaise humeur et ton esprit aigri. A l’avenir tes articles Squeletor, je ne les lirai pas.

    1. Squeletor dit :

      Mais chest chuper che que tu racontes ! Je suis ravi de le lire… Merde, encore du sarcasme… j’espère que tu ne vas t’en offusquer ô grand défenseur des daubes zombiesques (merde un quolibet en plus… je suis vraiment qu’un sale con).

      Sérieusement, typiquement le genre de commentaire qui me fait pitié. Limite je me sens obligé de m’excuser d’être exigeant et de ne pas attendre du genre zombie que des merdes au niveau de cette série fond de tiroir… Je cherche la petite bête dans mes critiques ? Oui, c’est le principe d’une critique de ne pas se contenter de dire, c’est nul, c’est bien, mais de nuancer quand y a de la nuance à apporter. Et en ce qui concerne l’acidité et les sarcasmes, je les réserve effectivement pour mes critiques de séries : j’écris je ne sais pas combien de dizaines de critiques d’épisodes de séries chaque année, j’ai le droit de m’amuser et de me lâcher, non ? Si ça ne te plaît pas, je m’en contrefous en fait.

      Enfin, pour un mec qui dit me lire depuis des années, ça me fait marrer vu le nombre de trucs sympas que j’ai pu critiquer pour le site.

      Bref, moi aussi ras le cul qu’on vienne m’emmerder parce qu’on partage pas mon avis. Tu adores Fear, très bien, je m’en balance, reste en admiration devant ça… Moi, je continuerai à chercher des trucs mieux dans le genre et à dire pourquoi je trouve cette série médiocre tant qu’elle continuera à l’être.

      Serpi !

    2. sosa dit :

      hey couz’ un conseil si tu veux des critiques positives va sur MELTY ” Pour des critiques sponsorises ya pas mieux ” tiens un deuxieme conseil , au lieu de taper ”myzombie culture ” dans ta barre de recherche tape ” mypourrite culture ” tu sera pas decu !

  12. galette dit :

    J’ai arrêté de regarder cette série après le 2×10 parce que j’en ai eu marre. Dire que c’est médiocre c’est encore être poli tant c’est décevant de gâchis, et pourtant j’aime à croire que je suis bon public et patient. J’ai pas attendu les avis de Squeletor pour ça. Donc je me porte très bien en ne regardant plus et d’autant mieux en continuant à lire ses critiques,parfois acerbes mais dans le vrai l’immense majorité du temps, et effectivement positives si elles doivent l’être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *