The Walking Dead 703 : The Cell, ce que nous en avons pensé

walkingban

Après avoir passé la main à Baalero pour les critiques des deux premiers épisodes de la saison 7 de The Walking Dead, me voici donc, que cela déplaise à certains ou en ravisse d’autres, de retour pour assurer ce rendez-vous hebdomadaire consacré à la série de zombies d’amc.

La semaine passée, après un épisode d’introduction très convaincant, nous avions découvert la communauté des survivants du Royaume que Baalero comparait très justement au pays des Bisounours. Avec The Cell, dont le titre est volontairement presque similaire à celui de l’épisode précédent (The Well), c’est donc le quotidien d’une autre communauté, bien différente cependant, que nous découvrons : celui du Sanctuaire, le repère de Negan. Ici, pas de petits chanteurs à la croix de bois poussant la chansonnette alors que des guignols font du curling bâton sous le kiosque à musique, mais un monde plus froid, où Daryl le preux chevalier est devenu la nouvelle effigie en vogue de chez Canigou.

twd1

En tout cas, si j’ai bien apprécié l’introduction en musique, dépeignant la vie au sanctuaire avec une certaine efficacité, j’ai bien moins accroché à la suite autant du côté de Daryl que de Dwight. En effet, alors que l’épisode précédent sortait du lot grâce au décalage total entre ce que nous connaissons du monde de The Walking Dead et la manière dont les survivants du Royaume y survivent, celui-ci n’offre rien de bien palpitant ni d’original. Autant un épisode standalone me semblait une judicieuse idée pour introduire le Royaume, autant un épisode entier uniquement basé sur les tentatives de Negan de faire craquer Daryl et pour nous faire comprendre qu’il y a anguille sous roche entre Negan et Dwight, cela fait beaucoup. Pour moi, nous avons là typiquement le genre d’épisode qui aurait gagné à être présenté en parallèle de ce qui se passe 1) au Royaume 2) à Alexandria 3) du côté de Heath et Tara (faites votre choix).

The Cell a ainsi très rapidement perdu mon attention tandis que les scènes avec Daryl se répétaient inlassablement sans que cela n’apporte rien que nous n’ayons déjà compris la première fois (si au moins ils avaient fait appel à Sœur Sourire pour la torture musicale, cela nous aurait rappelé de grands moments de télé sur FX). Je ne dis cependant pas que les tenants et les aboutissants de l’épisode sont inutiles (au contraire), mais lorsque l’on sait bien que rien n’arrivera à Daryl, la tension qu’il pouvait y avoir dans l’épisode 1 est entièrement inexistante quoi que fasse ou dise Negan. Heureusement, Jeffrey Dean Morgan reste toujours aussi bon dans son rôle de Negan, incarnant superbement ce personnage si bavard que nous connaissons dans les comics. Reste qu’il m’a fait une bien moindre impression par rapport à l’épisode 1, peut-être en raison de son langage bien moins fleuri que sa version BD. En tout cas, pour ma part, quoiqu’il fasse ou fera subir à Daryl, cela me laisse complètement indifférent, que l’épisode multiplie les minutes émotions ou non comme le passage exaspérant avec la photo de Glenn.

twd2

Mais The Cell était surtout un épisode consacré à Dwight. Si là aussi cela est intéressant d’apprendre (pour ceux qui ne lisent pas les comics) ce qui s’est passé entre lui et Negan et de comprendre qu’il n’accepte pas aussi facilement d’obéir à Negan, j’ai en revanche trouvé sa petite chasse à l’homme assez ennuyeuse (zombies écrasés ou non…). C’est bien beau, mais toute cette broderie ne méritait pas autant de temps et il aurait été, selon moi, préférable de distiller tout cela plus lentement et de ne pas nous jeter à la tronche cet énorme “attention Dwight risque de se rebeller contre Negan”. Surtout que, quoiqu’il arrive, on peut déjà anticiper que Daryl s’en tirera comme une fleur.

En fin de compte, The Cell, en voulant copier le format de The Well pour introduire le Sanctuaire et ses enjeux, offre à la série un nouvel épisode acceptable, mais trop poussif dont l’action aurait fortement gagné à être découpée sur plusieurs épisodes. Trop de Negan risque de créer une certaine lassitude vis-à-vis du personnage bien trop rapidement, trop de révélations artificielles risque de casser tout suspense et surtout trop de larmoiements risque de nous rappeler à quel point The Walking Dead est capable de tomber dans un pathos à vomir. Espérons donc que la découpe des prochains épisodes apportera davantage de dynamisme et saura créer une vraie attente pour la suite, ce qui n’est pas vraiment le cas après ce The Cell.

twd3

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

13 commentaires

  1. Ultra dit :

    Comme quoi tous les gouts sont dans la nature, j’ai préféré celui-ci au précédent, j’ai frissonné un instant quand Daryl a dit qu’il s’appelait Daryl, j’ai très trouvé très intéressant de comprendre comment Negan peut asservir une à une chaque personne

    1. Squeletor dit :

      Attention, je n’ai pas trouvé le précédent beaucoup mieux, les deux étaient sympas mais sans plus. Disons que je me suis moins ennuyé en regardant l’autre car on découvrait un groupe vraiment différent des personnages qu’on a déjà croisés (et j’aime bien Ezekiel). Là ça m’a semblé très répétitif (même si c’est volontaire) et assez lourdingue en ce qui concerne Dwight. J’ai eu l’impression qu’ils en disaient trop tout en tirant en longueur et c’est bien dommage.

  2. chameaufou dit :

    Les + :

    . L’image
    . le jeu des acteurs
    . les relations entre les personnages expliqués
    . un épisode sans carl ni michonne, incarner par deux acteurs jouant comme des culs ne peut pas être foncièrement mauvais

    les – :

    . peut être aurait-il fallut expliquer au tvspectateur pourquoi les types raccrochent les zombies, voire en mettre beaucoup plus dans les plans.
    . le dialogue dans l’escalier un peu forcé, un “-il te traite bien ? – oui – tant mieux” suffisait.

    globalement le début de saison 7 est très bon, comparativement à la bouse habituelle c’en est même encourageant. J’en reviens pas d’écrire ça pour TWD

  3. ARM dit :

    J’ai fini par craquer et regarder le début de la saison, surtout par rapport à la curiosité sur le traitement de Negan (car on peut dire ce qu’on veut sur la série, mais Jeffrey Dean Morgan est un putain de bon choix).

    Et que ce soit le rythme, les images, les acteurs, le traitement des personnages et du “suspense” (=”étirer autant que possible et jouer des flashbacks/flashforwards pour retarder une révélation déjà anticipée”) ; on retrouve les mêmes défauts et qualités d’avant.

    Juste pour souligner deux points qui m’ont fait tiquer :

    – Les “nouveaux zombies”, malgré l’excellent maquillage, se décomposent beaucoup trop vite (le pendu de l’épisode 6-16 et 7-1 ; le mort de cet épisode). En quelques heures ils ont une gueule toute décharnée… Ca passe dans Z Nation, mais là, non.

    – Il y a pas de dialogues.
    Que ce soit Negan faisant des discours en permanence ; Ezekiel qui se confie en long et en large à des étrangers ; Negan qui ré-explique la vie de Dwight à Daryl… Ce sont pas des dialogues, ce sont des monologues alternés qui ne font que de l’exposition et de l’explication (pis encore, ils perdent du temps à expliquer divers trucs qui ne laissent aucune découverte, mais n’expliquent pas comment Negan connaît le prénom de Carl dans l’épisode 1… hein).
    Au final, le seul “vrai” dialogue de cet épisode est entre Dwight et Negan, quand ce dernier fait une blague sous la ceinture mais sous-entend ensuite la hiérarchie qui existe et le «[…] du moment qu’elle dit oui» qui marque son avis sur le viol.

    Donc bon, cumulé à ce que j’avais vomi sur l’épisode final il y a quelques mois… J’attends avec une relative impatience les nouveaux épisodes d’autres séries (comme Z Nation ou Ash VS Evil Dead pour celles présentes sur le site), mais j’arrive plus à me forcer à accrocher à TWD.
    Je regarderai quand même, plus tard, quand j’aurai rien de mieux à faire, car il y a toujours de bons moments et un bon couple d’épisodes noyés sous le reste (et ce début de saison est pas non plus minable), mais ça m’attriste quand même.

  4. Dudule dit :

    C’est vrai que les états d’âme de D, bah ça me passionne autant que d’avoir à lire une liste de provisions longue comme 30 minutes de série tv.
    J’aurais préféré que l’arrangement entre D. et Negan reste mystérieux. Parce que très franchement, au regard de la situation de Daryl, de Rick et de Carol, on se fiche royal que sa femme se soit mariée avec le roi des mariages arrangés (à l’insu du plein gré de la mariée quand bien même).

    Il va donc falloir attendre le prochain épisode pour obtenir enfin un peu de Rick ou de Carol? Le découpage des épisodes redevient lassant!

    Je n’avais même pas compris que la photo représentait Glenn…

    S’il y a bien une question qui me taraude à présent, c’est:
    Qui donc va se faire passer la bague au doigt par Negan prochainement? (toute ressemblance avec les Princes de l’Amuuuuur est fortuite)

  5. Matthieu dit :

    Contrairement à l’an dernier j’ai encore du mal à rentrer dans cette saison. Sûrement car j’ai encore l’impression qu’on se moque de nous depuis le cliff de la saison 6. L’épisode un n’a pas réussi à me donner un gros choc annoncé (car j’avais vu la pirouette scenaristique arriver à des kilomètres mais bon) et le découpage des trames est encore une fois assomante. Un épisode de découverte du sanctuaire ok mais comme dans le comics, du point de vue d’un autre perso, aurait été mieux car il se passe des choses nettement plus passionnantes au niveau des interactions entre personnages. Ici on se tape 40 min de daryl dans une cellule et de la torture musicale. Cet épisode était juste pas intéressant quoi, désolé. Mais bon on étire le truc comme on peut pour éviter de dépasser les comics trop vite sans doute.

  6. Matthieu dit :

    Sinon pour les bons points globalement, shiva est vraiment réussi. Je m’attendais pas à un aussi bon visuel. Ezechiel est bien casté aussi.

  7. Zellounet dit :

    Yop

    J ai bien aimé ce Daryl centric … Le type reste fidèle à lui même et la chute de l épisode est énorme lorsqu il dit à DWight que lui … Il n a plus personne à sauver pour se sacrifier !
    Ce binôme antagoniste ( D & D ) + la fille qui a des regret va devenir intéressant.

    On sent que Dwight est contre nature et qu au fond …. Il voudrait se re rebeller ! Les paroles du mec en code Orange ne sont pas si bête … ” il a soumis tout le monde” … Mais il suffirait que tout ce monde se rebiffe et on serait tranquille …

    Le seul truc que j ai pa compris … C est quoi l intérêt de faire un enclos a zombies … Et de faire une arène avec des prisonnier …

    1. ARM dit :

      “Le seul truc que j ai pa compris … C est quoi l intérêt de faire un enclos a zombies … Et de faire une arène avec des prisonnier …”

      Les prisonniers mettent des zombies sur des piques autour du Sanctuaire (enfin surtout l’entrée principale apparemment) comme garde-barrière en cas d’attaque extérieure.

      C’est le même système que les Saviors avaient mis en place dans le bâtiment où Carol & Maggie étaient retenues la saison précédente (et c’est au final une Savior qui avait fini empalée).

      1. Zellounet dit :

        Oui … D accord ….

        Mais si ils sont sur des piques …. Ils servent à rien … Ya qu a les contourner en les narguant lol

        En gros un mec comme daryl … Prisonnier … C est lui qui doit aller faire le sale boulot à main nue dans l enclos ?

  8. Alexia dit :

    Moi, rien que la musique, me rendait dingue, j’avais même envie de changer de chaine. Negan m’aurait eu tout de suite. Puis le sandwich à la pâté pour chien. Quand je vois ce que je donne aux chats donnent pas envie, surtout que ça put grave.
    Pour moi, l’épisode m’a bien ennuyé, je ne demandais pas non plus l’apocalypse, mais là, rien. Quand Daryl ne fait coincé leur de sa première évasion, il est tabassé, pourtant, on n’aurait pu croire qu’il allait bien plus morflé. Negan n’est un tendre.
    Dwight me soule un peu, j’arrive pas à accroché avec ce personnage. Le fait qu’il ait l’arme de Daryl, la veste et la moto qui fait le personnage de Daryl, bah, ça marche pas.
    Le lendemain de l’épisode, on fait un débriefing avec ma mère (elle adore aussi, c’est dans les gênes) et elle m’a demandé qu’elle ne comprenait pas le fait de l’enclos avec les zombies. Moi, je lui ai dit que Negan fait des choses qu’on ne comprend pas tout le temps.
    Espérons que le prochain épisode soit plus sous tension comme le premier sans qu’il y ait des victimes.

  9. Dana Hilliot dit :

    C’est quand même très très lent. Mais alors d’une lenteur. Quand on fait le bilan narratif de l’épisode, mon dieu, ça tient en deux lignes. Y’a vraiment un problème de rythme depuis quelques saisons. Après tu regardes certains épisodes de Ash vs Evil Dead, il se passe plus de trucs en trente minutes qu’en une saison entière de TWD.

  10. plouf dit :

    “Prévisible”. Je rejoins complètement la critique à propos de Daryl. Aucune appréhension. Ce qui gâche un peu Negan. Yaurait eu tellement mieux à faire. Nous mettre un lieutenant, qu’on comprenne que Negan est pour le moment intouchable. Ou alors qu’il fracasse totalement ou en partie Daryl. La yaurait eu une surprise ! Mais non les morts sont réservés pour les derniers épisodes. J’espère qu’ils vont changer ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *