Critique de Crossed Terres Maudites Tome 9

crossed-terres-maudites-volume-9-banniere

Les critiques des nouveaux tomes de Crossed Terres Maudites sont quasiment devenues un rendez-vous trimestriel tant les sorties se font à un rythme soutenu chez Panini Comics. Et comme à chaque nouveau tome, je me demande à quelle sauce Crossed va bien pouvoir être décliné. Après un tome 8 catastrophique, c’est avec pas mal d’appréhension que j’ai entamé la lecture de ce neuvième volume. David Lapham et Francesco Manna avaient donc la lourde responsabilité de mieux faire niveau scénario et dessin que le précédent tome avec l’unique histoire que compose ce nouveau volume. En même temps ce n’était pas bien difficile et pourtant…

Dans ce nouvel opus, David Lapham nous ressert une énième déclinaison sur le thème de la vengeance. Non content de nous sortir une histoire réchauffée, Lapham va encore plus loin dans le racoleur : il met donc en scène Gavin Land, un ancien flic à la recherche de sa fille, exploitée par un producteur de films pornos mettant en scène des adolescentes.

crossed-63-fatal-fantasy

Si vous lisez cette critique, j’imagine que vous devez être familier avec l’univers de Crossed où le monde telle que nous le connaissons est sur le point de disparaître sous la violence des marqués qui torturent, violent et tuent (pas forcément dans cet ordre) toute forme vivante qu’ils croisent. Comme si les prétextes pour dessiner des actes sexuels forcés et des seins n’étaient pas suffisants avec les marqués, Lapham décide donc d’en rajouter une couche en situant son histoire dans le monde de la pornographie infantile !

En plus d’avoir sombrée dans la facilité la plus crasse, l’histoire est émaillée de flashbacks qui la rendent plus difficile à comprendre. Les scènes sont parfois tellement décousues que nous avons parfois du mal à saisir ce qu’il se passe, ou alors pourquoi certains personnages ont disparu alors qu’ils étaient en sécurité quelques vignettes auparavant. Bref, c’est le bazar, on trouve le temps long et on pousse un énorme soupir de soulagement lorsqu’on arrive péniblement à la dernière page.

crossed-64-fatal-fantasy

Finalement, ce tome 9 est un peu moins pire que le précédent. Dire qu’il est un peu mieux serait tout bonnement malhonnête de notre part car ce nouveau tome est tout ce qui fait que cette série tire largement vers le bas avec un scénario putassier et des dessins tout juste passables. La fin de la franchise en juillet dernier avec la sortie du tome 14 (équivalent français) chez Avatar Press est donc une bonne nouvelle, tant le niveau global dégringole. Si les cinq tomes suivants sont publiés en français, nous ne sommes tout de même pas encore au bout de nos peines !

crossed-terres-maudites-volume-9

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

1 commentaire

  1. Alexia dit :

    Je ne l’ai pas encore acheté. Il faut dire que je suis au ralenti de tout en ce moment.
    Des tas de livres et BD, séries à lire et voir.
    Mais dès que je l’aurais lu, je viendrais faire mon petit commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *