The Walking Dead 709 : Rock in the Road, ce que nous en avons pensé

walkingban

Depuis décembre 2016, les fans de The Walking Dead n’attendaient qu’une chose : la fin de la longue trêve hivernale séparant, chaque année, les deux parties de la nouvelle saison de leur série de zombies préférée. Eh bien, c’est chose faite puisque, après plusieurs semaines de privation pour ses fans, The Walking Dead était de retour hier soir sur amc et OCS.

La première mi-saison nous avait marqués autant par son très bon premier épisode que par la nullité (ou du moins l’insipidité) de ceux qui avaient suivi. Sans réel fil rouge d’un épisode à un autre et ne servant finalement que de longue mise en place artificielle, elle avait enregistré de fortes chutes d’audience parfaitement justifiées, ramenant la série dans les eaux de ses saisons 3 et 4 en terme de téléspectateurs. Avec la reprise de la saison 7 de The Walking Dead, avec la diffusion de l’épisode 709 – Rock in the Road – nous espérions donc, comme souvent avec cette série, que les choses allaient enfin démarrer. Bilan mitigé.

wd7093

Car, comme j’y suis maintenant habitué, ce mid-season premiere m’a laissé un goût de trop peu, la faute à un début vraiment poussif et à une série qui semble parfois être sa propre caricature comme lors des échanges avec Gregory à la Colline. Les dialogues sont ridicules, les interprétations franchement parfois assez médiocres – chaque acteur ayant droit à sa petite répartie – et tout cela contribue à une absurdité globale qui m’a personnellement poussé à me désintéresser complètement de la situation alors que, pour une fois, les enjeux étaient bien là.

Paradoxalement, c’est quand l’absurde a été volontairement introduit que j’ai recommencé à accrocher à l’épisode. Ainsi, j’ai vraiment apprécié cette première rencontre entre Rick et Ezechiel ou devrais-je dire, roi Ezechiel. Le décalage entre cette espèce de jeu de rôle médiéval qui permet aux habitants du Royaume de tenir bon et la façon avec laquelle nos héros ont survécu, apporte ici une petite touche fantasque pas désagréable, d’autant que, malgré la stupidité apparente de son comportement, Ezechiel se tient à une vraie logique. J’espère simplement que le jeu de séduction de Rick pour le convaincre d’entrer en guerre ne sera pas trop long. Mais, j’ai bon espoir que Richard (et Carol ?) ait un rôle prédominant dans toute cette affaire et que nous ne nous perdions pas trop en longs blablas inintéressants.

wd7096

À ce titre, si j’ai regretté toute la première mi-saison les changements apportés par rapport aux comics (ceux-ci n’étant souvent que des extensions sans intérêt), je dois dire que, pour une fois, les événements de cet épisode ont su susciter mon intérêt de lecteur des comics. Plusieurs questions/inconnues soulevées me semblent même pleines de promesses comme le comportement du Père Gabriel, le rôle de Richard, l’implication de Carol et Morgan au Royaume, la gestion de la fuite de Daryl ou encore l’arrivée, à la fin de l’épisode, d’un tout nouveau groupe constitué de jeunes survivants.

Contrairement à la première partie de la saison, nous nous retrouvons donc avec un épisode qui pose très clairement le fil rouge du reste de la saison. Mais reste à espérer que les scénaristes ne se disperseront pas à nouveau et sauront nous captiver en maintenant le cap, tout en nous proposant des nouveautés intelligentes par rapport aux comics, chose rarement vue dans la série (mais nous n’en sommes pas là).

wd7094

Je pense que certains m’en voudraient si je n’en parlais pas, mais j’avoue ne toujours pas savoir que penser de la scène où Rick et les autres désactivent un piège des Sauveurs avant que Michonne et notre Shériff ne confondent zombies et câble en acier avec beurre et fil à couper. Honnêtement, j’ai soupiré en la voyant, tout en me disant que je me serais marré si elle avait été dans Z Nation. Mais un tel manque de crédibilité dans The Walking Dead, cela me laisse de marbre (franchement, on aurait jamais vu ça dans les comics). Mais, après tout, nous savons bien maintenant que les scénaristes de cette série sont globalement incapables d’apporter du spectacle sans faire dans la surenchère gratuite. Avec eux c’est tout (des trucs qui viennent de nulle part comme cette scène) ou rien (des zombies inutiles ou placés juste là où ça les arrange).

En fin de compte, Rock in the Road s’avère un épisode somme toute assez banale, ni mauvais, ni trépidant, mais qui a pour lui, malgré un démarrage caricatural, de poser des bases intéressantes et de proposer un semblant de développement aux intrigues longuement mises en place durant toute la première moitié de la saison. Il serait maintenant temps de passer la seconde.

wd7095

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

21 commentaires

  1. ARM dit :

    Vu à l’instant, et je rejoins pas mal la critique une nouvelle fois. La série reste égale à elle-même : alternant entre les moments très bons et pertinents, et tout l’inverse.

    Ca reste tout de même un bon épisode (voire très bon par rapport à ceux de cette saison), mais à chaque bon point, un truc vient le foutre en l’air :

    + La négociation avec Grégory échoue mais permet de rassembler les habitants de la Colline
    – Un dialogue à plus de trois personnages, donc trop difficile pour la série, qui part en caricature et surjeu.

    + La négociation avec Ezekiel, avec un absurde bien maîtrisé
    – Rapidement expédié au profit d’une petite histoire moralisatrice et l’instauration d’un nouveau rythme trop lent dans la relation Kingdom/Alexandria

    + La scène de désamorçage de bombes, avec une certaine tension, et Rosita ayant une utilité militaire pertinente.
    – Des personnages sachant tous comment désarmorcer, avec des effets à la Agence tout risques (coup de synthé à la 80’s avec zoom à chaque fil coupé…. Sérieusement ?).

    + La scène de fil dentaire, marrante, bien faite…
    – Qui cherche à en faire trop avec trop de zombies et un seul fil, transformant une bonne idée d’action en une bonne idée de parodie.

    + Steven Ogg !
    – Pas assez de Steven Ogg !

    Et pour ce qui est de Gabriel et une nouveau groupe introduit sans subtilité (mais avec le sourire de Rick, très marrant), ça me paraît intéressant, en espérant que ce qu’il y a derrière soit fouillé (vous les sentez, les 100 Red Shirts anonymes qui vont juste mourir dans le final S7 puis dans le final de mi-saison de la S8 ?).

    Bref, pas la meilleure des reprises, mais pas si mal quand même :).

    1. Squeletor dit :

      Tout à fait d’accord sur chaque point relevé. Et effectivement un “pas si mal” mais “peut mieux faire”. Pour le coup, s’ils chient pas ce qu’ils viennent de mettre en place, la suite peut être pas mal, en espérant que ça ne dure pas qu’un ou deux épisodes…

  2. Grazy dit :

    Je vous rejoins sur la discussion avec Grégory dont les dialogues étaient pas franchement très recherchés et pas nécéssaires, par contre pour ce qui est du fil à couper le beurre qui fait un massacre j’ai bien aimé même si oui c’était un peu trop. La négociation avec Ezekiel m’a un peu déçue, j’aurai pensé qu’il se lance dans cette bataille ainsi que Morgan qui je ne vois plus trop ce qu’il fait là mais depuis la première partie j’étais impatiente de revoir Ezekiel qui je trouve à un charisme incroyable et pourrait devenir un personnage récurent de la série. Inutile de dire que je suis plus que ravie que Jésus ait rejoint la troupe et de revoir Darryl en compagnie de ses amis mais je regrette qu’il n’y ait pas eu de retrouvailles avec Carole qui pour l’instant ne casse pas la baraque. Enfin bref, je vous rejoins dans l’ensemble.

  3. Ultra dit :

    La scène du fil à couper le beurre m’a laissé sans voix, nullissime… j’ai le souvenir qu’il y a 1 an l’épisode de reprise au sein d’Alexandria était sûrement un des meilleurs avec cette massive attaque de zombie dans l’enceinte d’Alexandria, je pense qu’on ne se rend encore pas bien compte de la perte de Glenn et Abraham mais il y a quelque chose qui s’est brisé

  4. Dudule dit :

    Je rejoins tout à fait vos critiques.

    Je n’ajouterai que ceci:
    Dédé n’a jamais eu autant de dialogues que dans cet épisode! Jubilé !!!
    OoOoooOOOOh Dé-dééééé Dé-déééééé! OoooOooh Dé-dé Dé-dé… Jubilé !!!

    Ce qui présage une absence du personnage (que l’on pensait avoir retrouvé) pendant quelques épisodes ? Pour ne le retrouver qu’au moment de retrouvailles avec Carol? Eh bé

    1. Squeletor dit :

      Justement, je crois que Dédé aura beaucoup d’occasions de grogner et d’agiter ses cheveux sales dans le prochain épisode !

      1. Dudule dit :

        Jubilé !!!

        1. Soleptune dit :

          Ha ha ha !
          Oui, Dédé a parlé… Malheureusement, Dédé a surjoué !! (Il n’a plus trop l’habitude d’être sollicité. Faut dire, normalement son jeu est redui à bomber le torse, faire une petite danse (trois pas) en arrière en feintant l’énervement)
          Dédé doit se laver les cheveux, y en a marre maintenant du pèquenaud crassouilloux !!
          Mais vive Dédé quand même !!!
          Lol

  5. anthony dit :

    je me demande ce qui est le plus WTF dans cette scene du cable..

    parce qu’en 2 minutes on a:

    -les zombies qui arrivent d on sait pas ou
    -le fil a couper le zombie
    -rick qui a apparemment une nouvelle capacité à repousser les zombies à mains nues
    -le suspense du désamorçage (bon debrancher une batterie en fait)
    -la dynamite “qui a une sale tête” (dixit rosita)qui explose sans detonation.

    ça plus les longueurs dans les dialogues a base de “nan n y vas pas -si je dois y aller. -mais tu peux mourir! ” font que cet épisode m’a profondément ennuyé…

  6. Vorenus13 dit :

    Qui était avec Gabriel dans la voiture?

  7. Zellounet dit :

    Ola,

    Assez satisfait de ce retour 🙂

    Pour qu il n y est plus de scène avec Anthony, je propose qu on le bute ^^ trop bidon ce Perso ( ainsi que l’acteur )

    Le mec de Aaron… C est écrit à 100 bornes qu il va faire tout capoter .

    L anticipation de rock vis à vis de daryl est plutôt bien senti et la vanne du bras droit de negan est plutôt sympa avec l idée que Rick puisse couper le bras de daryl 🙂

    J avoue que la scène du fil à découper le beurre m à fait sourire aussi mais bon …

    Et puis mon sentiment sur la dernière image est étrange

    Soit Rick se rend compte qu il a trouvé de la bonne main d œuvre pour s attaquer à negan … Soit il reconnait le mec ou la meif avec la capuche mais je vois vraiment pas qui ca peut être …

    Ya pas d alexandriens qui sont partis et jamais revenus , ceux de la prison, du terminus,de la ferme et du village du gouverneur sont tous mort …
    Il resterait morales de la S1 ou le groupe de la maison de retraite de la S1
    Ou alors c est une personne que Rick connaissait d avant la contamination ?

    1. Squeletor dit :

      Non, je pense juste que ça veut dire “tiens des péons à sacrifier pour affronter Negan”. On en saura plus la semaine pro, mais je ne pense pas qu’il connaisse qui que ce soit (cf la bande-annonce et l’extrait). Affaire à suivre !

  8. IsaD dit :

    Autant l’évacuer tout de suite, cette scène avec la horde est risible. Je ne sais pas, entre le suspens qui ne m’a pas scotchée plus que ça et THE scène. J’ai pensé direct à Z Nation : c’est bête, dans cette série j’aurais trouvé ça jouissif, mais là… On voit aussi que les zombies ne sont toujours pas très affamés, tout le monde s’en sort comme une fleur!
    Forcément, le départ de Gabriel laisse pas mal de questions, d’autant que cette scène est absente des comics. A voir. Je n’ai rien contre les chemins alternatifs à l’œuvre originale.
    La discussion avec Gregory du genre mou du genou : effectivement, chacun a sa réplique (pour ne pas dire grand chose), mais aucune tension dans cette scène. Ok Grégory est un être lâche, mais je persiste à penser que son interprète est très mauvais. Du coup, aucune tension, pas d’enjeux.
    L’intrigue autour du Royaume et Ezekiel reste la plus intéressante, si on excepte le conte ridicule de la pierre et du pot d’or. Le roi hésite, au vu des massacres on peut aisément le comprendre. Bon pas trop longtemps, j’espère.
    Au final, c’est pas si mal, un peu léger pour une reprise. Pas enthousiasmant de dingue, mais on part bien.

  9. HELL VICE dit :

    La horde de la saison 2 à simplement suivie la highway 22 jusqu’a menphis, puis a continué sur la highway 40 jusqu’à Albuquerque pour finalement bifurquer au nord (certainement attirée par un lapin ou un truc du genre) direction Washington en passant par salt lake city.

    Selon moi tout est normal et tout se tient.

    1. Soleptune dit :

      Ouais t’as raison ça doit être ça Sherlock ;-)…

  10. Alexia dit :

    Malgré mon début de ras le bol de regarder la télé, j’étais devant ma télé hier soir pour voir la deuxième partie.
    Je ne dirais pas que j’ai pas aimé, mais je n’ai pas non plus sauté au plafond. En même temps, on a l’habitude. Donc Rick prépare la riposte envers les Sauveurs. La rencontre avec The King m’a plus, enfin, surtout la scène où Jésus va pour les présenter et qu’ils restent tous au fond à cause de Shiva. Je sais, c’est bête, mais j’adore. Contrairement à Rick, Ezechiel veut que les gens retrouvent un semblant de vie normale, tout en gardant en tête que derrière les murs, il y a les zombies, et il les protègent en ne voulant pas qu’ils sachent pour les arrangements avec les Sauveurs. Est-ce bien ou pas ? Je dirais les deux.
    La scène avec les explosifs, sachant qu’on entendait Negan parlait dans le talki et qu’ils avaient barré la route, sentait qu’on allait avoir de quoi se régaler. Mais non, la horde arrive, ils arrivent à prendre ce qu’il faut, d’ailleurs, j’ai remarqué qu’ils prennent des plombs et beaucoup de délicatesse pour les bombes et une fois dans la voiture, Tara secoue bien tout en roulant assez vite, en pilant… Ensuite la scène du découpage de la horde m’a plu, c’est vrai qu’on verrait plus cela dans Z nation, mais bon. Mais oui, ils s’en sortent sans blessure, alors que certains avec UN zombie, c’est fini, eux, ils sont envahie et pas un seul ne mord. C’est à peine, si ils ne fermaient pas gentiment la porte quand Rick monte dans la voiture.
    Et la fin, ENCORE un nouveau groupe. Qui sont-ils ? Rick sourit. Est-ce qu’il pense avoir des nouveaux bras pour botter les fesses de Negan ou c’est juste nerveux ?
    J’attends de voir les prochains épisodes et voir si je continuerais ou pas à regarder.

  11. plouf dit :

    Ouais, épisode moyen un peu moyen ^^
    J’avais lu une BD où les hordes de zombies étaient plutô bien traitées. Ca donnait vraiment l’impression d’un fléau inévitable sans parler des plans/images magnifiques.
    Yavait de quoi faire avec TWD, mais bon, faudrait pas que ça transforme la série en un monde où les zombies ont un intérêt.

  12. To-Mucht dit :

    Bsr à tous

    Je ne poste pas souvent, bien que lisant chaque critique depuis des années ; alors je me lance :

    Assez d’accord au final avec l’analyse de Skeletor, une fois de plus.

    – Épisode chiantissime, con-con la pistache et caricatural dans les dialogues jusqu’à l’arrivée au kingdom.

    – Passage du fil dentaire risible pour un épisode de WD tellement il est irréaliste ; Alors que c’est vrai, dans un Z Nation ça m’aurait bien fait marré !
    (J’ai en revanche pas très bien compris ce piège au départ. C’est pour stopper une horde d’accord, mais de cette taille, seules les premières centaines de zombz auraient été dézingués nan ? et puis ils remettent les bagnoles, ça d’accord mais les negans vont bien s’apercevoir que les bâtons d’explosifs ont été volés et ils risquent aussi de se rendre compte de l’exploit du fil dentaire, nan ? Enfin bref.. C’est peut être juste une facilité de scénar..)

    – L’intrigue de Gabriel est intéressante.

    – Et moi, j’ai bien aimé l’introduction de cette nouvelle communauté inédite ; c’est vrai, on sait déjà que c’est de la chair à canon pour le chapitre total war, et la façon d’amener le truc est un peu lourdingue, mais je sais pas, je trouve qu’on aurait tout à fait pu retrouver ce genre de bande de post-ados néo-punks à la mad max dans le comic ! En tout cas, elle me gène finalement beaucoup moins que le kingdom dans son réalisme ; c’est peut-être générationnel, une nostalgie ‘punk’s not dead’ peut être !

    – j’aime bien le smile de Rick, il est lourd de sens et franchement j’en avais un peu ras le cul du chapitre d’alexandria/hilltop dominées (même si c’était totalement compréhensible au vu des traumatismes).

    Mais contrairement à Skeletor, j’ai un peu de mal à entrer dans le délire néo-médiéval de la communauté.. Mais bon, c’était déjà le cas dans le comic.
    J’y ai pas mal réfléchi parce qu’à l’époque du comic, ça m’avait vraiment chiffonné ce choix de kirkman pour illustrer ce nouveau type de communauté.
    Je me suis dit que, ‘peut être’, le décalage pourrait être ici culturel entre l’EU et les US ; en effet, (et c’est d’ailleurs souvent une critique débile qu’on peut entendre envers les américains), l’histoire américaine est courte et débute avec Christophe Colomb, 1492 étant généralement considérée comme la date de fin du moyen âge, et du début des temps modernes. Les américains n’ont de ce fait pas du tout la même vision que nous de cette époque ; peut-être une vision fantasmée, voire viable encore à l’heure actuelle.
    L’autre possibilité, et là je le rejoindrais beaucoup plus finalement, c’est que par le kingdom et son mode de vie, kirkman ait voulu faire une espèce de clin d’oeil au système géopolitique de son comic.
    Et quand on y réfléchit, ce serait assez vrai finalement ; l’apocalypse zombie ayant fait régresser nos sociétés pour revenir à une sorte de monde composé de communautés (à l’image des terres des seigneurs et chevaliers) se faisant sans cesse la guerre pour des biens et des terres, jusqu’à réussir à arriver un jour à une union générale à plus grande échelle peut être.

    Enfin pour finir, je rejoindrais cette conclusion de dire :
    Rien de transcendant, mais ça fleure assez bon pour la suite ; à voir quoi.

    1. plouf dit :

      Oui, j’ai trouvé aussi le passage avec le barrage un peu confus. Pendant un moment j’ai même cru qu’ils appréhendaient l’arrivée des hommes de Negan …

      Pour la vision fantasmée du MA, oui t’as pas tort. Et la vision hollywoodienne (ou du moins des films/séries mainstream) de certaines sociétés construit à petites gouttes une vision du monde bien précise. Parfois volontairement, d’autres fois parce que c’est plus facile de raconter avec des raccourcis ou des déformations, et la majorité des fois parce qu’ils ne sortent pas de leur vision du monde …
      L’ultraindividualisation de l’Histoire en est un bon exemple.

      Ca me fait penser qu’il y a qqchose que jtrouve assez ennuyeux dans TWD, c’est l’omniprésence des doubles discours. Beaucoup de dialogues ou de remarques ou de “morales” sont ultra partisans.
      Parce que c’est bien plus vendeur et plus propice pour raconter des histoires divertissements 99% des films de zombies dépeignent une monde post apo en ruines et anarchique.
      Mais rien ne nous dit qu’une telle épidémie ne serait pas gérée dans “le calme et la sérénité”. Chacun son opinion sur ce qui pourrait se passer bien sûr. Mais dans certains cas TWD joue pas mal sur ces supposées certitudes.

  13. max dit :

    + :
    . On est plus dans le vif du sujet

    – :
    . Cette série ressemble (par son jeu, ses dialogues, sa mise en scène et ses intrigues) de plus en plus à un mauvais spectacle d’école primaire. Je ne suis totalement pas immergé dans l’action, les scènes voulant créer de la tension des subterfuges grossiers pour gommer les manques. On met là musique de tension pour gommer le plan totalement ridicule des bombes à désactiver, on met de la petite musique d’assesseur, larmoyante pour appuyé les mauvais dialogues entre personnages.

    Vivement que cette série trouve une chute, un point d’arrêt.

  14. Rawhead Rex dit :

    Hello les gens!

    Je ne vais pas faire une redite de la majorité des commentaires car je rejoins l’idée générale à savoir mi figue-mi raisin… Une intrigue qui avance ((ça c’est bien!)et des scènes ridicules ou chiantes (ça c’est moche).

    Ma crainte c’est de terminer cette saison en ne voyant pas Negan chier dans son jeans de peur… Et lui enlever son sourire une fois pour toute! Mais même dans la merde jusqu’au cou j’en suis pas si sur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *