The Walking Dead 714 : The Other Side, ce que nous en avons pensé

walkingban

En débutant, la saison 7 de The Walking Dead avait marqué un grand coup avec l’arrivée assez monstrueuse de Negan dans l’univers de la série. En massacrant deux personnages principaux, il s’était ainsi immédiatement positionné comme l’homme à abattre, comme le nouveau super vilain de la série à l’instar d’un gouverneur ou des Termites. Bref, ça devait bouger, mais non…
Ainsi, alors que nous subissons la lente et ennuyeuse préparation de la guerre contre Negan depuis quelques épisodes (entre une visite affligeante au cirque, une guerre des melons stupide et j’en passe), la fin de l’épisode 12 nous avait tout de même promis le passage à l’acte de certains personnages : Sasha et Rosita. Malheureusement, tandis que nous retrouvions les survivants de la Colline dans The Other Side, l’épisode 14 de la saison 7, cette promesse s’est retrouvée noyée par une énorme dose de pathos et une lenteur devenue caractéristique pour cette série.

Pour moi, cet épisode illustre encore une fois l’absence de tension dans cette série ainsi que son découpage vraiment malheureux. Car, à chaque épisode, cette saison, nous abandonnons les personnages que nous suivions précédemment pour en suivre d’autres, là où la série gagnerait énormément en rythme en intégrant tout ce beau monde dans chaque épisode un peu comme peut le faire une série comme Game of Thrones (mais nous sommes à des années lumières en terme de talent narratif). Résultat, comme ses prédécesseurs, The Other Side tire très rapidement en longueur (découpage débile oblige…). Je vois déjà certains arriver avec leurs grands sabots, prétextant que les longs dialogues inutiles entre certains personnages sont là pour les développer, malheureusement qui avait besoin de voir Sasha et Rosita – deux personnages insipides – s’expliquer ? Pas nous et certainement pas le rythme de la série. Heureusement, ces dialogues nous ont permis, entre autres, d’apprendre que Sasha est vraisemblablement l’évolution de triopikeur (merci pour le tunnel Sasha !).

En fait, seule l’intervention de Steven Ogg, parfait dans son rôle de lieutenant de Negan, vient sauver cet épisode du naufrage. Notons d’ailleurs qu’il est, depuis quelques épisodes, le seul à réussir à nous faire ressentir la moindre crainte quant aux Sauveurs, curieusement absents lorsque Rick et Michonne manigancent leur petite révolution avec la troupe du capitaine Spock. Malheureusement, son intervention n’a aucune conséquence directe qui nous tirerait de notre torpeur. Tout au plus, avec l’enlèvement du médecin de Maggie, pose-t-il une nouvelle pierre qui jouera dans la future guerre… encore un gravier balancé en attendant un final probablement plus burné.

Pour revenir à un autre sujet qui me fâche. Alors que l’épisode 12 avait été un condensé d’inepties en matière de survie et de comportement aléatoire des zombies, ce 714 ne fait guère mieux. Si Rick et Michonne n’ont aucune peur d’affronter des dizaines de zombies (Meh easy!), Rosita et Sasha doivent quant à elles recourir à une diversion débile pour quelques zombies (tout ça pour passer à quelques mètres du lieu de leur diversion et se jeter, sans même refermer la porte derrière elles, dans les voitures qu’elles aimeraient démarrer). Il faudra donc m’expliquer comment de telles personnes peuvent être en vie après autant de temps… N’importe laquelle des deux aurait pu attirer les zombies plus loin et laisser le temps à l’autre de trouver une voiture qui fonctionne, mais elles auraient pas pu faire joujou avec du feu…

Bref, sans être le plus mauvais des épisodes de cette saison 7, cet épisode 14 continue à illustrer le manque de rythme navrant de cette saison ainsi que l’absence d’enjeux et de tension qui accrocheraient vraiment les téléspectateurs. Mais, et c’est de coutume, la fin ne manquera pas d’inciter les fans à être de retour la semaine prochaine pour l’avant-dernier épisode de la saison.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

15 commentaires

  1. Ultra dit :

    Ouais… pas mieux tu dis très bien tout ce qu’on pense… allez vivement la semaine prochaine…. mon seul espoir est que tous ces épisodes soient annonciateurs de la mort de chacun, ça en ferait du monde mais ça ferait pas de mal, comme je ne lis pas la BD je ne sais pas du tout qu’elle peut être la suite mais j’espère qu’il y aura un mega balayage

  2. Soleptune dit :

    Hello !

    Bon ben suite à ta synthèse et pour la première fois au monde, je passe mon tour sur cet episode et retourne à ma vaisselle !!

    A la semaine prochaine !

    1. Soleptune dit :

      Bon ben j’ai cédé et je viens de terminer le visionnage de l’épisode…

      Bon ben ça aurait pu être un épisode genial (si si me tapez pas dessus lol), s’il avait été en plein milieu de saison voire de la saison 5 ou 6 surtout pour ce côté “on en sait plus sur Rosita ce qui aurait pu nous la faire apprécier… mais c’est trop tard alors #killRosita !”, et “c’est aussi trop tard pour Sasha, même si elle joue très bien mais on a quand même un tout petit coup de stress très light qui vient à la fin de l’épisode”…

      Je me suis faite manipulée, je sais, j’en ai bien conscience, car j’ai apprécié cet antépénultième épisode avec Dédé en cow boy dans l’ombre sauveur des gonzesses (Eugène compris)

      Plus j’y pense et plus je dirai : #ComebackDarabont !!!

      1. Dudule dit :

        Dédé en lonely cowboy? Ah moi je le voyais sortir une complainte de Beth et se faire exclure du repas à la Assurancetourix. Comme quoi l’interprétation d’une série, ça tient beaucoup aux influences culturelles. Selon que tu es plutôt Astérix ou Lucky Luke.

        1. Soleptune dit :

          C’était pour le côté pénombre dans la nuit obscure et parce qu’il story taiseux…

          Sinon je pourrai rajouter qu’il est un peu concon notre Dédé à maintes reprises, s’apparenterait plutôt à Rantanplan qu’à Lucky Luke ou, plus parlant (toujours sur le dernier plan sur lui dans cet episode, et sa super coupe deguelasse) à Provençal le Gaulois, euh Perceval le Gallois flanqué d’une arbalète !!

          🙂

          1. Soleptune dit :

            Non parce que faut pas croire mais il en a gros notre Dédé international !!! 😉

            (Je me marre toute seule car si vous lisez ce commentaire, maintenant Daryl sera associé à Perceval… Je vous ai tout pourri le personnage… gnark, gnark, rires diaboliques… Ok je sors)

  3. ARM dit :

    Bon, mon post pouvant une nouvelle fois être un copier/coller de la critique de Squeletor, je me focaliserai sur les quelques points positifs :

    – Les trois premières minutes, de montage de préparation, sont bonnes et c’est comme ça que l’aspect “préparation de la guerre” devrait être : un stress latent, des papiers griffonnés, des gestes répétés jusqu’à être maîtrisés…
    C’est classique mais efficace, toujours un peu badass et, si c’est suffisamment court, ça pose un super rythme.
    On a quelques passages comme ça dans la série depuis la saison 3, peut-être trop rares, peut-être assez rares pour justement être plaisants.

    – Sacha. Oui, elle fait partie des personnages gâchés, qui débute en étant quasi-invisible en S3, atteint une fragilité et logique psychologique intéressante en S4 et S5, jusqu’à n’être qu’un personnage oubliable servant à l’exposition de plans/problèmes…
    Et ça fait partie des trucs frustrants car Sonequa Martin-Green est une excellente actrice (faut voir comment elle écrase la présence de Rosita à chaque scène alors que cette dernière a fait plus d’efforts que d’habitude).

    – Steven Ogg. Steven Fuking Ogg. Je suis amoureux de ce type.

    Et… C’est les seuls vrais bons points que j’ai vu (donc 2,5 points en fait) X).

    Reste un dernière séries de choses faisant finalement de TWD une bonne série policière/trhiller-psyhcologique, ses innombrables mystères ! :

    – Pourquoi Maggie et Daryl ne se cachent pas dans le tunnel de Sacha ?
    – Pourquoi Sacha porte-t-elle le pendentif d’Abraham plus vu depuis des siècles même quand elle a un simple décolleté ?
    – Pourquoi les Saviors n’ont-ils personne surveillant les quelques communautés, vu que les passages Alexandria-Kingdom-Hilltop se font sans discrétion, en plein jour et par la porte d’entrée pour les protagonistes ?
    – Comment Enid sait-elle qu’aucun des Saviors n’était aussi à Alexandria alors qu’ils viennent d’arriver ?
    – Pourquoi les zombies fonçaient-ils vers le feu à Alexandria, oubliant les survivants, pour aujourd’hui s’en détourner et foncer vers Rosita et Sacha qui avaient fait peu de bruit ?
    – Pourquoi les Saviors ne surveillent-ils pas le building désaffecté où se cachent les filles et qui est un super point de snipers sans zombies autour ?
    – Pourquoi un des zombies en métal fait-il un dab ?
    – Rosita est-elle inspirée de Homer Simpson ? En y réfléchissant, que ce soit la capture de Glenn et Daryl ; de la mort de Glenn ; de la mort d’Olivia ; de la capture d’Eugène ; et du sort prochain de Sacha…. Directement ou indirectement, elle est toujours l’un des éléments déclencheurs des pires merdes qui arrivent.
    – Comment vont-ils combler les 42 prochaines minutes ? Ce ne sera pas l’épisode final ! Il faudrait pas aller trop vite !

  4. FatalFabs dit :

    quote : “trouver une voiture qui fonctionne”

    apres plus d’un an ( facile ) d’apocalypse c’est juste aberrant d’en trouver encore avec carburant valable, batterie en etat et pneus gonflés..

    mais bon on n’est plus a ca près…
    le reste est d’un chiant, pas surpris cela dit , meme dans le comic le passage entre la mort de GLenn et la bataille finale contre Negan est pas vraiment captivante

    vivement les chuchoteurs , si la serie s’arrete pas avant

    1. Rawhead Rex dit :

      J’ai pensé a la même chose au niveau des portières ouvertes avec walkers juste à coté… Quant aux pneus à la pression parfaite ca m’a fait sourire.

    2. Squeletor dit :

      On est bien d’accord que même ça c’est complètement con, mais perso je suis moins sensible à ce genre d’aberrations (techniques) qu’au comportement stupide des personnages. Là, je suis intransigeant.

  5. Dudule dit :

    A se taper les dents sur le clavier ct’épisode.

    Huuuuuum, pourquoi cette série développe tout et n’importe quoi, sauf ses personnages principaux?

    Où passe tout l’argent englouti pour la réalisation de TWD ?

    Nan parce que les acteurs qui gagnent gros ne tournent qu’un coup de temps en temps.
    Côté décors, la prod ne se fait pas chier (forêt, couloir d’usine, forêt, couloir d’usine).
    Les incrustations numériques doivent pas être trop chères étant donné leur qualité.
    Les zombies, on ne les voit que de loin, alors l’investissement maquillage est minimum. Pareil pour les acteurs qui n’ont pas besoin de passer des heures au reprisage de jean troué.

    Autant de pognon pour une série comme GoT, je comprends, mais pour TWD ???

  6. Guera dit :

    Bonsoir z’a tous,

    A un moment dans l’épisode, le bras droit de Negan parle d’une femme de leur camp qui fait de très bons Gelato. J’ai hâte d’en savoir un peu plus sur elle, savoir où elle trouve le lait, le sucre, comment elle les réfrigère et surtout quels sont les parfums disponibles. Ces questions désormais me rongent. Je pense que ce serait bien d’y consacrer les 45 minutes de l’épisode 15, voire une saison entière ou même un spin-off. On est plus à ça près, après avoir passé 46 minutes sur 2 personnages qui nous feraient presque regretter Beth. Bon, ça m’aura tout de même permis de m’apercevoir que Rosita ressemble à Cécile Duflot.

    Bon et puis le coup des rôdeurs métalliques, suis-je le seul à trouver ça nul comme barrière de défense? J’imagine bien la scène: “Aaarrghh, attentioooon, derrière toi, un rôdeur-qui-peut-plus-bouger-car-encastré-dans-le-métal !!!”

    En tout cas j’ai beaucoup aimé le clin d’œil des producteurs en direction des fans de la série: une caisse remplie d’aspirine.

    Vite, vite, la suite!

    1. Ydracus dit :

      Haha bonne tranche de rire, merci !

  7. plouf dit :

    Ouais faut pas comparer avec GOT.
    En 13 épisodes le scénario a avancé une fois (décision de rick de se bouger)
    3 personnages servent actuellement à quelque chose ou font avancer l’intrigue.

    Les aller-retour frénétiques entre la base des saviors, le colline, alexandria et le kingdom accentuent bien cette idée de STAGNATION, de VIDE et d’ABSCENCE.

    Je trouve ça nul parce que jme fais chier. Et c’est ça le pire. Y’a aucune prise de risque, aucune décision. On attend l’épisode final.

    C’est lamentable. C’est peut être mieux d’en rire.

    Petit jeu,
    Je veux me venger de Negan et l’abattre d’une balle dans la tête que faire :
    – scruter le moindre mouvement de la base, allongé sur une table et en position de tirer dès que possible
    – tapoter la discut sur ses ex, avec une fenêtre ouverte, et espérer que la cible se pointe à la fin de la discussion

    Les saviors viennent régulièrement réclamer/piller la nourriture de la colline, où se trouve la meilleure planque ?
    – dans la réserve de bouffe
    – n’importe où ailleurs ?

    Comment protéger efficacement la base des saviors (supposée être une “forteresse trop bien défendue”):
    – protéger en priorité toutes les entrées avec hommes, zombies & co et patrouilles huilées à la perfection.
    – protéger vaguement une entrée avec une clôture et un pauvre type pas réveillé

    Je suis en concurrence avec un autre type pour le leadership de ma communauté post apocalyptique. Que faire pour l’emporter ?
    – s’allier avec des plus puissants, ne rien dire et garder cet avantage pour pouvoir se débarrasser du problème en temps voulu et en profitant de l’effet de surprise.
    – indiquer à mon rival que je suis sur le point de me débarrasser de lui, mais vraiment vraiment sur le point de le faire. Et le regarder quitter la pièce en ne me doutant pas que ça va probablement l’obliger à réagir.

    Une rivale vient de me chercher pour qu’on puisse venger notre défunt ex petit ami. Elle est décidée à mourir pour cette cause. Que faire :
    – organiser notre vendetta et mourir en accomplissant notre objectif ou en essayant
    – mourir toute seule et s’octroyer le droit de la priver de sa vengeance. Parce que, euh, c’est pas encore son épisode. Voilà.

    Et la dernière question. Je pille régulièrement une communauté dans un univers apocalyptique. Ils sont soumis mais rien ne m’indique qu’ils ne se révoltent pas un jour. Quelle attitude est la plus prudente :
    – positionner prudemment mes hommes à chaque venue, dans le village et à l’extérieur.
    – faire entrer tous mes hommes dans un seul bâtiment

  8. Alexia dit :

    A force, j’en arrive au point que j’en oublie de venir faire ma petite critique.
    Sincèrement, je ne sais plus quoi dire. Toujours le même sentiment et que je décroche de plus en plus.
    On nous met des BA qui pourraient nous faire sauter au plafond, mais non.
    Moi, ça m’attriste qu’un comics qui marche autant ait une série aussi vide avec des personnages qui perdent de leur superbe comme Daryl, Negan, Carole, etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *