The Walking Dead 716 : The First Day of the Rest of Your Life, ce que nous en avons pensé

walkingban

Certains attendaient probablement le final de la saison 7 de The Walking Dead avec une impatience indescriptible, mais d’autres, comme moi, attristés par le niveau affligeant de cette saison 7, l’attendaient certainement davantage pour pouvoir le dire : “ça y est, cette saison 7 est enfin terminée. Bon vent”. Pourtant, en toute honnêteté, habitué à l’exaspérante stratégie de cette série (nous proposer du vide en cours de saison pour finalement rebondir en début et fin de saison), je gardais l’espoir d’un épisode plus rythmé qui redonnerait un peu de couleurs à cette bien pâle saison 7. J’espérais…

Alors, certes, je l’accorde tout de suite : ce The First Day of the Rest of Your Life s’est avéré bien moins ennuyeux que bon nombre de ses prédécesseurs (malgré son format d’1h). Mais était-ce suffisant pour en faire un épisode de qualité ? Absolument pas. Car, encore une fois, en tant que téléspectateur, j’ai eu l’impression d’être traité comme une andouille tant cet épisode s’efforçait maladroitement à créer de la tension pour au final 1) faire retomber le soufflet avec du pathos à en vomir 2) foncer tête baissée dans du WTF n’ayant aucunement sa place dans une série se voulant un drame réaliste. Le résultat : un épisode tout juste au-dessus des précédents, jetant TWD, en terme d’action, au niveau d’une production fond de tiroir de chez The Asylum et Syfy mais sans la folie les rendant supportables (je ne parle pas de Z Nation, l’exception, mais de leurs nanars zombies bien médiocres).

Ainsi, dans cet épisode final, après encore 30 minutes de mise en place toujours aussi laborieuse, quoique moins, notamment grâce à l’alternance entre les points de vue qui manquait tant aux épisodes précédents, nous avons enfin droit à la fameuse révolte de Rick contre Negan. Évidemment, et c’est tant mieux, rien ne se passe comme prévu (pas comme l’attaque expédiée d’OceanSide dans l’épisode précédent). Malheureusement, si la trahison, attendue mais sympa, des éboueurs de Spock s’avère une surprise plutôt agréable, tout ce qui en découle fait de The First Day of the Rest of Your Life un des épisodes finaux les plus poussifs de la série. Je me le demande encore, mais comment un tel épisode peut-il tourner en fusillade générale avec aussi peu de pertes du côté de nos héros ? Certainement la magie de Noël.
En fait, si je reconnais que j’aurais du mal à critiquer la transformation de Sasha, cela étant téléphoné pour les lecteurs des comics dont je fais partie (même si, comme souvent, la série en fait trop… le cercueil pour un sac de toile…), je dois dire qu’à partir du moment où Carl décide de faire feu, tout m’a semblé d’une nullité prodigieuse tant le réalisme se faisait encore une fois violer en réunion. J’avais presque l’impression de voir un épisode d’Arrow dans ses heures les plus sombres et ça c’est quand même une belle comparaison de merde. Car, bizarrement, quand Carl tire sur les hommes qui braquent leurs armes sur lui, seuls les survivants d’Alexandria réagissent, à croire que nos amis éboueurs ont le cerveau complètement bloqué à force de se shooter à la raclure de bidet séchée. Mais, summum du ridicule, quand ils ont effectivement la possibilité de riposter, ils préfèrent y aller au corps à corps (coucou la blondasse qui s’en prend à Michonne). Certes, Negan leur a peut-être ordonné de limiter les pertes, mais quand on se fait canarder, on n’attend pas bien sagement à moins d’être shooté à la… oh wait! Pire, pendant ce temps, notre ami Rick reste sagement perché avec Spock que personne (Rosita, Daryl qui sont juste en-dessous) a la judicieuse idée d’abattre.

Bien sûr, cette petite révolte suicidaire (mais pas tant, sauf pour quelques péons) s’avère un échec et la série embraye donc directement avec sa seconde salve d’énormes ficelles. Encore une fois, les scénaristes essaient en vain de nous faire peur pour certains personnages principaux (gros flop avec Michonne car j’ai personnellement dû me repasser la scène pour voir qu’on apercevait quelqu’un tomber…), mais qui aura une seconde cru que Carl allait se faire dégommer ? Pire, l’intervention ultra prévisible du Royaume, aidé d’un tigre sachant qui sont ses ennemis (vous savez l’instinct de l’animal ayant trop joué à Counter Strike), termine de ridiculiser Negan qui balance des répliques pitoyables en ripostant comme s’il ne craignait pas les balles. Bref, une bataille dénuée de sens, de logique et de tension, à l’image de toute cette saison 7 qui se sera avérée un prodigieux gâchis.

En fin de compte, si nous savions que toute cette saison 7 risquait d’être celle de la lente mise en place de la guerre contre Negan, nous ne pensions pas passer par autant de phases différentes d’ennui et avoir affaire à autant d’aberrations en la découvrant. Une chose est sûre : si la guerre maintenant inévitable s’avère aussi molle et dénuée d’intérêt, The Walking Dead, après 7 saisons, aura clairement dépassé sa date de péremption…

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

45 commentaires

  1. Soleptune dit :

    Ah ben voilà, t’as pas voulu de ma recette de cake aux noix la semaine dernière alors t’as rien pour te rattraper à la vision de l’épisode…

    Tut tut tut… (Sonnerie du four)
    Je laisse un peu refroidir…

    Ca y est je peux mater l’épisode

    1. Soleptune dit :

      Vu…

      C’etait trop de la balle… Le cake aux noix…

      Ce que je retiendrai :
      – une balle dans le ventre, meme pas mal, auto guérison enclenchée
      – la phrase du film “ce sera nous”, tous en chœur : ” dès demain, à nous de le vouloir, faire que l’amour qu’on saura se donner, nous donne l’envie d’aimer”

      A peluche les ami(e)s

  2. Ultra dit :

    2016 aura été une année catastrophique pour nos 2 séries : Z Nation et TWD… à en pleurer… l’épisode a de bons moments mais la fusillade est pas réaliste pour 2 cts… aucun cliffhanger pour nous donner envie de regarder la saison suivante, TWD est mort après le 1er épisode de cette saison.

    Quand fais du Negan il est bon, ensuite on dirait un mauvais acteur mais vraiment mauvais de chez mauvais… Comme je ne lis pas la BD j’ignore tout de la suite possible et tant mieux.

  3. Dudule dit :

    Pourquoi Sacha a décidé d’avaler la pilule? Elle aurait pu attaquer Negan de son vivant de la même manière. Au moins elle aurait peut-être atteint son but sans risquer de bouffer fortuitement le mollet de ses camarades.

    Ça y est, avec le tigre qui saute sur les méchants pas beaux, je me suis cru dans un remake low cost de Narnia.

    C’était donc le dernier épisode? Ah bah.

    J’espérais au moins que le retour de Carol dépote davantage.

    La trahison de Spoke ne m’apparait pas crédible. Comment le groupe de la décharge pourrait accepter de trahir Rick and co pour s’allier à Negan, au risque que Negan débarque à la décharge la semaine suivante pour reproduire ce qu’il fait sur Alexandria and cie ? Parce que si Negan n’avait pas connaissance de leur communauté jusque là, il ne va plus pouvoir faire comme si elle n’existait pas. Et pourquoi? Pour douze pelos ? Ont-ils dit melons ? Les précieux melons? Ah, je comprends!!!! Tout s’explique.

    Comment les gens savent sur qui tirer? Même à l’épervier, on met des dossards, histoire de pas trop se planter. Pourtant les enjeux ne sont pas les mêmes…

    Pourquoi les morts de la bataille ne se relèvent pas pour niaquer tout ce qui passe?

    0_0

  4. max dit :

    La scène d’action à Alexandria est digne d’une websérie fauché.
    Même Antoine Daniel a fait mieux dans ses derniers what the cut.
    Pathétique, lamentable. Le summum du bullshit.

    Rien ne marche dans cet épisode. La retrouvaille de sasha dans son état de mort cérébrale, inutile. L’arrivé de 10 petits gars de la colline et d’un tigre qui viennent à bout d’une centaines de negan’s warriors.
    Tout est au pire niveau possible :
    effets spéciaux, 0/20
    scénar’, 0/20
    jeu des acteurs, 0/20
    cohérence (au niveau de l’action), 0/20

  5. ARM dit :

    Bon, beh… Tout a déjà été dit.
    Pathos, incohérences, facilités, rythme asthmatique, timings impossibles, jeu de plus en plus aléatoire…

    Et comme je m’en plains à chaque fois, pourtant, les ingrédients sont là pour faire un bon truc. Mais non, pas de ça chez nous ! (ne serait-ce qu’au niveau des pertes du côté d’Alexandria, c’est l’attaque de la prison qui recommence, avec une seule victime morte de l’autre côté des grille…)

    Seul bon point : Shiva est loin du niveau de Tales of Pi, mais on est sur une qualité pas mal de pour de la série télé et bien au-dessus de tous les effets numériques de la série (cf-le magnifique Bambi de l’épisode au cirque).

    Je suis sûr qu’ils sont extrêmement fiers de ses 42 secondes d’apparition sur 15 heures de programme…

  6. foxer dit :

    Je m’étais fait un paris personnel: ne regarder que le premier et le dernier épisode de cette saison 7 (tellement la 6 m’avais déçu)…. et bien c’est chose faite et incroyable mais j’ai tout compris….
    Comme quoi y’a pas besoin de se fader toute une saison.
    C’est dire les faiblesses scénaristiques de TWD.
    Et encore, sur ces deux épisodes de regardé je me suis fait chier une bonne partie du temps et j’ai pu à loisir m’amuser à relever les incohérences.

    1. Dana Hilliot dit :

      C’est exactement ce que je m’apprêtais à faire. Mais en fait, après avoir lu la critique Squelettor et vos commentaires avisés, je crois que je vais m’abstenir (y’a le nouvel épisode de The Expanse et faut que je rattrape mon retard sur Santa Clarita Diet)

      1. Dana Hilliot dit :

        Bon ben si quand même, j’ai zappé la dernière bataille (en fait c’est pas fini, va falloir se retaper une autre saison avec Negan ??), et alors ce qui m’a scié, c’est la musique. Une espèce de synthé cheap que même chez The Asylum ils auraient pas osé. Le coup du tigre, c’est bon, j’ai craqué (autrement dit, durée de visionnage : environ deux minutes)

  7. Matthieu dit :

    Une question pour squeletor et tous. Si il fallait donner une note globale à cette saison sur 10, ça donnerait quoi? Après calcul, chez moi ça donne un 5,25. Je précise que c’est pas assez pour considérer ça comme une saison correct et suffisant pour que je regarde la suite. Je précise aussi que c’est une note par rapport à ce que j’ai vu, ayant zappé pas mal de trucs.

    1. Squeletor dit :

      Je viens de faire la moyenne des notes que j’ai données (ça va de 2 à 8 sur 10) au fur et à mesure de la saison. Tout pile 5, ce qui équivaut pour moi à un gros mouais… Mais si je devais noter la saison entière indépendamment, je lui donnerais 4 car c’était quand même très mauvais mais ça reste un univers que j’apprécie avec, il faut le dire, des zombies (quand ils sont là) pas trop dégueux.

      1. Ultra dit :

        Je pense qu’on peut dissocier le 1er épisode qui mérite 9/10 du reste qui mérite 3/10 au maximum, difficile de faire la moyenne de la saison en tenant compte de l’épisode 1 🙂

  8. max dit :

    2/10 car il faut bien noter les “intermittents” de la série ^^

  9. Guera dit :

    Salut les apocalypteux,

    Je suis partagé. Je ne sais pas si je dois voir le verre à moitié plein ou à moitié vide.

    L’épisode était plutôt bien, au sens où TWD nous avait habitué depuis sa création à alterner 1 épisode correct et 1 épisode médiocre. Si on devait le juger “hors-saison”, Cet épisode 16 ferait partie des corrects.

    Les +
    – On sait enfin pourquoi Bambi était raté: tout le budget est passé dans le tigre. Reconnaissons qu’il est réussi sur ce dernier épisode, avec son intervention de dernière minute façon T-Rex dans Jurassic Park. Certes on voit que c’est un faux, mais pour une série, c’est du niveau très correct.

    – Un autre superbe trucage en CGI: Sacha a souri (pendant environ 6 secondes entre 36’50” et 36’56”). Très belles dents au passage, Negan peut en témoigner.

    – On a enfin vu des gens a vélo, précieux moyen de transport IMHO dans un monde post-apo, et pourtant étrangement absent de la plupart des œuvres sur le sujet.

    – Perso je ne m’attendais pas à cette trahison puante de la part du groupe des poubelles.

    Les –
    – L’épisode spoile la question que tous les petits garçons se posent à la récré: “Entre le tigre et le lion qui qu’c’est qu’est l’plus fort” ? Le tigre car il porte un gilet pare-balles.

    – la cavalerie qui arrive pile-poil au moment où tout est perdu. C’est novateur, ça fait bien 1 jour qu’on avait pas vu ça à la TV.

    – Comme quelqu’un l’a dit plus haut, aucun “Friendly-fire” malgré des tenus vestimentaires identiques sorties des Miséroïdes.

    – La saison 8 va traîner.

    2 bons épisodes sur 16, c’est quand même pas très sérieux. Bon, au tour de Fear The Walking Dead.

  10. Nicolas dit :

    J’ai quand-même eu vraiment peur pour Carl moi, vu qu’ils ont joué sur la probabilité que l’acteur parte, c’était intéressant.

    À part ça, il faut vraiment qu’ils arrêtent avec leurs faux rythmes… Je sais pas s’il y avait des trucs intéressants dans les passages Sasha/Abaham ça m’a tellemnt gonflé la première fois que j’ai sauté tous les suivants. Ça doit prendre un putain de quart d’heure dans l’épisode, planté en plein milieu de moments de tension… S’il y a un truc qu’ils savent faire, c’est faire retomber un soufflé, c’est dingue !

  11. TricatelZ dit :

    @Nicolas , par respect pour Abraham j’ai regardé les flashs back avec Sasha : t’as rien loupé.C’était nul.
    Même les passages d’emotions ils ne savent pas les faire (mauvaise zics, mauvais plans, mauvais dialogues)

    J’avais l’impression d’être dans Grey’s Anatomy avec cette hideuse voix off à la Meredith Grey.
    Manquait plus que l’arrivée de Docteur Dereck Shepherd pour soigner le gras du bide de Rick (ah on me signale dans mon oreillette qu’il est pas venu car il voulait se battre avec Rick au sujet du statut de beau gosse de séries US)

    Quelques notes :
    Dwight 10/10 J’ai une fois de plus crû que c’etait un mec bien.Il m’a agréablement surpris.Pour moi la star avec Negan de cette saison 7
    Negan 8/10 : super pendant les répètes mais doit muscler son jeu au moment d’entrer en scène devant ses camarades.
    Carole 7/10 : bien coiffée.Laquée Schwarkopf.
    Rick 5/10 joue un peu tout le temps pareil la colère et je vois pas comment sans main il pourrait tuer Negan !
    Karl Alias Vianney 3/10 Mais t’es pas là, mais t’es où? (Pas là, pas là) / Mais t’es pas là, mais t’es où? (Pas là, pas là)
    Michonne 7/10 : jeu costaud, oeil poché très réussit.
    Spock 10/10 : c’est celle qui me fait le plus flipper.A coté d’elle Negan c’est Mère Theresa
    Ezechiell 1/10 : trop caricatural

    Aucun buzz pour la suite.Ca promet rien de bon.

    1. claistios dit :

      Pour comment Rick peut tuer sans les mains je conseille de voir les monthy Python “le sacré Graal ” ou le chevalier noir est pas mal ) un exemple de tenacité

  12. TricatelZ dit :

    et Daryl a besoin d’un bon bain et d’un barbier avant d’entamer cette saison 8

  13. Rawhead Rex dit :

    Franchement Michonne malmenée par une blondasse quelconque! Il était ou son sabre???

  14. Hankhyto dit :

    Meilleur acteur de la série : Shiva. Le seul moment où je suis sorti de mon sommeil profond, c’est quand elle a sauté sur un mec. Après, je me dis que c’est dommage pour les autres d’être moins bons qu’une image de synthèse…

      1. outlander dit :

        oui ; là tu as tout bon !

  15. Alexia dit :

    Les acteurs en ont un peu marre qu’on critique négativement la série, mais qu’est-ce qu’on y peut ? Ils tendent la batte pour se faire battre.
    Pour redonner (enfin essayer) le sourire aux fans qu’ils lisent ou pas le comics, ils pondent des choses nulles, c’est mou, j’ai même pas versé ma petite larme pour Sasha.
    Vraiment déçue, même en colère.
    J’ai mille fois plus apprécié les deux avant derniers épisodes de Grimm. Même un m’a fait chialer comme une merde.
    Autant avant j’étais impatiente de voir la saison suivante, autant là, bah, ça me fait ni chaud ni froid. Bien sur, je serais là pour regarder la saison 8… En même temps, je suis un peu maso. Mais c’est pas avec impatience.
    La semaine prochaine, Outcast reprend, j’espère que Robert Kirkman a mieux bossé dessus. Comment il peut laisser son bébé TWD couler comme ça ? C’est honteux monsieur.

    1. Squeletor dit :

      Je pense que quand on est un acteur pro, on a bien conscience quand on incarne un perso écrit avec les pieds dans des situations grotesques. Et comme amc sont des gros radins, c’est pas leur salaire qui doit les motiver non plus. Ils ont juste le soutien des fans, mais pas sûrs que tous soient des lumières… des fois, je les plains. amc s’en fout parce qu’avec les audiences qu’ils réalisent, ils pourrait marquer en fin d’épisode : “nous dédions cet épisode aux abrutis de téléspectateurs pour qui nous n’avons aucun respect” qu’ils en auraient encore pour des années à s’en foutre plein les poches.

      1. outlander dit :

        Le problème, Squeletor, même si le soutien des fans est présent, plus le temps passe (saison 7 tout de même) ce soutien va finir par sérieusement prendre la tangente. Déjà que les audiences jouent aux montagnes russes, mais “sauvées” par la vod, même là ça ne passera plus.
        Je commence à regretter Darabont, au moins il y avait une progression cohérente. Depuis WD avance lentement pour mieux reculer et remplir de n’importe quoi au moins 13 épisodes sur les 16 de la saison.
        Donc le soutien des fans va très bientôt prendre des vacances.
        La saison 8 sera le baromètre ultime : si rien n’est corrigé, la colère des fans prendra le relais sur le soutien. et l’audience sera très basse.

      2. Matthieu dit :

        50000-90000 dollars par épisodes, je trouverai ça motivant perso. ^^ Surtout que certains savent bien que c’est le pactole de leur life et qu’ils ne trouveront pas un rôle aussi bien payé par la suite. Donc je pense qu’ils vont pas balancer en interview, “vous avez raison, cette année on a fait de la grosse merde, c’est la prod qui a décidé de vous conchiez tous autant que vous êtes”.

        1. claistios dit :

          90 000 us$ par épisode c’est pas cher payer pour le héros !
          Sur big bang théorie il y a trois acteur a un million $ par épisode

    2. Matthieu dit :

      Pour ce qui est de Kirkman, désolé mais je trouve aussi que les comics tournent sérieusement en rond depuis un bail. Je pense que c’est aussi une raison du remplissage abusif. Les scénaristes savent bien que si ils vont normalement dans le développement de leur histoire, ils vont dépasser le comics et se retrouver sans histoires de bases à adapter. Donc on nous pond des saisons où on avance de 3 cm du premier au dernier épisode, histoire de garder une marge de volumes à adapter par la suite. C’est aussi simple que ça. Heureusement que tous ceux qui se retrouvent dans cette situation ne font pas ça et décident avant tout de pas se foutre de leurs publics. Oui je pense encore à la même série médiéval ^^ que voulez vous.

      1. Guera dit :

        Bien d’accord. Ça fait bien longtemps que j’ai arrêté d’acheter les comics. On ne voit pas bien ou ça va. S’il s’agit à chaque fois d’avoir un ennemi encore plus cruel, ça manque de fond. J’ajoute aussi que je trouve que les dessins se ressemblent et j’ai souvent du mal à dire qui est qui.

      2. Dudule dit :

        Et moi je pleure, bouhouhou ! Je pleure l’arrêt de Black Sails, snifffffrrrrooooonnnnnn.

        M’en remettrai pas !

        Les créateurs ont préféré finir sur la meilleure des fins plutôt que de poursuivre sur des saisons à rallonge creuses et insipides. J’honore leur courage et je lève mon rhum à Black Sails. Ahoy ! les amis et bon vent !

        Huhuhuhuhouuuuuuuu !!!!

        1. Dudule dit :

          Inconsolable

  16. plouf dit :

    Impossible de créer de la nouveauté en restant dans ce “cadre” trop formaté. Final chiant ou baclé, situations absurdissimales, trahison inintéressante !

    Mais le point positif est enfin ! enfin ! la tirade pleine de hargne de Rick, je l’attendais depuis longtemps. Cet acteur est pour moi l’une des rares assurances qualité de la série pour le moment (sauf qd ils le font sourire)

    Negan a démarré assez fort, même si j’étais pas emballé et a perdu de sa superbe au fil des épisodes. Par contre je trouve qu’ils ont vraiment réussi à le rendre détestable. Bon point.

    J’ai bien senti les tentatives de faire évoluer Tara comme un perso central à l’histoire. Mais elle est molle, n’a aucun charisme et a une histoire bourrée de pathos TWD. Quand je la vois, je vois fille paumée dans une fête foraine et pas une survivante d’apocalypse zombie.

    Sur toute cette saison 7, j’ai trouvé convaincants Rick, Michonne et Gabriel. Dwight, Negan et Daryl tiennent la route.

    Si la saison prochaine se concentre sur la guerre alors je redoute méchamment un surplus de pathos ET de morale. (faut vraiment qu’ils arrêtent, ça devient insupportable)
    Je vois venir les parallèles et allusions bien lourdingues.

    J’avais moins accroché à l’épisode 1, alors cette saison a un peu tourné à la purge.

    Vivement FTWD pour voir enfin des zombies !

  17. HELL VICE dit :

    Je tenais à partager un point encore non abordé dans les commentaires: Une fois de plus un personnage noir de la série est mort. D’ailleurs j’ai remarqué que des qu’un black était ajouté au casting, un autre disparaissait. J’attend l’avis d’un expert

    1. HELL VICE dit :

      mm à chaud comme ça:
      – Tyreese arrive, T Dog crève
      -sasha et son mec arrivent, tyreese crève
      -le prêtre arrive, le mec de Sasha crève
      -Le gars au balais reviens, le petit black de l’hopital crève
      -le roi Ezekiel arrive, sasha crève.

      1. Dana Hilliot dit :

        Ouaip, bien vu, y’a pas un “type asiatique” qui a rendu l’âme aussi dans la saison d’avant 🙂

        Ça fait longtemps que je soutiens la thèse (sans grand intérêt) que TWD est un produit qui s’adresse avant tout à la frange conservatrice, républicaine (version Trump), survivaliste, de la population américaine. Contrairement à ZNation par exemple qui vise plutôt un électorat “trangressif” (enfin, dans les meilleurs épisodes, le rapport à la dope par exemple, à la morale en générale). TWD est insupportablement (de mon point de vue) moraliste (la famille, la défense de la communauté, la vénération des travailleurs courageux qui savent se battre etc..)

        Dans le genre beaucoup plus “à gauche” et subversif, je vous conseille ce petit bijou de gore délirant qu’est Santa Clarita Diet (qui foule au pied toutes les valeurs de l’ exemplaire Amérique, où les keufs sont ripous ou défoncés, et dans lequel le curseur qui sépare le bien du mal est comment dire, délicat à établir 🙂

        1. Dana Hilliot dit :

          Et puis surtout, TWD est totalement dénué de tous sens de l’humour. J’ai rarement vu une série aussi peu drôle, ou alors sans le faire exprès.

      2. plouf dit :

        C’est clair que la répartition des rôles n’est pas anodine, mais j’irais pas jusqu’à dire que c’est calculé au mort près.
        ARM, exact pour le couple mixe me semble pas qu’une relation blancs/afro-americains ait montré un homme noir avec une femme blanche, ce qui fait bien plus grincer des dents chez certains.

        Donc oui TWD est de la propagande d’une certaine vision de la société (décidée par certains lobbies)

        -Utilisation excessive des armes (dans ce monde de zombies ça en devient absurde)
        -importance de la communauté gay (quasiment 20% des perso ?)
        -communauté organisée autour d’un chef
        -supposée liberté de choix comme valeur absolue et indépassable
        -vision de l’homme “loup pour l”homme”
        -passage en force sur des morales ou considérations religieuses

        1. plouf dit :

          Mais oui la répartition des rôles peut être considéré comme profondément machiste et raciste (réaliste finalement)

          J’avais trouvé dommage que Glenn soit tué parce que le personnage avait dépassé ce statut de “personnage secondaire sacrifiable” … et en fait non.

          Alors oui ça ferait du bien de voir de la diversité un peu moins “coincée” ou “formatée”.
          Ce qui signifie jamais avec TWD ?
          D’ailleurs comme très justement indiqué par Dana Hilliot, elle se prend très/trop au sérieux, et la série se regarde constamment le nombril en se pensant oeuvre d’art profonde et nuancée. C’est ce qui fait, à mon avis, qu’elle mérite largement les coups de bâtons.

        2. Rickrack dit :

          “-importance de la communauté gay (quasiment 20% des perso ?)”
          Depuis le tout début de la série, on a, par ordre chronologique :
          – Tara
          – Alisha (copine de Tara dans la communauté dirigée par le gouverneur)
          – Aaron et Eric
          – Denise
          – Jesus

          Soit un total de 6 persos (le premier n’ayant été introduit qu’en saison 4), dont 2 secondaires (Eric et Denise) et un carrément anecdotique (Alisha), sur une centaine de personnages que l’on a pu voir défiler tout au long de la série.

          Entre ça et le “un noir chasse l’autre”, c’est vraiment des faux-procès à l’encontre de la série. Je trouve ça limite dérangeant d’avoir ce genre de réflexions.

          Je pense qu’on peut s’accorder à dire qu’il y a suffisamment matière à critiquer sur cette série sans que l’on ait besoin de chercher de problèmes là où il n’y en a pas.

          1. Matthieu dit :

            Dans la saison 3 et 5 c’était un peu flagrant quand même. Que T-Dog parte pile avec l’arrivée de Oscar, le grand costeaud de la prison, ce même Oscar qui dégage lui aussi bien vite après l’arrivée de Tyresse et Sasha. Bon d’accord passons pour la 3. Mais dans la 5: introduction de Gabriel-mort de Bob, introduction de Noah-mort de Tyresse, mort de Noah-retour de Morgan. On aurait dit qu’il y avait un quota à respecter et à ne pas dépasser au niveau des personnages afro-américains. C’est pas juste deux personnes qui l’ont remarqué, il y a des sketch parodiques sur ça sur YouTube.

          2. plouf dit :

            Je parle des perso actuels plutôt “visibles” qu’on a retrouvé fréquemment cette saison. Là de mémoire j’en compte une grosse quinzaine, avec 3 persos gays plutôt présents.
            Mais qu’il y ait 20, 60 ou 100% de perso gays dans TWD c’est pas le pbm, je parlais des lobbies et c’était un simple exemple (que je trouve aussi parlant que les autres)

            Ceci dit, avec les relents permanents d’homophobie c’était pas l’exemple le plus malin.

    2. ARM dit :

      Quelques petites choses :
      – Tyreese est Sacha sont arrivés ensemble, est Tyreese est mort deux saisons plus tard.

      – Le personnage de Tyler James Williams (Noah) était, comme celui de Denise, du guest starring ne devant durer que quelques épisodes, les acteurs ayant d’autres obligations déjà signées.

      – Heath (Corey Hawkings) et Sonequa Martin Green (Sacha) ont quitté la série car ils ont tous deux signé le rôle principal d’une autre série (respectivement le remake de 24 et Star Trek).

      – The Walking Dead est, avec Rick & Michonne, l’une des rares séries cumulant le combo “Prime time + Châine câblée à forte audience + couple interracial” (qui plus est, couple de personnages principaux).

      Donc oui, TWD est une série très conservatrice comme le dit Dana (la famille, la morale, le manichéisme religieux latent…), que ce soit sur l’écran ou sur papier, mais l’aspect raciste envers les noirs, c’est franchement forcé en jouant sur les détails et en omettant volontairement les contraintes derrière pour mieux pouvoir se plaindre ;).

      Si vous voulez vraiment aller dans l’aspect racial, vous feriez mieux de demander pourquoi les personnages hispaniques comme Martinez*, asiatiques comme Kal ou orientaux comme Arat ne représentent qu’une poignée de personnages systématiquement au second plan et bien plus souvent et facilement sacrifiés.

      * Je parle pas de Fear TWD, je regarde pas, donc l’aspect hispanique est peut-être plus présent.

      1. HELL VICE dit :

        Merci des précisions 🙂 c’était juste une question que je me posais sans fondements, vu que je ne me souvenais plus des détails exacts de l’arrivée des personnages.
        Concernant FTWD, le personnage principal et son fils ne sont pas hispanique mais d’origine Maori.

  18. foxer dit :

    Du coup vu comment c’est mauvais la série TWD on a droit de spoiler comme des gros crevards ou pas?
    Parce qu’à ce compte là en tant que lecteur du comic book je vous le dit tout de go: vous avez pas fini d’en bouffer du Negan.
    Il va pas mourir tout de suite et c’est pas la guerre entre ses troupes et celle des autres groupes qui va le tuer. Il est encore plus costaud que le gouverneur.
    Bref parti comme c’est il sera encore là toute la saison 8 et aussi la 9 et même la 10… et idem pour Rick, Michonne et Carl qui sont clairement ammené à jouer des roles méga important pour un bon bout de temps.
    (bon après un miracle n’est pas à exclure et peut être qu’AMC va se décider à arréter le massacre à terme… je dirais bien “avant la saison de trop” mais c’est trop tard, depuis la fin de la 4 on en est à “la saison de trop”)

    ps: on peut se demander ce que les producteurs ont dans la tête parce que quand même depuis le début ils savaient qu’à un moment en avançant aussi vite la série allait rattraper le comic book et que donc ils allaient devoir ralentir….

  19. Jules dit :

    OMG … quelle purge cet épisode !
    De nombreuses fois j’ai eu envie d’abandonner cette série, chose faite après l’épisode 706.
    Mais les potes dépités m’ont motivé à regarder ce dernier épisode de la saison, et je n’ai pas été déçu. On peut le résumer en un acronyme : WTF?
    Rien n’a de sens dans le comportement des protagonistes et le reste est téléphoné, comme souvent dans cette série.
    Même les teenages des slasher movies sont moins stupides.
    Allez, mon petit top 3 des moments les plus clownesques de la série :
    – Dr Denise Dumber qui veut absolument aller en expé, absolument remonté la ligne de chemin de fer et absolument récupérer une canette de boisson gazeuse … C’est pas une flèche la meuf 😉
    Je me souviens m’être dit “Bien fait pour ta gueule, t’es vraiment trop conne” quand elle se fait buter.
    – La scène de l’église. Miraculés du camp des cannibales, ils sont en train de porter un toast à l’idée de sauver l’humanité en se dirigeant vers Washington DC. En mode hallu, j’étais en train de me dire “Mais qu’est que c’est que ce plan de merde ???”
    Et il n’y a personne pour monter la garde alors que vous devriez être en mode parano maximum ???
    – La scène finale de cet épisode … Pas besoin d’argumenter, tout est naze y’a rien à sauver.
    Cette série est devenu un bon gros nanard. Tellement nulle qu’elle en devient amusante 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *