Gung Ho, la BD post-apo qui aurait pu être zombie

Gung Ho

L’un des intérêts principaux du genre zombie est de placer l’humanité face au mur, dans un monde où tous ses repères ont disparu, où nos plus proches peuvent devenir en quelques secondes la plus grande menace pour notre survie, où il n’y a que deux choix pour survivre : abandonner son humanité ou s’entraider. Mais les zombies ne sont pas toujours nécessaires pour placer l’homme face à ce genre de choix, c’est pourquoi nous avons décidé de parler de Gung Ho, une série post-apocalyptique qui se déroule dans un futur proche où une menace mystérieuse appelée la « plaie blanche » a surgi des forêts de Sibérie et a ravagé l’Europe poussant les hommes à créer de véritables forteresses où ils se sont retranchés en petites communautés.

Aujourd’hui, le tome 1 n’est pas encore disponible Gung Ho Brebis Galeuses dans son intégralité, mais une édition limitée deluxe (3000 exemplaires) a été publiée le 13 février par les éditions Paquet. Une preview de quelques pages est disponible sur le site bdgest. On retrouve dans cette édition deluxe la première partie de l’histoire, qui nous permet de découvrir les héros de Gung Ho, deux adolescents orphelins qui débarquent dans la colonie N°16 de Fort Apache et qui doivent apprendre à respecter les règles de cette communauté, entre distribution de coupons de rationnement, entraînement quotidien à l’arme à feu et gestion drastique des munitions. Gung Ho, nous place donc dans un monde où la tension est permanente la mystérieuse « plaie blanche » pouvant attaquer à tout moment.

A ce titre, nous avons tenté d’en savoir plus sur la « plaie blanche » mais le scénariste de Gung Ho, Benjamin von Eckartsberg qui est connu pour son travail sur La Chronique des Immortels, nous a gentiment expliqué qu’il ne souhaitait pas en dire trop pour garder tout le mystère. Il nous a simplement assuré qu’il ne s’agissait pas de zombie mais nous a quand même confié que lorsqu’il a commencé à développer l’histoire de Gung Ho en 2005 sa première idée avait été des zombies. Mais peu importe, Gung Ho semble assis sur des bases solides, avec un dessin et une colorisation impeccables – très particuliers en tout cas – de Thomas Von Kummant. Cette BD devrait donc ravir les amateurs du genre zombie tant les thèmes en commun sont nombreux. Il nous faudra donc attendre l’automne prochain pour pouvoir tenir entre nos mains le tome 1 de Gung Ho dans son intégralité et peut-être découvrir enfin ce qu’est cette « plaie blanche », puis attendre environ 6 mois entre chacun des 5 tomes de 80 pages prévus.

On remercie Mulk de nous avoir fait découvrir cette BD et on vous laisse avec le trailer du tome 1.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

3 commentaires

  1. DeadMiaouuu dit :

    ça a l’air plutôt sympa comme BD, a voir

  2. mulk dit :

    De rien! 😉 ..
    Petit précision: chaque tomes se l’objet de deux demi-tomes en édition deluxe (attention grand format, donc difficile à caser dans sa bibliothèque) + d’une édition classique du tome au complet (même format ?).
    Aujourd’hui, seule la première moitié du tome 1 en deluxe est sortie. Cette édition a un chouette carnet de croquis, storyboard et des informations sur l’univers (la société des survivants…) et un plan de Fort Apache (assez cool).

  3. Cheesecake dit :

    Merci pour cet article… Cette BD semble bien sympathique… et j’aime beaucoup le dessin, les décors sont très réussis je trouve.

Répondre à mulk Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *