She Who Brings Gifts, l’adaptation ciné qui sent bon The Last of Us

melanie she who brings gifts

Déjà, lorsque nous avions découvert le roman Celle qui a tous les dons de M.R. Carey, à l’occasion de sa sortie en France aux éditions L’Atalante, nous n’avions pas pu nous empêcher de le comparer à The Last of Us. Une ambiance léchée dans un monde post-apocalyptique où la nature a repris ses droits, où les bandits pullulent presque autant que des infectés touchés par une sorte d’infection fongique, le tout en toile de fond de l’histoire d’une petite fille, très spéciale, fuyant le monde scientifique et froid des survivants. La comparaison était facile d’autant que Celle qui a tous les dons n’a rien à envier au statut d’œuvre culte de The Last of Us chez les jeux vidéo. Autant dire que nous attendons beaucoup de l’adaptation ciné du livre (She Who Brings Gifts), annoncée il y a déjà plusieurs mois.

she who brings gifts tournage

Aujourd’hui, alors que le tournage a pris fin en Angleterre et que les droits de distribution du film au Royaume-Uni ont déjà été acquis par Warner Bros, le film vient d’entrer en phase de post-production. Angus Lamont, un des producteurs, a annoncé :

« Il va falloir un an pour finir le film – quatre mois pour le montage, cinq pour ajouter les effets, le mixage du son, l’étalonnage etc […] C’est à Warner Bros de décider quand ils sortiront le film au Royaume-Uni mais ça pourrait être fin 2016. »

she who brings gifts tournage

En tous cas, aujourd’hui, nous disposons déjà de tout un tas d’images du tournage, qui a eu lieu notamment à Birmingham et à Londres, nous donnant un premier aperçu des décors à la The Last of Us mais aussi des acteurs principaux et notamment de la jeune Sennia Nanua qui incarne Melanie, de Gemma Arterton (Gretel dans Hansel & Gretel: Witch Hunters) dans celui de mademoiselle Justineau, de Glenn Close dans celui du Docteur Caldwell et de Paddy Considine (Le dernier bar avant la fin du monde) dans celui du sergent Parks :

celle qui a tous les dons roman« Dans un camp fortement gardé, un petit groupe d’enfants est étudié dans le cadre d’un programme visant à trouver un remède à un virus qui a ravagé la surface du globe. Ils sont la dernière chance de l’espèce humaine. Melanie, une petite fille de 10 ans y participe tous les jours. Comme toutes les petites filles, elle a un enseignant favori et une matière préférée mais quand elle se rend en classe, elle est escortée et ligotée par des hommes armés.

Melanie et ses camarades sont des hybrides – en partie affamés, en partie humains. Mais à la différence de la première génération de zombies, Melanie excelle en classe, est attentive, a de l’imagination, est particulièrement intelligente et aime sa maîtresse favorite mademoiselle Justineau. Les capacités de Melanie attirent l’attention du Docteur Caldwell qui est à la recherche de la clé pour comprendre l’évolution du virus.

Quand le camp est envahi de zombies, Melanie s’échappe avec mademoiselle Justineau, le sergent Parks et le Docteur Caldwell qui a toujours l’intention d’utiliser Melanie pour synthétiser un vaccin. En route pour un des derniers bastions de l’humanité, sauront-ils survivre ? »

Et le moins que l’on puisse dire c’est que les décors semblent particulièrement travaillés. À ce titre, l’équipe n’a pas hésité à chercher des endroits réellement envahis par la végétation comme un ensemble de bâtiments fermés depuis 20 ans à Londres qui devraient être les lieux des scènes finales de She Who Brings Gifts.

Pour rappel, She Who Brings Gifts a été réalisé par l’écossais Colm McCarthy, connu pour son travail sur pas mal de séries anglaises comme Peaky Blinders, The Tudors ou Doctor Who, avec un budget de plus de 4,5 millions de livres. Bref, nous avons hâte !

she who brings gifts tournage

she who brings gifts tournage

she who brings gifts tournage

she who brings gifts tournage

she who brings gifts tournage

she who brings gifts tournage

Sources : Altitude Films & Birmingham Mail

3 commentaires

  1. cheesecake dit :

    Je ne connais pas l’univers de The last of us et n’ai pas lu le roman « celle qui a tous les dons », mais vu le commentaire de Mulk sur le livre et le réalisateur ayant bossé sur Peaky blinders, alors j’irai les yeux fermés… sur le film et le livre !

    1. Squeletor dit :

      Oh oui, tu peux foncer sur le livre pour commencer !

  2. mulk dit :

    Foncez-foncez-foncez sur le livre!
    Pourvu que mes attentes sur le films ne soient pas trop élevées. Mais au vue des photos du tournage, ça m’a l’air d’aller dans la bonne direction.

Répondre à Squeletor Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *