Fear The Walking Dead 307 & 308, ce que nous en avons pensé

fearbann

Nombreux auront été ceux qui, comme nous, auront été surpris par ce début de la saison 3 de Fear The Walking Dead, notamment après une saison 2 tout simplement catastrophique. Autant dire que nous attendions avec un certain intérêt de voir comment les scénaristes allaient boucler la boucle de cette première mi-saison. Les 6 premiers épisodes avaient permis de mettre en place les nouveaux personnages et un contexte particulièrement tendu sur fond de terres volées. The Unveiling et Children of Wrath, les épisodes 7 et 8 de la saison 3 de Fear The Walking Dead, avaient donc la responsabilité de conclure certains aspects de l’intrigue tout en s’assurant du retour, en septembre prochain, des téléspectateurs pour la seconde partie de la saison. Une responsabilité qui s’est toutefois avérée bien trop lourde…

Honnêtement, après avoir été surpris de voir que je commençais à apprécier cette série qui m’avait si souvent laissé dépité lors de ses saisons précédentes, j’aurais aimé pouvoir apprécier ce final. Il n’en a, malheureusement, presque rien été la faute à cette impression amère de revenir au niveau de la saison précédente. Tout avait été fait pour nous offrir deux épisodes intenses pour finalement nous laisser avec des épisodes tirant en longueur, n’hésitant pas à faire du remplissage, recourant à de la psychologie de chiottes de bar (le comptoir c’est trop classe en l’occurrence) et confondant grosses révélations et bouses scénaristiques que nous avions vu venir à des kilomètres…

Ainsi, là où les précédents épisodes ne m’avaient pas ou que très peu ennuyé, je me suis rapidement pris à bâiller et à souffler en regardant ce final. Malgré quelques scènes d’action assez sympa malgré des incohérences, le tout devient vite répétitif et la tension finit complètement par disparaître à mesure que l’ensemble tombe dans un manichéisme navrant. L’intérêt des précédents épisodes était d’avoir partiellement réussi à gommer la ligne entre le bien et le mal. Or, ce final déconstruit bien proprement (et tristement) tout cela en jetant définitivement les Ottoh dans la case racistes blancs irrespectueux (quels que soient les efforts de Jake le chevalier blanc préscalpé, du moins selon les scènes, pour contrebalancer tout cela) et les natifs américains dans celle des revanchards à l’honneur bafoué et dont les actes seraient ainsi justifiés. Cela est bien dommage car l’ensemble aurait pu être bien plus solide sans avoir à faire ressurgir de manière aussi artificielle (Nick qui décide de creuser et exhume le corps…) le passé conflictuel entre Jeremiah et la famille de Walker. Mais, nous le savions, Fear et la subtilité ne font pas bon ménage.

Mais le pire reste très certainement l’aboutissement de cette confrontation. Car, alors qu’un épisode final de mi-saison est censé nous donner envie de connaître la suite, je n’ai, pour le coup, aucune envie de savoir ce que le futur réserve aux héros. Je vois déjà l’ennui me submerger alors qu’épisode après épisode, Jake et Troy vont approcher de la vérité et découvrir que leur père ne s’est pas suicidé pour essayer de contenter Walker… Pire encore, si Madison s’avère aussi mal incarnée que dans ce final, où Kim Dickens s’avère plus mauvaise que jamais (la scène du retour de Jake sans Alicia est risible de nullité), et toujours aussi mal écrite (le passé avec un père violent blablabla…), il sera dur de la supporter davantage à l’écran alors que son personnage continue pourtant à prendre le pas sur les autres.

En parlant justement des autres personnages, certains auront tout de même été heureux de revoir Ofelia dans ce final, même si son retour n’aura surpris personne. Malheureusement, celui-ci, comme ce final, se sera avéré un soufflet bien mou, le personnage d’Ofelia se résumant à celui de la couillonne de service. D’ailleurs, le flashback qui ouvre l’épisode 8 s’avère complétement inutile (la scène où elle dit à Jeremiah en le regardant de manière entendue que certains l’ont abandonnée dans le désert était largement suffisante) et témoigne surtout du manque dramatique d’idée des scénaristes : un beau gros remplissage sans intérêt à l’image des scènes où nous retrouvons Strand. Sérieusement, si les scénaristes voulaient allonger la durée de l’épisode, on aurait préféré en apprendre plus sur la situation du barrage, mais gageons que, dans ce cas là, ils n’auraient plus eu grand chose à raconter dans la deuxième moitié de saison.

Bref, cette mi-saison aura beau avoir démarré fort, elle s’achève sur une note plus que médiocre en revenant à nombre des travers de la série. Autant donc dire que, là où la saison précédente de par sa nullité ne pouvait pas décevoir, ce final nous aura en revanche plus que déçus et le retour de Fear The Walking Dead ne se fera pas attendre ici…
Allez, comme on est originaux et de gros thugs, on vous abandonne (comme 80% des épisodes de cette saison) sur la tronche de Madison. Rendez-vous le 11 septembre pour notre critique de l’épisode 309.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

7 commentaires

  1. Ultra dit :

    Jérémiade ! c’était facile…. ouf je m’ennuyais et je me suis demandé si c’était moi dans un mauvais jour ou si c’était bien la réalité, nous voilà revenu très bas, très peu de zombies, des longueurs, des choses inutiles, pas de suspens pour la suite 🙁

  2. RavenOldDown dit :

    Cette série sera toujours le même truc, c’est pas avec une intrigue bien clichés que elle va me faire plaisir, voila elle retombe dans le tréfonds des enfers avec ses personnage catastrophique et son casting a vomir c’est pas avec 5 épisode (Car la saison 1 et 2 sont horrible) que cette bouse va me donner envie d’apprécier.

  3. Zellounet dit :

    ….

    Je suis mitigé…

    Ofelia … Elle est aussi “bonne” que “conne” ^^ elle ezt bien partie pour devenir insupportable !

    Ça aurait été tellement plus cool qu elle rencontre les gars du désert avec les galléries de la mini serie… Quelle dommage.

    Strand… Autant l’acteur est bon mais Fouuuuuu … On a rien vu de comment il S en est sorti de la situation bien mal engagée dans l’hôtel et de retrouver son bateau … Là aussi ça aurait été sympa S il l’avait réhabilité … Mais quelle idée de le cramer et de nous sortir cette image bien sketch avec les flammes dans les lunettes …..

    Par contre, j ai grandement apprécié la discussion avec l’astronaute perdu dans l’espace qui confirme que l épidémie est internationale !

    Et puis Madison …. Toujours aussi nulle mais qui prend de plus en plus de poids 🙁

    Jake et Troy c est des x-men… ! En 1 semaine il a récupéré son œil et en 1 nuit il a quasiment zéro stigmate de son presque scalp ….

    La nouvelle coiffure de Nick et sympa et j espère qu avec alycia ils vont se barrer loin loin loin et qu on les retrouvera avec Victor dans la S9 de walking dead ^^

  4. HELL VICE dit :

    Alors:

    1) Pourquoi Strand ne tape t-il pas un peu de cette coke?
    1.5) Pourquoi n’en prend t-il pas en partant?
    2) Pourquoi le vieux s’échine à nous parler de son “fort Alamo” alors c’est un véritable moulin?
    3) Qui se suicide d’une balle dans le front?

    Sinon ça allait, je ne me suis pas ennuyé, cette première partie de saison valait largement le coup d’être vue! On attend la suite.

    1. Rickrack dit :

      3) Entièrement d’accord, je me suis fait exactement la même réflexion !! Qui serait assez con pour avaler l’histoire du suicide par balle dans le front ? Là ils ont grave merdé, il aurait été bien plus intelligent que Madison s’accuse du meurtre de Jeremiah pour protéger son fils et assume l’entière responsabilité de son acte auprès de Troy, auquel cas leur relation aurait évolué de façon intéressante en 2e partie de saison avec une énorme tension entre les 2 qui rendrait les actions de Troy encore plus imprévisibles. Là, comme l’a dit Squeletor, si c’est pour voir les fils devenir de plus en plus suspicieux et découvrir petit à petit qu’en fait c’était pas un suicide, merci mais non merci.

  5. Rickrack dit :

    Je ne serai pas aussi catégorique que toi, je te trouve un peu dur. Moi j’ai trouvé ces 2 épisodes plutôt divertissants, avec certes leur lot de dialogues lourdingues, mais j’ai trouvé que l’ensemble était plutôt bien ficelé et ne traînait pas en longueur.

    Je suis d’accord que le retour d’Ofelia aurait pu proposer quelque chose d’un peu plus badass, et sa nouvelle coupe de cheveux pue soit dit en passant, mais j’étais content de la revoir. Les scènes avec Strand sont en revanche effectivement d’une banalité affligeante.

    Madison, je l’ai trouvée à peu près convaincante, enfin pas pire que d’habitude. Mais je constate surtout avec amertume qu’Alicia perd de plus en plus en intensité et donc en intérêt. Quand je pense que c’est pour elle qu’on a sacrifié Lexa (The 100), le perso féminin le plus badass qu’il m’ait été donné de voir toutes séries confondues, eh ben j’ai bien les boules, et c’est un sentiment qui me hante depuis la disparition de Lexa et qui grandit à mesure qu’Alicia devient de plus en plus molle.

    Dans l’ensemble, j’ai quand même bien aimé ce final et il m’a donné envie de voir la suite, mais il y a encore du travail.

  6. Dixonmilitia dit :

    Bonjour à tous, épisode moyen pour un mid- saison, un peu faible même…

    J’ai apprécié qu’ils n’aient pas encore tout détruit et quitter le camps des Otto. La fin du patriarche n’était si prévisible, j’ai apprécié.

    Est-ce seulement moi : Kim Dickens sonne faux, ou c’est les textes ,c’est l’ensemble… Enfin je trouve dur d’aimer ce personnage principal qui ne me fait pas vibrer souvent, si peu souvent…

    Nous avons assister à la renaissance de Strand. Ce nouveau départ, un peu cucul, il a enterré son ancienne vie, il ne sera plus le même, plus badass je crois, à suivre…

    J’ai quand même apprécié cette première moitié de saison 3, très au dessus de la moyenne… comparé au première saisons de FTWD. Ceci dit, on est pas encore au sommet.

    Avec 5 épisodes potables sur 8, l’équipe de FTWD a amélioré la qualité du show, reste à maintenir le cap.

    J’ai hâte de connaitre la suite en septembre… Et aussi, lire vos critiques!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *