Fear The Walking Dead 312 : Brother’s Keeper, parlons-en

fearbann

Après sa diffusion hier soir sur amc, voici venue l’heure de parler de Brother’s Keeper, l’épisode 12 de la saison 3 de Fear The Walking Dead. Pour ceux qui seraient surprise par ce nouveau format de critique, je vous renvoie vers celle de la semaine passée où j’explique les raisons de ce changement. Plus de pincettes, un avis entièrement personnel déversé tel quel, soit-il positif ou négatif.

Brother’s Keeper : Parlons-en

Si cette saison 3 de Fear The Walking Dead a su parfois se défaire des nombreuses inepties et incohérences qui avaient rendu ses deux premières saisons si médiocres, ce n’est en rien le cas de Brother’s Keeper… Car, et quoi qu’en dise Jake, c’est bien à l’action d’un certain darwinisme auquel nous avons assisté dans cet épisode. Mais seulement à celle d’un certain darwinisme car, si la théorie de notre cher naturaliste britannique avait été appliquée à la lettre, cet épisode aurait dû s’achever avec l’éradication d’une grande partie du casting de Fear The Walking Dead. Les fans se seront donc peut-être réjouis de voir certains survivre (et de voir Charles se tromper…), mais nombre d’entre nous en auront surtout pleuré tant cet épisode cumule tout ce qui peut être agaçant dans une série dite de survie.
Pourtant, passées les 20 premières minutes, déjà longues et ennuyeuses, dignes d’un soap opera du mercredi après-midi, nous aurions pu penser avoir affaire à un épisode divertissant avec l’arrivée de la horde. Que nenni ! Cela faisait un moment que nous attendions le retour des zombies et voir débarquer une horde, digne du Zunami de Z Nation, aurait dû nous tirer de notre torpeur. Malheureusement, outre des effets tout aussi médiocres que ceux de la série de zombies à petit budget de Syfy, il n’y avait aucune commune mesure avec le degré de divertissement offert par Z Nation. Nous étions réveillés, certes, mais uniquement pour constater la médiocrité de l’écriture de l’ensemble des situations. À moins que le darwinisme n’ait réellement été le sujet de cet épisode et que nos héros ne soient en réalité qu’un groupe de blattes. Car, il n’y a bien que des cafards pour penser que la meilleure solution pour résister à des légions entières de zombies est de venir remuer son petit cul sous leurs yeux, histoire de crier “buffet chaud par ici !“. Tout cela pour finalement voir les survivants agir avec un peu de lucidité et s’enfermer dans le bunker, chose qui aurait dû être faite dès le départ, avant qu’ils n’aient été repérés. Ils n’auraient alors eu qu’à attendre que la horde poursuive naturellement son chemin. Mais, après tout, les cafards sont bien du genre à survivre à tout et à n’importe quoi… alors Trump et Kim Jong-Un peuvent bien continuer à jouer aux cons… Chez Fear, ils s’en battent le steak. Pour finir, mentions spéciales à Alicia qui a besoin d’être guidée pour emboutir le cul d’une caravane devant elle et à Jake dont la mort sera probablement oubliée… dès la fin de cette phrase.

La semaine prochaine : This Land is Your Land

Pourtant, rien n’est fini pour les héros de Fear The Walking Dead puisqu’ils seront de retour dès dimanche prochain dans This Land is Your Land, l’épisode 13 de la saison 3 dont voici le synopsis :

Fear The Walking Dead – 313 – This Land is Your Land : “Alicia se retrouve en position de leader et doit prendre des décisions importantes.”

D’ici là, découvrez dès à présent la bande-annonce ainsi qu’un extrait VOSTFR de l’épisode qui nous promettent davantage de spectacle en espérant que l’ensemble ne soit pas gâché par des millions d’incohérences :

Et pour ceux qui voudraient rire, voici une vidéo bien drôle de Z Nation reprenant justement dans ses paroles le titre de cet épisode de Fear :

Source : amc

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

21 commentaires

  1. Jay09 dit :

    J’ai du mal à comprendre tes appréciations Squeletor.

    A chaque fois qu’il y a un épisode que j’ai trouvé moyen lors de cette saison 3, je trouve une critique relativement positive. Mais lorsqu’un épisode montre des enjeux intéressants et arrive à créer de la tension ou n’importe, tu repars dans la critique assassine.

    J’ai pas trouvé Brother’s Keeper moins bien qu’un autre épisode de cette saison 3. Même plutôt l’inverse. On revient aux fondamentaux avec la survie à tout prix.

    Bref, vraiment bizarre, j’ai l’impression de lire les impression d’un mec bipolaire quand je lis les critiques de ce site sur Fear.

    1. Squeletor dit :

      Y a une différence entre revenir aux fondamentaux et bien le faire. Ici, les réactions des personnages sont tellement absurdes qu’il devient impossible de profiter de l’action que l’épisode peut offrir. Sans parler des coupures entre les scènes qui sont complètement WTF, ni des 20 premières minutes à mourir d’ennui. Bref, quand le sujet de la survie est bâclé et est ramené à la survie de personnages dont on se demande bien comment ils peuvent encore être en vie en agissant de la sorte, il n’y a plus grand chose à sauver. Et puis même visuellement, cette menace – enfin une vraie horde ! – est quand même très laide, digne d’une série Z sans fric, alors que Fear reste un programme à succès. Alors, on est d’accord : il y avait des enjeux, mais vu ce qui en est tiré… quant à la tension, je me demande bien quand il y en avait tant la confrontation Jake/Nick/Troy était téléphonée et tant l’attaque sur le ranch était ridicule avec des gus qui préfèrent se battre au milieu de groupes de zombies plutôt que de les esquiver… Pour moi, mettre des zombies ça ne suffit pas à faire un bon épisode de série de zombies, il faut que les personnages suivent… or, quand j’ai l’impression de suivre une brochette de demeurés, je n’apprécie pas et je le dis. On a peut-être pas les mêmes attentes, c’est tout 😉

      1. Jay09 dit :

        Je trouve, au contraire, que le sujet de la survie est loin d’être bâclé dans cette saison 3. Il y a le focus sur l’eau, les zombies, le bétail et, bientôt, les munitions puisqu’il n’y en aura plus après la horde.

        Enfin, cette situation ne sera résolue qu’après l’épisode de la semaine prochaine. Donc difficile de dire que c’est bâclé quand ce n’est même pas encore terminé.

        En ce mettant à la place des personnages, on comprend qu’ils sont paniqués.Ils ont été suffisamment intelligents pour faire un mur avec des caravanes mais ils s’attendaient pas à une horde aussi énorme. Ils pensaient pouvoir défendre le ranch. Tu as peut être raison sur la mise en scène lorsque les persos sont encerclés et mis en difficulté par les zombies. Ça paraît souvent un peu artificiel, mais rien de bien choquant en ce qui me concerne.

        La suite au prochain épisode

        1. Squeletor dit :

          Je ne trouve pas que c’est bâclé au sens où ça ne serait traité que de façon superficielle (effectivement, cette saison, la survie est approfondie et la thématique de l’eau est top) mais au sens où on ne peut pas espérer proposer un bon programme post-apo si après trois saisons, et des mois dans l’apocalypse zombie, les personnages se comportent de manière stupide et invraisemblable. C’est ça qui me manque… et me fait personnellement complètement sortir d’un tel épisode. Ensuite tu dis que l’on comprend qu’ils sont paniqués, or cela ne transpire justement pas assez dans cet épisode. Justement si la horde leur était tombée dessus sans prévenir, on leur aurait pardonné des tas d’erreur, mais là on a, au contraire, l’impression qu’ils ont tout leur temps (ils discutent tranquillou etc) pour finalement mettre au point un plan tout à fait aberrant et, pour moi, ça ne passe pas. Après comme tu le dis, on ne peut qu’espérer qu’ils en tireront quelque chose de mieux dans le prochain épisode… à voir donc.

  2. Jean Michel Raz le bol! dit :

    Ca fait quelques années que je suis ce “site” et que je rage intérieurement à chaque critiques pourries pondues par “squeletor”. Aujourd’hui, je vais m’exprimer, même si c’est peine perdue, avant de ma désabonner de la page “my zombie culture”.
    Je pourrai soliloquer pendant des heures à propos des conneries que j’ai pu lire dans ces pseudo-critiques mais je vais la faire courte. Ce mec a réellement l’air de n’apprécier (ou comprendre) que ce qui est au niveau d’un Z Nation ou Braindead. Plus c’est con et plus il est content.
    Bien entendu, l’humour noir et l’absurde sont aussi appréciables, mais quand un programme tape un peu au dessus de la ceinture et propose, malgré quelques ratés, des épisodes un peu plus profond, certain savent aussi les apprécier.
    Oui la saison précédente de the walking dead était pénible après l’exceptionnel épisode 1, oui Fear the walking dead peut paraitre inconstante, mais une serie ne se juge pas sur un épisode, mais une saison complète!
    Pour ce qui est de cette dernière critique, l’épisode en question était pour ma part un bon épisode. Le combat fratricide, l’empathie de Nick, l’alliance douloureuse envers l’ennemi commun, avec un beau passage, plein de tension, à travers la horde pour rejoindre le bunker. Il faut croire que le rédacteur de cette critique n’a peut être pas les capacités pour apprécier ce qui va au delà des gags parfois bien lourd de z nation. D’ailleurs, si ma mémoire est bonne, il avait totalement défoncé ce qui est, à mes yeux, le meilleur épisode de Z nation, et qui aurait pu rivaliser avec une grosse production . Un épisode violent et froid ou Mack, le blond se transformait et était achevé.
    Sur ce, je ne souhaite pas bonne continuation, et m’en vais apprécier mes programmes d’adulte loin de la puérilité de ce site et son rédacteur qui n’ont l’air d’apprécier que la bêtise et le grand spectacle.

    1. Squeletor dit :

      Il me suffit de lire ça pour savoir à quel genre de fanboy j’ai affaire… “Avec un beau passage, plein de tension, à travers la horde pour rejoindre le bunker.” Mais bien sûr. Bref, serpi et bon vent !

      1. IsaD dit :

        J’ai eu envie de dire quelque chose sur ce navrant chapelet d’attaques ad hominem, mais comme tu dis, bon vent (sans guillemets XD)

  3. Skinny dit :

    Globalement j’ai bien aimé, l’épisode du bras, sympa, dégagé le Jake, cool, l’envahissement des zombies, pas mal, l’enfermement dans le bunker peut-etre pas une si bonne idée que ça si les zombies peuvent rentrer comme semble l’indiquer la bande annonce de l’épisode de la semaine prochaine. All in all not bad.

  4. Hankito dit :

    A titre personnel, c’est l’épisode que j’ai préféré depuis le début de cette saison de FTWD. Je ne suis pas d’accord avec cette critique, mais je la respecte parce que je trouve ça cool que nous ne soyons pas tous du même avis sinon on se ferait bien chier.
    Avant toute chose, j’ai envie de dire que je suis content de ne pas avoir vu Madison et Taka qui sont selon moi les personnages les moins consistants de cette série. Et c’est également le premier épisode où j’ai apprécié Nick.
    J’ai eu très peur pour Alicia et/ou Ofelia. Je pensais sincèrement que l’une d’elle allait nous quitter. Mais je reste quand même persuadé que Ofelia mourra avant de revoir son père, pour faire de Daniel un vrai antagoniste.
    Je pensais également que Troy allait se mettre une balle et laisser Nick dans sa merde mais je me suis trompé et tant mieux. J’aime bien les gens imprévisibles comme lui. Et même si j’aime beaucoup Sam Underwood, je ne regretterais pas le personnage de Jake qui faisait partie des personnages les moins bien écrits.
    Je pense sinon que les réactions des personnages font sens avec ce qu’ils sont. Je ne sais tellement pas comment moi j’aurais réagi face à cette horde. Je me dis volontiers que j’aurais tenté de me planquer dans le bunker dès le début mais après on ne sait pas tant qu’on n’est pas sur le terrain 😉
    Bonne soirée à tous ! 😀

    1. Squeletor dit :

      Comme quoi. De toute façon, je conçois très bien qu’on ait pu apprécier, après tout, aussi moche soit-elle, cette horde ajoutait quelque chose de fort à la série. C’est donc bien de voir que certains en ont profité, moi je n’ai pas réussi. Mais c’est probablement parce que je ne suis attaché à aucun personnage, sauf peut-être Nick. Pour ma part, Ofelia et Alicia auraient pu être dévorées, j’aurais au contraire applaudi gaiment. Là, pour moi, on savait d’avance que seuls des seconds couteaux allaient clamser. Par contre, je suis pas sûr qu’Ofelia mourra, même si faire de Daniel un vrai antagoniste serait une bonne idée. Ils vont déjà nous avoir agacé Alicia avec la mort de Jake et les conséquences me font trembler d’avance…

      1. KahlanV dit :

        Ah toujours ce genre de critiques acerbes et dénuées de sens.
        Ils ne s’attendaient pas à voir arriver une telle horde, d’ailleurs c’est Nick qui n’a pas été assez précis sur ce point. En parlant de cet abruti de Nick qui aurait dû immédiatement flingué Troy et ne pas tenter de protéger ce meurtrier de masse; mais à la place il frappe Jake, alors qu’il y a des infectés à proximité; C’est Nick qui devrait finir dévorés. N’importe quelle personne sensée aurait déjà abattu Troy depuis longtemps, mais non il a fallu que Madison et Nick s’y attache. Troy a tué tous les gens de la Colonia, des familles entières, mais bon il faut l’épargner bien sur……

        Pour revenir au bunker, sans avoir une idée de la taille de la horde, difficile de faire les meilleurs choix du point de vue du ranch, c’était aux abrutis d’incapables de l’exterieur de réagir plus vite et de trouver un moyen d’éloigner la horde, faire exploser leur voiture, pour les attirer ou autre moyen (l’arme trouvée par Troy justement)…..Nick qui n’est même pas foutu de désarmer Troy quand il était sur le point de tirer avec…..

        1. Squeletor dit :

          C’est quand même triste de commencer son commentaire par “Ah toujours ce genre de critiques acerbes et dénuées de sens.”, pour derrière émettre une critique du même acabit 😉

          Ceci dit, je suis d’accord que Nick and co auraient dû faire quelque chose, mais ici le scénario a tout de même prévu quelque chose avec la blessure de Jake qui force les deux mecs à revoir leurs priorités (le soigner avant tout, même si c’est complètement con quand on sait que la survie du ranch est en jeu également).

          Pour moi, en revanche, je trouve justement que la relation Troy-Madison/Nick est la plus intéressante de cette saison car elle apporte ce degré d’imprévisible qui manque tant à la série.

          Enfin, pour ce qui est de la taille de la horde, quand tu vois un tel nuage approcher, tu sais quand même à quoi t’attendre, sans parler du bruit qu’autant de zombies doivent faire.

  5. Ultra dit :

    Je suis d’accord avec SQ l’épisode tente, je dis bien tente, de nous tenir sous tension mais ça ne prend pas, en effet c’est totalement débile de gérer la horde de cette manière, suffisait d’aller dans le bunker bien avant, rien que pour cela l’épisode est totalement gâché et les bonnes intentions tombent à plat, je peux comprendre qu’on ne comprenne pas ce type de critiques mais franchement et si c’était une réalité, personne ne gérerait la situation ainsi

    1. Squeletor dit :

      En fait, quand je me fais attaquer pour ce genre de critiques, je pense que les personnes en question oublient que je juge la série au regard de ce qu’elle prétend être. Elle a toujours été posée comme une série sérieuse, de survie réaliste et qui creuse les relations familiales dans une situation d’apocalypse. Or, comme ici, lorsque la volonté de faire le spectacle prend le pas sur la crédibilité, je ne peux que dégommer. La horde était une excellente idée, mais les réactions auraient dû être mieux écrites pour donner un épisode mieux dosé… soit une horde qui débarque en pleine nuit avec une vraie grosse panique et chacun qui prend des décisions égoïstes pour sauver sa peau (là y aurait eu de la tension), soit une horde anticipée comme ici, mais alors (vu qu’ils ont le temps de bien discuter de leur plan), avec une réaction crédible… ils connaissent suffisamment les zombies pour savoir qu’ils ont pas un radar à humain/chaleur etc… Du coup, c’est artificiel, comme les combats à la fin où les héros font exprès de rester au milieu des zombies pour faire stresser ceux qui seraient attachés à leur peau.

  6. HELL VICE dit :

    Haha le vieux qui avait un lance grenade planqué chez lui, pas de doute, nous sommes bien au Texas!

    1. Squeletor dit :

      Et bizarrement personne ne l’a embarqué. Y en a tellement qu’un de plus, un de moins, ça ne change pas grand chose -_-‘

  7. HELL VICE dit :

    Il y a également un point qui n’est pas abordé concernant la horde: L’odeur. ils auraient du sentir la pestilence des cadavres biieeeeen avant que la horde ne soit devant le ranch

  8. IsaD dit :

    Episode pas transcendant, même si je ne serais pas aussi catégorique que toi Squeletor.
    Je ne me suis pas à proprement parlé ennuyée, les scènes se sont enchaînées sans trop de temps mort, pas de dialogue à rallonge pour faire durer l’épisode non plus et la scène d’introduction se justifie.
    Pour autant, je ne peux pas dire que c’est un épisode à mettre dans la pile des bons, juste à peine potable.

    Les persos ont des réactions stupides qui font qu’au final on a le sentiment que le fil avance de manière totalement artificielle et du coup la sauce ne prend pas :
    – Nick qui empêche Jake de tuer Troy, en parallèle avec sa propre conscience tourmentée, avec des conséquences tellement téléphonées qu’on n’arrive pas à ressentir la moindre tension
    – le trio en train de se battre ou de discuter pendant que la horde se dirige tranquilou vers le ranch
    – au ranch, ok pour les caravanes qui font barrage, mais personne ne pense à renforcer le portail, qui cède en 2 sec
    – au lieu d’aller se planquer dans le bunker une fois tout ça fait, rester derrière les caravanes…
    – Alicia qui a bien le temps de viser et d’abattre le mec attaqué ou de sauver Ofelia sans être mise en danger

    Et surtout il y a beaucoup de zombies mais pas beaucoup qui ont la dalle, pour se mettre limite en rang d’oignon, un par un, pour attaquer les persos principaux qui s’en sortent TOUS comme des fleurs (mention spéciale à Alicia encore une fois, qui entourée de 5-6 zombies s’en tire sans problème).

    Je continue de regarder, pour l’enthousiasme suscité par la 1ère mid-season, mais pas franchement emballée.

    1. Squeletor dit :

      L’introduction se justifiait au regard de cette norme déplorable des séries US selon laquelle un personnage doit avoir son moment de gloire / d’émotion, avant de clamser. Ici on nous montre un Jake plein de projets avec sa petite Alicia, tout ça, évidemment, pour le faire crever plus tard. Vraiment un schéma narratif qui, personnellement, m’exaspère et m’endort. Quand je pense à comment Kirkman dégage des personnages secondaires (mais importants) de ses comics, dans le silence et sans le moindre honneur… ça c’est la classe.

      Pour revenir à l’enchaînement des scènes, ce qui m’a vraiment déplu c’est comment on passait d’un moment de “tension building” à des échanges mous, limite à voir les persos siroter un thé… Une gestion du rythme en dents de scie qui rend l’ensemble absolument pas nerveux et immersif.

      1. IsaD dit :

        Pour l’intro je pensais à Troy (le dialogue Jake/Alicia “tu m’aimes ou pas” ne m’a pas spécialement intéressée), pour finir sur le fait que c’est lui a rameuté la horde.

        Sur l’enchaînement, j’ai tellement pas ressenti de tension, c’est peut-être pour ça que je n’ai pas été dérangée par le rythme en dents de scie que tu évoques XD

        1. Squeletor dit :

          Ah d’accord, oui, le tout début avec Troy avait sa place, on est d’accord. Au moins, ça annonçait la couleur, même si c’était un petit peu trop long.

          Pour la tension, justement, si on n’en a pas ressenti c’est parce qu’ils essaient de faire monter le truc et paf ils le font retomber de suite. Ça plus le fait que les réactions débiles des personnages et les grosses ficelles face aux zombies gâchent l’ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *