The Walking Dead 805, The Big Scary U : ce que VOUS en avez pensé

Walkingban

Forum de discussion sur l’épisode 5 de la saison 8 de The Walking Dead.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

9 commentaires

  1. Rick dit :

    Je vois que l’épisode a été plutot apprécié sur le net , meilleur note sur imdb de la saison 8 , 8,1/10 pour 1500 votes pour l’instant. Pour moi, rien de bien mémorable dans cet épisode sauvé par le charisme de Negan à part cet hélicoptère. Est ce le nouvel ordre mondial annoncé dans les comics ? (mais ça n’arriverait pas avant 3 ans dans la série hein Squeletor ?) ou serait ce lié au crossover avec Fear (j’y crois pas trop vu le décalage temporel) ou une hallucination (trop facile) ou tout simplement un nouveau groupe pas introduit dans les comics?

  2. ARM dit :

    Episode pas mémorable, en effet, mais laissant un sursaut d’espoir que la série retourne dans une bonne direction. Ce coup-ci j’ai beaucoup de bonnes choses à dire sur cet épisode, à ma grande surprise !

    – Steven Ogg.
    J’ai un véritable béguin pour ce type, il excelle dans chacune de ses scènes, que ce soit devant la caméra ou derrière un micro. Même si ça tourne facilement au cabotinage entre potes quand il est seul avec l’acteur de Gregory, je suis toujours heureux de le voir.

    – Lors de son monologue de 11 minutes qui l’a introduit dans la série, j’ai trouvé que Jeffrey Dean Morgan était un excellent choix pour Negan. J’étais moins emballé en saison 7 où les dialogues et les situations le rendait trop grand-guignol (version BD, Negan est outrancier et vulgaire, mais s’arrête avant de tourner au ridicule complet).
    Et là, dans les 15 premières minutes de l’épisode (en réunion puis avec Gabriel), on a un Negan très pertinent, joué avec autant d’outrance que de minutie, avec un discours cohérent, logique et difficilement contestable concernant les décisions de Rick et la gestion des individus…
    Si tous les personnages étaient géré en permanence comme ça, la série serait tellement plus appréciable.

    – Alors que Gabriel x Negan aurait pu donner un bottle episode chiant ou fascinant, la série décide quand même d’alterner différentes équipes alors que ce duo est ma foi surprenant et efficace.
    J’aurai préféré que ce ne soit qu’avec eux, mais au moins ça permet de rationnaliser la gestion du rythme qui est laborieux la majorité du temps.

    – La réunion de sous-chefs était pas mal, même si je trouve que Régina est encore moins convaincante qu’Eugene.

    – Il y a eu de petits effets de mise en scène, de gestion de la caméra, de plans longs et de la gestion des silences qui étaient subtils, peu audacieux mais très efficaces. Là aussi, trop rares dans une série soit très académique soit avec des tentatives bancales (cf- le ridicule plan-séquence de l’épisode 1 où on navigue de groupe en groupe avec un petit dialogue à chaque arrêt, genre téléfilm de Noël…)

    – Norman Reedus reprend le Daryl des premières saisons, moins passif. Espérons que ça dure parce que même seul il se retrouvait invisible dernièrement.

    – “On a mangé du chien ensemble”, la petite phrase d’humour noir qui servait à rien et qui pourtant montre en quelques mots quelles solutions les protagonistes devaient appliquer entre la prison et Alexandria.

    Et malheureusement, les points négatifs phagocytant toujours le show, et y en a pas qu’un peu (Eugene, la gestion des zombies, Eugene, les ouvriers, Eugene…) mais je vais pas m’attarder dessus pour cet épisode.

    Ce n’est pas le meilleur épisode de la série, certes ; ce n’est pas non plus ce que je vais voir toutes les semaines, certes ; mais j’ai l’impression qu’ils ont… “essayé”. Le genre de petite pente ascendante qui suffit à redonner un peu d’engouement.

    En bref, je sais pas qui a écrit les dialogues ou géré le scénario pour cet épisode, mais je l’ai trouvé bien meilleur que les précédents (pas difficile à faire ceci dit…). Le comble, c’est qu’entouré de très bons épisodes, il aurait été encore meilleur. 🙂

    C’est pour ça que malgré mon “hate-watching”, je continue de suivre la série : ces moments où on se dit qu’ils reprennent les choses en main, arrêtent les digressions inutiles et le travail à l’arraché…
    Jusqu’à ce que la qualité rechute inévitablement très vite, et que la frustration revienne… La semaine prochaine ? 🙁

  3. Dudule dit :

    Cet épisode est sans doute le moment d’accalmie dans ce début de saison chiant.

    Enfin, on retrouve Dédé au mieux de sa forme, ce qui n’est pas le cas de son sens moral, hélas. Je n’approuve pas ce choix de “l’abêtir” après tout le chemin qu’il a parcouru (un peu comme Rorol qui redevenait sans subtilité mémé-chouineuse-molassonne après avoir viré Rambo).

    Rick continue sa GROSSE-journée en jouant à la bagarre avec Dédé et se paye un feu d’artifice privé à coups de dynamite ficelée en fagotin. Comme les petits chocolats de Noël, sauf que si on les secoue un peu fort, considérez le trou déjà creusé pour le projet piscine municipale.
    Comme la journée est très très longue, il a même le temps de faire une rando à pieds jusqu’au sanctuaire.

    Heureusement, on voit de Negan autre chose qu’un gros lourd qui aime s’écouter. Le duo avec Gaby fonctionne assez bien à mon sens. Surement qu’il y a un poste à pourvoir d’objecteur de conscience au sanctuaire. Je ne parviens cependant pas à comprendre la logique scénaristique qui veut que le terrible Negan se montre compréhensif et “sympa” avec les membres de la tribu Rick (gentil avec Karl, avec Eugène, une crème avec Sacha, tout mignon avec Gaby…)

    Depuis qu’il a creusé la fausse tombe de Maggie, je commence à l’apprécier Gaby. Puisse-t-il survivre à sa poussée de fièvre (au moins le temps de pouvoir nous offrir l’un de ses sourires flippants).

  4. Rickrack dit :

    Je me rallie à la majorité : j’ai regardé cet épisode sans (trop) me faire chier. J’ai juste trouvé les scènes Rick/Daryl nazes et superflues. Les scènes de réunion étaient effectivement bien menées (moi j’aime bien Regina), et le duo Gabriel/Negan fonctionne en effet plutôt pas mal.

    Par contre c’est quoi ces scènes de fin moisies dans cette saison 8 ? On est d’accord, ça fait du bien de pu avoir de cliffhangers putassiers, mais enfin quand même. “Dr. Carson est le docteur du bébé de Maggie. Il faut le faire sortir d’ici.” Boum générique. Ça sort de nulle part.

    Bref, épisode regardable, mais je ne me fais pas d’illusion, d’autres épisodes de merde sont vraisemblablement à prévoir.

  5. Skinny dit :

    Pour moi on a touché le fond, des bla bla inutiles et chiants, pas d’action, rien.

  6. adinsx dit :

    Un peu triste de ne plus avoir les spoils/critiques du lundi sur The Walking Dead (surtout depuis que j’ai définitivement arrêté de regarder la série).

    Mais, j’ai trouvé leurs remplaçants sur le twitter d’Arte:

    Spoil S08e05 :
    https://twitter.com/ARTEfr/status/933053167150891008

    Spoil s08e04 : https://twitter.com/ARTEfr/status/930517579101224960

    1. Guera dit :

      Très bon, merci :).

  7. ManowaR dit :

    Effectivement, enfin un épisode qui tient la route. Pas de grosses incohérences ou de longueurs (quoi que…)J’ai eu peur en voyant que ça allait être un duo Negan/ Gabriel, mais au final Gabriel est étonnant et pas larmoyant comme on aurait pu le croire. Donc pas l’épisode du siècle, mais avec un peu de chance on voit la lumière au fond du long tunnel.

  8. Rick dit :

    Qu’est ce que t’en a pensé Squeletor ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *