Critique de Walking Dead Tome 24 : Opportunités

Walking Dead Tome 24 : Opportunités

Trois mois seulement après la sortie du tome 23 de Walking Dead, Delcourt sort aujourd’hui Opportunités (Life and Death en version originale), le numéro 24 du comic américain.
Nous n’aurons donc pas eu longtemps à attendre pour découvrir si les longueurs des précédents tomes amorçaient véritablement un arc d’apothéose.

Walking Dead T24 OpportunitésJe n’ai pas caché dans mes précédentes critiques avoir été très déçue, et surtout lassée, par les derniers tomes. D’ailleurs, comme beaucoup d’entre vous certainement, j’attendais de ce nouvel arc des réponses à pas mal de questions : quel futur pour Carl qui a fui la Colline ? Rick peut-il accueillir sereinement le départ de son fils ? Est-ce que les Chuchoteurs forment une menace sérieuse ? Est-ce que Negan fera un grand retour sur le devant de la scène ? Bref, une liste assez longue de questionnements qui jusqu’à maintenant ne cessait de s’agrandir, sans vraiment nous satisfaire. Heureusement, Opportunités – même si à ce jour je n’ai pas bien compris le choix de cette traduction – nous donne enfin des réponses. Attention, ici des réponses ne veut pas dire toutes les réponses, mais suffisamment en tout cas pour nous remonter un peu le moral sur l’avenir de la série.

Avant toute chose, voici le synopsis de Opportunités :

“Une autre vie a commencé pour les survivants de la terrible guerre contre Negan. Mais cette nouvelle ère de paix et de prospérité est menacée par un ennemi, qui marche parmi les rôdeurs. Les vieux amis en visite à Alexandria le temps d’une foire ne seront pas de trop pour stopper leur progression. L’affrontement sera sanglant, mais l’union fait la force. La vie devrait l’emporter sur la mort.”

Walking Dead T24 Opportunités

Les copains d’avant

L’arc s’ouvre sur une très bonne surprise : le retour de personnages que nous n’attendions presque plus. Il était temps ! Nous découvrons ainsi Ézéchiel et Michonne dans leur nouveau cadre de vie, une communauté côtière qui s’est installée au bord d’un port. Les lieux sont agréables, ouverts sur la mer et changent des paysages que nous avons eu l’habitude de voir depuis les débuts des comics. Les missions de ravitaillement se font en bateau, et Michonne est maintenant plus souvent sur l’eau que sur terre. L’endroit semble bénéficier de la même sérénité que celle de la Colline et d’Alexandria.
J’ai franchement apprécié ce changement de décor qui vient donner un peu d’énergie à la narration.

Walking Dead T24 Opportunités

Bien sûr, ces retrouvailles ne peuvent faire l’économie de passages un peu plus lents où nous découvrons en partie pourquoi Michonne et Ezéchiel avaient disparu de la circulation. Michonne fait d’ailleurs l’objet de toute l’attention pendant une scène de dialogue avec Rick, où nous en apprenons bien plus sur elle en quelques pages que dans tous les précédents tomes réunis ! Ces dialogues intimes entre les personnages principaux viennent clairement remonter le niveau des amourettes et petites chamailleries entre personnages secondaires qui se sont déroulées dans les précédents numéros.
Bonne surprise enfin, pour ceux qui ne l’auraient pas oublié, Dwight, refait également son apparition et nous apprenons sans grand étonnement qu’il est devenu le leader de l’ancienne communauté de Negan. Vous en apprendrez aussi un petit peu sur ses états d’âme puisqu’il croise le chemin de Rick et que celui-ci semble être officiellement devenu le psy communautaire.

Walking Dead T24 Opportunités

Du rebondissement, du vrai

Ce retour des anciens semble aller de paire avec un changement radical de l’ordre établi. Difficile d’en parler plus sans vous gâcher la surprise mais il est certain que ce numéro saura surprendre les plus blasés car il remet enfin en cause la paisibilité des protagonistes. Alors que Murmures nous a servi à plusieurs reprises des fausses alertes un peu lassantes – rappelez vous la tentative d’assassinat sur Maggie ou encore le groupe de Magna qui menace Andrea – le tome 24 quant à lui met enfin les pieds dans le plat. On notera quand même que la couverture de ce numéro abuse encore un peu de nos nerfs. Vous aurez le plaisir de découvrir pourquoi.

Quoi qu’il en soit, ce tome est plutôt bien équilibré en terme de rebondissements et donne vraiment matière à réflexion quant aux multiples possibilités narratives pour la suite. Pour ma part, j’imagine assez bien dans un avenir proche, une confrontation entre Dwight et Negan, qui aurait certainement de quoi décoiffer. Ou pourquoi pas la descente aux enfers de certains de nos personnages préférés ? Se pourrait-il qu’un de nos héros cache en lui un potentiel plus noir que Negan lui-même ? Reste à savoir si Robert Kirkman oserait faire descendre l’un d’entre eux de son piédestal pour en faire un fou furieux. À nouveau, la série nous montre que finalement tout est possible.

Walking Dead T24 Opportunités

Les Chuchoteurs, de l’intérieur

Ce champs des possibilités est d’ailleurs très bien représenté par les Chuchoteurs. Dans ce tome, vous aurez l’occasion d’en apprendre plus sur ce groupe d’humains déguisés en zombies. Carl qui les poursuit juste après sa fuite de la Colline se retrouve très vite accueilli en leur compagnie, et est bientôt rejoint par son père. S’en suivent d’ailleurs des discussions un peu houleuses entre les deux clans, jusqu’à ce que Rick découvre enfin l’envergure de ce à quoi ils se frottent. Malheureusement, il est déjà presque trop tard pour faire demi-tour. L’apogée de Opportunité se fait dans les dernières pages. Il vous faudra le lire de vos propres yeux pour en apprécier toute la monstruosité.

Le final de cet arc ainsi que les quelques autres événements survenus en amont, marquent sans aucun doute la fin d’une ère de prospérité et le début d’une autre, bien plus sombre. Il est donc très probable que l’on retrouvera rapidement dans les prochains tomes un rythme plus haletant.
Bonne nouvelle pour les plus impatients, il n’y aura que trois mois à attendre puisque la sortie du tome 25 Sang pour sang est prévue pour la mi-février 2016.

Walking Dead T24 Opportunités

11 commentaires

  1. Gerald dit :

    Waouw!!!
    Il n’y a pas d’autres mots pour décrire ce tome!! Vraiment hâte de découvrir la suite! Une fois encore Adlard et Kirkman nous impressionnent et nous poussent loin dans ce que nous pouvons supporter.

  2. Pikaia dit :

    Très bon tome ! Le 23 m’avait un peu laissé sur ma faim, mais le 24 m’as comblé . La fin m’as énormément surprise, hâte de lire le 25, ça va commencer à se corser !

  3. vorenus13 dit :

    D’accord avec a vous tous ! Quel tome !

  4. azimut44 dit :

    ça relance vraiment bien le rythme de la série, les chuchoteurs ont l’ai d’avoir un sacré potentiel.

  5. walker dit :

    Le tome 25 promet d’être sanglant …

  6. icare dit :

    Bon tome mais j’ai trouvé le sadly end un brin artificiel, genre je suis dans une impasse et il faut absolument trouver quelque chose pour redynamiser l’ensemble.
    SPOILER
    On ne comprend pas très bien la logique de Alpha : laisser sa fille partir pour son bien-être tout en provoquant l’impossibilité de celui-ci (guerre inévitable)

    Sinon Carl égal à lui même c’est à dire gros fouteur de merde

    1. Olvidame dit :

      SPOILER

      Il n’est pas certain que le but d’Alpha soit de provoquer une guerre. Elle sous-estime clairement les communautés, notamment parce que son propre groupe est bien plus grand.
      J’ai plutôt eu l’impression qu’elle cherchait à les terroriser en leur montrant de quoi ils étaient capables.
      Alpha a été chez eux, donc elle sait que ce sont des communautés sereines et a priori soudées, qui protègent avant tout leur territoire et leur population. Elle pense certainement que sa fille y sera en sécurité.

      1. icare dit :

        SPOILER
        Pour allez dans votre sens on peut aussi se demander si Alpha n’a voulu se prouver à elle-même qu’elle avait vraiment renoncé à tout affect et, qu’en perpétuant cet acte odieux, elle ait redécouvert sa part d’humanité. D’où cette décision surprenante à première vue d’envoyer sa fille chez ses « ennemis ».

        Message informatif qui manque au comics :
        Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite

  7. Brice Mad Bikette dit :

    J’ai beaucoup aimé ce tome également,même si je pige pas trop la réaction d’Alpha.Qu’elle veuille envoyer vivre sa fille chez Rick et les siens pour son bien être est une belle chose en soi…si il n’y avait pas eu les dernieres pages….
    La réaction des chuchoteurs est clairement disproportionée pour un groupe qui a un discours pacifique (chacun chez soi et tout se passera bien,j’appelle ça pacifique )et on voit pas trop ou les scenaristes veulent en venir: une éniéme guerre entre humain,j’ai peur que ça enlise la série pour de bon.

  8. mulk dit :

    Excellent tome! Et cette fin est très bonne!
    La solution se trouvera-t-elle en la personne de Negan? Ben oui, ils n’ont qu’a utiliser ce salopard avec son ancienne bande pour faire le ménage.

  9. Alexia dit :

    Comme le dit si bien Elisabeth Buffet « C’est chiant le bonheur ! » Bah; oui, ils ont réussi a retrouvé le peu de vie correcte, mais voilà, nous, on aime le cracra, la baston… et les zombies.
    Donc j’ai été très contente de lire ce tome, car là, on sent que les problèmes vont reprendre de plus belle. Mais Alpha n’est-elle pas un petit double de Negan et même peut être pire. Alors que Negan le cri haut et fort, alors qu’Alpha agit et montre de quoi ils sont capables avec la scène finale du tome qui m’a déchiré le cœur.
    Mais c’est vrai aussi que la couverture est bien trompeuse. Au début, j’ai fait « AHAHAH » et après j’ai fait « Ah ? »…
    Est-ce qu’il y aura du craquage de slip d’un de nos persos adorés ? ça pourrait le faire mais il faut que ça soit bien fait, il ne peut plonger comme ça dans le délire, il faut que ça monte, ça monte comme la mayonnaise :). Donc affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *