Remains, une préquelle avant la sortie du film

A l’occasion de la diffusion hier sur Chiller TV de Remains,Affiche de Remains l’adaptation du comic éponyme de Steve Niles (30 jours de Nuit), une préquelle a également été diffusée sur le net. Intitulée Remains : Road to Reno et réalisée par Colin Theys (également le réalisateur du film), celle-ci nous présente la vie de certains héros mais aussi zombies avant l’explosion nucléaire. Car, rappelons le, Remains raconte la survie de Tom Bernett, un croupier, et de Tori, une danseuse, après un un accident nucléaire qui a transformé une bonne partie de la population mondiale en zombies. En fait, cette préquelle a surtout l’avantage de nous laisser pressentir ce que sera le film : une production TV a faible budget mal jouée mais non sans intérêt.

Heureusement, les propos de Steve Niles à propos du film sont plutôt rassurants. Il explique qu’il a joué le rôle de superviseur durant le tournage. Ainsi, son approbation lui était demandée que ce soit pour les décors ou encore les maquillages. De plus, il affirme avoir eu un rôle central dans l’adaptation de l’histoire. Car comme il l’explique très finement, la principale difficulté dans l’adaptation d’un comic réside dans les contraintes budgétaires.

« Le principal élément est que je n’ai pas de budget pour faire un comic. Je peux faire tout ce que je veux. Si je veux 10.000 motards apparaissant à l’horizon, je peux. Du coup, la première chose qu’on a du faire c’est passer outre le comic car il y avait quelques éléments de décors qu’il aurait été impossible à mettre en place. Mais je suis vraiment content de Synthetic Cinema car même si l’on ne disposait que d’un budget de téléfilm, je suis vraiment ravi de la quantité d’éléments du comics qu’ils ont réussi à reprendre dans le film ».

Plus intéressant encore, Steve Niles a expliqué la différence entre ses zombies et les zombies plus classiques à la The Walking Dead.

Steve Niles« Vous savez The Walking Dead est très populaire du coup ses zombies correspondent à l’image que les gens se font des zombies. Quand j’ai commencé à écrire Remains, The Walking Dead commençait tout juste à se faire connaître et Land of the Dead venait de sortir. Les zombies avaient de nouveau la cote. Et quand j’ai commencé à travailler sur Remains, je voulais faire quelque chose de différent et voulais aller au-delà de la simple question : bon mes zombies vont courir ou se traîner ? En fait, je voulais surtout quelque chose qui attire vraiment le public car maintenant tout le monde sait à quoi s’attendre avec les zombies. Tu te barricades chez toi et tu attends sagement. Tu te contentes de les dégommer quand ils s’approchent. Par contre, dans Remains ça ne marche pas forcément notamment à cause de l’origine de leur transformation en zombies. Il y a en fait deux sortes de zombies dans Remains, certains sont un peu plus intelligents, dévorent les autres et progressent. Du coup dans Remains tu ne peux jamais rester tranquille dans ta maison barricadée parce que les zombies seront bientôt capables d’escalader ou d’arracher les planches ».

Bref, on ne peut que blâmer Steve Niles d’avoir une vision si réductrice du zombie d’autant que si l’on lit son comic on se rend compte que cet aspect n’est pas aussi présent que cela, ses zombies restant proches de ceux de The Walking Dead. En fait, il prévoyait de faire une suite à son comic où cet aspect aurait très certainement était développé, on ne lui en veut donc pas de ne pas l’avoir écrite. Espérons simplement que dans le film, les zombies ne se mettent pas trop vite à devenir plus intelligents ce qui ne saurait que nous fâcher.

Quoi qu’il en soit, en attendant que Remains soit disponible, voici plusieurs trailers et teasers qui ont servi à faire la promotion du film ces dernières semaines.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *