Trois projets web en rapport avec le Z : Deads’ Diary, Des zombies dans le RER et Brains-World

brains world

Cela fait plusieurs semaines que l’on doit vous présenter ces différentes pages web mais faute de temps nous ne l’avions pas encore fait. Il est l’heure pour nous de nous rattraper et de vous présenter ce que nos chers compatriotes ont créé sur nos amis zombies.

On commence avec Deads’ Diary, un roman en ligne sous forme de journal. Chaque semaine son auteur, Simon P Joachim, nous propose de retrouver un nouvel épisode (qui correspond à une journée) des aventures de son héros Damian, un étudiant de 23 ans habitant à Reims. A ce jour, 12 épisodes ont été publiés et le treizième devrait arriver prochainement. On l’avoue, nous n’avons pas tenu au delà du quatrième épisode, mais Deads’ Diary connaissant un certain engouement, on peut imaginer que c’est parce que nous plaçons la barre trop haute. Quoi qu’il en soit, avec une orthographe et une syntaxe parfois assez douteuses, Simon P Joachim manie une langue très simple au service d’une intrigue qui pourrait se révéler intéressante sur le long terme. C’est vraiment de la littérature de gare (à quoi pouvions-nous nous attendre d’autre venant d’un auteur blogueur ?) et on vous laissera seuls juges de la qualité dans sa globalité. Vous pouvez retrouver tous les épisodes publiés jusqu’alors sur le site du web-book et aussi visiter la page Facebook officielle.

On continue dans la littérature avec un projet plus récent du nom de Des zombies dans le RER. Cette fois-ci on quitte Reims et ses alentours pour Paris et ses RERs bondés et toujours en retard. Sous forme d’épisodes publiés régulièrement (6 pour le moment) sur le blog Les chroniques du RER B, son auteur décrit son projet comme un feuilleton zombie de l’été qu’elle voudrait rendre interactif grâce aux réseaux sociaux. A ce titre, Twitter à une place primordiale dans le feuilleton puisque son héroïne, une trentenaire du nom de Gloria, véhicule des informations via ce réseau social. L’écriture est bien plus recherchée et intéressante que celle de Deads’ Diary bien que certaines lourdeurs et incohérences peuplent le récit. L’auteur maîtrise assez bien les séquences de pensées de son personnage tandis que les scènes d’action sont assez bateau. On s’est malgré tout laissé prendre au jeu et nous avons lu, ce coup-ci, l’intégralité des publications.

Enfin, un projet très différent mais extrêmement intéressant. Il s’agit de Brains-World une boutique en ligne dédiée à l’univers zombie. Ses deux créateurs, en plus d’être très sympathiques, vous proposent sur leur site un catalogue des objets zombies classés dans différentes sections. Vous y trouverez tout et notamment certains aspects de la culture zombies dont nous ne parlons pas sur MZC à savoir, les goodies, vêtements ou autres. Le site est bien foutu et vous permet de retrouver pas mal d’articles (le complément idéal de notre encyclopédie pour acheter vos objets zombies) avant de vous rediriger (pour le moment) vers Amazon pour vos achats. Si vous aimez leur site, on vous invite d’ailleurs à liker leur page Facebook.

On souhaite donc bon courage à ces trois projets car, en ces temps de morosité, il fait bon être un peu chauvin.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

9 commentaires

  1. ranxgerom dit :

    J’ai eu l’occasion d’écouter l’interview de Simon P joachim sur le mouv’…Effectivement, c’est loin d’être un spécialiste! 2 ou 3 énormités révélant son inculture zombiesque…Alors comment écrire quelque chose d’intéressant, pour nous amateurs de viandes putréfiée, quand on manque d’assise sur les fondamentaux? Non, non, on ne met pas la barre trop haut, juste le minimum syndical, quand il s’agit des congénères de Bub et c’est loin d’être à la portée de Simon P joachim qui a voulu s’essayer à nu genre qu’il maîtrise très mal ( il a même pas vu, de son propre aveu, un des plus grands classiques du genre… De mémoire, “la nuit…”).

  2. ranxgerom dit :

    L’émission en question peut être écoutée là: http://www.lemouv.fr/tag-simon-p-joachim

  3. gothax dit :

    Merci pour ces trois découvertes ^^

  4. Bonjour Ranxgerom,

    Tout d’abord, merci d’avoir porté une attention aussi forte sur ma personne même si tu ne sembles pas m’apprécier. (il en faut bien 🙂 )

    Je vais répondre à ton commentaire : pas pour m’expliquer mais pour t’expliquer.
    Premièrement, nulle part dans l’interview, il n’a été mentionné que j’étais un expert en zombies. Cela ne sous-entend pas que je ne peux pas écrire sur le sujet et que je n’y connais strictement rien. J’ai une hache chez moi, prête à défoncer du crâne de zombies donc je connais le minimum requis non ? Je ne suis pas le meilleur dans le domaine, c’est tout.

    Je ne suis pas un “mordu” de Romero et alors ? Vais-je être mangé dans mon sommeil ? Je préfère largement The Walking Dead, série et (surtout) comic, de Kirkman fan de Romero. De là à dire que je suis fan de Romero par l’intermédiaire de Kirkman, il n’y a qu’un pas.
    Puis même si Romero est le tenor du genre, je ne pense pas qu’il n’y ait que lui qui ait fait des films. Si ?

    Cela me permet de ne pas faire un copier-coller de l’existant, de tenter le pari de créer ma propre version de zombies, nous verrons sur le long terme si c’était un pari gagnant ou non.

    C’est pour cela que j’invite tout le monde à lire http://www.deadsdiary.com. Je préfère que l’on se fasse un vrai avis sur ce que j’écris plutôt que sur ma première interview radio mal préparée.

    Merci Ranxgerom pour t’être attardé sur mon cas, en espérant que je n’aurai jamais à faire à toi quand tu seras mordu au bras. Je n’aurai peut-être pas le réflexe de te couper le membre mais de t’écrabouiller la cervelle car, tu le sais tellement bien, je ne suis pas du tout un expert. 😀

    Cordialement,

  5. NIAM dit :

    J’ai également écouté cette émission (ils m’avaient proposer d’intervenir, mais j’ai décliné l’invitation vu que j’ai choisi de fermer TLT) et j’ai également été surpris par la relative ignorance de l’auteur sur l’univers zombie. On peut écrire sur tout, sans avoir à se justifier, mais citer comme base Walking Dead, ça donne l’impression que l’auteur s’est lancé dans un récit sans trop se documenter sur le sujet. Forcément, on se demande quel est le recul et la valeur ajoutée de son récit ?

    Pour dépasser le simple ad hominem, j’ai lu rapidement les pages publiées, personnellement ça me fait avant tout penser aux innombrables fictions qu’on peut trouver partout sur des forums. Le style est bateau, le récit est avant tout axé sur l’action avec beaucoup de dialogues et au final ça ne fait pas très travaillé (ce qui ne veut pas dire que ça n’a pas nécessité du temps de rédaction pour l’auteur). Ça a forcément son public (tout à un public sur internet) surtout que le contenant (le site) est efficace sur ce point.

    Ayant interviewé Martin Page suite à son bouquin “La nuit a dévoré le monde”, j’ai pu noter qu’il n’est pas nécessaire d’être ultra calé sur l’univers zombie pour écrire un livre sur le sujet. Au contraire même, une personne qui n’a pas la tête dans le guidon va pouvoir apporter sa propre touche, à condition d’avoir quand même des bases, et surtout en voulant faire un récit “avec” des zombies et non “sur” les zombies. La par contre, j’ai l’impression que l’auteur ne fait que reprendre des “basiques” de ces 5 dernières années et les mettre en musique sans trop d’imagination.

  6. gothax dit :

    Oh mais c’est … NIAM 😀
    Je trouve le site web de SPJ ergonomique et efficace mais le style est simple maintenant j’ai pas tout lu alors tranquilou je continue…

    1. Squeletor dit :

      Content de te voir Niam. C’est vrai que le site est bien fait à ce niveau là et que la lecture est rendue agréable. Mais je n’ai regardé que le style, et personnellement je ne suis pas très amateur, cela ne veut pas dire que je remets en cause le travail de l’auteur (enfin sauf pour les fautes qui nous agressent la rétine 😉 ). Le roman de gare est un genre à part entière, et il a un public énorme, lorsque je mentionnais cela, ce n’était pas une critique mais un constat. Mais il ne faut pas que la simplicité soit au détriment de l’originalité, de la construction des personnages ou de l’action. J’aime bien avoir un peu plus d’éléments dans mes lectures, mais chacun ses goûts en la matière.

  7. ranxgerom dit :

    Bonjour Simon,

    Tout d’abord, merci d’avoir porté une attention aussi forte sur ma personne même si vous ne semblez pas m’apprécier 😉 .
    La première chose que je vous demanderai: ne me tutoyez pas, nous ne serons jamais amis, ni copain. Et je leur réserve ça.
    La deuxième: je viens de ré-écouter l’interview, rien ne te (vous) sauve Simon…

  8. baalero dit :

    Que d’agressivité à peine dissimulée! Moi, je vais pas écrire à Romero que land or the dead c est tout pourri et qu il a complètement foiré!
    même si c’est pourri c est une nouvelle expérience de type ‘Z’, soyez en heureux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *