Critique du jeu The Walking Dead: All Out War Miniatures Game

The Walking Dead: All Out War The Miniatures Game du studio Mantic Games a vu le jour l’année dernière grâce à la plateforme de financement participatif Kickstarter après avoir rallié plus de 3000 soutiens et explosé son objectif initial de 50 000$ pour finalement atteindre près de 700 000$.

« Basé sur la populaire série comic The Walking Dead, c’est le jeu de miniatures de survie ultime. Allez-vous ce qu’il faut pour survivre ? »


The Walking Dead
est une franchise ayant généré un nombre importants de jeux de société, mais très peu d’entre eux ont au final marqué positivement les joueurs (un Yathzee à la sauce The Walking Dead, vraiment ?). The Walking Dead: All Out War The Miniatures Game est justement l’exception qui confirme la règle avec notamment sa troisième position dans notre top des jeux de société de l’année 2016.

Mise en place

La première chose à faire pour le joueur est de constituer son groupe de survivants en déterminant une limite de points avec son adversaire. Chaque personnage et équipement correspondant à un nombre spécifique de points, certains sont évidemment plus attrayants que d’autres, mais sont en contrepartie plus coûteux.

À vous de voir si un Rick Grimes armé jusqu’aux dents sera plus avantageux qu’un Dale, une Amy et une Andrea armée d’un fusil sniper, la synergie des différentes combinaisons possible rajoutant d’ailleurs à la rejouabilité énorme de ce jeu.

Une fois les groupes créés, les joueurs éparpillent ensuite diverses ressources sur le plateau de jeu et l’agrémentent en plus de rôdeurs.

Déroulement de la partie

Une fois chaque équipe prête, c’est chacun pour sa peau et les deux joueurs doivent alors essayer, pour l’emporter, de ramasser un certain nombre de ressources ou tout simplement d’éliminer l’autre. Le tout, en évitant autant que possible les rôdeurs qui pullulent sur le plateau de jeu. Simple, efficace et expéditif, la prise en main est rapide et il est donc facile d’introduire de nouveaux joueurs.

Chaque personnage dispose de deux actions par tour presque identiques à celles de Zombicide : se déplacer, fouiller, utiliser une arme à feu, faire du bruit, se cacher… On ne réinvente donc pas la roue sur cet aspect du gameplay. Cependant, le concept de bruit, lui aussi présent, s’avère plus immersif que dans Zombicide puisque les rôdeurs réagissent instantanément à tout boucan occasionné. La comparaison avec Zombicide s’arrête néanmoins là puisque le jeu a un aspect plus réaliste et fataliste. Oubliez les massacres de masse avec une tronçonneuse, il vous faudra user de stratégies afin de tirer votre épingle du jeu et vous en sortir en un seul morceau (ou presque).

Ce qui démarque cependant The Walking Dead: All Out War The Miniatures Game de la concurrence est l’introduction de la notion de tension. La tension permanente présente dans les comics books et dans la série (bon d’accord peut-être pas de la série) est en effet retransmise grâce à un compteur augmentant au fur et à mesure que des actions ou événements risqués ont lieu. Ainsi, plus la tension sera haute, plus votre personnage risquera de paniquer et de refuser d’obtempérer ou pire, agira de façon totalement suicidaire.

On souligne aussi l’ajout de cartes Événement dans le jeu, lesquelles sans révolutionner le genre permettent de pimenter une partie pusiqu’elles servent principalement à déterminer le nombre de rôdeurs qui se rajoutent sur le plateau et/ou dans quelle direction ils se dirigent. Il est toutefois particulièrement intéressant de voir que les créateurs du jeu ont pensé à proposer des événements différents selon le niveau de tension atteint en cours de partie. Ainsi, plus la partie sera avancée, plus les conséquences de ces cartes seront dramatiques. Car, alors qu’au début les rôdeurs s’invitent graduellement sur le plateau, lorsque la tension atteint son paroxysme, ce sont de véritables hordes qui finiront par encercler vos personnages.

À noter que vous pouvez aussi jouer en solo car le jeu a un mécanisme unique qui permet de diriger les rôdeurs de façon logique et impartiale. D’ailleurs, la majorité des scénarios proposés avec le jeu de base se joue en solitaire.

Et la rejouabilité ?

Qui dit miniatures, dit expansions. Or, autant cela rajoute à la rejouabilité autant c’est là que le bât blesse. Le jeu comporte en effet maintes expansions sur lesquelles il est difficile de faire l’impasse. Car, comment ignorer des personnages aussi importants que Glenn et Andrea ? Vous allez bien sûr vouloir les rajouter à votre groupe et votre portefeuille en souffrira. On déplore d’ailleurs que certains scénarios compris dans la boîte de base du jeu impliquent des personnages qui sont absents et ne seront disponibles que dans des futures expansions (Glenn est l’exemple le plus flagrant). Un peu dur de ne pas ressentir l’arnaque alors que certains personnages totalement inutiles comme Reggie (vous savez le type qui envoie Rick dans le coma dans le premier tome et qu’on voit l’équivalent de 2-3 cases ?) sont présents dans cette dite boîte de base. Par contre, la surabondance de zombies (pardon rôdeurs) est grandement appréciée. Lors de mes maintes séances de jeu, je n’ai jamais manqué de miniatures pour les représenter.

Mis à part cette tactique décevante de Mantic Games pour nous soutirer notre argent si durement gagné, on ne peut néanmoins que souligner l’énorme rejouabilité qu’offre le jeu de base. À peine lancé depuis quelques mois et déjà des dizaines de scénarios fan-made (qui n’ont rien à envier aux originaux offerts par Mantic Games) pullulent sur les forums officiels du jeu. De plus, rien ne vous empêche d’élaborer le vôtre afin de recréer une scène mythique des comics. D’ailleurs, vous pouvez aussi créer votre propre personnage à l’aide de cet outil simple et efficace, qui peut s’avérer une alternative à l’achat des expansions et vous permettra ainsi de concevoir un personnage que vous ne possédez pas.

Le matériel

Les multiples composantes du jeu, que ce soit les cartes, les jetons ou les miniatures elles-même, sont toutes de qualité et respectent l’ambiance des comics. Seul le plateau de jeu ridiculement petit et de qualité médiocre fait tâche, mais il reste facultatif. Sans être un fin connaisseur dans le monde des miniatures, on peut tout de même se rendre compte de la qualité du matériel choisi pour l’élaboration des miniatures et apprécié le travail des modélisateurs 3D qui ont su leur transmettre l’aspect des comics books. À noter cependant que les miniatures ne sont pas prépeintes, ce qui pour certains peut être un désavantage puisqu’on n’a pas tous le talent ni le temps pour la peinture.

Bref, on achète ou pas ?

The Walking Dead: All Out War The Miniatures Game fournit les outils et le cadre nécessaires pour que les joueurs puissent reproduire leurs moments préférés des comics books ou carrément inventer leurs propres récits à la sauce The Walking Dead. Il est donc un incontournable pour les amoureux du genre à condition d’être prêt à investir en conséquence.

Le jeu est disponible en français pour 49,99€.

2 commentaires

  1. Willy dit :

    Mais du coup, la peinture est incluse ?
    Parce qu’à 50 boules la boîte, s’il faut en plus débourser pour le matériel de peinture, ca monte un peu haut quand même.

    1. DeadMoose dit :

      La peinture n’est pas incluse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.