La Vengeance est un plat qui se mange avec du zombie pour Anastasia Davidson

vengeance

C’est une jeune auteure qui rejoint aujourd’hui les rangs des auteurs s’étant attaqué au mythe du zombie. Avec Vengeance, Anastasia Davidson signe en effet son premier roman publié aux éditions du Panthéon, un road trip à travers les États-Unis pour une quête vengeresse.

Au programme zombies, gangs et rock’N’roll :

vengeance anastasia davidson« Anastasia, une jeune femme indépendante et non-conformiste, sort avec Franck, le guitariste d’un groupe de musique. Lorsque ce dernier se fait enlever par le Killer, le roi des zombies, Anastasia devient folle de rage et jure de se venger. Elle rejoint les RockDevils, un gang de tueurs de zombies, et c’est armée jusqu’aux dents qu’elle entame une chasse à l’homme à travers les États-Unis. De la Californie au Nevada, un verre de whisky à la main et une mitraillette dans l’autre, elle part pour une aventure qui promet d’être. . . saignante ! Anastasia Davidson est passionnée par le rock’n’roll, les thrillers et l’Amérique, et s’en inspire pour donner à Vengeance – son premier ouvrage paru aux Éditions du Panthéon – un rythme particulièrement diabolique. »

Ce roman étant le premier de l’auteure, difficile de nous faire une idée de ses qualités et défauts mais espérons qu’il ne soit pas écrit dans le même style que celui employé dans le court extrait proposé sur les sites de vente :

« – Allez, c’est parti, dit-elle en buvant d’un trait son verre. Elle se lève en sortant sa mitrailleuse et la tient entre ses deux mains. Tous les chasseurs de morts-vivants sortent du bar et se mettent alignés devant les centaines de zombies. Elle pointe son arme sur un des fronts d’un mort qui a un jean bleu et un t-shirt rouge. Elle tire sur lui et il tombe au sol. En ayant entendu le bruit de la mitrailleuse d’Anastasia, les zombies se retournent vers les chasseurs et commencent à courir. Ils les descendent de sang-froid dans Sacramento endormi. »

Vengeance d’Anastasia Davidson sort le 18 mars en version papier.

Source : Éditions du Panthéon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.