Z Nation 203 « Zombie Road », ce que nous en avons pensé

z nation saison 2 bannière

La semaine dernière, Z Nation nous avait offert un épisode mi-figue mi-raisin avec un déferlement d’action sans retenue mais un manque d’humour et d’inspiration. Dans Zombie Road, nous espérions donc voir la série de zombies de Syfy et de The Asylum reprendre la route de la qualité de The Murphy, le premier épisode de la saison 2. Le verdict est encore une fois très mitigé.

Dans Zombie Road, nos héros, après avoir réussi à capturer Murphy dans White Light, prennent la route en direction de la Californie. Ils croisent alors une caravane de véhicules de survivants qui fuit les retombées radioactives.

z nation saison 2 épisode 3 zombie road

Zombie Road commence pourtant très fort, avec une attaque des blasters, les zombies irradiés, rapides, malins et affamés de cervelle que nous découvrons dans l’épisode. Car, comme pour The Murphy avec son coup de tête à Indiana Jones 4, il ne faut pas plus de quelques secondes à Zombie Road pour m’arracher mes premiers rires quand le blaster ouvre le crâne d’un survivant à coup de boules. S’en suit, une autre scène drôle quand Murphy refuse d’obéir à Vasquez et que Warren prend les choses en main.

Vasquez : Move (Bouge)
Murphy : You are not the boss of me. She is. (T’es pas mon boss. C’est elle)
Warren : I can handle this. Move. (Je gère. Bouge)

z nation saison 2 épisode 3 zombie road

Malheureusement la suite, alors que nos héros rencontrent la caravane de survivants, retombe dans les travers de White Light : une débauche d’action non stop qui finit inévitablement par lasser. À peine nos héros sont-ils intervenus pour secourir les survivants lors d’une embuscade qu’ils sont attaqués par un autre groupe de survivants belliqueux. Certes, la longue course poursuite est assez osée avec des cascades intéressantes mais le tout devient très vite répétitif voire parfois incompréhensible comme lorsque les bandits sautent sur la voiture de Doc pour la faire s’arrêter. Les blasters tentent bien de venir mettre un peu leur grain de sel pour rendre l’ensemble plus tendu mais ils sont au final trop facilement battus.

z nation saison 2 épisode 3 zombie road

Mais ce que j’ai principalement regretté dans cet épisode est de voir qu’encore une fois, Z Nation ne se soucie pas vraiment de ses personnages secondaires, véritables bouches-trous scénaristiques. Car, comme le disent Addy et Warren à la fin : une caravane de survivants, en rencontre 6 autres et un Murphy et à la fin aucun ne s’en sort vivant. En fin de compte, le seul à s’en tirer en vie est le pothead qui accompagne Murphy et nous présente la Z-weed, la beu zombie, qui aura un aspect prédominant dans le prochain épisode. C’est quand même dommage.

Malgré une plus grande dose de fun et ses blasters, cet épisode de Z Nation souffre donc comme la semaine dernière d’un manque d’inspiration le rendant assez longuet. Zombie Road sert donc surtout à nous mettre sur la voie d’un possible remède au virus zombie avec la Z-weed qui devrait bien occuper Batch 47, le quatrième épisode de la saison 2. Puis comme le dit Doc : « marijuana, zombies, gmo, what can go wrong? »

z nation saison 2 épisode 3 zombie road

5 commentaires

  1. hank dit :

    Cet épisode était vraiment sympa, bien ficelé mais trop inégal à mon goût. Il y a eu pas mal de passage WTF mais certains moment où je me suis clairement fait chier.

    Mes points forts :
    – Les zombies radioactifs ultra rapide qui bouffent les cerveaux. En plus, Murphy n’a pas de contrôle sur eux. Très intéressant pour la suite.
    – L’herbe Z. Très bien pour la suite des péripéties de nos héros. J’adore le fait que Cassandra aie prononcé ses « premiers mots » grace à une soufflette.
    – Addy qui se retrouve coincée entre les Z normaux et les Z radioactifs. Très belle scène.
    – La course poursuite sur le train.

    Les points faibles :
    – L’alchimie entre 10K et Doc était inexistante dans cet épisode.
    – J’aurais aimé que Athéna survive et rejoigne nos héros. 10K mérite de se faire une femme une bonne fois pour toute.
    – Les pseudos méchants qui sautent sur la voiture pour l’arrêter. Ils étaient inutiles, à part pour buter les personnages de l’épisode.
    – L’absence du citoyen Z, ce qui continue à me faire penser que son personnage sera oublié cette saison. J’ai hâte qu’il reprenne contact avec nos survivants!

    Voilà voilà, à la semaine prochaine pour un épisode qui je l’espère me tiendra en haleine et me fera rire du début à la fin.

    Zombicalement.

  2. icare dit :

    Effectivement, comme pour la saison dernière, Z Nation n’hésite pas à sacrifier tous les personnages secondaires d’un épisode, y-compris ceux qui avaient fortement attiré notre attention comme ici cette jolie Athéna.
    Pour le reste, de temps en temps, la série rend hommage à un genre ou un film en particulier. C’est tellement évident ici que vous n’avez pas jugé utile de le mentionner. J’en ferais donc de même.

    1. Squeletor dit :

      Ouais dommage pour Athéna.

      Effectivement cet épisode fait du racolage à un film à gros succès de ces derniers mois, allez citons-le, Mad Max Fury Road, même le titre s’y rapproche mais bon le résultat de cette course en voitures laisse un peu à désirer. Comme hank, j’ai bien aimé quand Addy se retrouve coincée par les zombies sinon c’est pas bien trépidant.

  3. Dudule dit :

    Si ce n’est pas le bidonnage total qui aura marqué cet épisode, je l’ai néanmoins vraiment apprécié. Il faut croire que je subis mieux le road movie poussiéreux que les séries molasses comme les bettes de la voisine. Je retiendrais de très belles images et bigre, il y a eu de la recherche quant aux plans cadavériques.

    Le coup de la beu Z guérisseuse me séduit assez. Il n’y a que Z Nation pour tenter des pistes pareilles sans perdre en « crédibilité » (ouais enfin, on sait de quoi je parle hein).

    Seule déception, la nouvelle fuite de Murphy qui je l’espère, finira bien par se faire une raison.

    10K mérite mieux qu’Athéna. Par ailleurs, il ne peut pas se faire une guerrière façon Xéna (ça ruinerait son égo). Nan, il lui faut un petit piou piou qui chante à l’occas… Il lui faut Beth!

  4. galette dit :

    Un bon moment. J’ai bien aimé la scène de dégustation de Z weed et les réactions de Doc et Murphy juste après.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.