Critique de Zombie Fallout Tome 2 : L’Epreuve

zombie fallout 2 banniere

L’été dernier, la série Zombie Fallout de Mark Tufo faisait son arrivée en France grâce aux éditions Panini Books, quatre ans après la publication du Tome 1 aux Etats-Unis. Ce fut alors l’occasion de faire connaissance avec Mike Talbot, un ancien marine père de famille, macho, un poil conservateur, bavard et sarcastique au possible et personnage principal de la saga. Si mes premières impressions étaient mitigées, j’ai bien vite été conquis par l’humour de Talbot. C’est donc avec pas mal d’enthousiasme que j’ai commencé la lecture de L’Epreuve, le deuxième tome des aventures de la famille Talbot dans un monde ravagé par une apocalypse zombie.

Zombie Fallout Tome 2 couvertureL’Epreuve reprend quasiment là où Le Commencement nous avait laissé. Nous retrouvons Mike et sa troupe en fuite vers le Dakota du Nord pour rejoindre la mère de sa femme alors que les zombies dirigés par l’inquiétante Eliza, plus déterminée que jamais, semblent suivre le groupe à la trace afin de leur régler leur compte une bonne fois pour toute. Tandis qu’ils s’arrêtent dans une station pour récupérer de l’essence, les survivants se rendent compte que la menace zombie est en train d’évoluer.

J’avais déjà fait part de la lecture de prime abord difficile dans ma critique du Tome 1. Malheureusement, hormis les toutes premières pages, la quasi-totalité de la première moitié du livre a répété, voire amplifié, les défauts que j’avais évoqués à l’époque. Talbot est particulièrement lourd et son humour ne fait plus recette comme il le faisait autrefois. Pire, j’ai eu la désagréable sensation que l’histoire patinait inutilement avec notamment un siège dans la ville de Vona qui m’a semblé interminable. De plus, le récit a la fâcheuse tendance à s’éparpiller en entamant des trames narratives que l’auteur semble ensuite abandonner. Je pense particulièrement à la voix qu’entend Talbot de temps à autre.

Zombie Fallout Tome 2 couverture USEn effet, ce bon Tommy n’est plus le seul à entendre des voix. S’il est seul à avoir une sorte de don de prédire des rencontres ou des situations, Talbot entend lui aussi à quelques reprises une voix qu’il ne peut identifier. Certains scènes semblent aussi simplement être là pour rallonger le récit, comme Vona mentionné plus haut ou le gang des rednecks. A part la route vers le Dakota du Nord, l’histoire manque de fil conducteur.

Que penser aussi de l’évolution des zombies ? Sans raison aucune, ils sont devenus beaucoup plus rapides dans ce deuxième tome et ce changement ne semble être qu’une pirouette narrative pour faire garder au récit un semblant de cohérence et justifier le fait que les zombies de Little Turtle parviennent à poursuivre les Talbot et compagnie alors qu’ils se déplacent en voiture sur des centaines de kilomètres.

De plus, l’histoire est toujours autant centrée sur Talbot, peut-être plus que pendant le premier tome, et les personnages secondaires manquent toujours cruellement d’épaisseur. C’est dommage, car j’aurais préféré en savoir plus sur certains plutôt que d’entendre parler encore et encore des flatulences de Talbot et de son chien.

zombie fallout 2Heureusement, tout n’est pas négatif. Eliza avait marqué de son empreinte mystique la fin du Tome 1, et j’étais impatient d’en découvrir plus sur elle. Les toutes premières pages sont d’ailleurs très intéressantes à ce sujet car non seulement nous découvrons qui est réellement Eliza, mais par la même occasion comment l’apocalypse Z a commencé. Et je dois bien avouer que les révélations sont pour le moins surprenantes et s’éloignent des clichés en la matière. Malgré tout, si L’Epreuve débute sur l’histoire d’Eliza, Tufo n’aborde plus le sujet ensuite.

La seconde partie du livre est globalement intéressante et Talbot retrouve son ton corrosif qui faisait mouche pendant le premier tome. Surtout, l’action s’accélère et le roman devient plus intéressant au fur et à mesure que la tension monte. Tufo parvient donc à sauver les meubles dans cette seconde moitié et nous donne envie de poursuivre l’aventure avec Talbot et sa famille.

En fin de compte, ce Tome 2 est globalement en dessous du Tome 1, mais une fois de plus, Tufo réussit à suffisamment capter l’attention du lecteur pour que nous ayons envie de connaitre la suite des aventures des Talbot. L’Epreuve amplifie à la fois les défauts et les qualités du premier livre. Tufo montre cependant qu’il est capable d’avoir de très bonnes idées. Maintenant, à lui de confirmer qu’il a assez de talent pour écrire la suite en ne répétant pas les même erreurs. L’Epreuve ressemble plus à une transition et nous espérons un Tome 3 plus abouti, et comme la saga aux Etats-Unis compte déjà 8 tomes de publiés, nous devrions vite être fixés.

1 commentaire

  1. umby-24 dit :

    Oups déjà que je m’étais ennuyé ferme avec le 1…..voila une série que je suis sur de ne pas poursuivre….
    Ma CB te remercie chaleureusement CalicoJ… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.