Brain Freeze : un projet zombie québécois à suivre avec intérêt

brain freeze

Alors que le festival Fantasia de Montréal vient de prendre fin, c’est Frontières, son marché de coproduction internationale, qui se tient durant le festival et durant lequel des artistes viennent présenter leurs projets, qui a vu émerger un projet que nous, amateurs de zombies, ferions bien de suivre.

Intitulé Brain Freeze, ce projet de film de zombies québecois aurait en effet attiré l’attention notamment grâce à une première vidéo démo particulièrement réussie que nous vous proposons de découvrir ci-dessous :

Encore à l’état de projet Brain Freeze, dont l’action se déroulera sur une île proche de Montréal en plein hiver alors qu’elle a été contaminée par un engrais transformant les infectés en zombies, le film sera réalisé par Julien Knafo (Lucidité passagère) avec notamment l’acteur Roy Dupuis dans le rôle de Dan, un officier de l’armée chargé de la mise en quarantaine de l’île.

Nous suivrons également André, un garçon de 13 ans qui doit s’occuper de sa petite sœur encore bébé après la mort de leur mère sur l’île.

Brain-200x200« La propagation d’une mystérieuse molécule transforme les habitants de l’Île-des-Paons, enclave urbaine huppée aux abords de Montréal, en cannibales monstrueux. Pour protéger la métropole d’une invasion, l’Île devient temporairement une zone de quarantaine, dans laquelle reste prisonnier le jeune André, 13 ans. Nouvellement orphelin, il se retrouve de force dans un effrayant parcours initiatique vers la vie adulte, avec, entre les mains, la vie de sa demi-soeur de 11 mois qu’il tient responsable de la mort de leur mère. Il croisera sur son chemin quelques rescapés de l’épidémie dont un groupe de jeunes adultes désinvoltes et un haut gradé militaire, Dan, déterminé à sauver sa femme et sa fille de l’épidémie déclenchée par les êtres humains assoiffés de luxe et de divertissement, sans égard pour Mère Nature. À sa grande surprise, André, adolescent insolent et complexé, découvrira lors de son difficile parcours initiatique, quelque chose d’inestimable : l’amour inconditionnel ! »

Selon le réalisateur, le film restera cependant une comédie avec un style britannique à la Shaun of the Dead. En tout cas, la démo étant vraiment réussie et belle, nous avons hâte d’en apprendre plus sur ce projet québécois qui sera donc tourné en français.

Sources : Bloody Disgusting & La Presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.