Critique de Resident Evil Marhawa Desire T5

resident evil marhawa desire tome 5

Quelle déception. Malgré un quatrième tome qui laissait envisager un dernier volume réussi, avec une fin à la hauteur des attentes des fans de la franchise Resident Evil mais également des amateurs d’action et de gore, la série de mangas de Capcom s’est terminée le 13 mars avec un tome 5 particulièrement raté.

Il n’aura donc pas fallu longtemps pour que Resident Evil Marhawa Desire retombe dans les travers du premier tome. Ainsi, si le précédent volume s’inscrivait pleinement dans l’esprit de Resident Evil, celui-ci s’inscrit davantage dans celui d’un épisode de Joséphine Ange Gardien : assez mou et avec peu d’intérêt. En dépit d’une longueur équivalente à celle des précédents tomes, il ne s’y passe vraiment rien alors que les héros se contentent de regagner l’hélicoptère et de buter les derniers monstres. Nous avons ainsi le droit à pas mal de pages inutiles comme si le dessinateur avait tenté de combler le manque de scénario par davantage d’images redondantes.

Resident evil marhawa desire tome 5

Mais le pire reste le grand retour de la caricature et de la facilité.
La mise en scène regorge ainsi d’artifices dépassés comme la planche où l’on découvre Chris à contre-jour alors qu’il semble avoir été empalé mais s’avère, évidemment, indemne dans la planche suivante. Côté scénario, nous n’échappons pas aux éternels états d’âme du héros avant de se débarrasser de l’ennemi, au personnage qui se sacrifie au dernier moment pour sauver ses partenaires ou encore à l’épilogue bon marché.

Visuellement le tome reste réussi, mais nous finissons par nous lasser quelque peu des excès de gore notamment lorsqu’ils s’étalent sur des planches inutiles. De plus, les zombies, bien qu’apparaissant en très grand nombre, ne sont qu’une menace lointaine dans ce tome puisque l’équipe de Chris doit surtout affronter Bindi et la mystérieuse femme à la capuche.

Resident evil marhawa desire tome 5

Le pire est que même l’épilogue, qui fait pourtant le lien avec le jeu Resident Evil 6 (l’objectif numéro 1 de ce manga), n’a rien de bien emballant. Si vous avez joué au jeu, il vous plaira peut-être mais si vous n’y avez pas joué, vous n’aurez aucunement envie de le faire. C’est con quand même.

En fin de compte, ce dernier volume assoit définitivement Resident Evil Marhawa Desire au rang des mangas zombies ratés. Avec cette série, Capcom aura une fois encore été dépassé par son ambition proposant des ouvrages qui, au final, auront bien peiné ne serait-ce qu’à assurer le fan service.

Resident evil marhawa desire tome 5

Vous avez lu Resident Evil Marhawa Desire tome 5 ? Alors n’oubliez pas de l’ajouter à votre collection zombie et de le noter !

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *