The Driving Dead se prend pour Mad Max dans son quatrième épisode

the-driving-dead

Un an après la diffusion de son premier épisode, The Driving Dead, la campagne de sécurité routière en ligne de l’Illinois continue sa parution régulière avec la sortie aujourd’hui de son quatrième épisode. Michael Rooker (Merle de The Walking Dead) renfile donc ses bottes de survivants pour nous plonger dans un univers post-apocalyptique.

the driving deadSi nous pouvons regretter l’absence de zombies dans cet épisode, il est fort appréciable de voir que l’équipe de The Driving Dead a su faire preuve d’un peu plus de subtilité pour faire passer son message, le tout sur un fond d’univers à la Mad Max. Ainsi, alors que les survivants, poursuivis par des bandits, échangent sur les dangers de boire puis de conduire, nous les retrouvons très vite au cœur d’une course poursuite où leurs poursuivants, fortement imbibés, finissent inlassablement par se planter et se tuer. Mais la grosse réussite de cette épisode est d’avoir intégré, pour la première fois, des éléments du passé des personnages (de Michael Rooker) et de les avoir mis au cœur de leur message, le renforçant considérablement.

The Driving Dead continue donc à être une campagne originale, qui tranche avec les habituels messages pour la sécurité routière allant toujours plus loin dans le but de choquer… sans grande réussite. Allez, l’épisode :



Source : The Driving Dead

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.