Z Nation 309 : Heart of Darkness, ce que nous en avons pensé

znationban

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. Et ce n’est pas le dernier épisode de Z Nation, le 9 de la saison 3, qui contredira cette affirmation. En effet, après nous avoir offert un épisode particulièrement savoureux et amusant, la série de zombies Z Nation s’est cette semaine contentée du minimum syndical et encore…

Avec encore 5 épisodes avant de conclure sa troisième saison et ayant bien mis en place les enjeux de cette nouvelle saison, Z Nation avait pourtant le champ libre pour nous gratifier d’un épisode de qualité. Malheureusement, je n’ai personnellement pas du tout adhéré à cet épisode de transition qui n’avait pas vraiment lieu d’être. En fait, comme c’est souvent le cas dans la série de zombies d’amc, cet épisode de Z Nation a péché avant tout par un choix de concentrer l’intrigue quasi exclusivement sur un groupe de personnages sans n’avoir pourtant pas grand chose de bien intéressant à leur faire vivre…

zn8

L’excursion de Warren, d’Escorpion et de Sun Mei pour demander l’aide des Red Hands m’a ainsi grandement ennuyé. Certes, l’épisode s’est essayé à deux trois folies comme les mains-zombies-araignées ou les survivants électrifiés, mais tout cela m’a laissé de marbre. Pire, l’identité du faux Escorpion était tellement téléphonée depuis le début (et en plus elle avait été spoilée dans la BA de l’épisode) que la révélation n’a eu aucune sauveur, nous faisant presque plussoyer l’élimination précipitée de Vasquez dans son nouveau rôle. En même temps, si nous avions dû nous cogner son histoire à la mords-moi-le-noeud de « je-suis-traumatisé-donc-je-deviens-mon-ennemi-boubou-je-ne-me-souviens-plus », cela m’aurait rapidement tapé sur le système. Reste que l’acceptation de Warren comme la nouveau chef des Red Hands est une facilité scénaristique vraiment navrante qui vient complètement discréditer cet épisode dont c’était l’unique but…

zn7

Certes, nous avons le droit également à un peu de Murphy, mais, mis à part la blaguounette du « murphy-a-ses-propres-chiottes », il ne nous offre rien de bien original ni d’amusant. Et ce n’est pas Citizen Z, dont l’inutilité devient flagrante malgré toute la sympathie que j’ai pour le personnage, qui vient changer quoi que ce soit. En fait, quand on voit à quel point l’épisode précédent était bourré d’humour et de personnages décalés, difficile d’adhérer à un tel épisode sans saveur et sans autre but que de placer une poignée de survivants sacrifiables entre les mains de Warren.

En fin de compte, connaissant la richesse de l’imagination des scénaristes de Z Nation, dur de ne pas être agacé quand ceux-ci se la jouent à la The Walking Dead et nous offrent un épisode vide de substance pour simplement nous abandonner sur un bon cliffhanger. Ce sera d’ailleurs le seul point pour lequel je ne me plaindrai pas vraiment : un triple cliffhanger bien sympa avec le départ en guerre de Warren, la transformation d’Escorpion et surtout le retour à l’écran de Lucy. Ah les filous !

zn9

4 commentaires

  1. galette dit :

    Non non non, pas d’accord. C’était prenant, car si on assisté au retour en effet spoilé de Vasquez, on a aussi découvert ce qu’il advenait de ce personnage, sans que ça prenne 15 épisodes. On avance sur cette histoire de vaccin (s) avec Sun Mei et Hector, et si les coups de couteaux qu’il a reçu m’ont bien fais chier, je salive d’avance de son come back. Le tout servi par une esthétique impeccable comme si ça allait de paire quand y’a des zéros dans les parages…Et en plus on redécouvre Lucy. Vraiment celui-ci m’a plu.

  2. Dana Hilliot dit :

    Ha ben j’étais d’accord avec Squeletor durant les 25 premières minutes, puis, je suis « devenu » d’accord avec galette durant les 25 dernières. Bizarre cet épisode. Les scénaristes de ZNation sont généralement peu à l’aise avec les séquences purement dramatiques (contrairement aux épisodes burlesques), et le début est effectivement lent (et le spoilage a brisé tout le suspense). Quant à Murphy en maître du monde, j’avoue que ça commence à me fatiguer un peu. Et pourtant, malgré toutes les faiblesses de cette troisième saison, j’attends la suite avec impatience.

  3. Ultra dit :

    Me suis également (très) ennuyé du début au cliffhanger, j’ai pas trouvé l’espèce de cérémonie très crédible… on verra au suivant…

  4. ARM dit :

    Perso, l’aspect sérieux et lent est pas ce qui me dérange le plus car même s’ils sont pas le plus doué avec, ça peut toujours enrichir les personnages.
    Par contre, la gestion de Vasquez, de sa bande et de son amnésie… wow. C’était franchement médiocre :/. L’intention est louable, mais l’exécution -dans tous les sens du terme-, laborieuse (malgré plein de bonnes idées).

    Mais bon, ça a au moins fait avancer plusieurs parties du scénario et entame un dernier tiers qui va sûrement s’emballer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.