The Walking Dead 704 : Service, ce que nous en avons pensé

walkingban

Après nous avoir fait écouter Easy Street en boucle la semaine passée et nous avoir quelque peu endormis, The Walking Dead était de retour hier soir sur amc pour Service, l’épisode 4 de sa saison 7, un épisode un peu plus long que le format habituel. Nous étions prévenus : si l’épisode 3 avait pour objectif de nous présenter le repère de Negan, Service serait celui de la première visite de Negan à Alexandria. Promesse tenue et, chose agréable après l’ennui de certains épisodes, divertissement globalement bien assuré.

En effet, même si Service est le genre d’épisodes qui ne m’inspire pas réellement (il n’a pas énormément de défauts sur lesquels débattre et n’est pas non plus un chef d’œuvre), il s’agit, selon moi, du genre d’épisodes tout à fait acceptables pour aborder un milieu de mi-saison. Certes, l’allonger d’un quart d’heure par rapport à un épisode habituel n’était peut-être pas nécessaire au niveau narratif (mais j’imagine qu’amc est toujours content d’ajouter 2-3 encarts de pub), mais j’ai trouvé l’ensemble plutôt prenant. À la différence de l’épisode précédent qui tirait en longueur (en étant moins long…) et dans lequel toute tension était absente, Service nous offre une confrontation (humiliation ?) vraiment réussie entre Negan et Rick. Alors que je commençais déjà à craindre qu’une certaine lassitude envers Negan s’installe très rapidement, j’ai au contraire encore une fois trouvé Jeffrey Dean Morgan vraiment parfait dans son rôle et ai été ravi de ne pas avoir à attendre 3 heures avant qu’il n’arrive dans l’épisode.

twd4

Impossible de le nier à présent, quand on voit notamment l’insipidité d’une Michonne version télé, les responsables du casting d’amc ont assuré pour ce choix-là. JDM incarne ainsi à la perfection l’aspect théâtral, parfois même grand-guignol, de Negan, au point qu’il est parfois difficile de savoir ce qu’il va faire. Il assure ainsi le show tout au long de l’épisode et nous offre quelques répliques bien senties comme lorsque Gabriel l’interrompt ou qu’il questionne l’intégrité d’Olivia. Certes, la petite chasse au pistolet dans Alexandria n’a rien d’exceptionnel, mais elle permet d’asseoir définitivement la supériorité de Negan sur les héros.

Enfin, le tricotage autour de la visite de Negan n’est bien sûr pas toujours captivant – entre une Michonne rebelle et inintéressante qui prend plus que jamais la place d’Andréa dans les comics, le développement un peu naze de Spencer et Rosita (quelle mauvaise actrice…), ou encore l’instant émotion puant entre Michonne et Rick qui avoue qu’il n’est pas le père de Judith – mais ces moments sont suffisamment peu nombreux pour que notre intérêt reste constant et que The Walking Dead nous offre un épisode sympa qui pose plus que jamais la question principale de la saison : comment vont-ils se sortir du problème Negan ?

Une partie de la réponse la semaine prochaine dans Go Getters dans lequel nous devrions retrouver Maggie du côté de la Colline.

twd5

13 commentaires

  1. Ivan1942 dit :

    Salut,

    J’ai trouvé l’épisode d’hier plutôt efficace, personnellement. Une seule question et peut-être pouvez vous m’éclairer:
    Quel est cet amas fumant sur lequel vient pleurer Michonne à la fin de l’épisode?

    Salutations.

    1. LePunk dit :

      Hello ! Ouais je suis d’accord, épisode plutôt efficace dans l’ensemble !!
      Le tas fumant semble être les matelas que les Sauveurs ont pris « notamment » avant de partir…

  2. Alex dit :

    Salut Ivan.
    C’est les matelas du groupe d’Alexandria.
    J’ai bien aimé l’épisode également. Dommage qu »il faille attendre à nouveau trois épisodes interminablement ennuyeux pour revoir le groupe de Rick…

  3. bouiboui dit :

    Alors épisode pas fou, pas mauvais.

    Mes + :
    . tension bien retranscrite
    . dialogues et jeu impliquant négan
    . pere gabriel et son intervention (son stratagème semble en revanche assez naïf)

    Mes moins :
    . michonne toujours aussi mal joué
    . Rosita idem
    . Aaron, Heath, Jesus semblent ne pas servir à grand chose dans cette série, dommage.
    . Le cliff est nul.

    1. ARM dit :

      « . Aaron, Heath, Jesus semblent ne pas servir à grand chose dans cette série, dommage. »

      Aaron n’a jamais eu une grande importance, faut voir s’ils « éteignent » le personnage comme dans le comic où le font progresser.
      Jesus, quant à lui, est à la Colline, il est probable qu’à partir du prochain épisode il va prendre de l’importance.

      Le bémol, c’est Heath, car comme l’acteur est maintenant la star du nouveau 24, il y a fort à parier qu’ils fassent crever le personnage (même hors caméra) dès qu’on retrouvera Tara.

      Sinon, tout du même avis concernant les + et – de bouiboui. Je rajouterai tout de même que si Rosita est mal jouée, son écriture est assez logique et intéressante. Peut-être un peu d’espoir pour la suite…

  4. Nicolas dit :

    Un truc qui m’avait frappé dans le comic, c’est à quel point je m’étais parfois dit qu’il était pas si méchant. Toutes les fois où je me suis dit « ouais, si c’était vraiment un enculé, il l’aurait tué là », ou « ah quand-même, il est cool de l’avoir épargné ». C’est très réussi cet aspect, on en arrive à se convaincre comme eux, comme lui-même probablement.

    Je pense que s’ils continuent sur cette voie dans la série, ils vont réussir à choper cet aspect.

  5. plouf dit :

    Je sais pas comment ça se présente dans le comic, mais ici je suis pas convaincu par cette soumission brutale de Rick. Son explication avec michonne était plutôt bonne. Mais ne me suffit pas.
    On passe du gros résistant qui est capable de comprendre un monde post apo de zombies à un bisonours qui « ne veut plus que personne ne meurt ».
    Complètement débile. Surtout que ça anéantit sa phrase de « je te tuerai un jour ». Ça fait 7 saisons que Rick et sa bande sont décrits comme des durs de chez durs. Ils ont affronté dieu sait combien d’épreuves. Et là bim, 2 morts, et c’est plié.
    Et fuir ? (et me dites pas impossible à cause des zombies) se battre jusqu’à la mort et arrêter à la saison 7 ? chercher d’autres communautés ?

    Quant à Negan, la scène de l’ombre sur le portail est franchement sympa, et le coup de faire porter la batte a Rick est terriblement cruel.
    Mais ce sera tout pour les points positifs. J’espère qu’on ne le verra plus pendant quelques épisodes. Parce que je trouve que son charisme diminue au nombre de répétitions tout sourire de « ahaha rick je vais tuer qqun si on m’écoute pas » « souviens toi le premier épisode » clin d’oeil clin d’oeil, ça me gonfle.

    La seule scène qui m’a plu est celle du cimetière, qd il lance un regard noir à Rick et redevient sérieux. A ce moment pour moi c’était un vrai personnage et pas juste le « costume comic » de Negan.

    1. Squeletor dit :

      Pour moi, le fait qu’il se soumette tient à plusieurs choses :
      – Le choc de la mort de Glenn et d’Abraham.
      – Une lassitude de voir mourir les gens auxquels il tient.
      – Le fait que Negan ait Daryl, qui doit jouer énormément.
      – Le refus de fuir et de perdre tout ce pour quoi ils se sont battus jusque-là.
      – Le fait qu’au fond de lui, il n’a pas abandonné. Il plie le dos, mais comme il l’a dit, il saura être patient pour avoir sa vengeance quand le moment opportun se présentera.

      En ce qui concerne Negan, justement là où JDM est très fort c’est qu’il arrive à incarner ce type qui en fait toujours trop, pour qui vivre est se donner en spectacle, tout en étant capable en un claquement doigt de nous montrer que derrière y a un type sérieux qui déconne pas, comme dans le cimetière.

  6. Ultra dit :

    je rejoins Squeletor, il a pas vraiment le choix, depuis le début ses choix ont toujours mené à des catastrophes pour n’en sauver que quelques uns, mais c’est l’apocalypse, c’est quoi au fond les bons choix dans un tel univers ?…

    Choisir c’est renoncer comme on dit, choisir c’est forcément mécontenter, choisir c’est finir par se convaincre que la voie emprunté est ce qui peut se faire de mieux à un moment donné.

    Alexandria peut en effet aussi se convaincre que depuis le passage du groupe c’est la catastrophe, et c’est pas faux, mais qu’en aurait-t-il été autrement sans Rick puis l’arrivée de Negan ? ils ne le sauront jamais et n’ont que les éléments du moment pour se faire une idée de la situation actuelle.

    Pauvre Rick…

  7. Natlucart dit :

    Je suis assez d’accord avec vos différentes visions et critiques de l’épisode , même si comme vous je ne me suis pas spécialement emmerdé sur ce coup-ci , j’espère juste une « fin » plus rapide que dans les comics sur Négan , car je pense qu’on va vite se lasser !! N’empèche , j’ai hate de voir Daryl et Rick , voir Maggie ou Carol s’occuper de Dwight et Négan ! et que ça fasse mal !!!!

  8. Dudule dit :

    Pas déçu par cet épisode. Negan est excellent. J’aime ce jeu et les dialogues m’ont semblé à point. Je ne me lasse pas de la confrontation Rick/Negan. Dédé prend enfin un peu d’importance. La théorie de l’indication en morse (par Daryl à Rick) est assez plaisante et donnerait un peu de profondeur à leur échange de regard.
    Par contre la réaction de Michonne me paraît complètement à côté de la plaque alors que le personnage sait quand même à quoi s’attendre face à Negan. Karl mérite d’être privé de dessert.
    Quelle charmante attention d’avoir gentiment soumis l’inventaire d’la bouffe et des armes à Negan, c’est vraiment cro mignon.

  9. plouf dit :

    Ah oui exact j’avais oublié Daryl et je suis plutôt d’accord avec vous, il y a des raisons logiques qui poussent Rick à agir de cette façon.
    Mais je pense que sa réaction est surtout nécessaire aux besoins du scénario.
    Depuis le début de la série je reproche aux scénaristes de ne pas vouloir s’éloigner de notre mode de vie actuel. Pour moi ces « îlots de civilisation » que sont alexandria et etc sont seulement un prétexte pour pas avoir trop à réfléchir sur les possibles évolutions du monde.
    Sans compter qu’ils aiment bien mettre des parallèles avant/après apocalypse régulièrement.

    Négan est simplement un dictateur. Malgré les coups de Lucille ya rien de révolutionnaire. On retrouve le pbm classique liberté VS oppression/dictature.

  10. Baalero dit :

    Les réalisateurs ont vachement bien joué le coup en nous mettent en début de saison un épisode choquant, du coup chaque fois que Negan dit quelques chose ou même s’approche de l’un des membres d’Alexandria c’est l’angoisse.
    Un 4ème épisode très sympa.
    C’est dingue que un seul personnage suffise à tout changer aussi facilement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.