The Walking Dead 712 : Say Yes, ce que nous en avons pensé

walkingban

La semaine dernière, la révélation de la bande-annonce de Say Yes, l’épisode 12 de la saison 7 de The Walking Dead, avait poussé certains d’entre nous, dont moi, à croire que la série de zombies d’amc allait enfin nous proposer un épisode de derrière les fagots. Eh bien, ne nous mentons pas, non seulement nous nous sommes durement trompés, Say Yes ne proposant rien de plus intéressant que l’ennuyeux Hostiles and Calamities and Pickles, mais celui s’avère l’illustration même du degré de connerie époustouflant atteint par cette série quand il s’agit de zombies.

Car, après avoir vu la figure du zombie être mainte fois traitée de manière complètement stupide ou artificielle dans The Walking Dead, je ne peux m’empêcher de pousser un coup de gueule après le visionnage de cet affligeant Say Yes. Cette fois-ci, ils sont vraiment allés trop loin. Si les scénaristes ont l’habitude de m’énerver en se montrant incapables de faire intervenir les zombies autrement que de manière supposée spectaculaire (souvenez-vous des glands des sables, du fil à beurre etc) ou simplement au service de leur scénario (un petit zombie coincé entre deux rochers, caché derrière un arbre pour éliminer un péon etc), ici, ils confirment à quel point les zombies ne sont absolument plus une menace. Ainsi, Say Yes est une succession de passages complètement déconnectés de la réalité (qu’une telle apocalypse zombie supposerait) où les zombies sont réduits à une bande de clowns de décoration.

twd7131

Alors que dans les comics, Kirkman est capable de faire des zombies une menace constante (même si elle passe régulièrement au second plan), les scénaristes de la série s’avèrent tout simplement incapables de maintenir ce minimum de tension que l’apparition de tout zombie devrait susciter. Car, comment croire que ces morts représentent le moindre danger lorsque les personnages semblent se contrefoutre de leur présence ?
Plusieurs scènes illustrent particulièrement bien ce point comme lorsque Michonne et Rick traversent le toit et ne se demandent pas une seule seconde s’il ne pourrait pas y avoir des zombies à l’intérieur, préférant s’abandonner à l’hilarité due aux champignons précédemment ingérés off-screen, ou lorsqu’ils sortent par le toit de la voiture sans le moindre souci. Le summum est toutefois atteint quand, face à la horde, ceux-ci nous offrent l’échange le plus WTF de la série (ben oui, à quoi bon aller chercher des renforts ?) :

Michonne : You just want to go ?
Rick : Nah ! We can do this.
Michonne : Yeah I know we can.
Moi : NO fucking cunt! You can’t! Well not in a tv show which would give a damn about realism… Oh wait…

twd7132

Le pire est que malgré cela, les scénaristes espèrent toujours susciter une quelconque réaction chez le téléspectateur en faisant croire à la mort d’un personnage important. Mais, qui tomberait dans un panneau aussi gros après une telle illustration du pathétique des zombies de cette série ? Personne et je suis convaincu que les scénaristes eux-mêmes en ont conscience, mais cela fait bien longtemps qu’ils ne semblent plus attacher la moindre importance aux qualités de la série et qu’ils n’ont plus les couilles pour faire quoi que ce soit (quand je pense au dernier numéro des comics sorti aux US, j’en suis dépité…). Alors, oui, je reconnais tout de même avoir eu une réaction lorsqu’on essaie de nous faire penser que Rick se fait dévorer (vous savez ce Rick qui peut s’empaler sur des pieux rouillés et souillés et s’en sortir comme une fleur), mais, je pense, qu’elle se passe de commentaires : « Ils mangent le bambi, arrêtez de nous casser les couilles ! » (d’ailleurs, avez-vous apprécié la beauté de ce bambi immonde en CGI qui broute paisiblement à côté des zombies et de Rick qui fout son bordel ?). Bref, The Walking Dead est tombé bien bas…

Au-delà de tout cela, comme je le disais, cet épisode n’offre rien, si ce n’est à sa toute fin, d’intéressant entre le camping de Rick et Michonne, leurs parties de jambes en l’air et leurs échanges pathétiques. Évidemment, Rosita n’arrange rien à l’affaire avec son QI d’huître (elle pense encore trouver des armes à proximité d’Alexandria alors que ça fait des années qu’ils fouillent les environs ?). Heureusement, ses péripéties nous ont été proposées sous forme de courtes scènes, de quoi tenir le coup.

Inutile donc de dire que ce nouvel épisode de The Walking Dead m’a laissé avec un goût des plus répugnants en bouche : celui de voir une série de zombies, déjà devenue depuis longtemps un mauvais soap, oser faire du zombie un clown ridicule et s’en servir pour continuer à faire de The Walking Dead un show globalement médiocre et ne capitalisant plus que sur sa fanbase énorme, rien d’autre.

twd7133

22 commentaires

  1. Soleptune dit :

    J’ai particulièrement rien à ajouter que ton « affligeant Say Yes » qui résume très bien ce que je viens de voir…

    J’ai vu que tu avais eu la gentillesse de noter cet episode avec un 2/10… Ce doit être parce que tu espères que nos prières seront exaucees au prochain episode (#killrosita)

      1. Dudule dit :

        Squeletor, tu t’es surpassé dans tes screenshot ! x)

  2. Joker dit :

    Pourquoi me suis-je décidé à regarder un épisode alors que j’avais pourtant arrêté ? Sera la question de ma semaine. J’ai envie de lancer une pétition « Bring Walking Dead Back » tellement la qualité me semble aussi décomposée que ces rôdeurs stupides… Déprimant !
    Avec un peu de chances, Z Nation leur dédiera un nouveau clin d’oeil pour souligner l’une de leurs nombreuses erreurs 😀

  3. ARM dit :

    OK, bon… Beh, pour souligner quand même deux/trois qualités… :
    – L’intro est sympa : la musique est bien dosée, en alterne entre la recherche dynamique de tout élément intéressant.
    Jusqu’au moment où Michonne & Rick croisent des Saviors (qui ne sont plus une menace non plus, apparemment), c’était bien : on sentait l’urgence de la situation, le stress, les recherches, le choix des ressources à utiliser…

    – La complicité et le micro-fou-rire entre Michonne et Rick était un bon moyen de montrer cette face des personnages et du couple. Amené de manière horriblement idiote (voir l’encadré de Squeletor, auquel on peut ajouter deux balles de sniper gaspillées pour jouer aux quilles…), mais, dans un tout autre contexte, la scène aurait eu son importance.

    – L’implication de Michone envers le « après Negan » et qui sera en charge est une bonne piste sur le possible leadership de Rick. Mais, avec un dialogue qui tourne en rond et s’éternise trop, on ne s’en souviendra pas le moment venu.

    – Gabriel est définitivement meilleur que son homologue du comic, et même quand ses scènes sont faiblardes, son interprétation tient le coup.

    – Certains maquillages zombies sont toujours bons (comme la « géante » sortant de la maison face à Rosita).

    Après… Beh Squeletor a déjà résumé tout ce que cet épisode avait de risible. Encore une fois. Je me contenterai de copier/coller le commentaire que j’avais posté sur la bande-annonce de l’épisode :

    «La présence ou absence de zombies, c’est pas quelque chose de gênant. Le comic propose déjà des numéros consécutifs sans zombie sans que ça dérange.

    Le problème, c’est que quand ils sont là, ils ne sont plus du tout une menace. Rien que la petite seconde où Rick sort par le toit de la voiture dans le trailer, on sent qu’il a aucun soucis à naviguer avec une vingtaine de zombies…

    La première partie de la S6 avait fait de bonnes choses pourtant (ils agrippaient, s’agglutinaient, les protagonistes avaient des difficultés à les combattes ou les esquiver…), mais là, c’est juste une grosse manif’ :/ »

    1. ARM dit :

      (oh, et le zombie tireur putain, j’avais oublié ça… -_-)

      D’ailleurs Squeletor, vraie question : tu as dis y a une ou deux saisons que tu te forçais à continuer de regarder ; mais maintenant, ça ne t’arrive jamais de te frotter les mains en te disant « Oh oh oh, j’vais pas les rater sur ce coup-là ! Paf ! Un paragraphe de gagné ! » ? ;D

  4. Ultra dit :

    Mon dieu que c’était nul…. c’est quoi ce bambi !!! ??? !!! on voyait qu’il était clairement incrusté dans l’image !!! je peux pas le croire !! ???

    il s’est passé quoi cette année ? on est loin du niveau des dernières saisons, il y a embrouille et le feu dans la maison de production ?? c’était navrant et sans intérêt, rien de crédible…

  5. skinnypeople dit :

    Je vous trouve un peu dur avec cet épisode, il y avait certes du lent, du chiant mais aussi quelques scènes de zombies sympas.

    Après 7 ans d’infection il est normal que les survivants aient moins peur des zombies et soient capables de les affronter.

    Le principal problème de cette série c’est que maintenant c’est juste un long build up vers les « finales » de la mi-saison et du dernier épisode de la saison.

    1. Guera dit :

      Plutôt d’accord avec @skinnypeople. S’il n’y avait que des zombies, de toutes manières on s’en lasserait également. Reste qu’en effet la ficelle de l’évasion par le toit de la voiture est un peu grosse, et la fausse mort de Rick est quand même assez ridicule, bien que l’intention probable ne soit pas de NOUS faire croire à sa mort mais de nous montrer que Michonne s’est laissée aller aux sentiments dans un monde qui n’en fait pas, et que ça l’affaiblit. C’était pas super subtil il est vrai (mais on a l’habitude).

      Pour ma part, j’ai plutôt apprécié l’épisode et pourtant j’étais dans un état d’esprit proche du lancer de tomates en individuel dès le début. Ça commençait très mal avec un carton portant la mention « Batteries » pile-poil quand on en cherche. Vivement le carton « Scénaristes ».

      J’ai bien aimé la scène du dîner lyophilisé, notamment quand Rick fait la surprise à Michonne d’un Chili con carne. Ça rappelle bien qu’on est dans un monde post-apocalyptique et que désormais, au lieu d’offrir une bague, on offre un chili con carne (dommage qu’on voie pas la scène où il le lui enfile au doigt).

      Par contre j’invite la justice à enquêter sur les emplois fictifs chez l’entreprise responsable des trucages numériques, parce que ya clairement du boulot pas fait. J’ai saigné des yeux !!! Contrairement à la femme zombie en practical effect, vraiment réussie.

      J’ai bien aimé aussi les enjeux de cet épisode, notamment sur les armes et le fait que Tara hésite à révéler son secret. Un peu de psychologie ça fait du bien, dans une série qui en manque cruellement. Autre bonne nouvelle, l’assaut à prévoir de Rosita/Sacha et surtout le fait qu’aucune des deux ne va s’en sortir. Ça va faire d’une paire deux couilles comme dit le proverbe. #KillThemBoth.

      Globalement pour moi le contrat est rempli. Ça casse pas trop pattes à un cafard mais c’est pas pire que la moyenne des épisodes que TWD nous a servi depuis sa création. Mais on reste très très loin de ma série préférée du moment, « The Man In the High Castle », qui a un voire deux mondes (parallèles) d’avance en terme de qualité d’écriture.

  6. Seb dit :

    Ça fait déjà longtemps que les Z ne sont que des accessoires, il est vrai que certaines scènes sont soporifiques, et qu’on regarde cette série un peu comme on regarde « friends »…
    Moi je n’ai jamais regardé de séries pour pucelles et bien voila… c’est fait, même si c’est un peu nul, j’ai mon friends à moi et je suis excité comme une pucelle chaque lundi…

    1. Soleptune dit :

      Ah non je m’insurge, je m’inscris en faux (et usage de faux) : les scénaristes de « Friends » sont des virtuoses !!!

      Et toc !

  7. Dudule dit :

    Je vous trouve tous super injustes avec cet épisode qui a très bien su introduire les deux nouveaux redoutables ennemis de la communauté. Moins pédant que le Gobernator, plus vicieux que la Croque-madame du Terminus et tellement plus universel que Negan.

    Il n’y a bien sûr que Dédé armé de son attrape-écureuil capable d’y échapper. Je parle évidemment du scorbut et de l’acide botulique. Vous ne les sentez pas, les dents qui se déchaussent ? Les gencives toutes molasses à force de manger du pas frais ? Les crampes abdominales ?

    On craint moins un coup de dent fortuit de zombie qu’une indigestion de chili con carne. Le zombie vorace est moins furibard que les assauts de groupies autour de Dédé. Tout simplement parce qu’il sent bien derrière les relents de raviolis bolognaise que les personnages manquent de fraîcheur. Le zombie sait faire honneur à la table dans cette série, préférant le gibier à la barbaque nourrie au glutamate et au colorant E115. Le zombie mange sain et c’est tout à son honneur.

    1. Soleptune dit :

      #Dudulemafaitrire 😉

  8. Matt dit :

    Je suis en partit d’accord avec toi, mais la dessus je partage pas ton avis quand tu dis: »ici, ils confirment à quel point les zombies ne sont absolument plus une menace. Ainsi, Say Yes est une succession de passages complètement déconnectés de la réalité (qu’une telle apocalypse zombie supposerait) où les zombies sont réduits à une bande de clowns de décoration. »
    Bien pour des personnes comme Rick,Michonne,Daryl etc… les zombies ne sont plus une menace et je trouve ça plutot réaliste (à moins que les zombies évoluent, commence à réfléchir comme dans un film de Romero, ou deviennent plus rapide ou alors que Rick se retrouve avec le courage d’Eugene). Les gars ça fait 4ans qu’ils survivent, qu’ils tuent des zombies au bout d’un moment ils savent gérer, quoi faire et ne pas faire et oui c’est clairement plus une menace(à par le zombie qui se met a tirer avec une arme (Romero)enfin l’arme coincé dans les barres)la vraie menace c’est les vivants.
    Sinon pour moi y’a trop d’épisodes qui servent à rien qui cassent le rythme de la série, par exemple les épisodes sur Tara et celui sur Maggie, Sacha ils auraient pu tenir sur 1 seul.

  9. IsaD dit :

    Par quoi commencer…
    Bon déjà la virée B&B de Rick et Michonne, heu admettons. C’est quand même bien pratique, cette profusion de bouffe et d’armes un peu partout et en pleine apocalypse. Besoin de piles? Oh ben ça, ça tombe bien alors : une caisse avec une étiquette « piles »! Really?????
    Alors le jeu autour du nombre de zombies à tuer, pas compris. Ils ont l’air vachement traumatisés malgré tous ces morts qui les « hantent » (cf leur discussion sérieuse).
    Sortie du toit de la voiture avec autour d’eux une horde de fans… Ah, on me signale que c’était des zombies affamés. Sérieusement?
    Désolée mais pas cru une seconde à la mort de Rick. Je me serais prosternée devant ma tv si c’était arrivé, au lieu de ça on voit Rick sortir en roulé-boulé de sa cachette (on rappelle que 10 sec auparavant il était CERNÉ de zombies) de manière encore plus stupide que Glenn et sa poubelle.
    Les garbage kids me font chier (et je veux plus d’armes, je veux le chat! WTF?? ) : limite Alexandria devrait passer un marché avec Negan pour les exterminer et qu’on n’en parle plus.
    J’ai beaucoup ri avec Tara qui parle à Judith de ses tourments intérieurs. La ficelle scénaristique encore plus subtile que la lettre lue de l’épisode précédent. Je précise que j’ai une gosse de presque 2 ans, ce qui explique pourquoi j’ai ri en voyant la gosse stoïque et attentive.
    Et pour la fin : please killl Rosita, parce que c’est plus possible!
    Vivement la semaine prochaine. Ou pas.

  10. Zellounet dit :

    Encore une fois vous êtes durs … J ai bien aimé moi 🙂

    La scène où ils comptent , c est un clin d œil à legolas et Gimli dans « les 2 tours 🙂 »
    J avoue que l effet bambi,la fausse mort c était raté mais bon … Faut faire avec …

    Judith et tara … J ai adoré 🙂

    Évidemment les 2 nanas vont se faire attraper … Je vois bien un negan filer sa batte à Yioudjine et lui demander d en défoncer une des 2 ^^

  11. plouf dit :

    Petit résumé :
    Rick : vite trouvons des armes.
    Rosita : Grrr, nananère, pouet pouet.
    Rick :Voilà les armes !
    Nouvelle femme insipide : Hmm oui on va aller botter le cul de Neg… attendez, on me signale que ce n’est que l’épisode 12.
    Rick : Ah oui jsuis con ! Du coup on va … refaire exactement la même chose !
    Michonne : Rire
    Rick : rire
    Michonne : rire
    Rick : rire

    Fin.

  12. Rawhead Rex dit :

    Tout ce qui m’a chagriné dans cet épisode c’est le fait que personne n’ai pensé à prendre une pauvre peluche à la petite Judith (ha si y’avait le chat pourri de la décharge!)

  13. Rickrack dit :

    D’ordinaire je me contente de lire et je ne commente jamais, mais là je me dois d’apporter de l’eau à votre moulin. C’est un des épisodes, si ce n’est l’épisode le plus navrant de toute la série pour moi. D’habitude les autres épisodes ne me transcendent pas mais je les regarde comme ça, sans voir le temps passer, je n’en attends rien et ça tombe bien parce que je n’en obtiens pas grand-chose. Mais là je me suis vraiment fait chier du début à la fin, cet épisode était tout simplement scandaleux. Le seul moment que j’ai bien aimé est la scène de fin que j’ai trouvé particulièrement réussie. Pourtant j’adore Sasha et Rosita donc je n’ai envie qu’aucune des 2 ne crève, mais le désir de mort de Sasha me rappelle la saison 5B post mort-Tyreese où elle devient complètement tarée et je l’ai tellement kiffée à ce moment-là, donc théoriquement ça présage du bon pour la suite de son perso (de mon point de vue), je milite pour le grand retour de Sasha What The Fuck. À part ça, cet épisode a définitivement fini de me convaincre que The Walking Dead n’était plus une bonne série.

    1. Soleptune dit :

      « Cet episode a définitivement fini de me convaincre que twd n’était plus une bonne série »…

      Comme toi j’ai cette conclusion, et ça fait ch… parce que j’ai le coffret des 4 premières saisons et je déteste avoir des débuts de séries dans mes armoires sans avoir les fins ! argent foutu en l’air grrrr !

  14. Alexia dit :

    L’épisode était tellement pitoyable que je me disais que c’était pas la peine de dire quelque chose car tu l’as très fait.
    Ma mère qui a du partir à Pau pour le travail m’avait appelé pour savoir si elle avait raté quelque chose et je l’ai rassuré car elle a évité un épisode vraiment nul.
    Ils se sont surpassé pour faire fuir les fans de la série. On perd en tension, en patience, les zombies ne font plus peur et j’en suis très triste. Je préfère largement les zombies de Romero. Encore aujourd’hui, ils me foutent des cauchemars. De toute façon, depuis un bon moment, ils ne redoutent plus les zombies et c’est bien triste, plus un zombie qui apparait au moment où on ne s’attend pas et qui mord. C’est les humains qui s’entretuent et non les zombies qui mangent. pffff
    J’attendais avec impatience les lundis soirs mais maintenant ça devient un peu une corvée. Et il va avoir une saison 8 ? ça m’attriste.

  15. Zellounet dit :

    Hmmmmmm…

    Apparement vous êtes trop des experts en zombies ou en séries/comics/films zombies… Et nous … Pauvres quidam sommes donc à côté de la plaque …

    Vous ne faites que critiquer car … Ce n est pas ce à quoi vous vous attendiez … C est dommage de ne pas le regarder juste en posant son cerveau et à suivre une histoire … Il faut absolument tout analyser ou faire des critiques plutôt injuste. Quand c est pas ke scénarios, c est les effets, quand c est pas les dialogues c est que c est pas comme le comics…
    Ya tjs un hic…

    Dans la storyline …. Ça doit faire 4 ou 5 qu ils déboîtent des zombies tous les jours et il ya 10 Perso majeurs .
    Ils vont pas faire crever des persos majeurs tous les épisodes bon sang … Sinon en 10 episode c est rideau.

    Il faut développer des personnage’ nouer des interractions et planter des décors en faisant du merchandising .

    On peut pas avoir une intensité comme le 7.01 à chaque fois sinon …. A la fin de la S7 ils sont tous morts et rideau.

    Les résumés de squeletor sont toujours bons à lire car marrant et bien construit …mais souvent super sévère .

    Posez votre cerveau et arrêtez de vous prendre la tête 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *