Z Nation 313 : Duel, ce que nous en avons pensé

znationban

Après un épisode particulièrement décevant, la saison 3 de Z Nation était de retour hier soir sur Syfy aux États-Unis pour Duel, son avant-dernier épisode. Cette fois-ci nous abandonnons la confrontation entre Murphy et Warren pour retrouver Addy, lancée à la poursuite de The Man et de Lucy.

Comme souvent avec Z Nation, pas besoin de transition et nous plongeons tout de suite dans l’action alors qu’Addy a repéré la petite Lucy, cependant plus vieille physiquement que lors de leur première rencontre dans le sympathique They Grow up so Quickly. Comme cela nous avait été promis dans la bande-annonce et le synopsis, l’épisode tourne alors très vite en duel entre Addy et The Man… une confrontation à laquelle j’ai certes bien plus accroché qu’à celle entre Warren et Murphy (trop rapidement expédiée sans réelle bonne idée), mais qui ne m’a pas séduit complètement pour autant.

zn21

Ainsi, alors que certains épisodes exploitent parfaitement les lieux que nos héros visitent (la base de Roswell, le château des cannibales etc), j’ai ici eu l’impression que l’équipe était arrivée par hasard dans cette marina et avait improvisé presque l’intégralité des séquences. Cette odeur de série B amatrice et décousue ne m’a donc pas du tout emporté, ayant l’impression d’assister à un gros gâchis (l’explosion du bateau etc). Toutes les scènes où Addy cherche Lucy au milieu des bateaux sont vraiment ratées avec un The Man qui, comme durant tout l’épisode, ne se montrera jamais réellement méchant, alors qu’il avait particulièrement bien été introduit dans le premier épisode de la saison.

Heureusement, une fois la marina quittée, les choses s’améliorent nettement sans pour autant atteindre les niveaux de divertissement dont on sait la série capable. En fait, les situations similaires s’enchaînent avec Addy, épargnée par The Man, qui finit par le retrouver et inversement. Certes, les combats au bord de la rivière sont plutôt prenants, mais le résultat (la survie d’Addy) laisse de marbre. Cela aurait clairement été le moment de marquer le coup en sacrifiant un personnage important, mais une fois encore The Man se montre grand seigneur et les scénaristes avares en surprises.

zn19

Mais mon autre déception concerne Lucy. J’avais adoré le final de They Grow up so Quickly où The Man décidait de taser Lucy pour la faire taire, mais ici, à part les scènes où elle le bassine avec son « You’re going to die, they’re going to eat you« , je n’ai pas retrouvé ce côte espiègle si amusant de la gamine. Alors que nous arrivons à un moment de la saison où ne devrions plus avoir à développer les personnages, mais à conclure avec un boum les différentes intrigues, les scénaristes ont malheureusement choisi de continuer à approfondir sa psychologie, mais de manière peu convaincante. Que ce soit son discours concernant la personnalité des zombies ou ses crises quand on parle de sa famille ou quand elle veut du chocolat, elle a très clairement fini par m’agacer alors que le retour de ce personnage m’enthousiasmait tout particulièrement.

Autre point peu convaincant, l’exploitation de ses changements physiques. Que ce soit la discussion sur l’utilisation des soutiens-gorges ou ses règles bleues, je n’ai pas trouvé ces situations spécialement amusantes, la faute notamment à des dialogues plutôt faibles. En fait, une fois encore, ce sont les rares interventions de Doc qui auront permis d’apporter un peu d’humour mieux senti à l’épisode, tandis que les zombies, toujours aussi réussis, continuent à poser cette série comme un show qui n’a pas honte de ses bons vieux zomblards.

Ce Duel aura donc marqué une nouvelle déception pour moi, certes bien moindre que pour l’épisode précédent, mais bien réelle. Reste donc à Everybody Dies in the End, l’épisode final de la saison, le défi de chasser cette impression grandissante que Z Nation glisse peu à peu vers ce que je craignais qu’elle soit lors de sa première diffusion : une série B peu inspirée, ce qu’elle a pourtant souvent prouvé ne pas être. Allez, du nerf bon sang !

zn20

2 commentaires

  1. Dana Hilliot dit :

    Pareil. Tout est là, mais je ne sais pas ce qui se passe chez les scénaristes. Enfin si, j’ai une théorie : ils ont arrêté de fumer des « cigarettes qui font rire » (dixit ma maman quand elle a découvert que mon petit frère avait organisé un trafic à partir de sa chambre – c’était il y a trente ans, donc il y a prescription, les années 80 comme dirait Doc, lesquelles années me manquent à moi aussi putain !). Bref, qu’on en finisse avec cette saison en grande partie médiocre, et qu’ils nous fassent une bonne cure de réintoxication avant d’aborder la saison 4.

  2. Ultra dit :

    En 1 mot : lamentable

    A l’exception de Doc et 10K et les quelques secondes de plaisir avec cette séquence sortie de nulle part, le reste de l’épisode m’a scotché… sur mon smartphone…

    La série a perdu sa loufoquerie et c’est tout le souci de cette saison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.