L’aventure Les Errants continue dans le tome 1 de Projet Cornélia de Denis Labbé

projet cornélia

Si vous avez lu la trilogie Les Errants de Denis Labbé alors vous vous souvenez certainement de Cornélia, une des adolescentes en visite au camp de Struthof, point de départ de l’épidémie zombie de la saga. Eh bien, celle-ci sera de retour dès cette semaine dans le tome 1 de Projet Cornélia, le nouveau projet zombie de Denis Labbé après Les Errances.

Disponible au salon Trolls et Légendes en Belgique dès le 14 avril, puis dans toutes les bonnes crémeries, ce premier tome, intitulé Afflictions, nous proposera également de retrouver Jean-Michel, un autre personnage de Les Errants :

projet cornelia tome 1 afflictions« Un mois après le déclenchement de l’épidémie, la Lorraine et le reste de la France ne sont plus qu’un champ de ruines où quelques personnes tentent de survivre.

Au milieu d’un monde qui s’effondre sous la poussée de hordes d’errants, Cornélia et Jean-Michel partent à la recherche de leurs proches.

Mais cette Grande-Mort qui sévit et des bandes de pillards font tout pour les en empêcher.

Entre atrocités, rencontres improbables, découvertes macabres et fous rires, les deux amis vont passer par toutes les émotions et croiser des gens surprenants, attendrissants ou inquiétants. »

Mais ce n’est pas tout car, pour pimenter cette sortie, Séma Editions organise un concours qui vous permettra peut-être de devenir un personnage du futur tome 2 de Projet Cornélia. Pour cela, il faudra cependant avoir la chance de se rendre au salon Trolls et Légendes (du 14 au 16 avril) pour rencontrer l’auteur et l’éditeur ou participer à la journée zombie, organisée pour fêter la sortie du livre, le 29 avril prochain à Namur (toutes les infos ici). Avouez que ce serait chouette.

Notre critique très prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.