Gale Anne Hurd nous parle de la saison 4 de The Walking Dead

The Walking Dead

La semaine dernière Robert Kirkman avait teasé quelques éléments de la saison 4 et était revenu sur le final controversé de la troisième saison. Aujourd’hui, c’est au tour de Gale Anne Hurd, une des productrices de la série, d’en faire de même dans une interview accordée à IGN. Attention, pour ceux qui n’auraient pas vu le final de la saison 3 la suite contient beaucoup de spoilers.

Elle commence donc, en allant dans le même sens que Robert Kirkman, en expliquant comment ils en sont arrivés à tuer Andréa et à garder le Gouverneur en vie.

« Pour être honnête, si on y fait un peu attention, tout le monde a un personnage préféré et un personnage qu’on ne supporte pas. Les gens voudront toujours que le méchant meure et que les héros survivent. Personnellement, j’adore Andréa dans le comic et je suis une grande fan de Laurie Holden [l’actrice qui joue Andréa dans la série], donc mon avis est un peu biaisé. Mais je soutiens vraiment la manière dont les morts sont décidées. Une mort n’est jamais liée aux critiques sur un personnage ou à la volonté de faire quelque chose de choquant. Ça ne se décide pas comme ça. On choisit en fonction de comment une mort va affecter le scénario. Par exemple, quand Lori est morte, on a vu comment cela a affecté Rick et Carl. Et ça fait partie des grands moments de cette troisième saison. Avec la mort d’Andréa, on a vu Michonne avoir de vrais sentiments pour la première fois, Andréa était comme sa famille et elle avait besoin de lui dire au revoir. Je crois d’ailleurs que l’on va voir comment la mort d’Andréa va aussi affecter tous les gens de la prison. Je pense aussi que la mort d’Andréa a aidé Rick à accepter les gens de Woodbury. »

« The Walking Dead ne fera jamais ce à quoi s’attend. On voudrait toujours que le gros méchant se fasse tuer durant l’épisode final. Il y avait vraiment peu de chance que l’on fasse ça. Je crois qu’il y a beaucoup plus à raconter avec le Gouverneur, pas seulement avec le personnage mais avec le conflit, la différence entre les leaderships du Gouverneur et de Rick. »

Elle explique ensuite qu’il y a peu de chance que le premier épisode de la saison 4 se passe juste après le final de la saison 3. Autrement dit, on risque de les retrouver retranchés dans une super forteresse-prison redécorée pour l’occasion par Valérie Damidot, avec une nouvelle tapisserie, une nurserie et même un spa quelques semaines après la réunification…
Fort heureusement, elle aborde un aspect qui pourrait bien être intéressant dans la prochaine saison : la relation entre Rick et Carl. Pour peu qu’Hershel ne vienne pas nous coller sa vieille morale dans tout ça, ça pourrait être vraiment cool, entre un enfant qui s’adapte comme il faut à cet univers et un père qui, évidemment, ne peut pas accepter que son fils ait un tel fardeau à porter.

« Carl s’est bien rendu compte que fuir n’était pas la solution car lorsqu’il a fui devant un rôdeur cela a mené à la mort de Dale. Il a le sentiment que Rick, son père, aurait dû tuer un autre homme [le Gouverneur] de sang-froid et que ça aurait été la bonne solution. Mais il y a peu de chance que Rick fasse cela [rappelons tout de même qu’il a abandonné un homme sans défense au bord de la route dans l’épisode 12 quand même…]. Leur relation sera donc très importante et on verra bien comment Rick réagira. »

Elle revient ensuite sur le choix d’avoir regroupé le groupe de Rick et celui de Woobury dans la prison alors que Woodbury semblait un bon lieu de survie :

« Qui sait ? Le Gouverneur est encore dehors avec Shumpert et Martinez. Ils ont toujours une certaine puissance de feu. S’ils s’étaient réfugiés à Woodbury ça aurait été difficile de se protéger. Je pense que tout le monde est traumatisé par ce qui est arrivé et la prison semble un endroit plus sûr.»

Elle explique également qu’il nous faudra attendre la saison 4 pour savoir si tous les gens de Woodbury ont effectivement rejoint Rick et comment ils vont réussir à nous présenter tous les nouveaux personnages (ça sent les histoires de couples à ne plus savoir qu’en faire… Les feux de l’amour de l’apocalypse c’est pour bientôt!).

Enfin elle se veut rassurante en nous promettant plus de zombies pour cette quatrième saison.

« Il s’agit d’une apocalypse zombie, d’une apocalypse où l’on sait que, à moins que quelqu’un ait un traumatisme crânien, son cadavre reviendra d’entre les morts. Peu importe la manière dont cette personne est morte, elle va devenir un zombie. Donc je crois que l’on peut facilement dire que les zombies vont devenir plus dangereux dans la prochaine saison. »

En fin de compte, le constat est le même qu’avec Robert Kirkman… tremblez les amis, la prochaine saison s’avèrera très longue jusqu’à un final de mi-saison où une horde de zombies massacrera la nouvelle communauté et poussera Rick et un nouveau noyau dur sur les routes.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *