The Last of Us, trois DLC et une websérie inspirée du jeu

The Last of Us

 Dans 15 jours, The Last of Us sera disponible en exclusivité sur PS3. Le joueur incarnera Joel et sera accompagné par Ellie, une adolescente courageuse. Lors de leur voyage au travers d’une Amérique contaminée par un champignon parasite, ce duo devra apprendre à surmonter toutes sortes d’épreuves dont des infectés et une population prête à tout pour survivre.

Alors que le co-président de Naughty Dog a récemment annoncé une possible suite en cas de succès de ce premier opus, Sony vient de dévoiler partiellement les trois contenus téléchargeables qui seront disponibles peu de temps après la sortie du jeu. Le premier concernera le mode solo proposant un approfondissement de l’histoire, les deux autres DLC offriront des nouvelles cartes et du contenu encore secret. Chaque DLC sera disponible pour 10€ mais Sony proposera aussi un “Season Pass” à 19,99€ contenant les trois DLC et quelques bonus alléchants : une plus grande vitesse de confection, un rechargement du 9 mm accéléré, un soin amélioré, une plus grande capacité du chargeur fusil et un making-off exclusif de 90 minutes.

En attendant de découvrir le jeu le 14 juin prochain, vous pouvez dès à présent le pré-commander en version dématérialisée, regarder le premier épisode de What Remains, la websérie inspirée du jeu, ou encore découvrir le comic The last of us.

Share Button

Vous pourriez aussi aimer

À propos de l'auteur

Geek un peu coincé dans les années 90, le Nitz a le pelage doux et aime hiberner devant des nanars. D'un caractère sympathique avec ses congénères, il est pourtant d'un naturel très râleur vis à vis des défauts scénaristiques et techniques dû à son passé dans le milieu de la vidéo et du spectacle. (Site web)

5 commentaires

  1. Comtesse_Tateyre dit :

    Ca c’est un jeu que j’adorerai avoir sur PC…

  2. Sam dit :

    P’tain… ces fichus DLC… ils peuvent pas faire un jeu *complet* directement dès la sortie, c’est trop demandé ? >_>

    Bon malgré tout, je reste à l’affut de ce jeu qui m’a l’air plutôt prometteur :3

  3. Arvern dit :

    “Ca c’est un jeu que j’adorerai avoir sur PC…”

    Pas moi.
    Le gros problème des jeux consoles : hyperlinèaire, aucune liberté d’exploration et une vue pourrie par dessus l’épaule du personnage contrôlé.
    Déjà eut le problème sur d’autres hits consoles converties en PC. J’y ais joué une heure ou 2 et après : prend la poussière sur une étagère.

  4. Al3x3Hunter dit :

    arf dommage que je n’ai pas de PS3, ce jeu a vraiment l’air de valoir le coup, j’ai regardé le premier épisode de la websérie et conclusion, très bien réalisée, et le costume de l’infecté est vraiment sympa. en ce qui concerne la question linéaire/monde ouvert on a l’impression que les gens ne sont plus à la recherche que de ça, mais Mario n’était il pas plus que linéaire? pourtant ça ne nous a pas empéché de l’apprecier, disons que le système de monde ouvert devient (malgré que j’adore ça la liberté totale) de plus en plus l’option de facilité pour combler des scénarios pauvres, la plupart du temps, alors de temps en temps je préfère voir un jeu linéaire mais avec un gameplay et un scénario riche tel que le dernier Tomb Raider, mais il est vrai qu’à mon goût le top du top reste les petites perles en monde ouvert ET qui ont un scénario bien construit, tout est une question goût et de qualité, un équilibre bien fragile dans le monde vidéoludique d’aujourd’hui face à une clientèle de plus en plus critique et difficile à satisfaire dû aux avancés technologiques et aux manques de nouveautés, mais même si je ne pourrais pas le tester je ne peux bien sûr que conseiller aux possesseurs de PS3 d’au moins l’avoir en main une fois

  5. Comtesse_Tateyre dit :

    La web-série est très bien si on met de côté le fait que la demoiselle a bien 10 ans de trop… Hormis ce léger détail, c’est vraiment très bien fait, les costumes sont très ressemblants par rapport à ce que l’on voit dans les vidéos du jeu, j’attend un nouvel épisode!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *