Z Nation 108 “Zunami”, ce que nous en avons pensé

Z Nation épisode 1

La semaine dernière, Welcome to FU-Bar se révélait d’une classe et d’une qualité encore jamais atteinte par Z Nation, la série zombie de Syfy et de The Asylum. Le fun et l’absurde étaient présents, accompagnés d’une bonne dose de gore et l’épisode était visuellement beau, que demander de plus ? Notre impatience à l’idée de découvrir Zunami et sa promesse d’un tsunami zombie était donc d’autant plus grande. Manque de pot, il faudra repasser pour retrouver l’éclate de la semaine dernière.

z nation zunami

En effet, un peu comme le second épisode de la série, qui nous avait réellement fait déchanter, ce Zunami est d’un intérêt cruellement limité. Il est vrai que, presque tous les personnages principaux ayant trouvé refuge dans les caissons à cadavre d’une morgue (comme dans Les Affamés), il ne pouvait pas s’y passer grand chose. Ainsi, alors que la partie de l’épisode concernant Murphy (avec ses beaux zombies) reste intéressante bien que pas vraiment drôle et plutôt courte, Zunami nous sert surtout la version longue des aventures de Citizen Z et de son chien, cette aventure même qui nous avait tant ennuyés dans le second épisode.

z nation zunami

Il est certes compréhensible que les scénaristes cherchent à épaissir le personnage de Citizen Z pour éviter de le cantonner au rôle d’animateur radio-DJ de début de de fin d’épisodes mais la forme ici manque réellement d’intérêt d’autant que le twist, vraiment navrant, n’apporte finalement rien. Nous nous retrouvons avec ce qui s’avère être un beau gros remplissage pour compenser l’enfermement des personnages principaux. Malgré tout, il faut reconnaître que l’interprétation de DJ Qualls est loin d’être mauvaise et que son duo avec Yuri était plutôt une bonne idée mais le résultat n’est pas au rendez-vous.

z nation zunami

Clairement, nous ne pouvions pas attendre que Z Nation fasse toujours mieux, surtout après un épisode comme Welcome to FU-Bar, mais ce Zunami restera probablement parmi les épisodes les plus mauvais de cette première saison. Direction Mack et Addy la semaine prochaine avec, espérons-le, un peu moins de vent.

z nation zunami

10 commentaires

  1. heisenbergg dit :

    Idée du Yuri pompée sur Gravity,mais episode pas si degueulasse que ca….

    1. icare dit :

      Je vois de plus en plus la série, outre sa propre inventivité qui est patente, comme un oeuvre somme de tout ce qui a été (bien) fait dans le domaine des Zombies (ou d’ailleurs comme vous le signalez avec Gravity). On peut citer The Last of Us avec l’infecté immunisé qu’on trimbale d’un point A à un point B, Zombie de Peru avec le Tsunami Zombie, Brain Dead avec le bébé du premier épisode, Etc. Etc.

  2. Dana Hilliot dit :

    Cher Squeletor, vous faîtes preuve à mon goût de trop de sévérité. J’ai trouvé au contraire cet épisode vraiment excellent — le délire autour de Citizen Z est extrêmement bien foutu, excepté quelques scènes redondantes vers la fin — et surtout le personnage de Murphy devient carrément fascinant. La série prend ici le contre-pied total de Walking Dead (c’est ma thèse : Z Nation est une série de gauche, alors que WD sent bon le moralisme et le puritanisme cher au parti républicain). Murphy se situe vraiment au-delà du bien et du mal et je me demande si les scénaristes ne sont pas tentés d’en faire un leader des Z — un peu comme dans Land of the Dead de Romero, si j’ai bonne mémoire, où les zombies sont guidés par un des leurs. Z Nation prend vraiment de l’épaisseur, l’épisode précédent était absolument hilarant,et parodique (digne des meilleurs épisodes « intermédiaires » comiques de XFiles), et celui-là, sans perdre ce sens de l’humour noir qui est la marque de la série, crée une tension dramatique vraiment scotchante. Bref, c’est un de mes préférés (et la série devient vraiment une de mes séries favorites)

    1. Maxcore dit :

      du meme avis

  3. heisenbergg dit :

    Tout à fait d’accord,Murphy en chef Z,c’est certain!

  4. Alo dit :

    Plutôt d’accord avec cette review, l’intrigue n’avance pas (d’un côté c’est pas bien grave l’épisode n’est pas vraiment là pour ça). Les passages avec Citizen Z ont vraiment peu d’intérêts et n’approfondissent pas le personnage, après c’est sûr qu’une personne seule avec son chien dans une base militaire de la NSA c’est difficile de pas tourner en rond. Le délire autour de la perte de l’oxygène était pas trop mal mais avec des événements pareil ça va être difficile de trouver de bonne idées de situations pour ce personnage.

    En fait, j’aurais préféré avoir une bouchée supplémentaire de Murphy et de la bande :p

  5. Dudule le transfuge dit :

    Il faudra tout de même avouer que le passage du Zunami fut assez vite expédié (pour un troupeau de plusieurs km…)

    J’apprécie de plus en plus le personnage de Murphy, il a prit encore plus d’épaisseur avec cet épisode.

    Par contre les scénaristes feraient mieux de laisser Citizen Z en paix plutôt que de nous infliger des longueurs de brassage de vent tout ça pour nous dire qu’il n’y avait plus d’air dans la base (ce qui semblait évident dès le début de l’épisode m’enfin bref…) Au prochain épisode on aura droit au coup de la panne de chauffage, pénurie de crackers, ours polaire en mal d’amour ou au husky qui doit se mettre au jogging pour perdre du poids.

  6. Fredd dit :

    Et bien, voila l episode calme de la serie…
    Et il est vrai que l histoire qui nous est compter sur Citizen Z est… nulle…..
    Pour le coup, introduire un nouveau personnage comme un astronaute tombé du ciel etait une superbe idee a developper, sur justement la reprocité entre Citizen et Yuri qui aurait pu se crée (« Tu as deja vu Broke Back moutain, Simon? »)….
    Pour ce qui est du reste, j ai un peu regretter les ficelles faciles et tendues, utilisées pour le groupe de Murphy…
    Soyons honnete, le gaillard prend une certaine importance dans le groupe et cet episode lui etant dedié, on aurait pu attendre mieux…
    Le fait qu il soit a sec de flotte au depart de l episode n apporte rien (hormis le vol de vivres…) et l introduction du survivant bloqué avec eux; pour qui on sent arrivé une mort programmé dans l episode (ce qui justifie le sentiment de claustrophobie extreme); ne sont la que pour remplir… Et j avoue que voir le Zunami reduit a une horde dans une morgue m a un peu decu….

    Bref, sans etre aussi dur que Squeletor, je dirais que cet episode est a Z Nation, ce que la periode « Rick le Jardinier » fut dans The Walking Dead, peu interessant mais necessaire pour la suite de l episode.

    Vivement la semaine prochaine et la mort annoncé de…. ArggggHHHHhhh…

  7. benjamin dit :

    MURPHY PRESIDENT !! ils devrait permettre à murphy de contrôler les zombies ou de se servir d’eux comme sentinelle en regardant à travers leurs yeux pour ceux qui ont lus les bouquins zombies island etc… Ce serait cool de faire évoluer murphy dans ce sens ou il devient de plus en plus dangereux pour nos surivants et leurs cacherait une faim grandissante pour la chair fraiche et finalement les abandonnerait pour dominer le monde !!! Citizen Z aurait une grande utilité tactique pour aider les survivants à échapper à Murphy et à le combattre. Dans le livre ils utilisait des drones pour bombarder les zombies.

  8. Eranae dit :

    Cette épisode est pour moi une totale déception. Mais à la différence des autres cette déception se rapproche plus de la déception que j’ai ressentie en regardant l’épisode de la znado que de l’épisode du chien (l’idée était intéressante mais trop longue). En effet, pour znado l’épisode général était bien mais le côté znado méritait un peu plus de développement.

    En général pour le Citizen Z, j’aimerai que la série reste dans un une optique à la Pontypool (retransmet passivement ce qu’il voit) ou à s’oriente vers de l’expérience 112 (tente d’agir, allumage de lumière ou autres). Et avec de temps en temps des mini-aventures de 5-10 minutes étalées dans les épisodes.

    Pour cette épisode du zunami, je trouve que les idées proposées auraient pu être développées. Je ne m’adonne que très rarement à la réécriture de scénario mais la je vais faire une exception et partagé avec d’autre amateur de zombie ce qui me dérange.

    Pour moi la partie Citizen Z et survivant aurait dû faire partie de deux épisodes différents. L’idée du manque de provisions des survivants auraient pu expliquer un arrêt pillage de la ville, ce qui aurait permis de laisser de la place à plus de conneries de Murphy, Doc et autres. Tout en expliquant le faite d’être rattrapé par le zunami ; On aurait pu ainsi imaginer une séparation du groupe avec des cachettes plus improbables les une que les autres, et un Murphy qui continue sa vie dans le zunami (ce qui au passage aurait permis de voir le zunami, qui est au final plus impressionnant par satellite que sur le terrain).

    Pour la partie avec CZ, c’est la que la production est passé à côté de quelque chose pour moi. Un épisode sur l’ISS aurait été magique avec les astronautes qui ont été coupés de la Terre et qui ne savent pas vraiment ce qui arrive ; avec quelques bribes d’informations auxquelles ils n’adhèrent pas. On peut imaginer la mort d’un astronaute, pour une raison X ou Y (p. ex., une sortie qui se passe mal). Ce qui amène les astronautes à fuir et retourner sur la Terre pas vraiment plus accueillante. Le pourquoi atterrir au niveau de la base de la NSA ; on peut facilement imaginer un frère à CZ qui lui aurait permis de rentrer dans une administration américaine (il ne faut pas oublier que les p’tits américains de l’espace font partie de l’élite militaire américaine) et qui connaît l’existence de cette base. Une opportunité aurait été de le faire mourir mais de permettre l’arrivé d’un(e) scientifique (qui parle pas parfaitement l’anglais, histoire de mettre du fun avec CZ). Ce qui aurait donné un peu de profondeur à CZ sans être ennuyant et permis l’arrivée d’un nouveau personnage improbable qui pourrait proposer à un moment de l’histoire une aventure scientifique à distance (cette série est improbable alors bon pourquoi pas ^^)

    Et après garder le coup du piratage informatique pour une mini-aventure de CZ.

    Voila, c’était un peu long, mais la déception était tel, que pour une fois je me suis laissé prêter à la réécriture de scénario.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.