Z Nation 111 « Sisters of Mercy », ce que nous en avons pensé

Z Nation épisode 1

Qu’est-ce qui est plus dangereux qu’un zombie radioactif et qu’une centrale prête à exploser ? À en croire les scénaristes de Z Nation, la réponse est : un terrible groupe de FEMEN emmené par Kelly McGillis, qui partageait l’affiche de Top Gun avec Tom Cruise, retranché dans le cottage des 7 nains et aux méthodes pas toujours recommandables, surtout si la nature vous a greffé une paire de cojones. En effet, après avoir confronté nos survivants de l’apocalypse à un grand nombre d’obstacles zombies de la Z-nado en passant par le Zunami, les scénaristes de Z Nation ont décidé que Sisters of Mercy, le onzième épisode de la série de Syfy et de The Asylum, les placerait une nouvelle fois face aux dangers de l’être humain, enfin, de la femme.

z nation sisters of mercy

Ainsi, à l’instar des cannibales du génial Philly Feast ou de la secte de Resurrection Z, c’est un nouveau groupe d’aliénés qui vient se mettre en travers du chemin de nos héros. Cependant, si j’ai adoré l’arrivée de nos survivants au camp des Sisters of Mercy, me rappelant parmi les meilleurs moments de Sin City, je n’ai finalement trouvé que très peu d’intérêt à ce groupe de survivantes. Kelly McGillis incarne une chef manipulatrice pas vraiment charismatique qui mène ses moutons de manière trop prévisible. C’est au final quand nous voyons comment elle décide de traiter les hommes, que ce soit le coup de l’ours (qui par ailleurs a été monté à l’ordi par la classe de CP de madame Michelle, ils méritent d’être mentionner) ou celui des deux hommes enchainés avec un zombie, qu’elle se montre le plus cool.
Malheureusement, elle n’est là, le reste du temps, que pour apporter de l’eau au moulin à pleurs d’Addy qui n’en finit plus de nous taper sur le système depuis Die Zomdie Die… Again. Nous pensions avoir tourné la page et être passé à autre chose, mais non. Là où habituellement Z Nation ne s’attarde pas – pensez un peu qu’en quelques minutes, ils trouvent une excuse et réunissent notre groupe en début d’épisode – ils nous imposent encore de trop longues scènes d’apitoiement d’Addy. Sérieusement : 17465 rêves psychanalytiques n’était-ce pas suffisant ?

z nation sisters of mercy

Je regrette également que la fin, pour la première fois, donne cette impression que la boucle n’est pas bouclée nous laissant avec un mauvais arrière goût en bouche, comme si nous savions que nous allions devoir nous retaper de l’amazone la semaine prochaine (ce qui n’est toutefois pas certain). Mais peut-être est-ce dû à l’incertitude concernant Mack et Addy : allons-nous savoir ce qu’il leur arrive dans les deux derniers épisodes de la saison ou devrons-nous attendre la saison 2 ?

Z Nation reste cependant Z Nation et nous avons évidemment droit à quelques dialogues bien sympas. Mention spéciale à Mack qui cloue le bec de Citizen Z de manière hilarante (« I thought you would be old enough to shave« ). Sinon, comme toujours, Murphy est toujours amusant, notamment lors de l’étrange scène avec cette nymphomane en salopette. Y’a du fantasme de scénariste dans l’épisode là…

En fin de compte, comme toujours avec la série, Sisters of Mercy est un épisode loin d’être complétement indigeste mais, malheureusement, en continuant à surfer sur un élément de l’intrigue pas forcément palpitant, il parvient à gâcher ce qui aurait pu être une vraie rencontre avec des Amazones de l’Apocalypse aussi hilarante que pêchue. Plus que deux épisodes, espérons un final en beauté.

z nation sisters of mercy

8 commentaires

  1. icare dit :

    Episode assez énigmatique. J’apprécie que tout ne soit pas prévisible, à savoir que les « héros » s’en sortent toujours sans une égratignure et que les « méchants » dégustent salement (suivez mon regard vers le premier épisode de la saison en cours de The Walking Dead). Alors certes tout n’est pas passionnant, je vous rejoints là-dessus, mais la grande diversité des situations nous permet le plus souvent de ressortir satisfait de la vision d’un épisode de Z Nation.

  2. Comtesse Tateyre dit :

    Bizarrement j’ai bien aimé le petit côté drama d’Addy au camp de femmes, ça a permis de bien voir à quel point la chef amazone est manipulatrice et comment elle s’y prend pour amener toutes ces femmes à ses côtés.
    Quand au Zombear, j’avoue, il m’a bien fait rire même s’il n’est pas d’une qualité exceptionnelle. Il m’a même fait de la peine, enfermé tout seul dans le noir attendant qu’on veuille bien lui servir de l’homme. Je lui aurais volontiers donné ma Grâce pauvre bête.

  3. to_mucht dit :

    Moi, je me demande si on reverra la nympho qui claque des dents avec un petit « Lord of the Z » dans le bide ? Peut-être un nouvel espoir si Murphy claque…

  4. Maxcore dit :

    Tout compte fait cette série par The Asylum est assez moyenne et trop versatile, on dirait qu’il y a un manque d’inspiration sur les personnages et le casting. Ça manque de talents et d’idées pour obtenir une série régulière et distrayante. Avis personnel !

  5. Dudule le Transfuge dit :

    En fait l’idée qu’Abby reste chez les autres et que Mack se fasse descendre devant le portillon est plutôt sympathique. Le duo a périmé il y a plusieurs épisodes déjà. Pis si à la place le groupe pouvait recueillir le pti gars qui pense pouvoir se rendre à saute-laque-city retrouver son papa, ce serait pas mal, en fait.

  6. Fredd dit :

    Encore un episode tres tres moyen….

    Tout ce qu il y a d interessant etant le contour de l episode mais l histoire prolongé(eeeeeeeeeeeeeeeeeeee) de Addy est…. comment exprimé ce sentiment de m etre fait prendre (pour une andouille) une 1ere fois, et de sentir que je vais participer a un second tour…. *S.A.R.* (sert a rien)….
    Et puis ce decor qui passe du « desert caliente » a la cabane de la ptite maison dans la prairie, c est tres bancal….

    Bref, plus le temps passe et moins les episodes sont interressant…
    Tout est sujet a testé ce que TWD n a pas fait…. ou mal fait….
    Je me lasse d episodes en episodes… de voir et revoir et re-re-voir toujours la meme chose…..

  7. Benjamin dit :

    Moi j’ai plutôt bien aimer l’épisode et son contexte dans son ensemble. Lhistoire me renvoyait à la lecture de  » Y the Last man » que je vous conseil fortement pour l’univers post apo ou tout les hommes meurent laissant les femmes diriger ce qui reste de notre monde. Le changement d’addy qui passe du syndrome inception à soeur Thérèse ma bien amuser !! Par contre j’espère qu’ils achèveront cette histoire pour une bonne fin de saison en rapport à la quête du groupe.
    P.s : aura t’ont droit à un acouchement zombiesque à la dawn of the dead ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.