Z Nation 106 “Resurrection Z”, ce que nous en avons pensé

Z Nation épisode 1

Face à la tornade de zombies de l’épisode précédent, les héros de Z Nation s’en étaient plutôt bien tirés, avec un épisode toujours aussi divertissant et un certain nombre de pépites. Cette semaine, dans Resurrection Z, alors qu’ils doivent affronter une secte d’illuminés déterminés à rallier les autres survivants à leur cause, ont-ils une nouvelle fois réussi à rester au niveau ?

z nation murphy

Avec un sujet, un peu plus dur à aborder que les précédents – celui de l’aliénation de l’Homme par un quelconque prédicateur de l’apocalypse – il faut reconnaître que Resurrection Z s’en tire une nouvelle fois avec les honneurs. Nous avons ainsi encore une fois droit à un épisode qui regorge de zombies, de scènes d’action et de mises à mort (dont Addy n’a pas rien à battre). L’ensemble remplit ainsi sans mal son rôle de divertissement zombie toujours avec une réalisation à la hauteur.

Murphy : « So you’re calling him Charlie now. »
Warren : « Yeah and I may start calling you my bitch if you don’t shut up. »

z nation

Mais Resurrection Z diffère toutefois des précédents épisodes avec un humour moins présent (malgré quelques répliques toujours bien senties). Ici, les situations sont beaucoup moins cocasses, et nous sommes assez loin de l’opération hilarante de l’épisode précédent ou de l’attaque d’un bébé zombie. Z Nation, s’y prend en réalité un peu plus au sérieux et avec un certain succès. Et, si nous ne rigolons pas autant que lors d’épisodes comme l’excellent Philly Feast nous ne prenons pas moins plaisir à suivre des héros auxquels nous commençons à réellement nous attacher.

z nation

[Attention gros spoiler] À ce titre, Syfy, à la fin de l’épisode précédent, nous avait annoncé qu’un personnage important mourait. Nul doute que je n’ai donc pas été le seul à attendre de voir (avec une certaine tension) qui allait mourir car jusqu’à la fin je n’en avais aucune idée (j’ai longtemps pensé que ce serait 10k). Il est certes dommage que le choix des scénaristes se soit porté sur Charlie mais, personnellement, j’aurais été aussi déçu de voir n’importe quel autre héros mourir (à part Cassandra…), signe que le travail sur les personnages est plutôt réussi. Au moins, le message est clair : tous ne s’en tireront pas comme doc dans Full Metal Zombie.

En fin de compte, Z Nation continue à tenir ses promesses et à nous offrir une série ô combien divertissante et sympathique. En multipliant les thèmes, et en les abordant tantôt avec humour tantôt avec plus de sérieux, elle montre à quel point une apocalypse zombie peut être distrayante… du moins sur petit écran !

PS : Avez-vous aussi remarqué dans les images du début l’inclusion d’un plan sur le virus Ebola quand Citizen Z parle des origines de l’épidémie ? Malins les cocos de Syfy et The Asylum.

2 commentaires

  1. umby-24 dit :

    Quel episode mes amis…..du lourd.
    un scenar bien torché, un rebondissement de première avec la mort du leader du groupe.
    Ne sachant pas qu un heros majeur allait mourir j avoue avoir été bien surpris.
    Finalement on en vient a se dire que le taux de survie des heros est inférieur dans znation que dans wd ou rick et sa bande s en sortent toujours. Un enorme bon point pour la serie compte tenu du suspense que ca engendre pour tous les combats auxquels seront confrontés les heros dans le futur.
    sinon pour ebola j’avais vu ca, amusant ^^

  2. icare dit :

    Encore du très bon. Il y a un vrai renouvellement des intrigues et on est surpris à chaque fois. Bon, j’espère quand même que le stock de tarés psychopathes est maintenant épuisé. Non pas que ces derniers ne sont pas réussis mais il y a un vrai risque de saturation. En tout cas le chemin de croix on l’a (avec son cortège de suppliciés). Un vrai carnage. Pire qu’Attila.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.